Livres - Jeunesse / Young Adult

Les albums de l’Automne de Passepartout : Le Goûter de la Sorcière / C’est maintenant ou jamais

Les Éditions Passepartout sont une petite maison d’édition discrète mais que j’apprécie énormément. Ils proposent toujours des albums trop soignés et aux histoires particulièrement touchantes et émouvantes ancrées dans notre réalité et pourtant oniriques. Voici leurs deux nouveautés de cet automne !

Titre : Le Goûter de la Sorcière

Auteurs : Nadia Al Omari et Richolly Rosazza

Editeur : Passepartout

Date de parution : 13 octobre 2021

Nombre de pages : 32

Résumé : Une petite fille va très souvent acheter des oeufs chez une vieille dame aux habitudes étranges. Et bien que tous les enfants du village la traitent de sorcière, sa maman lui assure qu’il n’en est rien. Alors à chacune de ses visites, malgré la peur qui la tenaille, la petite fille se donne du courage pour entrer et accepter le délicat gouter que lui prépare, pour l’occasion, la vieille dame. Mais, dans la maisonnette, tout ne fait que l’inquiéter et mille questions la tourmentent : Que peut-elle bien faire de toutes ces fioles colorées, rangées dans la vitrine ? Des racines séchées, épinglées sur des fils, des outils aux formes bizarres, accrochés sur les murs ? Et, surtout, à quoi peuvent bien lui servir ces longues tresses de cheveux qui dépassent des gros sacs de toile, au milieu du salon ?

Mon avis :

L’éditeur d’origine italienne continue de nous faire découvrir des auteurs de son pays, nous montrant ainsi toute la richesse et la vivacité de la littérature jeunesse dans son pays et de part le monde.

Le goûter de la sorcière est une belle histoire aux teintes et couleurs automnales, une histoire de sorcière, une histoire de peurs ancestrales et viscérales qui nous prend aussi bien enfant qu’adulte. On y suit une petite fille qui doit se rendre chez une vieille dame un peu marginale pour acheter des oeufs et qui prend celle-ci pour une sorcière.

Avec cette histoire, on entre de plein pied dans ces on-dit et rumeurs qui peuplent parfois les petits villages où les habitants ont le chic pour raconter tout et n’importe quoi sur leurs voisins, encore plus si ceux-ci sont originaux. Je me suis totalement retrouvée dans cette petite fille, car moi aussi, il y avait une vieille dame différentes des autres qui vendaient des produits fermiers à mes parents autrefois et moi aussi elle me faisait peur et pour bien moins que la dame représentait ici ^^!

Ainsi les autrices jouent à merveille sur nos peurs. Le regard qu’un enfant porte sur quelque chose d’étrange et singulier, comme une femme aimant la nature et s’y intéressant de près, renforce forcément le sentiment de peur qu’elle peut induire normalement déjà. Avec leur dessin très poétique mais fortement inspiré de la littérature mettant en scène des sorcières, tout prend une allure inquiétante dans la demeure de cette femme aux yeux de notre héroïne, des herbes qu’elle a récolté, aux ingrédients qu’elle utilise pour ses recettes, en passant par ses outils issus pourtant de notre culture passée.

Mais les autrices cherchent ainsi à faire comprendre aux jeunes lecteurs qu’ils ne doivent pas avoir peur, qu’ils ne doivent pas écouter les rumeurs, et qu’on peut être bon mais différent des autres. C’est donc un message très beau et positif qui ressort de cette histoire qui pourtant fait frissonner jusqu’aux ultimes pages, comme le ferait une sortie solitaire pour un enfant un peu peureux ^^!

Cependant quand on met en parallèle le texte et les images, ce n’est pas la même histoire. On ressent beaucoup de chaleur, voire même une douce magie positive sortir des illustrations de Richolly Rosazza, l’artiste peintre péruvien qui accompagne Nadia al Omari.

Le goûter de la sorcière est ainsi une histoire originale détournant le mythe de la sorcière qui fait peur pour mieux démonter ses préjugés que l’on éprouve bien souvent en écoutant de trop près les rumeurs des grands. Il nous propose de nous faire notre propre opinion, de lutter contre nos peurs, et d’écouter la magie qui peuple notre vie. Superbe et totalement de saison !

Merci aux éditions Passepartout pour cet envoi et leur confiance !

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Vous ?

Titre : C’est maintenant ou jamais

Auteurs : Davide Cali et Cecilia Ferri

Editeur : Passepartout

Date de parution : 9 octobre 2021

Nombre de pages : 60

Résumé : L’heure de la retraite a sonné. Pour ce couple, c’est l‘aube d’une nouvelle existence. Malheureusement les envies de l’un ne rencontrent pas les désirs de l’autre. Lui est enthousiaste, décidé à vivre aujourd’hui tout ce qu’il n’a pas eu le temps de faire avant et a mille projets pour eux deux. Elle est casanière, figée dans ses petites habitudes du quotidien et ne veut pour rien au monde en changer. Alors il leur faudra un peu temps, pour trouver un nouvel équilibre et pour se souvenir de ce à quoi ils tiennent vraiment : être heureux ensemble et profiter de la vie car, si ce n’est pas maintenant, ce sera quand ? Un album illustré pour adultes, à partager avec toutes les générations, qui incite avec douceur, sensibilité et humour à suivre les injonctions du Carpe Diem.

Mon avis :

Quand j’ai vu que Passepartout proposait un album mettant en scène deux personnes à la retraite, j’ai de suite eu envie de le découvrir tant cette proposition est rare dans la littérature jeunesse ! Heureusement depuis quelques années, certains auteurs s’y mettent et je trouve salutaire de parler aussi aux enfants de leurs aînés.

Dans ce court album, au format plus petit et atypique, le duo Davide Cali et Cecilia Ferri dont le premier est un auteur italo-suisse fort prolifique (lien), nous propose de suivre un couple de retraités aux désirs opposés.

En lisant leur petite histoire, j’ai eu l’impression parfois de me retrouver face à mes propres parents également à la retraite. L’un souhaite profiter pleinement de la vie maintenant, sans contrainte, en ne vivant que l’instant présent tant qu’il peut. Tandis que l’autre est plus terre à terre et ne pense qu’aux contraintes d’une vie normée et sociale, rythmée par ces tâches qu’il se sentait déjà obligé d’accomplir avant, alors que ce n’est plus forcément le cas maintenant.

Il est donc amusant de voir l’un tenter de persuader l’autre en permanence de profiter de la vie, tandis qu’il lui répond par les obligations qu’il pense avoir. C’est un lent lâcher prise que le retraité doit apprendre et je comprends parfaitement que ce ne soit pas facile, étant moi-même comme ça dans la vie de tous les jours. Mais l’histoire est ainsi d’autant plus belle qu’elle parle à tout le monde.

Pas de dispute ici, juste des échanges et beaucoup de patience et d’amour, ce qui touche le lecteur. On voit un couple qui s’aime profondément et où chacun est prêt à la fois à attendre et à écouter l’autre. C’est très beau et les dessins de Cecilia Ferry font écho à cela avec leur douce simplicité, leur trait jovial et sobre et surtout leur teinte chaleureuse, qui donnent l’impression de se retrouver dans un cocon tout comme le couple.

Je vous invite donc vous aussi à découvrir la charmante histoire de ce couple où chacun va apprendre que le bonheur se vit maintenant et pas plus tard, mais qu’il ne faut pas forcer les choses et apprendre à attendre que l’autre soit prêt avec bienveillance et amour. Une belle leçon de lâcher prise existentielle qui fait écho chez tout le monde !

Merci aux éditions Passepartout pour cet envoi et leur confiance !

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Vous ?

6 commentaires sur “Les albums de l’Automne de Passepartout : Le Goûter de la Sorcière / C’est maintenant ou jamais

  1. L’album sur les deux retraités semble sympathique d’autant que sa thématique est originale, mais j’avoue être plus particulièrement tentée par Le Goûter de la Sorcière qui, enfant, m’aurait certainement beaucoup plus. À l’époque, j’avais aussi ma « sorcière » et je pense que cet album m’aurait aidée à passer à côté d’elle ou de son appartement sans avoir une frousse de tous les diables…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s