Livres - Fantasy / Fantastique

Le Livre des anciens : Soeur écarlate de Mark Lawrence

couv38557460

Titre : Le livre des anciens, tome 1 : Soeur écarlate

Auteurs : Mark Lawrence

Editeur vf : Bragelonne (Fantasy)

Année de parution vf :  2017-2019 (grand format) / 2020 (poche)

Nombre de tomes : 3 (série terminée)

Histoire : Au couvent de la Mansuétude, on forme des jeunes filles à devenir des tueuses. Dans les veines de certaines d’entre elles coule le sang ancien, révélant des talents qui ne se manifestent plus que rarement depuis le jour où les Anciens ont accosté sur le rivage d’Abeth. Mais les maîtresses de la lame furtive ne mesurent pas tout à fait ce dont elles ont hérité à l’arrivée de Nona, une enfant de huit ans qui a déjà du sang sur les mains ; accusée de meurtre, la fillette s’est rendue coupable d’un acte plus odieux encore.Ayant échappé à la potence, elle est recherchée par de puissants ennemis aux mystérieux desseins. Au cours du long apprentissage de la voie de la lame et du poing, elle sera rattrapée par les secrets d’un passé hanté par la violence. Et tandis qu’un soleil mourant se lève sur un Empire en décrépitude, Nona devra affronter ses démons et devenir une redoutable guerrière si elle entend rester en vie…

Mon avis :

Tome 1 : Soeur écarlate

J’avais déjà tenté de découvrir la plume de Mark Lawrence il y a quelques années avec le Prince écorché mais cela s’était soldé par un échec. J’avais trouvé le récit inconsistant et volontairement vulgaire et violent, sans originalité, ni surprise. C’était mal écrit et l’histoire avançait peu. Les personnages étaient peu attachants et mal définis. Alors pourquoi m’infliger à nouveau cet auteur ? Parce que j’avais espoir avec un univers mettant les femmes au centre que ces défauts disparaissent. Ce fut le cas pour certains mais pas pour tous malheureusement…

Soeur écarlate est le premier tome d’une trilogie, celle du Livre ancien, où nous découvrons le couvent de la Mansuétude, un couvent où on forme des jeunes filles à devenir des tueuses. Certaines sont dotées d’un sang ancien et révèlent des talents qui ne se manifestent plus que rarement. Ainsi, les religieuses ne mesurent pas tout à fait ce dont elles ont hérité à l’arrivée de Nona, une enfant de huit ans qui a déjà du sang sur les mains. Accusée de meurtre, la fillette échappe de peu à la potence grâce à l’une d’elle, mais elle est recherchée par de puissants ennemis aux mystérieux desseins. Au cours du long apprentissage de la voie de la lame et du poing, elle va être rattrapée par les secrets d’un passé hanté par la violence. Et Nona devra affronter ses démons et devenir une redoutable guerrière si elle veut rester en vie.

Sur le papier on avait donc un univers propice à me plaire avec ce mélange de destin, de vengeance, de religion/magie et de politique. Exit la vulgarité trop présente dans Le Prince écorché, exit la violence qui ne servait à rien où les personnages mal écrits. J’ai poussé un soupir de soulagement ici. Pour autant, le titre n’est pas exempt de défauts et je pense que ma découverte de l’auteur va s’arrêter là car définitivement, il ne me convainc pas.

En effet, avec Soeur écarlate nous sommes dans de la fantasy d’apprentissage extrêmement classique où le lecteur un peu aguerri cherche l’originalité. On suit une héroïne enfant au début de l’histoire qui cache son passé. On la suit dans ses années d’apprentissages dans un drôle de couvent qui semble tout droit sorti d’Harry Potter mais avec des matières et des prof bien plus sombres. Pour la voir affronter une Prophétie à laquelle elle est mêlée et dans laquelle elle ne tient pas la place qu’on croyait au début. Bref, rien de neuf.

En plus, bien que mieux écrit, dans le sens moins vulgaire, la plume de l’auteur n’est pas parfaite non plus. Il a tendance à passer du coq à l’âne, à mal gérer ses ellipses, à réussir le tour de force de pondre un tome trop longuet alors qu’il se passe pourtant pas mal de choses. Bref, c’est ennuyeux et brouillon.

C’est dommage parce que l’univers aurait pu être intéressant s’il avait été mieux développé et exploité. J’ai aimé découvrir le secret de l’héroïne même si je m’en suis très vite douté. J’ai surtout aimé suivre ses années d’apprentissage, la voir maîtriser peu à peu ses origines et les pouvoirs qui y sont liés, même si là aussi l’auteur écrit ça assez maladroitement… Mais surtout, c’est le groupe d’amies et de proches qu’elle parvient à créer autour d’elle qui est intéressant ici. Nona a clairement un côté asociale et du coup, elle se noue d’amitié avec d’autres bras cassés comme elle, avec qui elles vont former un groupe soudé dans l’adversité. J’ai aimé les suivre dans leur apprentissage, dans les épreuves qu’elles vont rencontrer, dans la vengeance qui va tomber à plusieurs reprises sur Nona et dans l’aventure finale à laquelle elles vont être confrontées et qui va solidifier autant que diviser le groupe.

Cependant de bout en bout, j’ai trouvé l’intrigue brouillonne. Il y a d’abord le fait que tout se passe essentiellement en huis clos qui a dû jouer. Mais surtout, il y a le fait qu’on nous parachute de nulle part une menace en plein coeur du couvent dans le dernier tiers avec l’arrivée de nouveaux personnages, alors qu’on avait déjà la vengeance de cette grande famille envers Nona qui lui pesait dessus. Y avait-il besoin d’en rajouter ? Ça m’a donné l’impression que l’auteur improvisait en plein milieu, comme s’il se rendait compte d’un coup que son récit manquait de tension au final et qu’il voulait complexifier les choses pour justifier le tout. Bof.

Alors même si j’ai aimé cet univers fondé sur un royaume où la population est issue de quatre tribus ce qui confère à certains des pouvoirs différents en fonction de la tribus dont ils descendent, ce qui donne lieu à une Prophétie sur une grande élue issue des quatre. Si j’ai aimé suivre une héroïne casse-cou et casse-pied qui se crée sa propre famille après bien des épreuves. Si j’ai aimé suivre son apprentissage dans une sorte de Poudlard des assassins. Au final, l’écriture trop brouillonne de l’histoire, son enfermement dans cette école et l’improvisation de l’auteur pour lui conférer un peu de tension et d’intérêt, m’ont empêchée de rentrer pleinement dans le récit, qui sera resté au stade de gentil divertissement. Mark Lawrence et moi, c’est fini. Je crois que sa fantasy n’est pas la fantasy que j’aime.

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Les instants volés à la vie, Mille et une lectures, Nom d’un bouquin,Vous ?

Lecture Moyenne

11 commentaires sur “Le Livre des anciens : Soeur écarlate de Mark Lawrence

  1. J’ai lu ce premier volet l’année dernière et même si j’ai apprécié cette lecture, je ne suis pas le seul à l’avoir trouvée assez brouillonne, à la limite inachevée qui m’a empêché, comme toi, d’être totalement happé.
    Malgré ses défauts, j’ai de bons souvenirs quant à notre héroïne mais je n’ai toujours pas envie de sortir la suite de ma PAL…

    Aimé par 1 personne

  2. Ayant lu les deux premiers tomes de L’Empire brisé, je comprends ce que tu veux dire par style brouillon ^^. Je pense que c’est propre à l’auteur et que, malgré tout, c’est un brouillon organisé qui ne peut pas plaire à tout le monde. Personnellement, c’est le côté dark qui me freine à l’idée de lire le tome 3 de L’Empire brisé, alors que d’habitude, ça ne me fait rien ^^.
    Mais merci pour cet avis construit, au moins je sais à quoi m’attendre avec cette nouvelle série (oui, j’ai le tome 1 dans ma PAL). Et je comprends sans problème ce qui a pu te déranger. Parfois, certains auteurs ne nous correspondent pas, et c’est bien pour toi d’avoir obtenu une réponse claire à ce sujet ;).

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je pense aussi comme toi que c’est le style de l’auteur, que c’est ce que lui cherche mais clairement ce n’est pas pour moi.
      Je vois aussi ce que tu veux dire pour le côté « dark » de l’Empire brisé, ça m’avait déjà un peu gênée dans le tome 1, alors si en plus cela s’accentue, pauvre de toi…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s