Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Elle et son chat de Makoto Shinkai et Yamaguchi Tsubasa

elleetsonchat_banniereactu

Titre : Elle et son chat

Auteurs : Makoto Shinkai (scénario) et Yamaguchi Tsubasa (dessins)

Editeur vf : Pika (seinen)

Année de parution vf : 2021

Nombre de pages : 164

Résumé : Chobi savoure sa vie de chat auprès de la maîtresse qui l’a recueilli, une jeune femme connaissant à la fois les avantages de l’indépendance et les affres de la solitude. Les yeux du félin assistent à ce quotidien qui s’écoule lentement, oscillant entre moments chaleureux et moments teintés d’amertume, entre jours de soleil et jours de pluie.

Mon avis :

Elle et son Chat, c’est l’histoire d’un éditeur se lançant dans le projet un peu fou d’adapter en manga un très court métrage (moins de 5 minutes), mais d’un réalisateur tellement important que le résultat ne peut qu’en être superbe ! 

Elle et son Chat, c’est donc un court métrage de Makoto Shinkai, ce réalisateur qui a de l’or dans les mains. J’ai adoré chacune de ses réalisations qui m’ont touchée en plein coeur et celle-ci ne fait pas défaut. Vous pouvez d’ailleurs le regarder ci-dessous. Cependant je dois reconnaitre que l’esthétisme n’en est pas le point fort pour une fois, j’ai donc été ravie de retrouver Tsubasa Yamaguchi (dessinatrice de Blue Periodaux manettes de l’adaptation en manga. 

Avec un matériau aussi succinct, celle-ci a dû faire preuve de beaucoup de souplesse et d’imagination pour développer une histoire de plus de 160 pages. Elle y a parfaitement réussi. Le récit très urbain met en scène avec beaucoup de justesse les premiers pas dans la vie adulte d’une jeunesse femme sensible, pas très bien dans sa peau et dans cette situation. Portée par la double plume des deux auteurs, c’est sublime d’émotion ! 

J’ai toujours été fan des tranches de vie. Je sais que certains peuvent dire qu’il ne s’y passe pas grand-chose, que c’est très terre à terre, mais c’est justement ce que j’aime. En plus, ici, avec ce récit fait à travers le regard du chat que l’héroïne recueille, on perçoit les choses différemment. Celui-ci s’interroge beaucoup sur les émotions et expressions de sa maitresse, n’ayant pas les codes pour déchiffrer. Cela offre beaucoup d’émotions et une certaine singularité.

Le ton de l’histoire est volontiers morose et mélancolique mais également plein d’amour et de douceur. La relation qui se tisse entre la jeune femme et son chat est attachante, chacun ayant besoin de l’autre pour aller bien. Les difficultés de l’héroïne, tout être sensible ayant du mal à vivre en société s’y retrouve. C’est criant de justesse. Cette solitude face à la vie en solo, à un premier boulot, à des relations professionnelles nouvelles, à des relations amicales et familiales qui changent, et la difficulté de s’y adapter, je pense que beaucoup, comme moi, l’ont ressenti une fois dans leur vie. C’est retranscrit avec beaucoup de sobriété et de pudeur ici.

Enfin, j’ai adoré le cadre urbain de l’histoire. On sent presque l’odeur de la pluie sur le bitume dans les pages de Tsubasa Yamaguchi. J’ai été frappée par son sens de la composition et de l’utilisation des décors, quelque chose qui est trop souvent absent dans Blue Period et qu’elle ferait bien d’utiliser également dans cette série. Je trouve ainsi, sa trait plus marquant ici, ayant plus de personnalité et de vie. J’ai adoré les cadrages à hauteur de chat, le choix des focus sur l’héroïne sous certains angles, l’obsession pour le coup et les cheveux. C’était fascinant et cela correspondait bien à ce malaise qu’elle ressentait. 
 
Ainsi, Elle et son chat, bien qu’étant un titre qui peut sembler assez passe-partout, fut pour moi un gros coup de coeur. Je me suis reconnue dans l’héroïne et j’ai donc apprécié la justesse des émotions mises en scènes par les deux artistes. Je suis plus que surprise de cette transcription de 5 minutes en une histoire riche, dense et profonde où le cadre urbain, la solitude et la vie avec un animal de compagnie sont si bien retranscrits. J’espère revoir d’autres collaboration de ce niveau à l’avenir !
 

 >> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : L’Apprenti Otaku, Les Voyages de Ly, Vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Makoto Shinkai CWF * S&HC EF Films Partners Tsubsasa Yamaguchi 2016 / © 2021 Pika Editions

10 commentaires sur “Elle et son chat de Makoto Shinkai et Yamaguchi Tsubasa

  1. On est totalement d’accord sur ce titre, qui arrive à transmettre beaucoup en peu de pages je trouve. Je m’y attendais un peu avec les deux noms à l’origine du titre, mais ça reste une belle surprise.

    Je n’ai pas grand chose à rajouter, puisque je trouve que tu as très bien retranscrit ce qui rend ce récit poignant !

    Aimé par 2 personnes

  2. Tu vas trouver que je me répète mais ce manga me tente aussi beaucoup depuis l’annonce de sa sortie. Il semble se dégager beaucoup de pudeur et d’émotions de l’histoire et on ressent à quel point le processus d’identification à l’héroïne a fonctionné sur toi. Et puis, une histoire du point de vue d’un chat, ça ne peut être qu’une bonne histoire 🙂

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s