Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 37

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Je suis assez fière de moi encore pour la seconde semaine de suite. J’ai réussi à terminer une saga que j’avais commencé ado (et dont je pense re-regarder prochainement l’anime pour boucler la boucle ><). J’ai enchainé deux mini-séries qui m’ont fait fortes impressions. Ce fut donc une très belle semaine devant les écrans et la prochaine s’annonce encore plus belle avec la sortie de Dune sur les écrans ! Je suis tellement impatiente !!! Et vous, comptez-vous aller voir ce futur chef d’oeuvre? (J’espère ne pas m’avancer à tort ><)

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo de Hideaki Anno et Mahiro Maeda (2012)

A partir de ce film, l’histoire s’éloigne énormément du scénario d’origine et si je me suis laissée porter par l’ambiance, le rythme dépressif, le mystère et les scènes d’action qui dépotaient, j’ai quand même trouvé l’histoire assez indigeste dans l’ensemble et surtout perturbante. J’ai donc préféré les deux premiers volets qui m’avaient mis une petite claque. En revanche, je trouve incroyable la façon dont Anno réinvente son univers, son histoire en proposant un scénario alternatif avec lequel il retombe sur ses pattes par les thèmes qu’il brasse, c’est fascinant.

Asuka est MON personnage de la saga, j’adore cette fille et la voir aussi combattante ici me faisait chaud au coeur, contrairement à l’apathique Shinji. Heureusement qu’il rencontre Kaworu pour le réveiller un peu. Misato est fascinante aussi dans ce qu’elle est devenue aux côtés des autres survivants qui l’ont suivi. C’est humainement complexe et donc passionnant. Les images de leurs nouveaux lieux de vie restent longtemps en tête, tant ils sont entêtants. Si on oublie le scénario de la série d’origine (ce qui n’est pas facile) c’est vraiment une excellente saga de SF !

14 ans se sont écoulés depuis la fin du second film, Asuka est chargée, en compagnie de Mari, de récupérer le Tesseract dans lequel est scellé l’Eva 01, lorsqu’elle est interceptée par le système d’autodéfense chargé d’empêcher quiconque de récupérer l’Eva 01, et sera sauvée par celle-ci. De retour de l’intérieur de l’Eva, Shinji se rend compte que beaucoup de choses ont changé, il est désormais considéré comme un criminel, retenu prisonnier par ses anciens amis de la Nerv qui forment désormais l’organisation Wille dont le but officieux est de détruire la Nerv et d’empêcher de nouveaux impacts. Ne retrouvant pas Ayanami, Shinji apprend qu’elle a disparu avant d’être secouru par une nouvelle Ayanami et l’Evangelion Mark-09. De retour au QG de la Nerv, il est accueilli par son père qui lui ordonne de piloter l’Eva 13 en compagnie d’un copilote : Kaworu Nagisa…

 Evangelion : 3.0+1.0: Thrice Upon A Time de Hideaki Anno, Mahiro Maeda, Katsuichi Nakayama… (2021)

4e et ultime film de cette réécriture entreprise il y a plus de 10 ans par Anno. Je mentirais si je disais que j’ai tout compris, loin de là, mais j’ai tout de même aimé certains pans du voyage une fois que j’ai mis mon cerveau en pause.

La première partie centrée sur la dépression de Shinji m’a déstabilisée, j’ai autant aimé que je me suis ennuyée. Si le message sur la renaissance de chacun, son rattachement au genre humain, le gain de son indépendance… étaient intéressant, la forme hyper lente, répétitive et dépressive m’a moins plu.

La suite est plus percutante, mais c’est justement un enchainement de combats pendant lesquels on se perd un peu. Le réalisateur nous noie sous des notions absconses et c’est bien dommage parce que je ne suis pas sûre que c’était nécessaire pour parler de la relation du héros à chacun de ses parents individuellement. J’ai adoré cette opposition père-fils, ce qu’elle dit de l’image de chacun. J’ai adoré le discours sur le couple des parents aussi et le rapport de Gendo à la perte de sa femme, au deuil et à la parentalité.

Les dernières images SPOILS sont un beau message d’espoir. Ça fait un bien fou de voir Shinji adulte et heureux, sorti de sa dépression et avec quelqu’un. Mais tout ça pour ça… Je suis mitigée.

Evangelion: 3.0 + 1.0 est un prochain film d’animation japonais réalisé par Hideaki Anno et produit par Studio Khara. Il s’agit du quatrième et dernier film de la tétralogie Reconstruire d’Evangelion, basé sur la série animée Neon Genesis Evangelion.

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

Cruel Summer – Saison 1 Épisodes 1 à 10 *Fin de la saison*

Une série qui sur le fond ne casse pas trois pattes à un canard mais qui a quelque chose de vraiment addictif. On suit deux adolescentes que tout oppose, l’une est populaire pas l’autre, l’une va se faire enlever, pas l’autre. J’ai adoré chercher à comprendre ce qui s’était passé pour que l’une finisse par accuser l’autre de non assistance à personne en danger et l’autre de harcèlement. J’ai adoré découvrir les méandres qui ont conduit à l’enlèvement de l’une d’elle. La psychologie tordue et/ou perturbante des filles est très bien décrite et c’est encore plus le cas de celle du kidnappeur. C’est fascinant à suivre. En revanche, toutes les histoires de famille et les romances ado ainsi que leurs bisbilles avec leurs amis/camarades m’ont vite lassée. Alors oui, c’était addictif, non ce n’était pas très bien écrit. Mais une très bonne série à regarder pendant des vacances ou à la rentrée ^^

Trois étés dans les années 90, une adolescente belle et populaire disparaît et une autre adolescente, timide et maladroite et sans lien apparent avec la première, devient soudainement l’icône de la ville…

 Dr. Death – Episodes 1 à 8 *Fin*

J’avoue que cette série renferme deux de mes péchés mignons : Joshua Jackson (que j’adore depuis Dawson et Fringe ><) et un biopic. Les épisodes s’enchainent à toute vitesse surtout quand on connait le sujet. C’est fascinant de voir ce docteur opérer, basculer, voir les autres s’en rendre compter, tenter d’agir ou non, jusqu’au grand final devant la justice. Les acteurs sont vraiment top de Joshua Jackson à Alec Baldwin en passant par Carrie Preston (The Good Wife). Un très bon thriller médical.

D’après la véritable histoire de Christopher Duntsch, un neurochirurgien qui derrière son apparence parfaite, se révèlera être un sadique sociopathe.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

15 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2021 – 37

    1. J’ai lu, de quelqu’un qui l’avait vu en avant-première, que c’était tout à fait compréhensible pour les novices, alors j’espère que ça te plaira. Moi ce sera jour J, en tout cas 😀
      Bon dimanche à toi aussi !

      J'aime

  1. Cruel summer me tente bien mais les moments bien ados risquent de bien me gonfler.
    Je viens de voir le premier épisode de Dr. Death et j’ai adoré. C’est glaçant parce que, pour le moment, je n’arrive pas à savoir s’il se rend compte de ce qu’il fait ou s’il est totalement obnubilé par son délire narcissique. C’est aussi à se demander pourquoi on ne l’a pas arrêté avant… C’est passionnant !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s