Livres - Beaux-Livres / Arts·Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les gardiens du Louvre de Jirô Taniguchi

Titre : Les gardiens du Louvre

Auteur : Jirô Taniguchi

Éditeur vf : Louvre éditions – Futuropolis

Année de parution vf : 2014

Nombre de pages : 132

Histoire : Au terme d’un voyage collectif en Europe, un dessinateur japonais fait étape en solitaire à Paris, dans l’idée de visiter les musées de la capitale. Mais, cloué au lit de sa chambre d’hôtel par une fièvre insidieuse, il se trouve confronté avant tout à une forme de solitude absolue, celle des souffrants en terre étrangère, privés de tout recours immédiat au coeur de l’inconnu. Alors que le mal lui laisse quelque répit, il met son projet à exécution, et se perd dans les allées bondées du Louvre. Très vite, il va découvrir bien des facettes insoupçonnées de ce musée-monde, à la rencontre d’oeuvres et d’artistes de diverses époques, au cours d’un périple oscillant entre rêve et réalité, qui le mènera pour finir à la croisée des chemins entre tragédie collective et histoire personnelle. Avec cet album en forme de voyage intérieur, Jirô Taniguchi nous invite à une traversée temporelle et artistique à la découverte d’un esprit des lieux, sous la houlette de quelques figures tutélaires, familières ou méconnues… Car le Louvre a ses gardiens.

Lire la suite « Les gardiens du Louvre de Jirô Taniguchi »

Publicités
Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Le secret de l’ange de Shiki Kawabata

Titre : Le secret de l’Ange

Auteur : Shiki Kawabata

Éditeur vf : Akata (M)

Année de parution vf : 2018

Nombre de tomes vf : 1 / 4 (en cours)

Histoire : Lorsqu’elle était enfant, Asahi fréquentait la petite école de dessin de son quartier. Mademoiselle Yûki, professeure qui en assurait les leçons, fut assassinée dans d’étranges circonstances. Son camarade, surnommé « l’Ange », fut alors accusé du meurtre. Mais Asahi, aujourd’hui devenue lycéenne, n’a jamais accepté les conclusions de l’enquête. Aussi quand un jour, en se rendant sur la tombe de son ancienne enseignante, elle rencontre Itsuki, le petit frère de cette dernière, ils décident ensemble de lever le voile sur les mystères qui entourent encore ce décès. Mais leurs intentions ne sont peut-être pas tout à fait les mêmes…

Lire la suite « Le secret de l’ange de Shiki Kawabata »

Livres - Fantasy

Le sang des princes de Romain Delplancq

Titre : Le sang des Princes

Auteur : Romain Delplancq

Editeur (poche) : Folio SF

Année de parution (poche) : Depuis 2018

Nombre de tomes : 1 (en cours – poche) ; 2 (terminée – grand format)

Histoire : Le destin des ducs Spadelpeitra est assuré. Inexorable. Une ascension déterminée vers le pouvoir, vers la couronne, vers la place qui leur revient de droit. Ils sont les pacificateurs, les bâtisseurs, les gouverneurs de Slasie. Ils sont les Illustres.
Mais les nomades austrois y font à peine attention. Leur monde n’est fait que de théâtre, de musique, d’art et d’inventions dont ils gardent jalousement les secrets. Leur vie est une mécanique bien huilée, à l’image de leurs automates.
Et pourtant, un tout petit hasard vient gripper les rouges de l’histoire. Une toile découverte par les Spadelpietra qui catapulte son peintre, le jeune Mical, dans une longue fuite…
Premier tome du diptyque Le sang des princes, l’Appel des Illustres mêle habilement histoire, aventure, art et politique. Un roman qui marque les débuts en fantasy d’un jeune auteur à suivre assurément.

Lire la suite « Le sang des princes de Romain Delplancq »

Livres - Album / Jeunesse / Young Adult·Livres - Beaux-Livres / Arts

The Art of Harry Potter

Titre : The Art of Harry Potter

Auteurs : Collectif

Editeur vo : Titan Books

Année de parution : 2017

Nombre de pages : 363

Résumé : Les plus belles images et illustrations qui ont donné naissance à la saga Harry Potter au cinéma. Un livre d’art pour un univers de légende. – Le livre d’art de collection pour les passionnés qui veulent à nouveau se plonger dans cet univers magique. – Illustrations en grand format inédites accompagnées de dépliants.

Lire la suite « The Art of Harry Potter »

Séries Tv - Films

Maudie

Titre : Maudie

Réalisateur : Aisling Walsh

Année : 2017

Pays : Canada – Irlande

Durée : 1 h 55

Genres : Drame – Romance

Acteurs : Sally Hawkins, Ethan Hawke, Gabrielle Rose, Kari Matchett et Zachary Bennett

Histoire : L’histoire vraie de la peintre Maud Lewis, une femme de ménage qui, un jour, devint célèbre en Nouvelle-Écosse pour ses peintures et se maria avec Everett Lewis, un vendeur de poissons qui n’est autre que le grand amour de sa vie.

Lire la suite « Maudie »

Livres - Album / Jeunesse / Young Adult

La sorcière Camomille à Paris ! d’Enric Larreula et Roser Capdevila

Titre : La sorcière Camomille à Paris !

Auteurs : Enric Larreula et Roser Capdevila

Editeur vf : Sorbier

Année de parution vf : 1993

Nombre de pages : 32

Histoire : …où l’on voit Camille arriver à Paris sur son balai magique, se cacher dans le Musée du Louvre, tomber dans la Seine et retourner chez elle en avion-stop !

Mon avis :

 Toujours dans le cadre d’un projet avec mes élèves, j’ai découvert cette vieille aventure de la sorcière Camomille où elle visite notre chère capitale. J’ai passé un excellent moment et j’ai trouvé le titre drôle et fort riche. Je pense que mes élèves vont eux aussi se régaler quand nous le travaillerons !

Lire la suite « La sorcière Camomille à Paris ! d’Enric Larreula et Roser Capdevila »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Au-delà de l’apparence de Fumie Akuta

Titre : Au-delà de l’apparence

Auteur : Fumie Akuta

Éditeur vf : Kana (shojo)

Années de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes : 5 (en cours)

Résumé du tome 1 : Chitose s’est façonné un masque derrière lequel elle a pris l’habitude de se cacher pour être appréciée de tous. Mais sa vie va complètement changer le jour où Itsuki, un bel inconnu, lui vient en aide.
Fascinée par son regard, elle décide de le suivre et se retrouve devant les portes d’une école d’art. Armée de son plus beau sourire, Chitose demande à son sauveur de lui faire visiter les lieux, mais ce dernier voit clair dans son jeu : impossible de lui mentir !

Mes avis :

Tome 1

Sous ces très belles couvertures et le joli coup de crayon de cette nouvelle mangaka se cache une histoire au pitch original mais au déroulé on ne peut plus classique malheureusement. J’ai en effet craqué en voyant les couvertures et en découvrant le dessin à l’intérieur qui est tout aussi beau. J’ai été attirée par l’histoire de Chitose qui s’est construit un vrai masque pour caché ses failles et qui tente maintenant de s’en défaire. J’ai par contre eu plus de mal avec le héros qui l’accompagne et le déroulement de leur histoire.

Lire la suite « Au-delà de l’apparence de Fumie Akuta »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Titre : Les nuits d’Aksehir

Auteur : Raku Ichikawa

Editeur vf : Akata (L)

Année de parution vf : 2017

Nombre de tomes : 3 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Ayako est une jeune étudiante à Tokyo, en école de mode. Pourtant, peu motivée, elle ne trouve pas l’inspiration pour créer des design satisfaisants et originaux. Mais grâce à l’amulette qu’elle porte autour cou, une inattendue opportunité va s’ouvrir à elle : Hodja, immigré turc, va lui proposer de travailler en tant que serveur au sein d’Ak?ehir, son petit restaurant égaré au coeur de Shinjuku. Au fil de ses rencontres et de ses nuits de service, mais aussi au contact de Zakuro, fascinante danseuse orientale, Ayako va découvrir tout le charme de la culture turque… au-delà de tous clichés ! Et si cette nouvelle ouverture sur l’étranger lui montrait enfin la Voie à suivre ?

Mes avis :

Tome 1

Vendu par Akata comme un titre permettant de découvrir la culture musulmane d’une autre façon, je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette description. Pour moi, Les nuits d’Aksehir est plus un titre permettant de découvrir la culture turque et en parallèle mettant en avant une jeune japonaise qui s’épanouit au contact de cette culture différente et pourtant proche de la sienne.

Lire la suite « Les nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Moving Forward de Nagamu Nanaji

 

Titre : Moving Forward – Aruitou

Auteur : Nagamu Nanaji

Éditeur vf : Akata (M)

Années de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes vf : 7 (en cours)

Résumé du tome 1 : Sourire pour quoi ? Sourire pour qui ?
Pour masquer ses blessures… ou exprimer sa joie ?
Kuko, jeune lycéenne, affiche toujours un sourire radieux ! Mais autour d’elle, personne ne semble soupçonner que derrière cette apparente bonne humeur se cache une profonde douleur. Ni son père. Ni Kiyo, son voisin métisse. Ni Ibuki, son amie d’enfance fan de shôjo mangas. Seul Outa, jeune étudiant en école d’art, réussit à lire en elle, au-delà des apparences. Car en réalité, depuis sa plus tendre enfance, Kuko souffre d’une absence : de celle d’une mère décédée lors du grand séisme de Kobé. Alors, pour exorciser tout son mal-être, la jeune fille aime tenir son blog photo, sur lequel elle poste « sa vision du monde », à travers le regard des animaux. Mais l’arrivée dans son quartier d’un garçon plus perspicace que les autres pourrait bien chambouler son quotidien…

Mes avis :

Tome 1

Nanamu Nanaji est une auteur dont j’ai déjà lu et dévoré les précédentes oeuvres, en particulier Parfait Tic ! où j’avais adoré suivre les aventures d’Ichi et Daiya. Mais ici, l’auteure a choisi de changer de direction, de sortir de ses comédies romantiques habituelles pour faire un titre plus sérieux et c’est une franche réussite.

Lire la suite « Moving Forward de Nagamu Nanaji »

Livres - Beaux-Livres / Arts·Livres - Illustrations / BD

Le ciel au-dessus du Louvre de Bernard Yslaire et Jean-Claude Carrière

le_ciel_audessus_du_louvre_vignette

Titre : Le ciel au-dessus du Louvre

Auteurs : Bernard Yslaire et Jean-Claude Carrière

Editeurs : Futuropolis et le Musée du Louvre

Année de parution : 2009

Nombre de pages :

Histoire : C’est l’histoire d’un tableau, au temps de la Révolution Française.
Celle du portrait de l’être suprême, commandé par Robespierre à David. Un tableau qui ne sera jamais peint. C’est aussi l’histoire d’une autre oeuvre, que le peintre laissera inachevée : le portrait de Bara, un jeune éphèbe de 13 ans, martyr de la République. De l’inauguration du musée du Louvre à la fête de l’Être suprême, d’août 1793 à la mort de Robespierre, c’est aussi l’évocation, écrite et dessinée en vingt  » tableaux  » urgents, eux aussi inachevés, d’un face à face entre deux acteurs majeurs d’une révolution trop pressée.
Jean-Claude Carrière avait déjà abordé le sujet de la Terreur sous la Révolution dans le film de Danton de Wajda. Pourtant, son regard, confronté à celui de Bernar Yslaire, renouvelle le sujet. Robespierre apparaît à la fois éclairé et perdu, tandis que David accomplit son destin : celui d’un peintre tiraillé entre engagement politique et ambition artistique. Le ciel au-dessus du Louvre est une plongée fascinante dans la Révolution Française sous l’angle, inédit, de sa représentation, au sein même d’un atelier d’artiste.

Mon avis :

Je suis le travail d’Yslaire depuis une quinzaine d’année déjà et ce titre m’intriguait depuis sa sortie de par la mention du Louvre. Je n’avais pas creusé plus que ça avant de le recevoir à Noël. La surprise a donc été totale.

J’ai beaucoup aimé découvrir un pan de la Révolution française sous un angle nouveau, cette période de l’Histoire étant ma préférée. En effet, Le ciel au-dessus du Louvre est l’histoire de la commande par Robespierre du tableau de l’Être suprême à David. Les auteurs retracent donc la relation qui unissait les deux hommes mais aussi toute la folie mégalomaniaque de Robespierre autour de cette figure de l’Être suprême. On suit la chute de ce dernier et des personnages qui l’entouraient. C’est passionnant à lire et comme toujours avec Yslaire c’est de toute beauté. Il y a un vrai attachement à faire en sorte que les décors et les costumes soient le plus réalistes possible. Ainsi les scènes dans les rues ou à l’Assemblée s’inspirent de tableaux et gravures de l’époque et sont très fidèles. On s’y croirait presque. La patte d’Yslaire est tout de même bien présente dans le côté très poétique et mélancolique du récit avec l’obsession de David pour le jeune Jules. On retrouve aussi sa palette si reconnaissable avec ses pointes de rouge écarlate et ce filtre un peu grisâtre.

J’ai vraiment passé un excellent moment à lire ce titre et je compte me pencher quand j’aurai le temps et le budget sur Le ciel au-dessus de Bruxelles, en espérant que ce soit dans la même veine ^^

Ma note : 19 / 20