Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Cléopâtre – Destinée d’une reine d’Égypte de Hiroshi Sakamoto et Utako Yukihiro

 

Titre : Cléopâtre – Destinée d’une reine d’Égypte

Auteurs : Hiroshi Sakamoto et Utako Yukihiro

Editeur vf : Kurokawa (KuroSavoir)

Année de parution vf : 2021

Nombre de pages : 165

Histoire : Cléopâtre est une princesse royale en Égypte ancienne. Très curieuse, passionnée par l’étude de nombreuses langues étrangères et grande lectrice, elle devient une reine d’une grande beauté, très cultivée. Elle sera déterminée à protéger l’Égypte de Rome, la nation la plus puissante au monde, et ce jusqu’à sa mort.

Mon avis :

Je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir la collection « Kurosavoir » de Kurokawa et j’avais même quelques a prioris sur celle-ci après avoir feuilleté les titres dans la même veines publiés par Nobi Nobi qui ne m’avaient pas convaincue. Or j’avais totalement tort et j’ai beaucoup aimé le fond et la forme.

Du côté de la forme, nous avons un petit livre souple très pratique pour les jeunes lecteurs : pas de jaquette, des pages documentaires, des explications aux parents, de nombreuses infos supplémentaires, des notes en cours de lecture. C’est top. L’ouvrage est vraiment à destination des plus jeunes et ça se sent, cela a été pensé pour eux et les auteurs font un super job pour vulgariser le personnage historique choisi.

Dans le cas présent, on reprend rapidement mais pas trop les grandes lignes de sa vie. On suit les théories les plus connues sur elle. Le message tout comme le personnage sont positifs sans occulter les parts d’ombres de sa vie. Les auteurs resituent bien le contexte historique et géographique. Tout cela est mis en scène par une narration pleine d’allant et de dynamisme, avec un dessin frais et jovial, moderne aussi avec un trait manga très fort, rajeunissant les traits des personnages et adoucissant leurs caractéristiques (l’âge des hommes, le nez de Cléopâtre). Cependant, j’ai été contente de retrouver la dessinatrice de Mimic royal princess paru il y a quelques années.

J’en viens donc au personnage de ce volume : Cléopâtre, une jeune femme qui fascine dès le début car c’est quelqu’un de très intelligent, instruit et dédié à son pays. J’ai beaucoup aimé suivre cette femme fascinante qui se bat pour la grandeur de son pays : l’Égypte. On retrouve bien à ses côtés les figures tutélaires qui vont l’accompagner : son père, puis César et Antoine. On retrouve bien les étapes clés de sa vie : ses luttes contre ses soeurs, quand elle est Reine avec le premier Ptolémée, son alliance avec César, la naissance de Césarion, sa venue à Rome, la perte de César, le retour en Egypte, sa relation avec Antoine, leurs enfants, la fin de sa vie. C’est rapidement raconté mais bien présent.

J’ai aussi apprécié de retrouver aussi bien l’Histoire générale de l’époque avec les luttes de pouvoirs à Rome et leurs conséquences sur la vie de Cléopâtre, mais aussi l’histoire de l’Égypte en tant que nation. Tout est très complet même si c’est raconté rapidement et sans beaucoup de nuances pour faire un portrait un peu hagiographique de cette grande figure. Cependant malgré ce rythme soutenu rien n’est oublié. C’est à noter.

J’aurais peut-être aimé une histoire qui prend plus son temps et s’étale sur plus de tomes. Je ressens une certaine frustration face à la brièveté de l’oeuvre et son aspect très lisse, mais c’est aussi le propre de cette collection. Elle est là pour donner envie d’aller plus loin. C’est un excellent ouvrage de vulgarisation pour les jeunes et les plus vieux, cela donne envie d’en apprendre plus sur cette femme et sa descendance. A ce sujet, n’hésitez pas à lire Françoise Chandernagor qui a écrit sur les enfants qu’elle a eus avec Marc-Antoine (lien).

Ainsi, j’ai aimé l’accessibilité du titre. J’ai aimé l’écriture attachante de l’héroïne. J’ai aimé le décor historique. J’ai aimé la complexité des relations Cléopâtre-Rome et Rome-Egypte. Ce fut une très belle découverte qui me donne envie de lire les autres titres consacrés à des figures historiques dans cette collection, car si c’est de cet acabit, c’est à mettre entre les mains de tout enfant avide de découvrir des personnages historiques phares de notre culture mondiale. Après Cléopâtre et Marie Antoinette, je suis curieuse de découvrir les prochains et j’espère y trouver le même excellent traitement.

 >N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Les voyages de Ly, Vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Kadokawa Corporation 2018

 

7 commentaires sur “Cléopâtre – Destinée d’une reine d’Égypte de Hiroshi Sakamoto et Utako Yukihiro

  1. C’est une collection qui m’attire depuis un moment et ce tome sur la fascinante Cléopâtre a l’air d’être un bon moyen pour la commencer.
    Le travail de vulgarisation historique a l’air parfaitement maîtrisé ! Et j’apprécie beaucoup qu’en plus de l’histoire de Cléopâtre, celle de l’Egypte soit abordée. Bref, c’est exactement le genre de livres que j’adore lire pour apprendre ou raviver des souvenirs en douceur…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s