Livres - Fantasy / Fantastique

Le Royaume blessé de R. J. Barker

Titre : Le Royaume blessé

Auteur : R. J. Barker

Editeur vf : Bragelonne / Le livre de poche

Année de parution vf : 2018-2019 / 2019-2020 (poche)

Nombre de tomes vf : 3 (série terminée)

Histoire : Girton est l’apprenti de la plus célèbre criminelle des Terres lasses et se destine à une prometteuse carrière d’assassin… même si être affublé d’un pied bot corse légèrement l’affaire. Si Girton se consacre d’ordinaire à l’art de tuer, sa nouvelle mission lui apporte un défi inédit : il s’agit cette fois de sauver une vie. Un mystérieux traître a tenté d’assassiner l’héritier du trône, et Girton et sa maîtresse sont recrutés pour le protéger en secret.
Au sein d’un château débordant de pièges et de faux-semblants, Girton se fait alors passer pour un simple écuyer et doit apprendre à reconnaître les alliés potentiels comme les ennemis de l’ombre. À mesure qu’il progresse dans cette toile d’illusions et de mensonges, l’apprenti assassin va se heurter aux ambitions du pouvoir, éprouver sa loyauté et tenter de déjouer une conspiration qui pourrait bien détruire le royaume tout entier…

Mon avis :

Tome 1 : L’âge des assassins

Amateur de fantasy d’action avec complots, magie et assassins, RJ Barker est là pour vous proposer une aventure fort divertissante dans L’âge des assassins, le premier tome de la saga du Royaume Blessé qui peut presque se lire comme un oneshot.

Malgré une plume fort classique et des aventures déjà lues de part ailleurs, j’ai passé un bon moment en compagnie de Girton, apprenti de la plus célèbre assassine des Terres lasses : Merela Karn. Il m’a juste manqué un petit je ne sais quoi pour dépasser le cadre du divertissant et entrer dans le mémorable. Car aventure, action, rebondissement, mystère et magie furent au rendez-vous, mais peut-être pas assez l’émotion. Reste que ce premier tome m’a tout de même donné envie de découvrir la suite de leurs aventures.

Girton et sa maitresse Merela ont été embauchés, dans ce tome, par la Reine Adran Mennix de Maniyadoc dont le fils Aydor, héritier de la couronne, est menacé de mort. Ils sont donc les assassins qui cherchent l’assassin caché au sein du château de Maniyadoc. Merela pour cela se fait passer pour une bouffonne et Girton pour un jeune otage noble. Ils vont ainsi se mêler à la vie du château pour faire leur enquête.

Même s’il m’a manqué quelque chose et que je n’ai pas ressenti l’émotion que j’avais pu avoir dans l’Apprenti Assassin de Robin Hobb par exemple, où les héros exercent le même métier, ce fut tout de même une aventure plaisante. J’ai aimé découvrir le méandre des relations entre les différents clans dans ce château à travers le regard naïf du jeune Girton, qui fait un piètre enquêteur. C’est cependant assez jeunesse puisque notre héros intègre un groupe de jeunes s’entraînant pour devenir cavaliers et qu’il flirte avec la jeune fille d’écurie (Drusl), mais c’est sympa à lire. On voit le héros se lier d’amitié avec un autre laissé pour compte (Rufra). On le voit cacher qui il est vraiment et ainsi se mettre à dos les petits nobles arrogants du coin (Aydor, Thomas et leurs cliques). Il lui arrive énormément de mésaventures et au fil de celle-ci se dessine tout de même le plan de ceux qu’il cherche.

C’est donc une aventure assez légère qui repose plus sur l’apprentissage de la vie de son jeune héros que sur la noirceur des méandres de la cour et de ses chausses trappes. On voit d’ailleurs assez peu au final les adultes de l’histoire, Merela en tête. L’auteur fait beaucoup de mystères autour d’elle sans en dire grand-chose au final. On en apprend cependant un peu plus au fil des chapitres, surtout dans la dernière partie, bien sûr, sur les liens entre les différentes familles et ce que cache cette enquête.

Mais clairement ce n’est pas elle qui est au coeur de l’histoire finalement et ce n’est pas elle non plus que je vais retenir. J’ai largement préféré les mystères et non-dits autour de la place de la magie et de ses pratiquants dans ce royaume. Car en plus d’être des assassins, Girton et Merela se révèle détenir d’autres pouvoirs, la seconde en connaissance de cause mais le second à son insu. Nous allons donc assister à la révélation de ceux-ci et aux conséquences que cela aura. Cela annonce une suite prometteuse si l’auteur s’oriente vers eux, car la magie est très mal vue dans le royaume, ce que l’ont peut comprendre quand on voit comment elle se manifeste les rares fois où quelqu’un s’en sert. C’est plus une malédiction qu’une bénédiction. En effet, dans les Terres Lasses où se déroule l’intrigue, on dit que la magie est à l’origine de  l’acidité qui ronge les sols et donc les sorciers sont traqués et exécutés sans pitié. Leur sang serait la seule voie vers le rétablissement de la fertilité des terres.

Cette première aventure de Girton et Merela m’aura permis de découvrir un univers simple et classique d’apprenti assassin, apprenti sorcier, apprenti homme de cour qui m’a bien divertie. Ce n’est pas de la grande fantasy mais c’est agréable à lire grâce à un style dynamique et visuel où les codes du genre sont peut-être un peu usés mais bien employés. C’est une bonne porte d’entrée dans le genre pour des novices en la matière par exemple. Pour ma part, j’aimerais bien découvrir les conséquences des derniers actes de nos héros dans le prochain tome, mais si ça ne devait pas se faire ce ne serait pas un problème non plus car le tome peut se suffire à lui-même.

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Saiwhisper, Joyeux Drille, Alice neverland, Lianne, Zelda, Doris, Vous ?

18 commentaires sur “Le Royaume blessé de R. J. Barker

  1. Il est impossible de ne pas faire de comparaison avec Robin Hobb rien qu’avec le résumé. Cependant et même si ce volet ne révolutionne pas le genre, je pense qu’il peut me plaire quand même. Je me le note si je suis en recherche de légèreté donc merci 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime la couverture ♥
    En tout cas je ne connaissais pas, le pitch a l’air sympa même si l’histoire n’est pas forcément mémorable 🙂
    Je le retiens si j’ai envie d’une histoire de ce genre ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis étonnée d’apprendre qu’il s’agit d’un roman d’aventures, et non pas d’intrigues de cour avec meurtres et complots. C’est du moins le sentiment que me laissaient la couverture et la synopsis.
    Bref, je suis contente d’avoir lu ton avis, car ce titre m’était resté en mémoire et je pensais craquer un jour. Ça ne sera peut-être pas le cas du coup, même si la lecture s’est tout de même révélée agréable pour toi ;).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s