Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 40

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Ayant été malade cette semaine – vive les rhumes dès les premiers matins un peu froids xD -, je n’ai pas été bien souvent devant les écrans cette semaine en dehors d’un petit ciné quand ça allait encore et d’une séance de rattrapage intensive hier. Mais j’ai quand même réussi à voir un très beau film, à terminer une série originale, à en commencer une sur laquelle j’attends la suite pour me prononcer et une autre où l’histoire de la première saison m’a bien accrochée. Bonus : j’ai vu un super documentaire. Bref, c’est pas si mal d’être malade lol Et vous, comment ça va ?

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Le sommet des dieux de Patrick Imbert (2021)

Voici l’adaptation en film d’animation d’un des trois meilleurs titres de Jiro Taniguchi à mon goût, son roman sur l’alpinisme, dont j’ai parlé ici. Alors forcément, j’étais pas peu impatiente de le voir. Pas simple de résumer en 1h30, 5 tomes aussi épais que ceux-ci, mais dans l’ensemble, Patrick Imbert y est bien parvenu. Il a livré un film honnête, qui bien qu’ayant nécessité de nombreuses coupures, ce qui a éliminé le ton journalistique et le mystère de l’oeuvre, a su très bien rendre la fascination que le lecteur/spectateur doit ressentir vis-à-vis de l’alpinisme et de la montagne. Alors bien sûr, c’est incomplet, mais c’est très beau, très puissant et j’espère que ça donnera envie à plein de gens de lire le manga, qui est cent fois meilleur !

Bonus : La bande-son est excellente, très immersive et entêtante.

À Katmandou, le reporter japonais Fukamachi, croit reconnaître Habu Jôji, cet alpiniste que l’on pensait disparu depuis des années. Il semble tenir entre ses mains un appareil photo qui pourrait changer l’histoire de l’alpinisme. Et si George Mallory et Andrew Irvine étaient les premiers hommes à avoir atteint le sommet de l’Everest, le 8 juin 1924 ? Seul le petit Kodak Vest Pocket avec lequel ils devaient se photographier sur le toit du monde pourrait livrer la vérité. 70 ans plus tard, pour tenter de résoudre ce mystère, Fukamachi se lance sur les traces de Habu. Il découvre un monde de passionnés assoiffés de conquêtes impossibles et décide de l’accompagner jusqu’au voyage ultime vers le sommet des dieux.

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

Foundation (Fondation) – Saison 1 Épisodes 1-2 *Nouveau*

Cette adaptation d’un des romans de SF phare de mon adolescence, je l’attendais avec impatience. Malheureusement au bout de deux épisodes, je serais bien en peine de vous dire ce que j’en ai pensé. Certes les scénaristes s’en sortent bien en rendant l’histoire plus facile à suivre et comprendre que dans le roman d’origine, empruntant ainsi pas mal aux préquelles qu’Asimov a sorti ensuite, si je ne me trompe. Ils ont aussi ajouté les personnages féminin qui manquaient tant. Mais, j’ai trouvé l’ensemble un brin kitch et manquant de souffle et de moyen. Le jeu des acteur est un peu pauvre aussi, il n’y a rien de fulgurant, seul Hari Seldon sort du lot pour moi. Je peine à retrouver l’aura de la saga d’origine à quelques rares scènes près, même si c’est tout à fait correct. Après comme ce n’est que le début et que la chaîne a annoncé qu’ils souhaitaient produire 8 saisons, je me dis que c’est peut-être juste long au démarrage.

Des exilés découvrent que le seul moyen de sauver l’Empire galactique de la destruction est de le défier.

 Nine Perfect Strangers – Saison 1 Épisodes 7-8 *Fin*

Une série commencée, une série terminée. Je tiens un bon ratio. Ici, j’ai vraiment aimé de bout en bout cette série totalement hallucinée quand même. Le début était accrocheur, le milieu un peu plus mou même s’il m’a permis d’accrocher à certains personnages, en revanche la fin était folle, complètement barrée et improbable, mais en même temps c’était ce vers quoi on nous emmenait ^^! La conclusion est parfaite au vu du récit de la série et les scénaristes ont plutôt bien géré dans l’ensemble la touche fantastique/paranormale du récit. C’était une bonne série de rentrée, pas mémorable mais divertissante et originale à sa façon avec un bon casting.

Truth Be Told – Saison 1 Épisodes 1 à 8 *Nouveau*

Autre nouvelle série dans laquelle je me suis lancée grâce aux recommandations des amis de la blogosphère. J’aime les séries policières/journalistiques et même si elle est classique, celle-ci est diablement efficace. Cerise sur le gâteau, on suit une héroïne noire pour une fois avec une Octavia Spencer toujours aussi excellente. Il n’y a rien de neuf dans cette enquête sur un jeune envoyé probablement injustement en prison autrefois et dont la journaliste qui pense être responsable de ça reprend l’enquête. Histoires de famille, problèmes avec la police, horreurs en prison, tout est déjà vu mais se goupille très bien pour former des épisodes prenants qui tiennent en haleine jusqu’au bout.

Josie Buhrman a tant bien que mal tenté de se reconstruire après le meurtre de son père, l’abandon de sa mère, et la trahison dont elle a été victime de la part de sa sœur jumelle Lanie. Mais les choses vont prendre un tournant inattendu et pour le moins perturbant lorsqu’une journaliste décide de rouvrir 13 ans après l’enquête autour de l’assassinat du père de Josie par le biais de son nouveau podcast à sensation.

BONUS

 Lady Sapiens, à la recherche des femmes de la préhistoire (Documentaire)

J’ai toujours adoré les documentaires historiques, mais j’avoue qu’au bout de quelques années, je peine parfois à en trouver sur des thèmes ou des figures que je ne connais pas déjà. Ici, j’ai eu l’impression de réviser complètement (ou du moins en partie) ma vision sur cet élément de notre histoire et j’ai adoré !

Ça tombait à merveille en plus parce que c’est un thème que je travaille en ce moment en classe. Les auteurs de ce documentaire ont su rendre hyper simple et compréhensible toutes leurs avancées et théories pour nous montrer la pluralité et diversité de la femme pendant la Préhistoire, bien loin du cliché de la mère de famille soumise à protéger. C’était sourcé, documenté, avec un apport certain de l’archéologie mais aussi de l’ethnologie et de la sociologie. Juste passionnant ! (A voir ici)

Qui étaient les femmes de la préhistoire ? Quel était leur quotidien ? Pendant 150 ans, les chercheurs ont sous-estimé leur rôle en interprétant les découvertes avec les a priori de leur époque. Les femmes du paléolithique sont devenues prisonnières de clichés. Aujourd’hui, une nouvelle génération de chercheurs, dont beaucoup de femmes, bouscule ce modèle. En partant à la rencontre des scientifiques sur les sites de fouilles ou dans leurs laboratoires, un nouveau portrait de ces femmes apparaît : on les découvre chasseresses, artistes et même cheffes de clans.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

18 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2021 – 40

  1. Je compte continuer Fondation cette semaine mais déjà avec le premier épisode, j’ai bien accroché avec Har Seldon et Gaal.
    Contente que tu aies apprécie Truth be told même si, c’est vrai, la série n’offre rien de bien nouveau. Mais j’ai adoré lé trio d’acteurs entre Octavia Spencer, Lizzy Caplan et Aaron Paul. Je trouve justement que la saison 2 a un gros manque côté casting.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai juste regardé le premier épisode de la nouvelle saison, j’espère que la suite va me plaire autant et que je ne ressentirai pas trop ce manque côté casting .
      J’attends de voir pour Fondation, il y a un je ne sais quoi qui me gêne…

      Aimé par 1 personne

  2. je note direct le documentaire ! (moi aussi j’adore les documentaires historiques ^^)
    Je note aussi au Sommet des dieux, j’ai beaucoup aimé le manga (même si je n’ai lu que 3-3 tomes, je suis plus très sûr, j’avais emprunté à la bibliothèque il y a longtemps)
    Shame on me, je n’ai jamais lu Fondation peut-être la série serait l’occasion de découvrir
    Sinon j’ai aussi terminé Nine perfect stranges et j’ai beaucoup aimé, c’est très particulier comme ambiance

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, Nine Perfect était space et encore plus sur la fin ><
      Cool pour le docu, il me semblait effectivement que c'était ton truc. J'en aurai d'ailleurs un autre à présenter la semaine prochaine.
      Le film du Sommet des dieux est une bien chouette adaptation mais le manga est bien meilleur !
      Aucune honte pour Fondation tant la plume est datée, alors oui tente la série à l'occasion 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s