Livres - Jeunesse / Young Adult

Balto – Les gardiens de Nulle-Part de Jean-Michel Payet

91dswpySDsS

Titre : Balto – Les gardiens de Nulle-Part

Auteur : Jean-Michel Payet

Editeur : L’École des loisirs (Médium +)

Date de parution : 25 août 2021

Nombre de pages : 350

Histoire : Marcel, un vieux copain de Balto, se fait assassiner sous ses yeux. Qui a pu commettre ce crime sans pitié ? En vrai gars de la Zone, Balto jure de venger son ami et se lance dans une enquête qui va le mener dans le monde du cinéma naissant, dans les salons de la haute couture parisienne, les réceptions de l’aristocratie russe en exil, et même les ruines d’un orphelinat. Coup de chance : il retrouve Émilienne Robinson, l’époustouflante journaliste lancée sur la même enquête. Mais les morts se multiplient, et l’étau se resserre autour de lui. Rattrapé par les Gardiens de Nulle-Part, Balto va se retrouver confronté à la Grande Histoire…

Mon avis :

Ce n’est pas la première fois que je me fais la remarque que l’Ecole des loisirs a vraiment de chouettes romans pour les plus jeunes dans sa collection et ce peu importe l’âge du lecteur. Ici, dans sa collection Medium+ pour les plus âgés, elle m’a proposée une belle aventure policier et historique qui m’a passionnée et fait voyager dans le Paris des années 20.

Balto – Les gardiens de Nulle-Part de Jean-Michel Payet est en fait le deuxième tome des aventures du jeune titi parisien : Balto. L’an passé, l’auteur nous avait déjà régalés d’une première histoire dont il était le héros : Le dernier des valets de coeur, qui peut se lire indépendamment comme celle dont je vais vous parler. Balto devait déjà y résoudre un meurtre, celui de Timoléon, un modeste réparateur de vélos du boulevard des Batignolles à Paris, pour lequel on accusait son frère Victor dont il allait entreprendre de prouver l’innocence.

couv63509249

La première chose que l’on remarque dans cette série, ce sont les superbes couvertures signées Germain Barthélémy qui retranscrive à merveille l’ambiance de l’époque avec ces décorations art nouveau, ses coiffures à la garçonne ou encore ses tenues typiques. L’intérieur est tout aussi réussi de ce côté-là. L’aventure proposée par Jean-Michel Payet s’inscrit vraiment dans une époque et l’auteur ne la lâche pas. Il fait tout pour plonger son lecteur dans le Paris des années 20 en en exploitant toutes les dimensions. Il évoque ainsi aussi bien le Paris crade et sale des quartiers populaires comme la Zone dont est originaire le héros, que le luxe et le clinquant des beaux quartiers où il va devoir se rendre pour son enquête.

Il exploite ce cadre historique jusque dans l’enquête, truffant celle-ci de lieux et noms emblématiques. On découvre ainsi la place du cirque à l’époque, la façon de voyager en train, des grands noms du cinéma français, on croire Coco Chanel et son fameux n°5, mais aussi les enchères Drouot, maison emblématique. L’auteur évoque aussi des événements historiques forts qui ont marqué les gens de cette époque : la Première Guerre, la Révolution Russe. Et il nous fait voyager avec tout ça, nous faisant découvrir un Paris qui n’existe plus et des gens morts depuis longtemps qui avaient un mode de vie radicalement différent du nôtre.

Il met ainsi toute son expertise en la matière au service de son histoire, une histoire passionnante à suivre où on se met à nouveau dans les pas de Balto, petit titi parisien, qui a le chic pour se retrouver dans des affaires où les morts ne sont jamais loin. Avec son amie détective, Émilienne, tout aussi débrouillarde que lui, ils vont tenter de découvrir ce qui se cache derrière la mort de plusieurs garçons de 15 ans sur lequel on peint une lettre en rouge ensuite. Leur enquête va être pleine de peps et surprises. Elle va les entraîner seuls ou ensemble dans tous les coins et recoins de la capitale, des petites mains aux hautes sphères, d’un orphelinat à une grande maison de couture, mêlant grande Histoire à leur propre histoire personnelle. C’est extrêmement bien écrit, varié, dynamique et surprenant. L’auteur s’amuse en plus à glisser des pages du journal-note qu’Émilienne écrit pour son futur article sur l’affaire, ce qui donne une petite teinte authentique supplémentaire à cette aventure.

Le seul petit défaut de cette aventure trépidante vient du besoin, un peu lourd à mon goût, de l’auteur de donner à ses héros le parler de l’époque. C’est amusant au début mais très vite ça lasse et ça agace,voir ça freine la lecture, comme ce fut mon cas, car c’est tout sauf naturel de lire en permanence un français qui sonne faux à notre oreille… Et second défaut qui me revient, je n’arrivais pas à me mettre dans la tête que le héros n’avait que 15 ans, toute sa caractérisation donne à croire qu’il est plus âgé alors quand on apprend son âge, ça fait très bizarre…

Ainsi, ce roman policier pour la jeunesse m’a vraiment convaincue. Pouvant se lire séparément du premier tome de la série, il offre une aventure rondement menée avec des personnages qui ont de la gouaille et de la ressource. Leur enquête est palpitante et vivifiante, prenant place dans un cadre historique riche parfaitement maîtrisé dans lequel l’adulte s’amuse à retrouver ce qu’il connait de l’époque et l’enfant peut faire de multiples découvertes. C’est vraiment le genre de titres que j’aimerais travailler avec mes élèves s’ils avaient l’âge pour, ou que j’aurais aimé découvrir enfant.

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : , Vous ?

8 commentaires sur “Balto – Les gardiens de Nulle-Part de Jean-Michel Payet

  1. J’avais dû rendre le premier tome avant d’avoir eu le temps de le lire, alors je pense finalement l’acheter, avant peut-être d’enchaîner sur ce deuxième tome qui semble convaincant. Quant au parler de l’époque, si j’aime l’idée, j’ai peur de partager, au bout d’un moment, ta lassitude…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une excellente surprise vu comme je suis difficile en titre jeunesse. Je trouve ça super chouette de leur faire découvrir cette époque de cette façon et c’est encore plus cool que ça puisse nous plaire à nous adultes 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s