Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2022 #31

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Je ne sais pas vous mais quand il fait chaud, je n’ai pas trop envie de me coller devant un écran et là avec des pointes à 38° cette semaine, ce fut chaud. C’est le cas de le dire ^^ Bilan, j’ai fait simple : un film, une série et un anime, point. J’ai beaucoup aimé mon film qui était un biopic musical mais aussi le portrait d’une époque dont je ne me souvenais pas. J’ai adoré mon anime qui m’a surpris par sa qualité presque 20 ans plus tard, sorte de précurseur à des titres comme Violet Evergarden. Je suis plus partagée avec la série télé dont tout le monde parle par contre… La semaine prochaine sera la dernière de mes vacances où je pourrai regarder quelques séries, j’envisage donc un sérieux retour sur la Lune avec For All Mankind 😀 Et vous, quel est votre programme ?

Bonne fin de weekend à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Suprêmes d’Audrey Estrougo (2021) avec Théo Christine, Sandor Funtek, Chloé Lecerf…

Je ne sais pas comment j’ai fait mais j’étais passée à côté de ce biopic sur les débuts de NTM. Je n’ai jamais été fan du groupe, il a débuté alors que j’étais toute jeune, donc je ne connaissais pas leur histoire. Du coup, j’ai beaucoup aimé découvrir leurs débuts, leurs origines de leur formation et surtout le portrait de cette France des banlieues du début des années 90, avec ce portrait assez nuancé qu’il y a ici. Les jeunes acteurs qui interprètent Joey Starr et Kool Shen font bien le job. C’est entraînant de voir ce groupe de jeunes plein de vie se lancer comme ça. Pour les amateurs ou non du groupe, à découvrir.

1989. Dans les cités déshéritées du 93, une bande de copains trouve un moyen d’expression grâce au mouvement hip-hop tout juste arrivé en France. Après la danse et le graff, JoeyStarr et Kool Shen se mettent à écrire des textes de rap imprégnés par la colère qui couve dans les banlieues. Leurs rythmes enfiévrés et leurs textes révoltés ne tardent pas à galvaniser les foules et … à se heurter aux autorités. Mais peu importe, le Suprême NTM est né et avec lui le rap français fait des débuts fracassants.

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Ao Ashi – Playmaker – Saison 1 Épisode 18

Je suis maintenant rendu à un épisode par semaine et du coup, je n’ai pas grand-chose à écrire dessus si ce n’est pour dire que c’est toujours aussi chouette de suivre ce groupe de jeunes joueurs au cours de leur formation avec leurs joies, leurs peines et leurs petites histoires. Un épisode dans la veine des précédents.

 Gunslinger Girl – Épisodes 1 à 13 *FIN*

Voici encore une série de ma jeunesse que je n’avais pas regardé pensant à l’époque que c’était trop glauque pour moi des petites filles tueuses à gages. J’avais bien tort. L’écriture de cet anime est bien plus subtil avec ces fillettes récupérées par une association et transformées en cyborg. Elles subissent un lavage de cerveau pour ensuite pour travailler efficacement comme nettoyeuse avec leur tuteur qu’elles sont conditionnées pour aimer.

J’ai beaucoup aimé la lente mais brutale plongée dans cet univers. J’ai adoré les relations complexes des fillettes avec leurs tuteurs. Elles sont à chaque fois différentes et poignantes à leur façon que celui-ci s’intéresse à elle, la rejette ou l’ignore. Les missions sont surtout des accessoires pour montrer cela et faire état de leur efficacité. Ce n’est donc pas un récit vraiment linéaire mais une suite de mission qui les font grandir et nous font réaliser à nous la dureté de ce qui se passe ici. J’ai beaucoup aimé, surtout que l’animation a très bien vieilli et qu’il y a une bonne bande-son. Ce fut une très chouette découverte !

En Italie, une ramification du gouvernement, dite « organisme d’aide sociale » prend en charge des jeunes filles, grièvement blessées physiquement ou psychologiquement, dans le but de les rééduquer. Mais derrière cette façade se cache une organisation secrète, qui a pour but de protéger l’État italien des « républicains », une cellule terroriste dissidente. L’organisme soumet les filles à une procédure de lavage de cerveau, appelée conditionnement et leur fait subir de lourdes opérations chirurgicales afin de mécaniser les parties de leur corps traumatisées. Elles perdent ainsi toute réminiscence et toute expérience antérieure, devenant loyales envers leur tuteur. Elles sont entraînées par ce dernier dans l’art élitaire du tir et dans d’autres techniques d’assaut militaire afin de devenir de véritables machines à tuer. Cela fonctionne parfaitement. Qui soupçonnerait, en effet, une mignonne petite fille portant un coffret à violon d’être une tueuse sanguinaire ?
Adapté de la saga de mangas Gunslinger Girl

 The Sandman – Saison 1 Épisodes 1 à 10 *Fin de la saison*

Je suis très partagée sur la série qui a fait les choux gras des réseaux sociaux ces derniers temps… J’ai beaucoup aimé le début et les promesses de l’univers des rêves de Morpheus qui est a reconstruire après sa disparition pendant des décennies. Mais j’ai vraiment trouvé les épisodes de qualité aléatoire et surtout j’avais du mal à trier entre ce qui était chouette mais accessoire et ce qui faisait avancer l’histoire. J’ai donc longtemps eu l’impression que celle-ci était noyée sous des petites histoires annexes et qu’elle n’avançait que par à coup. Cependant, il y a aussi des traits de génies. J’ai adoré le récit de son emprisonnement dans le premier épisode et des conséquences sur notre monde. J’ai beaucoup aimé la rencontre avec Constantine en plein mariage. L’épisode avec son meilleur ami au fil des âges fut aussi un grand moment. C’est à partir de l’apparition de Rose que j’ai décroché et trouvé ça un peu bof. Je n’ai pas du tout aimé sa ligne scénaristique. Et au final, je suis un peu déçue qu’on ne voit pas plus les Infinis, le réveil des gens souffrant de la maladie du sommeil, etc. Je suis donc bel et bien partagée…

La série suit les personnes et les lieux affectés par Morpheus, le roi des rêves, alors qu’il répare les erreurs cosmiques – et humaines – qu’il a commises au cours de sa vaste existence.

 Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

16 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2022 #31

  1. Comme tu le soulèves si bien, je vois tous les jours passer The Sandman et j’avoue être de plus en plus intrigué. Avec mes penchants actuel pour l’ésotérisme, je pense que celle-ci peut être intéressante découvrir.

    Aimé par 1 personne

    1. Haha j’ai tendance à aller à rebours des RS souvent ><
      Il y a quand même des choses forts intéressantes mais la série a plus de potentiel que ce qu'elle montre, je pense. Après j'ai pas lu les comics ^^!
      Bonne future découverte 😉

      J’aime

  2. J’ai beaucoup aimé Sandman. La fin de saison, avec toute la partie sur le vortex, semblait un peu plus faible (surtout après des épisodes 5 et 6 assez magistraux), mais je l’ai trouvée super intéressante parce que ça montre bien son évolution. Mais je comprends que ça puisse partager.

    Aimé par 1 personne

    1. Et je peux comprendre aussi qu’on aime, moi j’ai eu l’impression d’être parfois face aux pièces d’un puzzle qui n’allaient pas bien ensemble ><
      Espérons que la saison 2 nous mette d'accord !

      J’aime

    1. Ce sont dans tous les cas deux séries auxquelles il faut se frotter pour voir le ressenti qu’on peut avoir, mais elles ont chacune de très belles qualités.
      Sandman a un super imaginaire.
      Gunslinger Girl, une sacrée émotion.
      Bonnes futures découvertes, j’espère !

      Aimé par 1 personne

      1. Bonne question, je crois que c’est essentiellement cette narration décousue qui n’a pas prise de mon côté. L’univers (et l’ambiance qui s’en dégage) a quelque chose de sympa, d’assez vaporeux qui me plait bien, peut-être que je retenterais une prochaine fois, sait-on jamais. 😊

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s