Livres - Fantasy / Fantastique·Livres - Science-Fiction

Le Prophète et le Vizir d’Ada et Yves Rémy

Titre : Le Prophète et le Vizir

Auteur : Ada et Yves Rémy

Éditeur : Pocket Imaginaire – SF (Les étoiles montantes de l’imaginaire)

Année de parution : 2022

Nombre de pages : 170

Histoire : Rien ne destinait Kemal bin Taïmour à devenir prophète. Sans doute est-ce là une des mystérieuses interventions d’Allah, Clément et Miséricordieux, qui guida la main de l’Emir Nour al-Din Malek le jour où il le recruta pour lire l’avenir. D’homme ordinaire, voici que l’humble reçoit un don puissant mais bien incontrôlable. C’est sur la route qu’il tentera de faire entendre la voix d’Allah, qui lui parle des hommes d’autres temps.
Le Vizir Fares Ibn Meïmoun quant à lui ne croit pas au Destin et se moque des prophéties. A-t-il raison ou tort ? Qui du Prophète ou du Vizir détient la vérité ? Les protagonistes sont en place pour jouer leur rôle, il ne reste plus aux événements qu’à se dérouler. Inch Allah.

Mon avis :

Le nouveau label des éditions Pocket, « Les étoiles montantes de l’imaginaire » regorge vraiment de jolis texte et d’auteurs que j’apprécie. Elle met ici en avant un duo d’auteurs qui se fait rare, n’ayant produit que 5 romans et recueils au cours de leur carrière, tandis que le mari : Yves, est décédé cette année.

Le Prophète et le Vizir est un court roman singulier où l’on sent combien les auteurs ont mis d’amour dedans, d’amour pour la langue, d’amour pour les contes, d’amour pour l’Orient. Entrer dedans, c’est comme ouvrir un joli coffre à bijoux sans savoir ce que l’on va y trouver dedans mais en se doutant qu’on va être émerveillé.

Dès les premières pages, j’ai été séduite par leur plume très poétique, qui jamais ne fait ressentir cette écriture à quatre main, tant les mots se fondent et au contraire glissent sur les pages. Ils nous emmènent dans un univers fantastique mêlant Orient et prophétie, tel un vieux conte d’autrefois de Shéhérazade où la beauté et la cruauté se côtoient l’air de rien.

J’ai été saisie par l’immersion qu’ils nous font vivre dans cet Orient médiéval dont j’ai découvert un peu les ambiances, les odeurs et l’Histoire ici. Cela ne s’est pas fait sans difficulté parfois, ayant du mal à retenir des noms arabes, consonance à laquelle je ne suis pas habituée, et surtout ne sachant rien de cette période historique dans ce coin du monde. Ce fut pourtant fascinant.

J’ai beaucoup voyagé aux côtés du héros, prophète malgré lui, qui se voit prédire à un Vizir ce qu’il ne veut surtout pas entendre et devant faire avec les conséquences. A ses côtés, on voyage littéralement entre les espaces et les époques, découvrant la vie dans cet Orient proche de celui qu’on connaît à travers des récits comme Aladdin, Ali Baba, mais aussi les récits méditerranéens de Guy Gavriel Kay, auteur que j’ai senti en écho avec les Rémy.

Les caractéristiques du héros m’ont interpelée et beaucoup plu. Il est physiquement différent des autres, il a un sixième doigts, et il côtoie ainsi d’autres hommes et femmes différents, comme lui, ce qui m’a rappelé un peu l’univers des freaks et le récent Nightmare Alley de Del Toro. A travers lui, l’étrangeté deviendra normalité et ça fait un bien fou ce genre de tentative.

Cependant, c’est vraiment l’ambiance fantastique et cette plongée dans les visions du héros qui m’ont le plus plu. Sans prévenir, on bascule régulièrement à une époque complètement différente et c’est alors un joli jeu pour le lecteur d’essayer de découvrir le plus rapidement possible de laquelle il s’agit grâce aux indices donnés.

Que ce soit par la plume des auteurs, leurs choix scénaristiques ou l’ambiance qu’ils ont su créer, Ada et Yves Rémy m’ont complètement dépaysée le temps de cette courte lecture parfaitement maîtrisée de A à Z et ayant pile la bonne longueur pour ce qu’elle a à raconter. Il y a un très joli travail sur les conséquences et le vécu des prophéties. C’est un vrai petit bijou dans un joli écrin.

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : BlackWolf, Le monde de poche, Le syndrome Quickson, Le Dragon Galactique, Ombre Lunaire, Amaruël, Snow, Nevertwhere, Just a Word, Drums n books, Lorhkan, Vous ?

10 commentaires sur “Le Prophète et le Vizir d’Ada et Yves Rémy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s