Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Given de Natsuki Kizu

Titre : Given

Auteur : Natsuki Kizu

Editeur vf : Taifu

Années de parution : Depuis 2016

Nombre de tomes : 3 (en cours)

Résumé du tome 1 : Uenoyama est un lycéen féru de guitare et de basket. Seulement, la passion qui l’animait semble s’être éteinte pour laisser place à un quotidien morne, rythmé par de simples siestes. Un jour, il tombe sur Mafuyu, qui s’est endormi à l’un de ses endroits favoris, une superbe guitare Gibson serrée contre lui. Ce dernier le supplie alors de la réparer et de lui apprendre à en jouer. Si Uenoyama refuse catégoriquement au début, il finit par l’aider et va même jusqu’à l’intégrer dans son groupe. Il découvre derrière la candeur de Mafuyu un talent incroyable et bouleversant. Malheureusement, ce dernier est également hanté par un lourd traumatisme qui l’empêche de s’exprimer pleinement…

Lire la suite « Given de Natsuki Kizu »

Publicités
Séries Tv - Films

Hana et Alice mènent l’enquête

Titre : Hana et Alice mènent l’enquête

Réalisateur : Shunji Iwai

Pays : Japon

Année : 2015

Genre : Film d’animation – Drame – Amitié

Durée : 1 h 40

Histoire : Nouvelle élève transférée au lycée Ishinomori, Alice entend des rumeurs étranges concernant un meurtre commis par quatre « Judas » l’année précédente. Sa camarade de classe Hana vit juste à côté de chez elle, dans une maison dont tout le monde a peur. Hana, qui a récemment décidé de rester chez elle plutôt que d’aller à l’école, sait sûrement quelque chose à propos du mystérieux meurtre.

Mon avis :

Hana et Alice mènent l’enquête est un film d’animation assez différents de ceux qu’on a l’habitude de voir en France. L’animation et le graphisme sont un peu particuliers au début, mais surtout c’est l’histoire d’une amitié entre deux personnages singuliers autour d’un mystère qu’elles cherchent à résoudre. Il faut passer outre les premières minutes peu engageantes pour se laisser embarquer par la douceur et la poésie de cette histoire.

Lire la suite « Hana et Alice mènent l’enquête »

Livres - Romance / Romance historique

Oser l’amour de Kate Noble

Titre : Oser l’amour

Auteur : Kate Noble

Editeur vf : J’ai Lu (Aventures & Passions)

Année de parution : 2017

Résumé : Depuis un an, Margaret Babcock correspond avec le Dr Rhys Gray. Son ami. Passionnée de botanique, elle attend avec impatience ses lettres qui rythment son existence casanière. Tout à coup, Rhys lui propose de venir présenter ses rosiers hybrides à la Société d’horticulture de Londres ! Bien que tout intimidée à l’idée de fréquenter le beau monde, Margaret accepte et retrouve Rhys, qui lui renouvelle le gage de sa profonde amitié. Dès lors, il serait déraisonnable d’espérer de sa part des sentiments plus intenses et de s’offusquer que l’honneur commande à Rhys d’en épouser une autre. Sauf si ces deux grands timides osaient enfin… l’amour !

Mon avis :

Une histoire entre deux grands timides, il n’en fallait pas plus pour titiller ma curiosité ! Je me suis donc lancer avec entrain dans ce titre de Kate Noble que je découvre pour l’occasion. Je pense d’ailleurs qu’il fait suite à ses autres titres : De si doux mensonges, et Mensonge et trahison que je n’ai pas encore lus pour le coup. Et j’ai de suite senti que ce petit univers fait d’amis proches, compréhensifs et prêts à tout allait me plaire.

Lire la suite « Oser l’amour de Kate Noble »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Our Summer Holiday de Kaori Ozaki

Titre : Our Summer Holiday

Auteur : Kaori Ozaki

Editeur : Delcourt-Tonkam (shonen)

Année de parution : 2017

Nombre de tome : 1 (terminé)

Résumé : Natsuru, 11 ans, est la star de son collège et jeune espoir du football. Il se retrouve mis à l’écart le jour où il refuse les chocolats que lui offre la plus jolie fille de l’école. Seul, il fait la connaissance de Rio, une fille de sa classe qui est rejetée par ses camarades à cause de sa très grande taille. Ils vont petit à petit se rapprocher et Rio va alors lui avouer son lourd secret.

Mon avis :

Quelle histoire poignante ! Je ne connaissais l’auteure que pour Immortal Rain que je n’avais pas lu à l’époque trouvant la série trop légère, et pourtant ici elle nous livre un récit qui prend aux tripes, qui est très beau et très juste.

Lire la suite « Our Summer Holiday de Kaori Ozaki »

Séries Tv - Films

13 reasons why

Titre : 13 reasons why

Série américaine créée par : Diana Son

Diffusée en : 2017 sur Netflix

Durée : 50-60 minutes par épisode

Nombre d’épisodes : 13 (série terminée)

Genre : Drame, Harcèlement scolaire, Adolescence

Avec : Dylan Minnette, Katherine Langford, Kate Walsh, Christian Navarro, Brandon Flynn, Alisha Boe, Miles Heizer, Justin Prentice…

Histoire : Clay Jensen découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui a disparu tragiquement deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

Adapté du livre Treize raisons de Jay Asher

Mon avis :

C’est la série dont tout le monde parle en ce moment et je comprends pourquoi maintenant. Cette série, desservie par un très bon casting et une superbe bande son, a un scénario coup de poing qui ne pourra laisser personne indifférent. Elle parle avec beaucoup de justesse du harcèlement scolaire et de jusqu’où ça peut mener, mais aussi d’autres thèmes difficiles comme le viol, la drogue, l’homosexualité ou les familles dysfonctionnelles.

Lire la suite « 13 reasons why »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

12 ans de Nao Maita

news_8FCxItotJi5bUQU

Titre : 12 ans

Auteur : Nao Maita

Editeur vf : Glénat (shojo)

Année de parution vf : Depuis 2016

Nb de tomes vf : 5 (en cours)

Résumé du tome 1 : Hanabi a douze ans, l’âge où l’on n’est plus une enfant, mais pas encore une adulte, où l’on se rend compte avec embarras qu’on n’a pas encore embrassé un garçon quand on surprend deux de ses professeurs à s’embrasser en cachette, et l’âge où notre amie nous apprend qu’elle a ses règles alors qu’on attend toujours. De son côté, Yui, la meilleure amie d’Hanabi, jeune fille sérieuse et un peu effacée, tombe amoureuse d’un garçon de sa classe qui n’arrête pourtant pas de l’embêter…

Mes avis :

Tome 1

Voici un titre que je ne pensais pas tester du fait du sujet mais sur lequel j’ai finalement craqué en voyant la choupitude de la chose ^^

En effet, même si le titre s’adresse avant tout aux jeunes lecteurs de mangas,j’y ai quand même trouvé mon compte. C’est un titre ultra mignon aussi bien au niveau de l’histoire que des dessins, comme beaucoup de titre venant du magazine Ciao. Le design des personnages est tout en rondeur et douceur avec de grands yeux et des étoiles plein les yeux. On est à fond dans les clichés sur les mangas mais qu’est-ce que c’est joli. Bien sûr ce sont tous des beaux garçons et des belles filles, mais c’est pas grave. Le découpage des pages est classique aussi, avec peu de décors et quelques jolis jeux de trames.

Niveau histoire, nous suivons les premiers émois d’un groupe de copains qui viennent d’entrer au collège. Tout d’abord pour planter le décor de la série, nous avons l’histoire d’Hanabi qui ne semble pas s’intéresser aux garçons pour le moment et surtout qui se croit très banale. Mais sa simplicité, sa bonne humeur et son attitude positive attirent l’attention d’un des garçons les plus populaires de la classe. Le cliché ! Mais c’est pas grave parce que c’est joliment fait. Les choses se passent naturellement entre eux. Ils se posent bien quelques questions mais pas grand-chose et surtout il est amusant de voir les réactions si puériles et réalistes de leurs camarades de classe. J’ai bien ri quand ils se moquaient de leur couple, ça m’a rappelé des souvenirs ^^! Ensuite vient l’histoire de sa meilleure amie Yui. On s’intéresse d’abord à elle dans un chapitre en tant qu’amie de l’héroïne avant de s’intéresser à son histoire d’amour, un peu plus difficile que celle d’Hanabi. Et là l’auteur veut montrer que même si on a l’air plus mûre que les autres, ce n’est pas forcément le cas. Elle les replace tous à leur place d’enfants. Leurs questionnements sont universels mais du niveau d’un enfant de 12 ans.

Ça rappellera des souvenirs à certains, ça en fera sourire d’autres. C’est une jolie petite série pour les jeunes lecteurs qui aiment les histoires d’amour et d’amitié.

Tome 2 :

Cette fois encore le tome est partagé en deux entre l’histoire d’Hanabi et celle de Yui, celle-ci ayant la portion congrue avec le dernier petit tiers du volume. Les histoires des deux filles restent ultra mignonnes mais aussi très classiques et convenues. Le dessin est toujours aussi adorable, lui aussi, de même que nos héros qui ont vraiment tout des preux chevaliers sur leurs blancs destriers ^^

Concernant Hanabi, on s’intéresse tout d’abord à la maturation du corps féminin qui est inégal entre les filles avec l’histoire de son premier soutien gorge, vient ensuite le retour d’un camarade de maternelle de celle-ci qui bien sûr va craquer sur elle et la pousser à s’interroger sur sa relation avec Takao. Le connait-elle vraiment ? Puis vient l’heure de leur premier rendez-vous. Aura-t-il bien lieu ? Qui pourrait venir le perturber à votre avis ? Alors oui, on devine tous ce qui va se passer, mais c’est agréablement raconté et joliment dessiner même si destiné à un très jeune public.

Les dernières pages sont donc consacrées à la suite de l’histoire de Yui et d’Hiyama qui a toujours autant de mal à communiquer ce qui la rend vraiment adorable.

Enfin, nous avons aussi droit à une histoire courte pour conclure ce volume avec des personnages aux traits de caractère qu’on retrouve bien dans les personnages de la série principale. J’ai quand même bien aimé le traitement du thème du regret et du fait qu’il vaut mieux avoir le courage d’avouer ses sentiments pour ne pas en avoir après. Simple mais efficace encore.

Tome 3

L’auteure continue sur le même principe que précédemment avec le partage du tome entre les 2 histoires d’amour. Si j’aime toujours autant celle d’Hanabi et Takao parce qu’ils sont naturels et qu’il y a peu de gêne entre eux. J’ai eu plus de mal avec celle de Yui et Hiyama parce qu’ils sont très coincés et que ça crée beaucoup de malentendus entre eux. Sous ses dehors matures, Yui est très peu sûre d’elle et se montre souvent très naïve. Elle est assez agaçante avec ses incertitudes et Hiyama, lui, est agaçant de part sa maladresse. Du coup, toute la 2e moitié du tome qui leur est consacrée est assez lourde que ce soit avec l’histoire du bouton ou celle du rasoir à jambes… Au contraire, j’ai bien aimé l’épisode du double rendez-vous avec l’idée que chaque couple est différent et qu’il ne faut pas comparer. Et j’ai également apprécié tout le début de l’histoire où Hanabi fait face aux sentiments de Tsutsumi, c’était classique mais mignon. Il est reste que cette série outre son côté mignon est quand même très anecdotique.

Tome 4

Même punition que pour le tome précédent avec celui-ci qui est consacré pour les deux tiers à la suite de l’histoire de Yui et Hiyama. Par contre le fait de creuser seulement leur histoire me les rend moins agaçant. Ça reste des enfants qui veulent parfois grandir trop vite et jouer les grands alors qu’ils ne savent pas bien ce que ça veut dire, mais ils sont touchants à voir, surtout Hiyama. Du coup, j’ai été déçue que leur histoire s’arrête si vite pour deux petites histoires annexes qui reviennent sur le passé d’Hanabi et sur un bref passage de son histoire avec Takao. Ces histoires ne servent à rien à part faire du remplissage, dommage.

Tome 5

Ici, on repart avec Yui et Hiyama et leur histoire trouve une conclusion toute douce et mignonne, pleine de bons sentiments et avec pour morale qu’il faut communiquer. Grâce à un bref interlude qui fait un focus sur Marine, on voit un peu plus celle-ci et c’est l’occasion de reparler de Tsutsumi ainsi que d’une autre fille qui a des vues sur lui, Ami. Les échanges entre les différents groupes et couples restent adorables mais ça fait de plus en plus réchauffé. Enfin, j’ai bien aimé le chapitre où l’on découvre le grand frère d’Hanabi. Il est tellement à côté de la plaque que c’était assez drôle à voir. Dans l’ensemble, ce titre s’adresse clairement à un très jeune public, un public qui n’a pas encore lu beaucoup de shojo et qui recherche une petite romance choupi sans prise de tête avec des moments kawai, ça s’arrête là.

Ma note : 13 / 20

sai-12

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Rere : Hello ! de Toko Minami

 Rere.Hello.full.1643289 Rere.Hello.full.1643293

Titre :  Rere : Hello !

Auteur :  Toko Minami

Editeur vf : Delcourt

Années de parution vf : Depuis 2015

Nb de tomes vf : 9 (en cours)

Résumé du tome 1 : Jeune lycéenne orpheline de mère, Riri tient à bout de bras sa famille. Le jour où son père tombe malade, elle prend la relève dans ses missions d’homme à tout faire… et doit s’occuper de Minato, un lycéen fortuné mais peu dégourdi qui ne sait même pas se faire à manger ! Pourtant si éloignés, les deux personnages vont petit à petit s’apprivoiser et s’aider mutuellement à résoudre leurs problèmes…

ReRe.Hello.628482

Mes avis :

Tome 1

Je pensais tomber sur un shojo classique et sans grande saveur, bien mal m’en a pris. J’ai beaucoup aimé l’originalité du sujet : une jeune ado qui doit travailler pour aider son père et sa famille. Son caractère un peu déconnecté de la réalité en ce qui concerne ses relations avec les autres, mais les pieds sur terre pour la vie de tous les jours, m’a amusée. J’aime la fraicheur de ses réactions, comme quand elle croit être amoureuse de Kubo. Son binôme, Minato, me plait et m’amuse aussi. Il a un côté très détaché mais je suis sûre qu’il cache bien des choses derrière. Il peut être sérieux et pointilleux aussi, un peu comme un petit vieux, ce qui est en complet décalage avec un garçon de son âge. Son copain est amusant lui aussi parce qu’il est aussi en décalage, de même que les amis de Ririko, notamment celle qui a des prémonitions. Bref, il y a beaucoup d’humour dans cette série et de bonne humeur. A l’image du dessin et du design des personnages, tout est fait avec beaucoup de fraicheur et de simplicité, pas besoin d’esbroufe pour faire une série intéressante et qui plait. Je suis en tout cas sous le charme pour l’instant. Bien sûr, la fin annonce une suite plus classique concernant la relation Minato-Ririko, mais j’espère vraiment me tromper. J’aimerais plutôt les voir devenir des amis très proches, des amis qui pourraient se confier l’un à l’autre sans que l’amour vienne tout compliquer. A suivre !

Tome 2

Bon malheureusement, l’originalité du postulat de départ a tendance à disparaitre dans ce tome. On retombe dans une romance assez classique avec deux personnages qui se rapprochent peu à peu et qui ne voient pas encore que leurs sentiments évoluent alors que c’est évident pour tout le monde… C’est toujours aussi mignon. J’aime toujours le cadre. Mais je n’ai pas aimé tout l’arc sur la folle, fan de Minato. J’ai trouvé ça superflu et surjoué, même si ça permet à Minato de se montrer sous un jour toujours plus protecteur mais aussi de montrer que Ririko peut se défendre toute seule. Ils sont mignons tous les deux à ne pas se rendre compte qu’ils tombent amoureux. Les questions que se posent Ririko sur ses sentiments sont d’une telle naïveté que ça me fait beaucoup rire. D’ailleurs, j’aime toujours autant l’humour de la série. C’est juste que je commence à la trouver trop classique et calibrée, à l’image de l’apparition du copain de Minato qui tombe sous le charme de Ririko à la fin du tome, et qui va sûrement devenir l’élément déclencheur pour que Minato réalise ses sentiments… Tout cela est trop prévisible, dommage. Je continuerai quand même à suivre un petit moment pour voir comment ça évolue.

Tome 3

Finalement, j’ai beaucoup accroché à ce nouveau tome, certes ultra classique mais vachement efficace. La première partie avec la petite soeur de Tadamori est très mignonne même si elle est surtout l’occasion pour Minato de s’interroger sur ses sentiments. Malheureusement, il ne va pas beaucoup plus loin, dommage… Heureusement, on a droit à des scènes très mignonnes, comme quand elle s’endort dans ses bras. La seconde partie avec Towa en tête d’affiche est plus sombre. Elle révèle un pan de la personnalité de celle-ci qui n’est pas simple à gérer. Et même si le tome se termine au 2/3, vu que l’histoire annexe est consacrée à Towa, j’ai trouvé ça bien fait. J’aime qu’on aille à tour de rôle s’intéresser au côté romantique, puis au côté amical, les deux étant intrinsèquement liés. L’auteur gère bien l’équilibre entre les deux et aborde des questions intéressantes, telle que la place de l’amitié quand on est amoureux, etc. En plus, il y a vraiment une ambiance très positive qui se dégage de la série malgré certains sujets sérieux, on a toujours le sourire aux lèvres. ça fait du bien.

Tome 4

Je prends toujours autant de plaisir à lire cette série qui pourtant ne sort pas vraiment des sentiers battus. L’évolution de l’histoire reste classique mais c’est fait avec une simplicité qui me touche et me donne le sourire. J’aime la façon dont Ririko prend naïvement et lentement conscience de ses sentiments pour Minato. J’aime la façon dont Minato se montre jaloux et protecteur à l’occasion, presque contre son gré. J’aime voir leur relation s’approfondir et devenir de plus en plus naturelle. Il y a de plus en plus de petits moments trop mignons entre eux qui mine de rien les font avancer sur la bonne voie. Même les petits éléments perturbateurs que sont les amies ou la cousine de Minato ont eu un vrai rôle et ne me déplaisent pas du coup. Enfin, j’ai trouvé bien que l’auteur intègre à petite dose l’histoire des amis de Ririko (Towa et Hata) ainsi que celle du meilleur ami de Minato (Yuma), c’est bien fait et ça ne gène pas l’histoire principale. Maintenant, il ne reste plus qu’à concrétiser les choses et à espérer qu’une fois le couple ensemble cela restera aussi agréable à suivre ^^

Tome 5

Toujours aussi adorable. Dans ce tome, on passe notre temps à voir Minato et Ririko se tourner autour ce qui est trop mignon. En plus, la naïveté de celle-ci crée de drôles de malentendus ce qui est assez amusant à suivre. J’ai bien ri quand Minato a cru qu’ils sortaient ensemble alors qu’elle ne l’avait pas du tout calculer. C’est classique mais mignon parce qu’on a eu le temps de s’attacher aux personnages et que ceux-ci sont quand même très sympathiques. Malgré la présence de rivaux, je trouve que l’histoire reste fraîche contrairement à beaucoup qui sombrent souvent dans le glauque ou le n’importe quoi. Ici, j’aime la simplicité avec laquelle tout est fait surtout qu’au final même ceux qui sont censés être les méchants peuvent se révéler attachants à leur façon 😉

Tome 6

Ce tome est un vrai concentré de choupitude ! J’ai vraiment trop trouvé adorable la façon dont le couple Minato – Ririko se met en place, chacun dévoilant avec une grande naïveté et une grande tendresse ses sentiments à l’autre. J’ai d’abord aimé voir Minato jaloux. Puis, j’ai aimé le voir essayer de faire passer le message à Ririko qui une fois de plus ne comprenait rien. Elle est tellement adorable avec tous ses malentendus et son côté ingénu. Du coup, j’adore leur petit couple, surtout que Minato ne change pas fondamentalement et continue à la taquiner comme il sait si bien le faire. Par contre, j’ai moins aimé la réaction de la cousine qui n’a pas fini de nous embêter, je pense. De même, l’apparition de cette femme mystère n’annonce rien de bon et ça m’embête, j’espère que ça ne plombera pas trop l’histoire parce qu’au contraire j’ai trouvé que le festival sportif de Ririko était bien géré, tout comme le personnage de Nanami qui n’est pas si méchant que ça.

Tome 7

Ça reste mignon mais je commence à sentir un poil de lassitude. J’aime toujours autant les personnage qui sont positifs et rayonnants mais les situations me lassent un peu. Le tome démarre par la fin de l’histoire avec Célina qui est très tirée par les cheveux et où Ririko est encore un peu trop cruche à mon goût. J’ai du mal quand ça dégouline de bons sentiments comme là… mais au moins Yoma a pu faire sa déclaration, je suis contente ^^ On a enchainé avec l’histoire de Nanami et là aussi, c’est du déjà vu, dommage. Enfin, vient le dernier sujet, celui qu’on continuera à voir dans le prochain tome et qui devrait être plus intéressant : la famille de Minato, son ancienne domestique et le travail que fait Ririko pour lui. On retrouve le Minato prévenant et souriant de toujours mais on sent poindre l’inquiétude à cause de ce que lui a dit sa cuisinière par rapport à Ririko. A quel point cela va changer leur relation ? C’est à voir dans le prochain tome !

Tome 8

J’ai à nouveau ressenti que la série s’essoufflait dans ce tome puisqu’on revient sur certaines situations que je pensais déjà closes. Ainsi la première partie autour du petit boulot de Ririko n’est plus très frais. Je n’ai pas trop aimé le voir autant s’inquiéter pour la santé puis la sécurité de Ririko, ça faisait trop artificiel. Par contre, je me suis amusée de voir Ririko damer le pion à Etsuko et au final se la mettre dans la poche. C’était bien dans l’esprit de la série. La seconde se centre sur le couple Ririko-Minato et j’ai trouvé ça mignon mais déjà vu et revu. Je pensais qu’on en avait fini avec la jalousie de Towa et ses réactions disproportionnées, alors ça m’a gênée de repartir dessus. J’espère que maintenant on avancera sur ce dossier. Quant au premier rendez-vous du petit couple, rien de nouveau sous le soleil même si ça reste adorable de les voir ensemble et surtout de les voir se tromper en voulant trop bien faire.

Tome 9

J’ai retrouvé un second souffle avec ce tome où j’ai passé un très bon moment de lecture. J’ai trouvé intéressant de parler enfin du remariage du père de Minato, du départ de ce dernier et de sa relation avec sa belle-mère. C’était poignant de le voir essayer de tenir la promesse à la mère qui l’avait quitté et jamais vraiment aimé. Ça montre bien à quel point c’est encore un enfant au fond mais aussi combien il a changé depuis le début de la série. Il s’est ouvert et a trouvé des amis fidèles. Les autres chapitres sont mignons mais plus légers entre l’adoption d’un chat abandonné qui permet à Minato de briller devant le frère de Ririko, et l’arrivée d’une amie/rivale pour Ririko mais qui risque de ne pas faire long feu. J’ai peur que ça annonce un prochain tome un peu en-dessous.

Ma note : 15 / 20

ReRe.Hello.656346