Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2022 #29

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Alors que je suis en vacances, la télévision est toujours un peu le dernier spot où me trouver, donc je suis toujours le même rythme de croisière que lorsque je travaille… Cependant, ça ne m’empêche pas de faire des découvertes intéressantes. J’ai d’abord enfin vu un film de jeunesse d’un de mes acteurs préférés. J’ai ensuite entamé un nouvel animé, une série sportive cette fois. J’ai visionné la suite d’une romance anglaise que j’adore et qui m’a à nouveau touchée. Enfin, j’ai découvert une uchronie qui devrait me tenir quelque semaine et qui me passionne d’avance vu qu’elle parle de conquête spatiale ! Un joli programme dont je suis assez fière ^-^ Et vous, qu’avez-vous regardé cette semaine ?

Bonne fin de weekend à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Basketball Diaries de Scott Kalvert (1995) avec Leonardo DiCaprio, Mark Wahlberg, Lorraine Bracco…

Alors que je suis fan de Leonardo DiCaprio, je n’avais encore jamais ce film tourné dans ses jeunes années. Si la performance de l’acteur est déjà là, je ne peux pas dire que j’ai aimé regarder cette histoire. J’ai trouvé que tout était exagéré, surjoué. Je n’ai pas vraiment ressenti d’émotion à part pour la pauvre mère du camé qu’est devenu DiCaprio à force de faire le con dans son quartier avec ses potes. C’est une sacrée descente aux Enfers, qui seraient inspirée de la propre vie de l’auteur du livre dont le film est adapté. Je trouve juste la réalisation trop m’as-tu vu et ça n’a pas forcément bien vieilli. A voir une fois pour DiCaprio et Lorraine Bracco.

Quatre copains dissipés d’une école catholique de New York ont une passion en commun : le basket. Lorsque Bobby meurt d’une leucémie, Jim et ses copains sont confrontés à la dure réalité de la vie qui leur apparaît de plus en plus absurde. Jim se confie à son journal intime, mais l’écriture ne l’empêche pas de se droguer. Sa mère finit par le mettre à la porte. Il continue d’écrire, mais les pensées qu’il consigne dans son journal prennent une tournure surréaliste, témoignant au quotidien de sa descente aux enfers.
Adapté du livre autobiographique Basketball Diaries de Jim Carroll

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Ao Ashi – Playmaker – Saison 1 Épisodes 1 à 12

Avec le joli succès du manga arrivé chez nous grâce à Mangetsu, je me suis dit que c’était l’occasion de tester l’animé, après tout j’ai toujours aimé les séries sportives et celles de foot furent les premières que j’ai regardées enfant. Ao Ashi, série toujours en cours, fut un bon divertissement. Elle coche toutes les cases du genre, en suivant l’arrivée d’un jeune prodige autodidacte assez égocentrique au sein d’une équipe en formation par un super entraîneur. J’ai souvent trouvé le héros bien trop braillard. Je n’ai pas forcément accroché à ce décryptage à l’extrême des tactiques et méthodes. C’est poussif et surjoué. Cependant, on en vient à se passionner des progrès du héros, de ses nouvelles relations avec ses coéquipiers et des plans mijotés par les entraîneurs, donc c’est assez fun à suivre.

Doté d’un tempérament de feu, le jeune Ashito Aoi aime le football plus que quiconque. Son rêve : devenir joueur professionnel ! Mais ses dons ne lui évitent pas une terrible déconvenue lors d’un match de coupe inter collèges. C’est à ce moment précis qu’un mystérieux inconnu l’interpelle, et lui propose de prendre son avenir en mains. Le destin du garçon qui s’apprête à révolutionner les sommets du football japonais opère alors un tournant décisif !
Adapté du manga du même nom.

 Bienvenue à Sanditon – Saison 2 Épisodes 1 à 6 ❤️ *Fin de la saison*

J’avais adoré la saison 1 qui avait ravagé mon coeur mais elle nous avait horriblement laissés en plan. La saison 2 démarre par une terrible annonce, puis l’héroïne avance dans la vie. Avec une suite où l’on retrouve notre trio féminin de la saison 1 : Charlotte, Alison et Georgiana, les scénaristes nous ont ajouté tout plein de petites histoires sentimentales avec souvent triangles amoureux à la clé. Charlotte va devenir gouvernante et se retrouver prise entre son employeur et un beau gradé de l’armée. Sa soeur Alison va de suite craquer pour l’un des soldats stationnés chez elles. Quant à Georgina, c’est un peindre échevelé qui va attirer son attention. Comme dans la première saison, c’est un bonheur de retrouver cette ambiance propre aux romances anglaises. J’ai adoré le nouveau casting, les nouvelles histoires étaient sentimentales et dramatiques à souhait grâce à un scénario toujours plein de rebondissements et bien mené. L’émotion était là, l’humour aussi et on a eu bien des situations cocasses mais aussi plus touchantes. J’ai notamment beaucoup aimé les protégées de Charlotte. Mais encore une fois, cela se termine de manière atroce et il faut absolument une saison 3 !

Début du XIXe siècle. Angleterre. L’aristocratie découvre les bienfaits des bains hydrothérapiques. Une famille, les Parker, décide de faire de Sanditon, un village de pêcheurs paisible, une station balnéaire prisée par la haute société anglaise.
Adapté du livre Sanditon (Dobbs) de Jane Austen

 For All Mankind – Saison 1 Épisodes 1 à 4 ❤️

Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas entendu parler et regardé cette série avant car J’A-DO-RE ! On se retrouve dans une uchronie où il faut imaginer que les Russes ont posé le pied sur la Lune avant les Américains et qu’une course poursuite s’enclenche, d’abord avec les hommes puis avec les femmes pour y aller à leur tour. En dehors du fait que je trouve le concept de l’uchronie très chouette, j’ai adoré le cadre « conquête spatiale ». J’ai retrouvé dans l’entraînement des uns et des autres, et les progrès scientifiques, tout ce que j’aime tant dans un manga comme Space Brothers. C’est hyper addictif et plutôt bien joué, l’histoire décollant vraiment pour moi à partir du moment où les femmes s’en mêlent !

Imaginez un monde où la course à l’espace n’aurait jamais pris fin. Cette série dramatique suit le parcours d’astronautes de la NASA, héros et superstars de leur époque, et plonge au plus proche des espoirs et des rêves d’une génération.

 Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

9 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2022 #29

  1. Je me souviens avoir vu Basketball diaries il y a des années et avoir beaucoup aimé … Mais en lisant ta critique, je me dis qu’avec quelques années en moins, j’étais probablement impressionnable vis-à-vis de ce genre d’histoires. Le temps passant, je préfère Léonardo diCaprio dans des performances moins tape-à-l’oeil, Arrête-moi si tu peux par exemple.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s