Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 04

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Petite semaine toute tranquille, décidément ça continue à me faire bizarre de suivre si peu de série de façon hebdomadaire comme avant la Covid. Du coup, j’ai trouvé un autre rythme : une semaine = une saison. Et à ce rythme-là, ce sont les séries des chaînes du câble américain qui s’imposent. Cette semaine, ce fut la saison 2 d’une série que j’avais beaucoup aimé l’an passé mais qui m’a un peu déçue. En revanche, côté film, je peinais à me motiver, je n’avais plus beaucoup d’inédits sous la main. La chose est réparée, je vais à nouveau pouvoir partir en exploration ! Et vous, comment vivez-vous ce nouveau rythme tv, vous le pratiquiez déjà avant ou c’est une nouveauté tout comme moi ?

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2021 – 04 »

Séries Tv - Films

Ave, César! de Joel et Ethan Coen

      435352

Titre : Ave, César !

Réalisateurs : Joel et Ethan Coen

Année de sortie : 2016

Acteurs : Josh Brolin, George Clooney, Alden Ehrenreich, Ralph Fiennes, Channing Tatum, Tilda Swinton…

Histoire : À Hollywood, dans les années 1950. Eddie Mannix travaille à la production pour le studio Capitol Pictures. Il officie également comme fixeur : il doit régler les problèmes en tout genre des stars. Il doit ainsi retrouver le célèbre Baird Whitlock qui a disparu en plein tournage de Hail, Caesar!. Il doit également gérer plein de petits tracas, comme le réalisateur exigent Laurence Laurentz, la presse, la grossesse d’une actrice, sa vie de famille et la société Lockheed qui souhaite l’engager.

Mon avis :

Encore un film complètement loufoque des frères Coen. J’ai beaucoup ri tout du long mais j’ai trouvé que l’histoire partait un peu dans tous les sens.

On retrouve encore une fois un casting aux petits oignons avec un Georges Clooney fantastique comme acteur de films et séries B mais qui a un gros melon. Avec son teint buriné et sa petite frange bouclée, il faisait l’acteur de péplums par excellence. Ensuite, Josh Brolin fait un parfait directeur de studio de cinéma, viril, cynique et dirigiste à souhait. Il est bien conscient de la bêtise de ses acteurs et de la qualité de ce qu’il fait, mais il vend du rêve et il le vend bien. Il a un petit côté Walt Disney avec sa moustache et son côté mégalo. J’ai aussi beaucoup aimé les rôles de Tilda Swinton avec ces deux soeurs jumelles journalistes complètement folles. Bref, un casting de très bons acteurs dans des rôles plus barrés les uns que les autres. On croise plein d’acteurs connus au détour des scènes et l’ensemble une bien joyeuse bande.

Tout le film est d’ailleurs porté par cette bonne ambiance générale. On a vraiment l’impression que les frères Coen se sont faits plaisir ici, de même que leurs acteurs. Ça doit être jouissif de jouer de tels personnages dans une histoire aussi loufoque qu’eux. En effet, le film est entre la comédie et le polar, le tout dans le milieu du cinéma. On suit Eddie Mannix (Josh Brolin), un « fixer », un homme engagé par les studios hollywoodiens dans les années 50 pour régler les problèmes des stars, et il va en avoir à régler. Tout commence par l’enlèvement de LA star du studio qui joue dans LE film que tout le monde attend, c’est-à-dire Baird Whitlock (Georges Clooney) par un groupe de scénaristes communistes. Il se retrouve donc en costume de centurion dans une maison californienne avec vue sur la mer qui rappelait furieusement celle de la Mort aux trousses, le tout avec un groupe de communistes là pour parler du devenir du monde. Eddie doit maintenant le retrouver et essayer de cacher sa disparition aussi bien à ceux qui travaillent avec lui qu’aux journalistes. Aussi bien l’enlèvement que sa rencontre avec les communistes que tout ce qui en découle aux studios est très drôle. On passe ainsi sur les plateaux du péplum, à la comédie musicale, qu’au film romantico-historique, avec tous les clichés du genre. Et Eddie doit se dépatouiller avec tout ça, surtout qu’il ne va pas avoir que le petit problème de Baird à résoudre.

D’un point de vue technique, rien à dire, c’est vraiment un beau film avec des plans bien travaillés, des mises en abymes intéressantes, de belles compositions lumineuses, et des couleurs incroyables. Malgré le côté brouillon du scénario, j’ai vraiment passé un très bon moment même si au début je ne voyais pas trop où on allait.

Ma note : 15 / 20