Bilan de mes lectures en Mai

bilan-livresque-decembre-2013-10765194

Comme je m’en doutais, j’ai peu lu ce mois-ci malgré les ponts et le voyage que j’ai fait avec mes élèves ces derniers jours n’a pas aidé ^^! Mais au moins, ce furent des lectures de qualité à l’image de la Trilogie de l’héritage avec laquelle j’ai commencé le mois et de A court of Wings and Ruin avec lequel je l’ai terminé. Et vous, avez-vous réussi à profiter des ponts du mois de mai ? (Cliquez sur les images pour lire ou relire mes avis).

Lire la suite

Heartless de Marissa Meyer

Titre : Heartless

Auteur : Marissa Meyer

Editeur vo : Feiwel & Friends

Année de parution vo : 2016

Résumé : Il y a longtemps avant de devenir la terreur du Pays des Merveilles, l’infâme Reine de Cœur ; c’était une jeune fille qui voulait juste tomber amoureuse. Catherine fait partie des filles les plus désirée de tout le Pays des Merveilles, et une des favorites du futur Roi de Cœur. Mais ses intérêts résident ailleurs. Boulangère de talent, elle rêve d’ouvrir une boutique avec sa meilleure amie et de fournir au Royaume de Cœur de délicieuses pâtisseries et de confiseries. Mais selon sa mère, un tel objectif est impensable pour la jeune femme qui pourrait être la future Reine. Lors du bal royal où Cath s’attend à recevoir la demande en mariage du Roi, elle rencontre le beau et mystérieux Jest, le bouffon de la cour royal. Pour la première fois, elle ressent l’attraction du véritable amour. Au risque d’offenser le Roi et de décevoir ses parents, elle et Jest se retrouvent au cœur d’une liaison intense et secrète. Cath est déterminée à faire sa propre destinée et de tomber amoureuse à ses termes. Mais dans un monde remplie de magie, de folie et de monstres, le destin lui réserve autre chose pour elle…

Mon avis :

J’ai acheté ce livre sur un coup de tête parce que je connaissais l’auteur (cf ma chronique de Cinder) et que je trouvais l’objet livre sublime. Si je n’ai pas été déçue de ce côté-là, le livre est vraiment très beau dans sa version reliée avec sa jaquette aux légers reliefs de ronces et sa couverture rigide rouge et noir aux motifs d’un échiquier, par contre j’ai trouvé le contenu plus discutable.

Lire la suite

Alice in Murderland de Kaori Yuki

news_xTXIy7FSbPQv5aT

Titre : Alice in Murderland

Auteur : Kaori Yuki

Editeur vf : Pika (shojo)

Année de parution vf : Depuis 2016

Nb de tomes : 4 (en cours)

Résumé du tome 1 : La famille Kuonji possède l’un des plus puissants groupes industriels au monde. Lors de la traditionnelle tea party mensuelle, qui rassemble ses 9 enfants, la patronne du groupe, Olga, annonce solennellement qu’il est temps pour celui qui héritera du groupe de se distinguer de ses frères et sœurs : « À partir de maintenant, j’aimerais que vous vous entre-tuiez. » En plein chaos, alors qu’elle est en train de perdre la raison, la quatrième fille, Stella, se transforme en une magnifique jeune fille blonde vêtue d’une robe bleue et d’un tablier blanc… !

Mes avis :

Tome 1

Même si l’auteur s’en défend, ce titre sent furieusement l’oeuvre de commande à un moment où Alice est très populaire. J’ai eu beaucoup de mal avec la narration de ce titre. Certes on y retrouve beaucoup d’éléments qui caractérisent l’univers de Yuki Kaori et ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit vraiment fan de l’univers d’Alice, mais ça sonne creux. Ce titre est avant tout de l’esbroufe, de la poudre aux yeux. Les personnages y sont ultra poseurs encore plus que dans ses autres titres. L’histoire est glauque et sanglante à l’extrême. Le tout nous est balancé en moins de deux dès le début de ce premier tome. On se retrouve très vite propulsé dans l’univers de Stella/Alice sont tout bien comprendre. C’est après par petite touche qu’on découvre qui elle est, qui est sa famille, où elle vit, ce qui se passe, mais l’ensemble reste très superficiel et artificiel. Cependant, comme toujours j’aime le dynamisme et la beauté des dessins de Kaori Yuki. Le design et le look des personnages sont très beaux mais ce titre ne restera pas dans les annales même s’il se laisse lire et qu’il donne envie de connaitre la suite.

Tome 2

Cela reste en-dessous  de ce qu’est capable de produire Yuki Kaori mais j’ai largement préféré ce tome au précédent. Déjà, je l’ai trouvé bien plus clair et lisible. Ensuite, j’ai aimé la façon dont l’auteure a revisité le conte du Petit Chaperon Rouge avec Claire. J’ai été intriguée par les souvenirs qui sont revenus à Stella et par les rôles joués par Zeno et Tsukito. L’apparition des autres frères et soeurs de Stella permet également de relancer l’histoire dans une nouvelle direction. Le côté barré est toujours aussi présent et m’a plu ici. J’ai vraiment trouvé ce tome dynamique et sympa à lire.

Tome 3

Encore un bon divertissement, malgré une action omniprésente on se rend compte qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce tome. L’histoire n’avance pas. Il n’y a pas de nouvel élément à part la découverte de la secte qui s’oppose aux Kuonji qui est brièvement présentée et le côté sombre de Tsukito qui apparaît dans les toutes dernières pages. Après j’ai aimé, pour une fois, l’ambiance « attaque de zombies dans un lieu clos » qu’il y a dans le tome. C’était sympa et palpitant. Kaori Yuki maîtrise son sujet même si elle est loin de ses meilleurs titres. L’ensemble est maîtrisé mais manque cruellement d’émotions.

Tome 4

J’ai une nouvelle beaucoup apprécié ce tome. L’auteur continue à avancer à une bonne vitesse et alterne les moments de tueries à tout va avec les interrogations sur le passé et les motivations des personnages. Dans ce nouveau tome, nous avons d’abord la conclusion de l’affrontement entre Maré et Stella, avec l’intervention surprise d’un Tsukito possédé par des âmes anciennes, puis surtout les interrogations de Stella sur son passé. Nous revenons sur sa première rencontre avec Zeno mais aussi sur celle avec Tsukito et celui-ci semble cacher bien des choses. C’est classique mais j’accroche bien et je suis curieuse de lire la suite.

Ma note : 14 / 20