Livres - Romance

Love Lesson d’Emma Chase

Titre : Love Lesson

Auteur : Emma Chase

Editeur vf : Hugo & cie (Poche – New romance)

Année de parution : 2021

Nombre de pages : 348

Histoire : L’amour est une leçon difficile à apprendre
À Lakeside, dans le New Jersey, la vie de Garrett Daniels semble toute tracée. Celui qui, adolescent, était un quarterback arrogant et sexy est aujourd’hui devenu l’entraîneur de l’équipe de foot et le prof le plus cool de son ancien lycée. Il est entouré de ses amis de toujours et possède une belle maison qu’il partage avec son compagnon à quatre pattes, Snoopy. Rien ne semble pouvoir troubler cette tranquillité… jusqu’à ce que son chemin recroise celui de Callie Carpenter.
De son côté, Callie mène elle aussi une existence parfaite à l’autre bout du pays où elle vit de sa passion, le théâtre. Jamais elle n’aurait pensé devoir quitter San Diego, jusqu’à ce qu’elle soit obligée de revenir vivre à Lakeside pour s’occuper de ses parents. Elle devient alors professeure de théâtre dans son ancien lycée où elle retrouve Garrett, son premier amour.
Querelles, histoires de cœur, malentendus, hormones en ébullition… Ce retour au lycée replonge Callie et Garrett en pleine adolescence, alors qu’aujourd’hui, ce sont eux, les profs !

Mon avis :

Je suis en général assez bon public pour les romances et a fortiori pour les comédies romantiques mais il faut quand même qu’il y ait un minimum de qualité dans ceux-ci et quand une autrice nous propose un titre trop facile et pas recherché pour un sou, ça ne fonctionne pas avec moi…

C’était la première fois que je lisais Emma Chase. Je savais qu’elle me promettait une histoire légère avec Love Game, une romance qualifiée de douce comédie romantique par l’éditeur, mais je pensais avoir tout de même un peu de matière. J’ai été surprise de découvrir une plume très facile à lire, peut-être un peu trop pour moi, et avec des pointes de vulgarité qui m’ont mise mal à l’aise quand elles apparaissaient…

L’histoire de Love Game est classique, mais ce n’était pas un problème pour moi. Nous suivions les retrouvailles de Garrett, désormais coach et prof dans le lycée de sa jeunesse, et Callie, passionnée de théâtre qui revient en ville et se fait embaucher dans le même lycée. Cela avait un petit air des débuts d’Harley coeur à vif où on suivait aussi les romances de certains des profs qui étaient restés très jeunes dans leur tête, donc je pensais passer un très bon moment.

Pourquoi est-ce que je n’ai pas accroché ? Les raisons sont multiples. Tout d’abord, j’ai trouvé que tout allait beaucoup trop vite. L’ancien super couple du lycée retombe trop vite dans les bras l’un de l’autre. Les obstacles sont factices et tout se déroule classiquement avec trop peu de tension narrative pour moi et sans vraiment d’humour. C’est plat. Tout est prévisible au possible et même le final n’a pas un retournement extraordinaire tant on pouvait s’en douter. Je l’ai même trouvé bien trop conventionnel pour ne pas dire anti-féministe et un brin passéiste avec un modèle de couple qui commence sérieusement à m’agacer, surtout quand il est amené aussi maladroitement qu’ici.

L’autre problème prégnant, ce sont les personnages principaux. Je n’ai pas du tout accroché à ceux-ci. Sur le papier, il y avait matière à faire quelque chose de dramatiquement passionnant ou de vraiment piquant, mais dans les faits ça fait tellement vite sans le moindre obstacle que c’est plat. Le fait qu’en plus, on ait l’impression d’avoir deux adolescents en rut alors qu’ils ont 30 ans passé n’a pas vraiment aidé. Il n’y a aucun développement psychologique des personnages, ils sont linéaires et caricaturaux tout du long. Et le parlé trop cru lors des scènes intimes m’a totalement sortie de la chose, au point de sauter ces passages qui me sortaient par les yeux.

A la limite, j’ai préféré les personnages secondaires qu’on entrevoit. Ils ont l’air d’avoir un peu plus d’épaisseur que nos deux héros énamourés et en rut. En effet, les amis et la famille de chacun sont plutôt drôles et sympathiques, vivant des moments cocasses et ayant une jolie répartie, que ce soit les parents de Callie, dont je vous laisse découvrir les circonstances de leur accident, les meilleurs amis de celle-ci quand ils se trouvent enfin de manière croustillante, ou les frères et amis masculins de Garrett qui ont une vie sentimentale assez agitée. Là, on aurait eu matière à un peu plus de relief que ce qu’on a eu par ailleurs.

Ainsi, même si ce ne fut pas non plus une purge, je suis complètement passée à côté de cette lecture qui n’était pas faite pour moi. Elle a des qualités pour qui cherche une romance fleur bleue facile et sans drame, avec du sexe cru, et des personnages secondaires truculents. Pour moi, ce fut juste bateau et plat. Je n’ai pas trouvé que l’autrice avait fourni beaucoup de travail pour inventer cette histoire, elle est au contraire bourrée de stéréotypes et n’en sort jamais malheureusement. Je vais donc éviter Emma Chase à l’avenir ^^!

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Ladies Coloc, Rowena, Mon jardin littéraire, Kimysmile, Vous ?

8 commentaires sur “Love Lesson d’Emma Chase

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s