Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Titre : Les nuits d’Aksehir

Auteur : Raku Ichikawa

Editeur vf : Akata (L)

Année de parution vf : 2017

Nombre de tomes : 3 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Ayako est une jeune étudiante à Tokyo, en école de mode. Pourtant, peu motivée, elle ne trouve pas l’inspiration pour créer des design satisfaisants et originaux. Mais grâce à l’amulette qu’elle porte autour cou, une inattendue opportunité va s’ouvrir à elle : Hodja, immigré turc, va lui proposer de travailler en tant que serveur au sein d’Ak?ehir, son petit restaurant égaré au coeur de Shinjuku. Au fil de ses rencontres et de ses nuits de service, mais aussi au contact de Zakuro, fascinante danseuse orientale, Ayako va découvrir tout le charme de la culture turque… au-delà de tous clichés ! Et si cette nouvelle ouverture sur l’étranger lui montrait enfin la Voie à suivre ?

Mes avis :

Tome 1

Vendu par Akata comme un titre permettant de découvrir la culture musulmane d’une autre façon, je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette description. Pour moi, Les nuits d’Aksehir est plus un titre permettant de découvrir la culture turque et en parallèle mettant en avant une jeune japonaise qui s’épanouit au contact de cette culture différente et pourtant proche de la sienne.

Lire la suite « Les nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Heartbroken Chocolatier de Setona Mizushiro

manga-heartbroken-chocolatier

Titre : Heartbroken Chocolatier

Auteur : Setona Mizushiro

Années de parution vf : 2010-2015

Editeur vf : Kazé

Nb de tomes : 9 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Sohta, étudiant dans une école de pâtisserie, sort avec Saeko, d’un an son aînée. Il l’adule depuis son coup de foudre, il y a quatre ans, et a enfin réussi à sortir avec elle juste avant Noël. Il essaye de combler l’amour de Saeko pour le chocolat, mais elle ne répond pas à ses avances et garde ses distances !
Sohta ne se décourage pas pour autant et se consume dans cette passion qui lui laisse, à chaque fois, la saveur douce-amère du chocolat noir…

Mes avis :

Tome 4
J’aime de plus en plus le personnage d’Olivier, il est si réaliste le pauvre. Kaoruko me fait aussi de la peine à ne pas voir ce qui se propose à elle. Quant à Sohta et Saeko, ils m’agacent toujours autant. Si elle est malheureuse, elle a qu’à le quitter son mari, bon sang ! Comme l’auteur est cruel.

Tome 5
Un tome un peu trop centré sur Saeko à mon goût. Je n’arrive pas à apprécier le personnage même en dépit de ce qui lui arrive. Du coup, j’ai été ravie du rapprochement Sohta-Elena. Espérons qu’il ouvre enfin les yeux et reste avec elle, plutôt. Le clash avec Kaoruko était prévisible aussi il faut qu’elle avance elle aussi. J’adore le chef qui veut jouer les entremetteurs et se plante d’ailleurs !

Tome 6
Un tome qui prend un tournant auquel je n’accroche pas vraiment. Je n’ai jamais apprécié Saeko et ça ne va pas en s’arrangeant. Je trouve ce personnage franchement antipathique et sa relation avec Sohta malsaine, surtout pour lui. Je préfèrerais qu’il finisse avec Elena. J’ai été déçue aussi de voir si peu Kaoruko dans ce tome. J’espère donc que la série ne va pas tourner comme je le crains…

Tome 7
Malheureusement la série continue à s’embourber dans une direction que je n’aime pas. Les personnages deviennent de plus en plus antipathiques. Saeko est vraiment trop nunuche et agaçante, Sohta trop naïf et même blessant, Elena n’a vraiment pas eu de chance la pauvre ! En plus l’histoire de cul de Sohta passe au premier plan au dépit des autres, dommage ! J’espère que l’auteur va se ressaisir…

Tome 8
J’ai eu une sensation désagréable pendant tout le tome, aussi bien de par le dessin que j’ai trouvé bâclé par endroit, que par certains propos tenus par les personnages qui m’ont franchement dérangés, notamment ceux sur l’amour et les couples è_é Comme d’habitude Saeko m’insupporte mais les autres n’ont pas été en reste ici. J’espère que le dernier tome relèvera la donne :s

Tome 9

La déception est toujours palpable dans ce tome. L’auteur n’a pas retrouvé le talent de narratrice que je lui connaissais sur ses autres séries. La fin était vraiment prévisible et classique. Je n’ai pas été touchée par l’histoire de Sohta, ni par celle de sa soeur. Quant on connait le talent qu’elle peut avoir, c’est d’autant plus décevant. Bien sûr, cela reste cohérent avec ce qu’elle a voulu raconter dans cette série, une histoire d’amour adulte et désabusée, qui montre que le fantasme et bien loin de la réalité mais qu’il permet aussi de faire grandir et murir. Cependant, les choix qu’elle a fait m’ont gênée, aussi bien avec l’adultère que l’amitié-amour-sexe, ou bien les tromperies qu’on pardonne allègrement. Pour moi, la vie n’est pas si simple. Bref, vous l’aurez compris, cette série est une déception pour moi.

Ma note : 12 / 20

Livres - Romance

Cupcake club de Donna Kauffman

couv1464773

Titre : Cupcake club

Auteur : Donna Kauffman

Années de parution vf : 2012

Editeur vf : Milady

Nb de tomes : 3

Résumé du tome 1 : Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes.
Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière… Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?

Mon avis :

Cupcake club, tome 1 : Baiser sucré
Première fois que je lisais une romance « contemporaine » et j’ai bien aimé mais sans plus. Les personnages étaient attachants notamment tous les habitants de Sugarberry. Mais je me suis vite lassée du chassé-croisé des deux héros que j’ai trouvé trop répétitif et peu convaincant. Je m’attendais à mieux au vu du résumé. Je ne pense pas retenter l’expérience de sitôt.

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Mitsuko attitude de Mamoru Kurihara

ban_mitsuko

Titre : Mitsuko attitude

Auteur : Mamoru Kurihara

Années de parution vf : 2012-2013

Editeur vf : Delcourt

Nb de tomes : 6 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Suite à la disparition de son père, décédé d’un cancer du pancréas, Mitsuko se retrouve orpheline. D’abord décidée à vivre seule, l’adolescente accepte finalement de s’installer chez son oncle et sa tante qu’elle connaît pourtant à peine. Très vite, elle va découvrir que sa nouvelle famille a d’étranges habitudes, dont une fâcheuse tendance à procéder à des lavements quotidiens ! D’abord révulsée, la jeune fille se doute qu’il ne s’agit pas là de simples loufoqueries, mais plutôt des comportements destinés à prendre soin de sa santé…

Mes avis :

Tome 1
De mon côté, j’ai beaucoup ri à la lecture de ce tome. J’aime cet humour « pipi-caca » à la Switch Girl. J’ai trouvé ça vraiment bien fichu et je ne me suis pas ennuyée une seconde. Je me demande ce que l’auteur va bien pouvoir nous trouver d’autre, parce que j’espère que ça ne va pas s’essouffler.

Tome 2
Une suite sympathique mais une narration assez faible et de plus ralentie par les sempiternelles explications sur la santé qui sont insérées malgré les efforts de l’auteur pour les rendre drôles. L’héroïne est vraiment antipathique et les autres personnages aussi, dur dur. Vais-je lire la suite ?

Tome 3
Bon passé les premiers chapitres assez chiants avec encore des conseils sur l’alimentation et la santé que je trouve lourd, on a enfin recollé à une intrigue. Mais celle-ci est banale, facile et pas très palpitante. Bref, après un très bon 1e tome, je suis déçue. L’auteur n’arrive pas à allier une véritable intrigue, des conseils et un humour décapant comme j’aurais pu le croire.

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

J’aime les sushis d’Ayumi Komura

jaime-les-sushis_small1

Titre : J’aime les sushis

Auteur : Ayumi Komura

Années de parution vf : 2010-2012

Editeur vf : Delcourt

Nb de tomes : 8 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Élève dans la section hôtelière de son lycée, Hanayu est dingue de sushis ! Depuis qu’elle y a goûté enfant, elle ne rêve plus que d’une chose : devenir Maître sushi, une spécialiste capable de découper le poisson comme personne ! Seul hic : elle est supposée reprendre l’entreprise familiale, une pâtisserie de renom… Poissons et entremets ne faisant pas bon ménage, la jeune fille, volontaire et rusée, monte un ingénieux stratagème : épouser Hayato Hyûga, un élève de sa classe, et fils d’un Maître sushi ! Ce qu’elle ne sait pas, c’est que lui, rêve de devenir… Chef pâtissier !

Mes avis :

Tome 5
Tome sympathique où tout se met en place naturellement. La relation entre Hana et Hayato suit sont cours tel qu’on s’y attendait. Pas de grande révélation mais une concrétisation de leurs sentiments qu’on attendait. Toujours autant d’humour de la part de l’auteur, elle ne se prend pas la tête !

Tome 6
Hop hop, on approche tranquillement de la fin. Les héros avancent dans leur relation et sont touchants dans leur maladresse. L’apparition du « pseudo » rival peut sembler anecdotique mais risque de les bousculer un peu dans leur rythme pépère. Et chapeau bas aux parents, toujours aussi drôles !

Tome 7
Beaucoup d’humour encore dans ce volume, je suis tombée de haut en découvrant les motifs de Maezawa. J’ai bien aimé en apprendre plus sur le père et le petit frère d’Hana ils sont tous les deux craquants à leur façon. Encore un petit volume et ce sera terminé, snif. Mais l’auteur ne fait pas trainer

Tome 8
Une fin à la hauteur de la série, drôle et touchante, avec peut-être un peu trop de pathos parfois. J’ai vraiment apprécié l’évolution des héros mais aussi des personnages secondaires que l’auteur n’a pas laissés en reste. Et les dernières pages sont un régal de drôlerie. Jolie série.