Livres - Science-Fiction

La Fontaine des âges de Nancy Kress

couv49510207

Titre : La fontaine des âges

Auteurs : Nancy Kress

Editeur vf : Le Bélial’ (Une heure lumière)

Année de parution vf :

Nombre de pages : 103

Histoire : Max Feder est riche. Immensément. Une fortune aux origines troubles, mais après tout, qu’importe ? Car Max Feder va mourir. Et dans ses vieux jours, ses derniers mois, le plus précieux de ses trésors se résume à une bague et ce qu’elle contient, le symbole d’un amour aussi ancien qu’absolu. Éternel, littéralement, puisque l’objet de son amour perdu ne peut pas mourir… Or il semble bien que pour Max Feder, au crépuscule d’une vie tumultueuse, le temps soit venu d’entreprendre un ultime voyage, celui de toutes les remises en question, de tous les possibles…

Mon avis :

Je poursuis ma découverte du décidément très bon catalogue de nouvelles/novella de la collection Une heure lumière de Le Bélial’, avec leur n°28 : La Fontaine des âges de Nancy Kress.

Nancy Kress est une autrice de SFFF qui a beaucoup écrit et souvent été traduite chez nous, mais j’ai souvent lu qu’elle n’était pas d’un abord facile, voire que malgré de bonnes idées les lecteurs n’avaient pas aimé car c’était un peu abrupte. Je voulais cependant me faire ma propre idée et tant qu’à faire, j’ai découvert ces dernières années que commencer par un texte court était souvent une bonne idée. ^^

Voilà comment j’en suis arrivée à La Fontaine des âges qui a en plus le bon goût de porter sur un thème que j’affectionne : les amours à travers le temps. A l’aide d’une double temporalité, l’autrice nous permet de découvrir Max Feder, un riche businessman pas très très honnête. Dans sa jeunesse, il est tombé amoureux d’une femme qu’il a perdu de vue. Des années plus tard, il la retrouve mariée et surtout malade, sauf que sa maladie est d’un genre très particulier : elle lui procure les effets d’une fontaine de jouvence, régénérant en permanence son corps, l’empêchant de vieillir.

En effet, en partant d’un thème très classique en littérature blanche : un amour de jeunesse perdu voir déçu, l’autrice a eu la riche idée d’y greffer une belle intrigue de SF sur fond de question sur le vieillissement et la jeunesse éternelle. J’ai adoré lire cette nouvelle parfaitement écrite et rythmée. Il y a un ton mélancolique et limite dramatique bien trouvé quand il est question des sentiments du héros vis-à-vis de Daria. Et au contraire, un ton beaucoup plus sombre et âpre quand on suit le chemin de vie de celui-ci.

Car au-delà d’une belle romance dramatique, nous avons le récit du parcours d’un homme qui parti de rien est devenu un riche businessman aux affaires bien troubles. C’est passionnant de suivre son ascension, ses magouilles, ses relations de dupes avec ses proches et de « travail » avec ses « associés ». Cela n’a rien d’innovant mais c’est tellement bien écrit que ça rend le tout crédible et ça nous immerge complètement dans l’ambiance de ce vieux mafieux sur le point de subir une opération et se rappelant son passé, ses désirs, son ascension, ses erreurs…

Le sujet du vieillissement, de la jeunesse et de la fontaine de jouvence n’ont rien de neuf non plus mais sont fascinants ici aussi. En peu de mots, l’autrice nous dépeint la maladie de Daria, les conséquences de cette trouvaille sur la médecine et la société mais aussi plus tard ses dérives et c’est fou et glaçant à la fois de voir ce que les hommes sont prêts à faire pour se sentir jeune pendant quelques temps.

Pour une première approche de l’autrice, c’est une approche réussie pour ma part. J’ai aimé la façon dont elle jouait des lignes temporelles de son récit. J’ai aimé la façon dont elle a posé les différentes ambiances de sa nouvelle. J’ai aimé la complexité de l’âme humaine qu’elle a tenté d’explorer sous la facette de la question du vieillissement mais aussi des relations amoureuses et familiales. J’espère que ses autres titres sont tout aussi intéressants et accessibles. Et si vous avez des conseils, je suis preneuse  😉

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Chut maman lit, L’épaule d’Orion, Au pays des caves trolls, Les lectures du Maki, Les chroniques du Chroniqueur, A la croisée des pages, Vous ?

TB lecture

12 commentaires sur “La Fontaine des âges de Nancy Kress

  1. Si je fuis les histoires d’amour dramatiques (à part dans les classiques), j’avoue que l’ajout de la SF et les magouilles de notre homme d’affaires me tentent bien. Et puis, 100 pages, ça permet de prendre des risques sans trop de craintes !

    Aimé par 1 personne

  2. C’est super que tu aies aimé cette novella ! Pour moi (par rapport aux livres lus) c’est le texte le plus accessible de l’autrice. Je pense que tu peux tester l’autre titre de l’autrice dans la collection : Le nexus du Dr Erdmann. Il y a des thèmes similaires notamment la vieillesse.

    Aimé par 1 personne

    1. Honnêtement dans cette collection, on a vraiment des histoires (du moins celles que j’ai lu) qui tiennent parfaitement la route malgré le peu de pages. Je te recommande chaudement, on découvre des petites pépites aussi bien côté histoires qu’auteurs 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s