Livres - Jeunesse / Young Adult

Les Hirondelles d’Anne-Fleur Drillon et Thibault Prugne

couv24031686

Titre : Les Hirondelles

Auteurs : Anne-Fleur Drillon et Thibault Prugne

Editeur : Bilboquet

Année de parution : 2013

Nombre de pages : 32

Résumé : Une hirondelle, comme un lien ténu entre deux mondes qui ne se voient pas, ignorant même l’existence de l’autre. Deux hommes, deux générations, perdurent dans leurs solitudes. Une invitation au voyage vers cette rencontre entre ciel et mer. -Les hirondelles- c’est une histoire poétique, mélancolique, qui va traiter de l’amitié, de la solitude et du besoin de l’autre. Amédée et Barnabé sont persuadés d’être seuls sur leurs îles. Pourtant, sans le savoir, et par de petits éléments anodins, ils sont prêts a se rencontrer. Je trouvais intéressant de créer des liens uniquement matériels entre les deux personnages, l’hirondelle à qui ils donnent chacun un nom, est le fil de canne à pêche, qui va jouer le rôle d’ascenseur.

Mon avis :

Thibault Prugne est un illustrateur dont j’ai aimé le trait dès le premier album et que je continue à suivre avec grand plaisir depuis. Je collectionne donc ses titres présents et passés, et Les Hirondelles dont je vais vous parler est le plus ancien que j’ai pu lire jusqu’à présent.

Pour le moment, j’avais eu un coup de coeur pour l’estival Parfum des grandes vacances, et j’avais été dépaysée et émue par les histoires d’héritage du Dompteur de vent et du Souffleur de rêves. Les Hirondelles reprend aussi un peu ses thématiques et on y retrouve le bon trait particulièrement poétique de l’auteur, qui se marie à merveille avec les jolis mots d’Anne-Fleur Drillon dont je découvre ici la plume. Celle-ci a écrit une série autour du personnage de Clotaire et son slip, et rien que le nom en dit beaucoup ^^

Mais revenons à Hirondelles, derrière ce nom évocateur, les auteurs nous relatent en fait l’histoire de deux solitudes, celles de deux hommes d’un certain âge, chose rare dans les albums jeunesses où les héros ont plutôt l’âge du lecteur ou pas loin. Chacun vit dans son coin, loin de tout, et se sent un peu seul malgré les hirondelles qui viennent les visiter. Chacun cherche donc à faire une rencontre mais n’ose pas bouger non plus, se sentant bien là où il est.

C’est un sentiment fort étrange qui s’empare du lecteur à la découverte de ce titre. On est chamboulé dans nos habitudes de lecture, car il est rare de voir des albums jeunesse proposer une telle histoire. On est chamboulé aussi par les sentiments de ces hommes mûrs et leur relation à leur lieu de vie ainsi qu’à leur compagnon éphémère. L’ensemble est particulièrement doux et poétique, onirique et en apesanteur, plein de douceur et de mélancolie. C’est extrêmement touchant.

J’ai beaucoup aimé le rôle qu’a le personnage éponyme du livre dans cette histoire. L’hirondelle comme pont entre deux hommes, deux solitudes, est charmant vraiment et atypique, comme le reste de l’album. Cela donne une sentiment très étrange et particulier, qui moi a su me toucher en plein cour.

Le dessin tout en rondeur de Thibault Prugne, fait de jeux de couleurs, d’ombres et de décrochés, convient ici à merveille pour porter le message de l’autrice et mettre en valeur tout son imaginaire, car nous sommes clairement sur une histoire où celui-ci va très loin. L’autrice traite d’un sujet fort terre à terre mais dans un univers totalement fictif où il y a un je ne sais quoi qui me rappelle l’imaginaire de Jeunet.

J’ai été totalement conquise par le ton tranquille, doux, riche et poétique de l’oeuvre. J’ai tout aimé, du choix des mots, à leur musicalité, en passant par leur lien avec les dessins et l’imaginaire de ceux-ci. C’était vraiment charmant et émouvant. Parler de solitude à des enfants, à travers le destin de deux hommes d’un certain âge est également une très belle idée. Je valide totalement cet album passé peut-être un peu trop inaperçu et pourtant tellement d’actualité encore !

> N’hésitez pas à lire aussi l’avis de : Vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 commentaires sur “Les Hirondelles d’Anne-Fleur Drillon et Thibault Prugne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s