Book Haul

Book Haul Hebdo – 2022 #39

Une semaine relativement calme est toujours suivie par une semaine d’orgie chez moi. Alors si j’ai peu trouvé de mangas à me mettre sous la dent la semaine passée, j’ai eu une superbe réception et ai trouvé plein de choses en librairie ce weekend, dont plusieurs petits tests, qui je sens vont me satisfaire cette fois 😀 En revanche, zéro roman… Suite à des problèmes de fuite du plafond, le rayon était bouclé et je n’ai pas pu mettre la main sur les nouveautés qui m’intéressaient T.T Heureusement, ce n’est que partie remise et j’ai encore ceux des semaines passées à lire 😀 Et vous, avez-vous trouvé votre bonheur au milieu de toutes ces sorties ?

Bonne semaine et bonnes lectures !

Du tranche de vie en veux-tu en voilà avec de belles pointes de fantastique et quelques coups de poings 😉

Himuro est le descendant d’une yuki-onna, une femme des neiges. Par cette filiation, il plonge inconsciemment son entourage dans un environnement proche de l’Arctique lorsqu’il se concentre.
Pire encore, il passe pour un homme qu’il n’est pas : perçu comme insensible et au tempérament glacial, il est en réalité chaleureux, aime les chats et les fleurs.
Son état finit par attirer l’attention de sa collégue Fuyutsuki, dont il est secrètement amoureux. Himuro se montre alors déterminé à capturer le coeur de la jeune femme.
Un lycéen qui n’arrive à exprimer ses sentiments qu’au travers des haïkus qu’il compose. Un jour, il rencontre Smile, une streameuse populaire qui complexe sur ses dents. Ensemble, ils vont aider M. Fujiyama, un vieil homme, à retrouver un vinyle chargé de souvenirs et qu’il a égaré. Leurs sentiments les poussent très vite l’un vers l’autre, mais…
Mika, ne supportant pas la mort d’une de ses proches, s’apprête à se jeter sous un camion pour anéantir sa peine… Mais elle est sauvée in extremis par un mystérieux (et sexy !) jeune homme qui s’avère en réalité être un zombie. La lycéenne va alors s’embarquer dans un mystérieux voyage aux côtés de son sauveur, mais aussi d’un étrange individu qui prétend être une divinité. Les voilà partis sur la route, à trois, pour se rendre au pays des morts… Tout au long de son chemin et au fil de ses mystérieuses rencontres, retrouvera-t-elle goût à la vie ? A moins que son véritable souhait ne soit tout autre…

Place aux récits plus rudes, plus sombres, plus aventureux, pour les amoureux de tous les genres :

« J’ai tué une femme », déclare au téléphone une voix que Mitsuo Ichikawa n’avait pas entendue depuis le lycée. Mitsuo Ichikawa, ce garçon au nom identique, fait ressurgir de tristes souvenirs ainsi qu’une passion éteinte. Cette complicité dans le crime, teintée d’une relation dominant-dominé, va peu à peu évoluer.
Depuis cent ans, un eépais nuage empêche le soleil d’eéclairer la Terre. La nuit et l’hiver se prolongèrent à jamais et la plupart des veégeétaux périrent. L’humanité plaça ses espoirs dans la technique de “transfloraison”, consistant à transformer un humain en plante. Bien évidemment, ces opérations sont limitées aux personnes en fin de vie, pour une raison éthique… mais lorsqu’une prime de dix millions de yens est accordée aux volontaires, certains n’hésitent pas à contourner les règles pour s’inscrire sur les listes. Toshiro est l’un d’entre eux : sans aucun avenir et fatigué de la vie, il va choisir de se transformer en plante. Mais cette opération va lui accorder des talents qu’il ne soupçonnait pas !

Des classiques dans tous les formats :

Aoi Ashito habite dans la préfecture d’Ehime et ne l’a jamais quittée. Bien qu’il soit un surdoué du football, il souffre depuis toujours d’un caractère trop impulsif. Après avoir été témoin du talent d’Ashito, le directeur des U18 du Tokyo Esperion FC, lui recommande de participer à une détection à Tokyo. Sans le sou ni véritable connaissance des rouages de la formation professionnelle, Ashito se lance corps et âme dans un grand voyage, qui l’amènera peut-être un jour jusqu’aux sommets du football japonais.

Et pour finir une belle réception d’albums (BD et jeunesse) pour de chouettes expériences graphiques !

Lorsque Elber, le frère aîné de Vonceil, revient à la ferme familiale de l’Oklahoma après avoir servi sur les lignes de front de la Première Guerre mondiale, les choses ne se passent pas comme elle l’espérait. L’expérience traumatisante de la guerre l’ont transformé en homme austère et responsable qui n’a plus de temps à lui consacrer. Alors qu’il vient d’épouser la fille qu’il avait laissée derrière lui, surgit une femme en blanc mystérieuse et captivante qui accuse Elber de l’avoir abandonnée en France.
  • L’escargot de Minu Kim chez L’École des loisirs. [SP]
Ce tout petit garçon avec ses petites jambes et sa petite draisienne aimerait beaucoup suivre les vélos de son grand frère et de ses copains et partir s’amuser avec eux. Hélas, il ne va pas assez vite à leur goût ! Abandonné, déçu, en colère, il reste seul à l’arrière, tombe, et se perd. Mais patience… Un animal a un point commun avec lui. Plusieurs même. Ensemble, ils vont finir la journée en beauté.

Bilan : la semaine dernière 1 BD, 1 album jeunesse et 21 mangas (dont 5 nouveauté, 3 fins, 1 oneshot et 9 suites) ont rejoint ma PAL, soit 23 nouveaux ouvrages dans ma pile à lire. (Pour voir les titres composant ma PAL, c’est par ici –> lien)

Et vous quels livres ont rejoint votre PAL ces derniers jours ? Des titres vous font-ils envie ? En avez-vous à me recommander ?

9 commentaires sur “Book Haul Hebdo – 2022 #39

    1. C’est aussi l’une des raisons qui m’a fait regarder ce titre, j’aime beaucoup quand les éditeurs jouent comme ça avec les mots pour titiller notre curiosité.
      J’ai effectivement de quoi faire avec mes lectures graphiques de la semaine. Merci 😁

      Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’ai fait une orgie d’achats/réceptions manga et encore il m’en manque. Les éditeurs ont décidé de nous mettre sur la paille ce mois-ci !
      Je me suis dit pareil pour FT et du coup, je commence à zieuter l’abonnement que je prendrai à la place ><
      Merci 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Quelles belles acquisitions ! J’aime beaucoup les chats tout ronds sur de la couverture « Le chat qui rendait l’homme heureux » ils sont adorables. 😊 Et les couleurs utilisées sur « Les contrées salées » sont vraiment douces et pleine de légèreté, très jolies !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !
      Le chat qui rendait l’homme heureux est une vraie lecture feel good avec en prime un joli message sur la solitude.
      J’aime aussi beaucoup les couleurs de Contrées salées qu’il faut absolument que je trouve le temps de lire prochainement ><

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s