Livres - Jeunesse / Young Adult

Le Printemps de Little Urban : Le Concours de cabanes / Merveilleusement moi

Comme tous les éditeur jeunesse, Little Urban nous gâte vraiment avec de très jolis albums, tour à tour poétique et drôle, en ce printemps. J’ai eu la chance de recevoir ces deux merveilles qui m’ont chacun enchantée ! Le Concours de cabanes de Camille Garoche et Merveilleusement moi de Lu Fraser et Sarah Warburton

Titre : Le Concours de cabanes

Auteur : Camille Garoche

Éditeur : Little Urban

Date de parution : 6 mai 2022

Nombre de pages : 40

Histoire : La finale du concours mondial de cabanes arrive à grandes pattes ! Vous voici conviés par une grue globe-trotter pour un voyage au cœur des arbres les plus fascinants. Les enfants du monde entier ont rivalisé d’ingéniosité pour imaginer la plus incroyable des cabanes. À noter qu’il est possible de voter en fin d’album pour sa cabane préférée.

Mon avis :

Soyons honnête, sur le papier je trouvais le concept de cet album sympa mais je ne pensais pas que ça casserait trois pattes à un canard et pourtant dès que je l’ai ouvert, j’ai été éblouie.

Dans le domaine des albums de jeunesse, je trouve dur parfois de se renouveler et l’idée d’un album participatif comme celui-ci est excellent. J’ai trouvé très sympa de voir une autrice proposer à ses lecteurs de voter pour leur pan préféré de son oeuvre voire de participer peut-être à un prochain numéro. C’est rare.

C’est après un parcours assez riche, que Camille Garoche arrive chez Little Urban en 2020 avec La plus belle crotte du monde, un album au titre et au concept déjà singulier, mais j’avoue que le côté scato m’avait un peu bloqué, sûrement à tort si j’en juge les a priori que j’avais ici et qui ont été balayés dès que j’ai ouvert l’album.

En effet, Le Concours de cabanes est non pas une jolie histoire mais un joli recueil de différentes cabanes à travers le monde. L’occasion pour l’autrice de faire le tour des arbres emblématiques de part le monde et de peupler ceux-ci de toute une faune animale et humaine s’amusant entre ses branches. C’est amusant, beau et enrichissant !

J’ai adoré voyager à travers la découverte de ces cabanes. Aux côtés d’une charmante grue, je suis ainsi allée de mon pays chouchou le Japon, à l’Europe que je connais si bien, en passant par l’Angleterre, le Mexique, le Liban, l’Australie et l’Afrique. Dans chaque arbre, j’ai pris plaisir à voir une autrice glisser plein de petits éléments culturels parlant aussi bien aux petits qu’aux grands. J’ai surtout eu une banane d’enfer en voyant ces bambins s’amuser entre leurs branches, ce qui m’a donné très envie d’être à leurs côtés.

J’ai adoré le dessin pétillant de Camille Garoche qui regorge de détails. La dessinatrice s’amuse à varier les styles au fur et à mesure qu’elle change de lieu et de paysage. Elle est d’une grande imagination mais garde toujours  le même fil : le plaisir de s’amuser et de découvrir. C’est donc un vrai plaisir de s’attarder sur chaque cabane pour voir comment l’autrice a interprété ce lieu, sa culture et son arbre à cabane.

D’un concept que je trouvais original mais difficile à exploiter, l’autrice a tiré un très joli album singulier, plein de beaux sentiments et de jeux où on prend plaisir à admirer chaque planche. Camille Garoche a vraiment un don pour nous plonger dans son univers et nous donner envie de nous y amuser nous aussi avec ses personnages.

Je remercie les éditions Little Urban pour cette lecture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Titre : Merveilleusement moi

Auteurs : Lu Fraser et Sarah Warburton

Éditeur : Little Urban

Date de parution : 10 juin 2022

Nombre de pages : 32

Histoire : Doug s’ennuie dans son désert. Alors quand débarquent Léon, Maël, Claire, puis toute une bande de chameaux et de dromadaires, l’ambiance est à la fête ! Mais parfois la solitude aussi a du bon.

Mon avis :

 Quand je cherche des albums drôles et décalés, je me tourne souvent vers Little Urban. Je m’amuse ainsi beaucoup avec l’humour so british d’une autrice comme Kate Hindley, que j’adore, et c’est à ses côtés que j’ai découvert Lu Fraser, que je retrouve ici !

Il y a quelques années, j’avais en effet découvert : Le plus petit yack du monde, une histoire à la fois tendre et savoureuse où le duo précité avait fait des merveilles. Alors mêmes si ce n’est pas ensemble, j’ai été ravie de retrouver au moins l’autrice pour une nouvelle aventure avec un animal atypique.

Un peu sur le même modèle que son aîné, Lu Fraser nous emmène à la rencontre non pas d’un Yack dans un paysage hivernal, été oblige, nous allons plutôt découvrir un dromadaire dans un paysage désertique, mais l’idée est la même ! Ouvrir les yeux au lecteur sur le quotidien de celui-ci et le lui rendre bien plus attractif. Mission réussie.

J’ai beaucoup aimé l’humour mettant en scène la rencontre de ce premier dromadaire avec tout plein d’autres, lui apprenant qu’ainsi la vie était bien plus amusante à plusieurs même si on peut également aimer avoir des moments de solitude. Cependant, c’est à plusieurs qu’on peut faire certaines choses et non tout seul, donc ça aide beaucoup de s’ouvrir aux autres.

Tout cela est raconté avec un grand humour pince sans rire porté aussi bien par la narration de Lu Fraser que les dessins drôlatiques de Sarah Warburton que je découvre ici. J’ai adoré ses têtes de dromadaires un peu bébêtes qu’elle nous a imaginées. C’était désopilant. Son dessin est simple mais particulièrement efficace pour nous faire comprendre l’humour des situations et le plaisir que les héros prennent ensemble. C’est parfait !

Ne révolutionnant pas les thématiques des livres pour enfants où il est de bon ton de dire que c’est plus chouette de s’amuser à plusieurs que seul, Merveilleusement moi offre tout de même une jolie porte sur l’altérité et le plaisir qu’on peut prendre à être plusieurs ou seul. J’ai adoré voir un héros dromadaire, c’est tellement rare et j’ai apprécié de retrouver une ambiance so british portée par un nouveau duo à suivre pour moi.

Je remercie les éditions Little Urban pour cette lecture.

2 commentaires sur “Le Printemps de Little Urban : Le Concours de cabanes / Merveilleusement moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s