Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Hôzuki le Stoïque de Natsumi Eguchi

Titre : Hôzuki le Stoïque

Auteur : Natsumi Eguchi

Éditeur vf : Noeve Grafx (XS)

Années de parution vf : Depuis 2022

Nombre de tomes : 1 / 31 (en cours)

Histoire : L’Au-Delà se compose des Paradis et des Enfers. Les Enfers dont divisés en huit Enfers Majeurs et huit Enfers Glacés, formant au total pas moins de 272 départements.
Seul un oni féroce saura faire régner l’ordre et abattre le travail colossal de ces immensités infernales. Cet oni, c’est le premier assistant du Grand Roi Enma : le stoïque Hôzuki !

Mon avis :

Tome 1

Dans la nouvelle collection de Noeve à petits prix, j’étais intriguée par Hozuki le stoïque et son folklore autour de l’Enfer à la japonaise. Bien que plus fin, donc plus court, que les autres ça ne me dérangeait pas de tester, car à même pas 4€ c’est donné, surtout avec la qualité qu’on y retrouve : tous les bonus sont conservés et la couverture à rabats est du plus bel effet. Malheureusement malgré toutes ces qualités formelles, la lecture ne l’a pas fait avec moi.

Hozuki le stoïque est le premier titre de Natsumi Eguchi qu’elle a poursuivi sur 31 tomes à partir de 2011 ! Dans un format assez court pourtant, composé de petits chapitres tranches de vie fantastique, Hozuki ne se proposait pas à être aussi long mais il a rencontré le succès au Japon, tapant en plein dans la culture des habitants de ce pays en jouant en plus avec les créatures qu’ils connaissent depuis toujours.

En effet, le manga se déroule en Enfer, auprès d’Hozuki, premier serviteur du Roi Enma. On y retrouve de nombreuses créatures issues de l’univers des yokais, mais dans une ambiance totalement loufoque et farfelue où le sérieux côtoie l’absurde en permanence, un décalage qui aurait pu me séduire mais à côté duquel je suis complètement passée.

J’ai trouvé les aventures vécues par Hozuki complètement anecdotique. L’humour ne m’a pas fait rire. Je n’avais pas, je pense, toutes les références cultures pour comprendre l’univers et certaines blagues et chutes. Je suis donc restée totalement hermétique à ce qui se passait.

Je reconnais cependant que la variété des personnages, des situations, des décors peut plaire à certains. Ce n’est juste pas fait pour moi. J’ai du mal avec du pur tranche de vie humoristique et fantastique comme ici. En plus, le dessin quoique loin d’être raté, ne m’a pas parlé non plus. Je l’ai trouvé simple et peu varié avec une propension au burlesque qui ne me parlait pas ici…

Bref, le petit prix de la collection XS m’a permis de tester sans regret ce titre inspiré du folklore japonais dont la couverture fourmillant de jolis petits détails m’intriguait. Malheureusement, je n’ai pas accroché à l’ambiance ni au ton, mais cela peut plaire aux amateurs d’humour et de fantastique folklorique car il y a de l’humour et du rythme. 

 > N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Psylook, Vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

20 commentaires sur “Hôzuki le Stoïque de Natsumi Eguchi

  1. Pareil, je suis du même avis et l’humour m’a laissé de marbre. J’ai des amies qui sont fans du titre mais je suspecte fort leur origine asiatique d’expliquer cet engouement. Une solide connaissance des enfers chinois et japonais me semble indispensable pour apprécier la série (pourtant, j’ai fait l’expo sur les enfers asiatiques à Branly)… J’essayerai encore un ou deux tomes, pour voir si ça évolue…

    Aimé par 2 personnes

    1. Ce n’est donc pas qu’une impression, c’est vraiment pointu. Si jamais tes amies asiatiques publient un avis dessus expliquant notamment les références, j’avoue que je serais intéressée 😉

      J’aime

      1. Aucune chance de lire leur avis… Entre une qui ne lira le tome 1 que dans plus d’un an pour une histoire de « lot » (on voit de suite de qui je veux parler) et les deux autres qui ne chroniquent pas… 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Dommage ç’aurait été passionnant de les lire dessus ^^
        Je ne vois pas du tout de qui tu veux parler avec celle ayant plus d’un an de retard dans ses lectures lol (Je ne sais pas comment elle fait pour se tenir à une telle discipline ><)

        Aimé par 1 personne

  2. C’est celui qui me tentait le plus de la collection, mais entre le nombre de tomes, les dessins qui ne m’ont pas parlé et un nombre de pages qui m’a laissé craindre de rester sur ma faim, je n’ai pas craqué. Vu ton avis, j’ai bien fait même si je tenterai à l’occasion dans l’éventualité que ma médiathèque le propose…

    Aimé par 2 personnes

    1. Moi j’avais foncé bille en tête pensant pouvoir surmonter tout ça depuis que je me suis pris d’affection pour les titres sur l’Histoire japonaise, j’étais tellement loin du compte… Tu as fait le bon choix 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Ah zut! Pour ma part j’ai hésité à me le prendre pour finir par craquer grâce au petit prix. Et j’avoue avoir été positivement surpris, j’ai trouvé le ton très frais et sympathique et je me suis surpris à bien rire moi qui ne suis pas friand des titres humoristiques, j’ai du le lire le bon jour car je dois bien avouer ne pas être friand de ce genre de manga en tant normal.

    Aimé par 1 personne

    1. Tant mieux, il faut bien quelques lecteurs convaincus pour que le titre continue.
      Je partais pourtant positive en débutant ma lecture mais je n’y ai pas compris grand-chose alors forcément ça a joué sur mon appréciation de cet humour. Dur de rire quand on n’a pas trop le contexte 😅

      Aimé par 1 personne

  4. Entre le nombre de tomes, le dessin bof, mon expérience de l’anime bof et arrêté en cours de route, j’ai passé mon chemin
    De ce que je me rappelle j’aimais bien Hozuki, son côté stoïque, efficace, administration des enfers, mais autrement c’était saoulant, pas vraiment accrochant…

    Aimé par 1 personne

  5. ah mince. Nous avons carrément pas le même ressenti sur ce coup là ^^’
    moi j’ai beaucoup aimé, je trouve ça très drôle. Une forme d’humour qui moi me parle, par contre je trouve qu’en effet c’est pas un manga pour tout le monde parce qu’il faut quand même si connaitre un peu en folklore pour comprendre sinon on passe à côté. Je n’ai d’ailleurs pas saisi toutes les réf, mais j’ai passé un très bon moment

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement on est à l’opposé, mais avec un titre purement humoristique comme celui-là, je pense que ça ne peut que cliver : on aime ou déteste.
      Après j’ai trouvé des petites choses dans les références culturelles mais pas assez vu mon niveau en la matière 😅

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s