Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les saisons, Nacchan et moi de Sagan Sagan

couv19199528

Titre : Les saisons, Nacchan et moi

Auteur : Sagan Sagan

Editeur vf : IDP Boys Love (Hana Collection)

Année de parution vf : 2021

Nombre de pages  : 192

Résumé : Shima et Natsuo vivent quelque part au fin fond de la campagne, mais leur amour exceptionnel les rend les plus heureux du monde.

Mon avis :

Je commence à avoir mon type de yaoi. J’aime ceux qui sont doux et mignons avec de tendres sentiments et je suis assez fan du schéma « amis d’enfance ». Ici, Les saisons, Nacchan et moi  regroupe tous ces ingrédients.

Les saisons, Nacchan et moi est le premier titre sortant en relié de Sagan Sagan et quel joli titre. L’autrice qui débute a pourtant vraiment réussi à se démarquer des autres, pas forcément par l’originalité de son histoire puisqu’elle raconte la romance entre deux amis d’enfance qui vont au lycée au fil des mois et des saisons, mais plutôt parce que pour cela elle revisite intelligemment le format court des yonkomas, vieux type de manga en 4 cases.

En effet, comme dans Otaku Otaku, chaque chapitre se voit en fait composé d’histoires développées chacune sur une page ou maximum deux, et c’est génial ! Contrairement à Otaku Otaku où chaque histoire est auto-conclusive et présente peu de liant avec la suivante, ici c’est tout le contraire. Les histoires forment vraiment un tout permettant de voir évoluer les sentiments et le couple que forment les héros, ainsi que leur vie de lycéen. J’ai adoré le concept !

C’est graphiquement très intéressant car pour montrer cette évolution, chaque chapitre s’ouvre sur une page marquant le mois de l’année où on est. A l’intérieur l’autrice utilise plein de petits détails, des vêtements, aux coupes de cheveux, en passant par les situations et les fêtes ou les décors, pour nous faire sentir le temps qui passe et dans lequel on se trouve, elle revient même parfois là-dessus en conclusion avec quatre cases muettes aux éléments clés. Personnellement, j’adore ça et c’est la première fois que je le vois dans un manga.

La romance pourtant est on ne peut plus classique, mais elle dégage vraiment quelque chose. D’abord quand nous commençons l’histoire, les garçons sont déjà ensemble, certes pas depuis longtemps apparemment mais tout de même. Sauf que l’autrice contourne élégamment ce cliché qu’est devenu le récit des premières fois d’un couple. Tout en nous montrant l’évolution de ce dernier, elle évite cela avec tendresse et humour, nous montrant d’autres moments tout aussi importants pour eux mais moins marqués.

Il est donc très agréable de suivre l’avancée de la romance entre Shima et Natsuo car malgré l’impression de suivre un couple comme les autres une fois de plus, la forme rend l’expérience différente. On est au plus près de leur histoire mais d’un point de vue différent de d’habitude. C’est cependant aussi doux et tendre que les romances que j’ai l’habitude d’aimer. J’adore suivre leur petit quotidien, leurs intensions l’un pour l’autre, la façon ils se rassurent sur les sentiments de l’autre, la façon dont ils se taquinent et se chauffent, la façon dont ils sont hyper tendre l’un pour l’autre et surtout l’avancée progressive de leur histoire avec les peurs que cela peut encore occasionner d’être gay à l’heure actuelle au Japon.

L’autrice retranscrit à merveille le désir de la jeunesse, l’amour et la tendresse de ses garçons qui se connaissent depuis toujours. Elle tient parfois des phrases magnifiques comme quand l’un d’eux dit à l’autre qu’il « est sa normalité ». Ce ne sont pourtant pas de grands amateurs d’effusion, alors quand cela a lieu, c’est d’autant plus touchant, car la majorité on suit juste 2 lycéens un peu plus tactiles que la normale. Les scènes de sexe ou de préliminaires sont en effet peu nombreuses et assez brèves, alors que leur tendresse au quotidien, elle est partout.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette découverte de la mangaka Sagan Sagan. Elle dégage vraiment quelque chose. D’ailleurs, ses dessins m’ont enchantée dès la couverture où elle croque tout plein de jolis petits moments de vie de nos héros au fil des saisons, c’est doux, chaleureux et poétique à l’image de l’intérieur. Je suis fan des visages de ses héros et en particulier du regard broussailleux de Nacchan >< Mais j’aime surtout l’attention qu’elle porte aux nombreux détails de son histoire dans tout ce qui graphiquement pourra représenter l’érosion du temps. C’est superbe !

Les saisons, Nacchan et moi a donc frôlé le coup de coeur pour moi. C’est vraiment une histoire on ne peut plus charmante où l’autrice dépasse le cadre classique des romances lycéennes grâce à la mise en scène et au point de vue qu’elle choisit. Le couple est hyper touchant et j’ai adoré les suivre à travers les mois de leur première année ensemble. Je pense que c’est une autrice que je prendrai plaisir à suivre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

8 commentaires sur “Les saisons, Nacchan et moi de Sagan Sagan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s