Livres - Jeunesse / Young Adult

Les Soeurs Hiver de Jolan Bertrand

Titre : Les soeurs hiver

Auteurs : Jolan Bertrand et Tristan Gion (illustrations)

Éditeur : L’École des loisirs

Année de parution : 2022

Nombre de pages : 228

Histoire : Il y a très longtemps, il y avait deux hivers : la Grande, avec ses froids polaires et ses blizzards, et la Petite, avec ses glissades joyeuses et ses batailles de boules de neige. Mais depuis que la Petite a disparu, tout est détraqué au village de Brume ! Les adultes sont inquiets, plus personne ne rit aux bonnes farces d’Alfred et, surtout, les trolls passent leur temps à voler des objets, qu’ils emportent à tout jamais dans la taïga. Lorsque l’oncle d’Alfred se porte volontaire pour rapporter les objets volés et qu’il disparaît sous ses yeux, avalé par la tempête, c’en est trop : il faut partir à sa recherche, coûte que coûte, braver les dangers de la forêt boréale, et affronter la Grande Hiver…

Mon avis :

Lorsque je choisis un livre, j’ai certains éléments qui me font régulièrement craquer, la couverture est l’une d’entre eux et quand j’ai vu celle signée Tristan Gion, j’ai de suite été attirée par ce roman aux promesses de belles aventures nordiques. J’adore son travail autour de la soeur Hiver qui entoure les héros de sa chevelure et qui est complétée par deux créatures toutes droites tirées de la mythologie scandinave.

En recevant le livre, j’ai été émerveillée par l’objet lui-même. J’ai encore plus aimé la couverture en vraie mais j’ai surtout adoré qu’elle se prolonge à l’intérieur des rabats et que l’aventure se poursuive dans les pages grâce à de nombreuses illustrations imaginées par Tristan Gion, dont le trait rond est très actuel mais dans lequel on retrouve bien l’ambiance typée des récits mythologiques scandinaves. C’est extrêmement charmant et totalement enivrant.

Quant à l’histoire, elle a tenu toutes ses promesses. J’ai eu l’aventure poétique et émouvante que j’attendais. J’ai eu le souffle épique que je souhaitais mais à hauteur d’enfant. C’est vraiment le roman parfait pour les lecteurs d’une dizaine d’années souhaitant rencontrer cet univers. Et en prime, j’ai eu une belle surprise avec des personnages plein de diversité !

Dans Les Soeurs Hiver, nous allons à la rencontre du jeune Alfred, un petit farceur, dont les adultes sont un peu fatigués mais qui trouve encore refuge auprès de son oncle Ragnar, qui est né(e) femme mais vit désormais en tant qu’homme. Dans leur monde, deux divinités, les Soeurs Hiver régissent la météo mais l’une d’elle a disparu depuis longtemps et manque énormément à l’autre. Toute la vie au village est donc un peu détraquée, notamment quand les trolls viennent voler des objets chez eux. Ragnar se propose alors d’aller les récupérer mais sans qu’il le sache, Alfred le suit et va vivre bien des aventures.

Avec un déroulement assez classique pour ce type d’histoire destinée à la jeunesse, Jolan Bertrand nous propose un récit solide, profondément ancré dans les valeurs et décors scandinaves avec une pointe de modernité apportée par le personnage de Ragnar. On est touché par la belle relation entre celui-ci et son neveu Alfred. C’est cet attachement qui va pousser Alfred à vivre les aventures qu’il va vivre au sein de la forêt enchantée qui borde son village où il va rencontrer des créatures plus magiques les unes que les autres.

J’ai beaucoup aimé l’esprit d’aventure d’Alfred couplé à son côté farceur. C’est amusant de voir comment cela se retourne un peu contre lui parfois au gré de ses aventures, mais c’est beau de le voir conserver ses convictions. Il n’y a pas de temps mort dans ce qu’il vit. Il rencontre trolls, renard sournois, Soeur colérique et Soeur amnésique, le tout dans un décor forestier scandinave plein de poésie et de chaleur malgré le froid qui l’habite à ce moment-là.

Le travail de l’auteur sur l’amour de son prochain et surtout les liens entre membres d’une même famille est touchant. J’ai aimé également ce qu’il dit de la mémoire et des objets qui servent à transmettre celle-ci en plus de créer un cadre chaleureux et bienveillant. C’est extrêmement positif et rassurant, ce qui est bon aussi dans une lecture à destination des plus jeunes, surtout dans le cadre inquiétant de cette forêt où le héros subit une métamorphose non souhaitée et se sent mal à l’intérieur. Tiens, comme nos ados quand leur corps change et que leurs hormones leur jouent des tours 😉

Récit initiatique, récit mythologique, récit poétique mais surtout récit sentimental, j’ai beaucoup aimé aller à la rencontre d’Alfred, Ragnar et des Soeurs Hiver. L’interprétation que l’auteur offre de cette mythologie scandinave et de son décor forestier m’a mis des étoiles plein les yeux et m’a serré le coeur d’émotion. Une très belle lecture.

(Merci à l’Ecole des loisirs pour cette lecture et leur confiance)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

13 commentaires sur “Les Soeurs Hiver de Jolan Bertrand

  1. La couverture me l’avait fait directement ajouter dans ma wish list pour le prochain Cold Winter Challenge, mais le roman a l’air d’avoir de bien d’autres atouts que celui d’être beau ! En plus de l’aspect familial et mythologique, je trouve chouette qu’il y ait une volonté d’offrir de la diversité.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s