Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 22

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Bon, j’aurai au moins vu un film cette semaine, un film d’animation en plus que j’ai beaucoup aimé ^^ Pour le reste, je suis contente d’avoir fini 2 nouvelles mini-séries.

Catégorie Films

Voici un film singulier qui nous parle d’Hokusai en prenant sa fille comme focus et celle-ci est clairement le personnage le plus intéressant ici. J’ai beaucoup aimé voir le rôle que tenait cette jeune femme dans un Japon encore très traditionnel. La relation qu’elle entretient avec son père est vraiment particulière. Il est un vrai mentor pour elle et cherche à la faire grandir comme femme et artiste. C’est une jeune femme très attachante qui a l’air perdue dans l’époque où elle vit. Mais petit à petit, elle trouve sa voie. La seule chose qui m’ait déplu dans le film, c’est la musique qui pour moi tranche trop et n’est pas adaptée. En tout cas, j’ai aimé suivre la petite troupe qui entoure O-Ei et son père, et découvrir la vie qu’ils menaient à Edo.

Dimanche soir, j’ai regardé cette petite comédie romantique sur Arte et j’ai passé un bon moment. L’histoire est assez classique avec cet ancien couple qui renoue après un coup d’un soir. Cela parle de la séparation, comment tourner la page en tant que couple mais aussi en tant qu’enfant du couple. J’ai été très touchée par le personnage d’Alec Baldwin qui a l’air complètement paumé. Le personnage de Meryl Streep m’a moins plu, c’est un peu une girouette qui prend ce qui lui plait avant que sa conscience la rappelle. Par contre, qu’est-ce que j’ai pu rire. C’est vraiment un film très drôle, et les acteurs s’en donnent à coeur joie.

Contrairement à certaines critiques négatives que j’ai croisées, j’ai vraiment bien aimé ce film. J’ai d’abord été ravie de retrouver les acteurs des deux précédents opus et de les voir rejoints par la nouvelle génération (Jean, Scott, Tornade, Diablo, Quicksilver). Il y a toujours autant d’alchimie entre Charles, Erik et Raven même si on voit moins le premier que d’habitude et qu’on s’intéresse plus aux deux derniers. L’action est au rendez-vous mais le background est moins fouillé que précédemment, on ne sent pas trop qu’on est dans les années 80. Le film se veut plus grandiose, avec plus d’effets spéciaux (dont la qualité varie) et d’action. On ne s’ennuie pas et j’ai aimé voir chaque personnage jouer un rôle dans la victoire contre Apocalypse. Par contre, ce dernier et ses quatre cavaliers ne sont pas si effrayants que ça et font un peu cheap, en particulier Angel et Psylocke. Ils m’ont un peu déçue. J’attends maintenant la suite avec impatience notamment pour le développement autour de Jean.

Catégorie Séries Télé

  • The Last Kingdom – Episodes 1 à 8 ~ Ma note : 14,5/ 20

Pour lire mon avis détaillé, cliquez ICI.

  • The Five – Episodes 1 à 10 ~ Ma note : 16/ 20

Pour lire mon avis détaillé, cliquez ICI.

Ça y est la série est finie, annulée au bout de 10 petits épisodes. Je suis dégoûtée parce que finalement même si c’était classique, c’était quand même super sympa à suivre et que mine de rien je m’étais attachée à Alex, Pierce et tous les autres. En plus, cela se termine sur un épisode complètement WTF où ça démarre avec Alex complètement à l’ouest après une mega cuite et qui découvre qu’elle s’est mariée à Vegas. Ensuite, on revient en arrière sur un nouveau cas : une épidémie qui touche pas mal de membres de l’hôpital et en premier lieu les 2 chéris d’Alex. Malheureusement, ça se finit mal pour elle et après avoir défié les règles encore une fois, elle se fait virer et risque de perdre sa licence. Enfin, l’épisode se termine en revenant à Vegas où on découvre qui elle a épousé et j’avoue que ça a l’air tellement barré que j’aurais adoré voir un flashback de la veille ainsi que les conséquences de tout ça. Bref, quel dommage que ce soit annulé T.T

L’épisode du retour en Ecosse et on ne peut pas dire qu’on s’ennuie. On retrouve enfin la drôle de famille de Jamie. Après un petit retour aux sources auprès de sa soeur où on s’ennuie quand même un peu même si je suis contente d’y revoir le Jamie Highlander d’avant (qu’il est beau en tenue traditionnelle), on repart de plus belle dans l’intrigue autour des Jacobites. Au passage, on y perd Murtagh et Fergus qui restent en arrière, snif, je les aime bien tous les deux ^^ Nous voici partis direction le grand-père paternel de Jamie qui est un sacré gus. J’ai adoré le voir se jouer de Claire et Jamie pendant tout l’épisode et voir le couple essayer de déjouer ses plans. Ils sont aussi retords les uns que les autres et heureusement le dénouement fait plaisir à tout le monde. Le prochain épisode avec la formation des soldats promet, il me tarde de le voir, j’espère qu’il y aura autant d’énergie que dans celui-ci.

Mouais je suis un peu déçue par cet épisode. Certes le début est très prometteur avec le sauvetage de Bran et Meera par un visage bien connu et que j’avais découvert de suite, mais le restant de l’épisode est bien en-dessous. J’ai tout de même aimé retrouver Sam et Vere, et voir ce premier défier son père. J’espère quand même qu’on verra sa formation pour devenir Mestre. J’ai aussi aimé voir Arya tourner sa veste même si je m’y attendais. Cela s’est passé presque comme je l’avais imaginé avec Arya qui récupère son épée et qui se prépare pour un duel à mort. Par contre, bof le retour d’Edmure, on comprend moyennement ce que ça vient faire là, c’est balancé le temps d’une scène ultra courte et complètement décrochée du reste. Je ne suis pas non plus très emballée par le fiasco de tonton Jaime et de la famille Tyrell. La faiblesse de Tommen m’agace beaucoup trop pour cela, il se fait sans arrêt manipuler, pour le High Sparrow, par sa femme… Par contre, c’est bien parce qu’il a bien énervé ses parents alors il me tarde de voir la suite des aventures de Jaime. Enfin, je suis vraiment déçue par la fin avec Daenerys. Déjà les incrustations sur fond vert sont à chier. Ensuite, les ficelles sont vraiment trop grosses. Sa discussion avec son amant, le dragon qui vient et son petit discours. Ça fait cheap et pas du tout entraînant comme le devrait un discours qui appelle à la guerre. C’est ma grosse déception de l’épisode.

  • Degrassi: Next Class – Saison 2 Episodes 1 à 5

Avec la reprise de cette série que je regarde depuis que je suis ado, je me rends compte à quel point elle est devenue consensuelle, loin des sujets chocs qu’elle traitait à ses débuts. Dans ce début de saison, nous avons un ado qui se fait interner par sa mère à cause de ses idées morbides et ses pétages de plomb, deux qui apprennent à assumer leur homosexualité (ou bissexualité ?), une qui est confronté au racisme ordinaire, une qui est une geek et cherche à s’intégrer sans se perdre, etc. C’est gentil, c’est mignon, ça se laisse regarder mais ça s’arrête là. Il y a juste dans le 5e épisode

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 20

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Une petite semaine tranquille finalement. Je pensais regarder beaucoup plus de choses maintenant que plusieurs séries ont vu leur saison se terminer, mais au final je n’ai testé que le premier épisode d’une série dont je vous reparlerai plus tard. Côté films, j’ai adoré Au coeur de l’océan mais j’ai été plus mitigé sur mes autres visionnages. J’espère avoir une meilleure semaine la prochaine fois.

Catégorie Films

Il y a des films où des les premières minutes on sait qu’on va passer un bon moment, ce fut le cas de celui-ci. J’ai beaucoup aimé à la fois l’histoire et les personnages d’Au coeur de l’océan. La narration de Ron Howard toute en force tranquille m’a plu. Je ne me suis pas ennuyée un moment, alors que suivre des baleiniers n’est franchement pas ma tasse de thé, mais il a un vrai talent pour rendre cela intéressant. De plus, les images sont de toute beauté et le cachalot qui vient tout bouleversé est fascinant. J’ai aimé chaque moment de l’histoire : la préparation de l’expédition, celle-ci, le naufrage et le long retour vers la terre ferme. C’est un très bon film.

Un film avec un bon scénario et d’excellent acteur mais qui souffre malheureusement d’un montage maladroit et de nombreuses longueurs qui font trop souvent retomber la pression créée. La première partie est bien fichue, on sent bien la tension érotique monter entre Nicholson et Lange mais dès qu’ils cèdent lors d’une scène de sexe mémorable, le soufflet retombe. Leur histoire est sans intérêt car pas assez développée. Leur idée ensuite de se débarrasser du mari est bien vu mais cela prend trop de temps et l’enquête qui sent est barbante, dommage.

Un film agréable à suivre, bien incarné et bien filmé mais dans lequel je ne suis jamais vraiment rentrée. Le mouvement anarchiste ne me parle pas du tout. Du coup, suivre le flic qui s’y est infiltré m’a laissée froide surtout qu’on ne voit qu’un tout petit pan de ce mouvement au final et que je ne suis pas sûre que ce soit le plus représentatif. Ça se laisse donc regarder sans déplaisir mais sans plaisir non plus malgré les bonnes prestations de Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos.

J’avais tellement entendu de bien sur ce film que je pensais adorer et ce fut le contraire. J’ai eu beaucoup de mal avec les choix du réalisateur. Les plans en slow motion et la surutilisation du quatrième mur m’ont profondément agacé. Je déteste quand le héros s’arrête en pleine action pour faire son introspection ou nous parler. En plus, c’est ultra vulgaire et bas de front niveau langage et humour, tellement que c’en devient lourd. C’est dommage parce que j’aime bien Ryan Reynolds et Morena Baccarin. La B.O est super sympa aussi. Le concept original est plaisant et en plus il se rattache aux X-Men que j’adore. Bref, y avait de quoi faire un bon film mais au final seul le dernier combat m’a plu.

Catégorie Séries Télé

Mon Dieu quel épisode et quelle fin encore ! Je trouve que la série gagne vraiment en intensité. L’histoire du couple Claire-Jamie se mêle de mieux en mieux avec celle de la préparation de la révolte jacobite. J’ai beaucoup aimé le jeu que joue Jamie dans cet épisode où il fait tout pour ruiner le prétendant au trône et le Comte de Saint Germain par la même occasion (que je le déteste celui-là). Je suis ravie également que Murtagh soit désormais au courant du secret de Claire, il pourra ainsi d’autant mieux les aider et comprendre Jamie pour qui ce n’est vraiment pas facile. Au passage, la résolution qu’il a prise lors du dernier épisode est superbement expliquée ici lors de la promesse qu’il demande à Claire de faire. Leur couple est de plus en plus beau, je trouve. C’est pour que j’ai trouvé la fin de l’épisode d’autant plus poignante, avec Claire qui est en train de perdre ce qui lui est le plus cher pendant que Jamie se bat. D’ailleurs, j’ai peur de comprendre la raison de ce duel et j’espère bien me tromper parce que si c’est aussi sordide que je le crois, j’ai peur pour Fergus, personnage que j’ai appris à apprécier et qui m’amuse tellement quand il est avec des adultes.

Encore un sacré épisode ! Dans cette saison, les choses avancent très rapidement par rapport aux précédentes, je trouve. D’abord, je ne m’attendais pas à ce que Sansa rejoigne si vite Jon et qu’elle lui fasse changer ses plans, mais je suis bien contente de les voir s’allier pour attaquer Ramsay et reprendre le Nord. Du moins c’est ce qu’ils devraient faire, je l’espère. Parce que ce type est un vrai cinglé, comme le montre le sort qu’il a réservé à la sauvageonne de Rickon. De même, je ne m’attendais pas à la fin de l’épisode à voir Daenerys prendre le pouvoir sur les Dothrakis d’une façon aussi spectaculaire. Pour une fois, j’ai adoré ! A côté, il y a des choses bien plan plan dans l’épisode, comme les négociations de Tyrion (qu’est-ce que je m’y ennuie alors que d’habitude j’adore le personnage) ou l’attaque que mijotent Cersei et Jaime pour se débarrasser du High Sparrow (tellement prévisible). Mais l’ensemble fonctionne super bien et on n’a l’impression de ne pas voir le temps passer. En plus, il y a plein de petits moments sympas aussi dans l’épisode comme les retrouvailles Jon-Sansa, le nouveau prétendant de Brienne qui lui fait de l’oeil, Tyrion qui joue les sages et dont les citations sont reprises, les retrouvailles entre Théon et sa soeur, la discussion entre Maegery et Loras, … Mon seul regret : l’absence de Bran et de ses visions.

Je n’ai pas trop compris l’intérêt de ce double épisode. Henry qui veut faire disparaitre la magie, c’est pas crédible et ça fait très crise d’adolescent, de même que la fuite avec sa copine. L’apparition en guest-star du Docteur Jekyll et de Mr Hyde était aussi sans intérêt au fond même s’il a récupéré Belle et fait chanter Rumple. Celui-ci semble avoir été désigné pour être le nouveau méchant de la prochaine saison, de même que l’Evil Queen détachée de Regina, bof… On dirait vraiment un épisode fait pour combler les 2 épisodes restant de la saison et où chaque fan est content de voir son personnage, mais ce n’est plus on cas. Je ne sais pas encore si je regarderai la prochaine saison vu le niveau de celle-ci :/

Encore un épisode mou les trois quarts du temps et qui ne se réveille que vers la fin. L’affrontement à distance avec Zoom est assez peu intéressant, il manque d’intensité. Idem pour celui avec la Black Canary d’Eath II (j’ai eu peur qu’ils la fassent revenir d’ailleurs ><) qui est assez plat et dont la fin est évidente pour tous. Par contre, j’aime toujours autant Cisco et ses visions qui risquent de donner un bon final s’ils savent les exploiter correctement. De même, le retour de Zoom dans les toutes dernières minutes, même s’il prête à sourire, les réveillent bien, notamment Barry qui se sentait tout puissant et tout content dans cet épisode. Là, Zoom le remet bien en place.

En regardant cet épisode, j’ai l’impression bizarre d’avoir loupé pas mal de choses dans celui d’avant, alors soit il était particulièrement nul et le réveil qui s’opère ici me le fait remarquer, soit vraiment j’ai dormi devant lol En attendant dans cet avant-dernier épisode, j’ai retrouvé des éléments d’Arrow que j’aime bien : de jolis combats, une réflexion sur les motivations profondes de Darkh (ou pas, allez savoir), Malcom qui fait encore la girouette, Felicity et son père qui jouent les hackers et son collègue geek qui m’a fait bien rire. Bref, j’ai passé un bon moment. J’ai été ravie qu’ils se rappellent enfin de Théa mais j’ai été moins fan des problèmes familiaux des Smoak et du fait de mettre la mère dans la confidence. Le dernier épisode s’annonce sympa mais la série tourne clairement en rond avec Starling City encore en péril.

Bon finalement, le final est moins pire que je le pensais. Je l’ai trouvé assez immersif et il avait la bonne idée de conclure pas mal d’intrigues entamées dans la saison. Par contre il n’y avait pas vraiment de surprises. Je m’attendais à ce que Clarke prenne la puce et c’est arrivé. Je m’attendais à ce qu’elle revoie Lexa grâce à elle et ce fut le cas mais que les retrouvailles furent belles ! J’ai adoré l’utilisation qui a été faite du monde parallèle où elles se retrouvent. J’ai adoré revoir Lexa se battre, elle a trop la classe et leurs adieux étaient poignants ! Du côté des autres, j’étais contente de voir Bellamy et Octavia travailler ensemble. Le discours de Bellamy était touchant mais pas entièrement convaincant non plus, alors que la réaction d’Octavia vis-à-vis de Pike a été bien plus logique. Il a eu le sort qu’il méritait. Sinon, j’ai aussi aimé le rôle de Murphy ici, il redore son blason. Au contraire, j’ai été saoulée par la mère de Clarke et Marcus, c’était beaucoup trop gnian gnian. Du côté de l’intrigue, la rencontre Clarke-Allie et la créatrice de celle-ci était prenante. On a appris plein de choses et j’ai aimé que l’histoire ne s’arrête pas là et qu’il reste encore des problèmes à régler pour la prochaine saison même si ça fait un peu surenchère.

Je ne vais pas du tout être objective sur cet épisode parce que j’ai retrouvé plein de choses que j’aimais autrefois chez Greys et que je n’avais pas retrouvé depuis un moment. J’ai adoré voir à nouveau Meredith sourire et rentrer dans la danse de la séduction avec un homme (Riggs). J’ai adoré la voir se réconcilier avec Amelia et entrer dans la douce folie de celle-ci pour la soutenir, même si bien sûr elle ne reformera jamais le duo qu’elle formait avec Christina. J’ai d’ailleurs adoré la petite scène où elles s’enfuient sous le regard médusé de Weber lol J’ai aussi beaucoup aimé apprendre les raisons du refus de Jo et j’ai trouvé DeLuca adorable. Quel dommage qu’Alex pète un câble même si ça se comprend. Il mérite vraiment d’être heureux lui aussi. Enfin, j’ai beaucoup aimé la façon dont le couple de Ben et Bayley se reforme, c’était très beau, j’avais la larme à l’oeil. Pour terminer, j’ai trouvé que pour un final, c’était plus sobre (si je peux dire) que d’habitude malgré la césarienne de sauvage qu’a subite Kepner. Bref, un très bon épisode comme on n’en avait pas vu depuis un moment.

Episode assez sympa qui présente à nouveaux les expériences menaient à Arkham. J’ai bien aimé faire la rencontre de Gueule d’Argile, ça promet bien pour la suite maintenant qu’il a la tête de Gordon. Je suis intriguée par le retour de Fish et en même temps agacée, j’aurais préféré que ce soit quelqu’un d’autre. Je suis aussi intriguée par la femme au masque qui parle avec le savant fou. Par contre, j’ai trouvé assez bof tous les passages avec Selina et son ancienne amie, de même que ceux de Bruce avec l’ancien ami de son père. Heureusement, Alfred, lui, a toujours autant la classe !

Encore un bon épisode, décidément ils savent mieux débuter et conclure les saisons que les remplir… J’ai aimé voir Klaus et sa famille bien en difficulté et ne pas s’en sortir. J’ai adoré revoir Rebecca qui est vraiment l’un des meilleurs personnages de la série avec Elijah. Celui-ci a même eu son petit moment de bonheur avec Hayley (j’étais toute contente ><) même si ça n’a pas duré et que les remords sont vite arrivés. La réaction de Marcel à la trahison qu’il a subi est d’ailleurs compréhensible même si complètement exagérée mais ça couvait depuis tellement longtemps. J’ai été triste pour Klaus qui s’en prend plein la poire alors qu’au final il n’y est pour rien. Il endosse tout et se sacrifie même pour le bien de sa famille, chapeau. Du coup, j’ai aimé voir toute la famille réunie et s’organisant pour atteindre le même but : survivre. Chacun joue bien son rôle pour y parvenir et le petit monologue de Klaus à la fin explique bien la confiance qu’il place en Hayley et qu’elle a su se gagner. Du coup, alors que je n’étais pas emballée pour voir la suite, les deux derniers épisodes m’ont fait changer d’avis ^^

Une fois de plus, j’ai beaucoup aimé la façon dont la vie perso et sentimentale d’Alex se mélange avec le cas qu’elle traite cette semaine. C’est vraiment agréable de ne pas juste avoir des cas comme ça, mais que ce soit des cas qui ont une histoire, un lien avec son passé et qui lui permettent d’avancer dans sa vie actuelle. J’ai aimé la franchise et le courage dont elle a fait preuve dans cet épisode aussi bien vis-à-vis de Pierce qu’avec son jeune patient. La réaction de celui-ci est compréhensible parce qu’il tient vraiment à elle et que c’est un chouette type. Quel dommage qu’il soit si honnête et franc !

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 19

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

N’ayant pas eu un aussi long weekend, j’ai malheureusement eu moins de temps pour les séries. J’aurais aimé poursuivre mes tests de mini-séries mais ce n’est que partie remise surtout avec tous les seasons finals qu’il y a eu ou va y avoir. Par contre, je suis contente d’avoir réussi à caser des films ^^

Catégorie Films

Comme m’a dit une amie, je suis dans ma phase films de superhéros et celui-ci se distingue des précédents que j’ai vus. J’ai beaucoup aimé le développement et les relations entre les personnages mais j’ai trouvé l’intrigue cousue de fil blanc. Si on enlève les gros moments de baston, il ne reste pas grand-chose de l’histoire, ce qui est bien dommage parce que l’ensemble est assez réussi visuellement, mais le méchant ne m’a jamais vraiment inquiétée. C’est donc plus l’humour et la tendresse qui unissent les Avengers qui porte ce film.

Quelle excellente surprise ! Je n’attendais pas grand-chose de ce film et je me suis prise à l’adorer. Je n’ai pas vu le temps passer. J’ai énormément rigoler des pitreries et autres blagues du héros qui est parfait dans ce rôle. J’ai beaucoup aimé le casting que j’ai trouvé assez juste. J’ai aimé le mélange film de cambriolage, film de superhéros, comédie. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant aimé un film de superhéros, pas depuis le premier Iron-Man, je crois. Bref, c’est une vraie réussite et un gros coup de coeur pour moi ^-^

Moi qui aime bien les films historiques, j’ai été très déçue par ce film que je n’ai même pas réussi à terminer. J’ai détesté le rôle interprété par Robert Downey Jr., sa frivolité et sa légèreté m’ont tapé sur le système. C’est dommage parce qu’il y a quand même un très bon casting et un thème intéressant. Mais l’histoire tarde beaucoup trop à démarrer. Il faudra que je réessaies quand même un jour de le finir.

Catégorie Séries Télé

Bilan à la fin de l’épisode : je ne me rappelle que la dernière partie avec le retour de cette crevure de Randall. J’ai l’impression que le reste était super faible en comparaison alors que pourtant c’est le coeur de cette saison : contrecarrer la révolte. J’ai bien aimé l’intervention de Claire auprès d’Alex pour sauver le futur de Frank même si c’était très triste. On sentait vraiment qu’elle était déchirée. J’ai bien aimé la rencontre Jamie-Comte de St Germain, y avait plein de tensions entre eux et Jamie l’a bien menacé lol Mais bien sûr tout ça s’est effacé face au retour de Randall, le pourri. J’ai détesté sa rencontre avec Claire où il essaie de lui faire peur. J’ai bien ri de sa passe d’armes verbales avec Jamie et de son humiliation par le roi, bien fait ! Mais il chamboule encore le fragile mariage de Claire, en la forçant à s’opposer à Jamie qui veut se battre contre lui en duel. La détresse de ce dernier était criante, il a enfin réussi à dire à sa femme ce qu’il avait sur le coeur mais elle ne l’a pas écouté, tout ça pour sauver Frank que je trouve ultra fade… Ça me déçoit, mais cette série est toujours aussi douée pour m’impliquer dans ses rebondissements.

Encore une fois, je n’ai pas vu le temps passer. J’ai eu l’impression que l’épisode était passé très vite et qu’il ne s’était pas passé grand-chose. Les points positifs : j’ai adoré l’entraînement d’Arya bien qu’un peu rapide, j’ai aimé les pitrerie de Tyrion mais ils sont quand même dans une sale position, ça fait du bien de voir Cersei encore en mauvaise posture avec personne qui ne veut l’écouter, et surtout quel plaisir de retrouver Jon et de le voir tracer sa route. Les points négatifs : Daenerys ne m’intéresse toujours pas et m’agace, rien sur Pyke snif, les visions de Bran sont vraiment trop courtes c’est frustrant, et quelle horreur Rickon entre les mains de ce psychopathe de Ramsay !

Je me suis à nouveau ennuyée et perdue dans cet épisode. Je l’ai trouvé moins intéressant et intense que les précédents. On retrouve pourtant un excellent Alfred, et une Selena toujours dans les coups foireux comme j’aime. Mais j’ai trouvé qu’on se concentrait trop sur Bruce et qu’on ne voyait pas assez Arkham. Heureusement, on a droit à une fin en apothéose entre le Pingouin et l’ex- copine de Selena.

Un des pires épisodes de la série, il n’y a rien à sauver. J’ai détesté tout le mélo de cet épisode autour de Barry et de la mort de sa mère, ainsi qu’auteur d’Iris et de ses sentiments pour lui. Le coup de la speedforce est vraiment faiblard et fait perdre tout son impact au dernier épisode. Idem, on ne voit rien des conséquences chez la fille de Wells et Wally. Le méchant de la semaine version zombie était ridicule et je déteste les zombies en plus… Bref, je suis très très déçue !

Je me suis ennuyée pendant une grande partie de l’épisode qui avait tout d’un season finale avec la disparition du méchant (un peu trop facile au passage) et le retour de Hook. Autant, j’ai bien aimé le combat final contre Hadès qui permet de rapprocher les deux soeurs (Regina et Zelena) malgré la mort de Robin qui m’a attristée. Pauvres Regina et Zelena, elles n’auront jamais leur fin heureuse. Autant, j’ai trouvé toute la quête de Hook avec Arthur hyper bancale et assommante. Ne parlons pas de Zeus, il est d’un ridicule… Zéro charisme par rapport à Hadès. Quant à la fin avec Rumple et son millionième plan foireux, bof bof…

Ici aussi, je me suis ennuyée. Ce n’est qu’un enchaînement de combats bien bourrin, le peu de réflexions qu’il y a ne va pas bien loin. Les seules choses que j’ai aimées ce sont l’alliance entre Felicity et son père, et l’Hunger Game de Thea dont tout le monde se contrefout dans son équipe au passage… Mais je décroche de plus en plus d’Arrow en tout cas alors que j’avais bien aimé le début de la saison.

On se approche pourtant de la fin, tout est fait pour que les intrigues se recoupent, se résolvent et qu’on y prenne plaisir mais ce n’est pas mon cas. Je me suis encore ennuyée et agacée devant cet épisode. Je n’ai pas aimé le chemin parcouru par le petit groupe de Clarke. Le retour du prince pour la sauver et ensuite l’aider fait beaucoup trop artificiel, de même que le basculement de Jasper. Même quand Clarke est capturée et « torturée » par l’intermédiaire de sa mère, j’ai trouvé ça fade, idem pour son sauvetage. Bref, il faut se rendre à l’évidence, depuis la mort de Lexa, ce n’est plus ça.

Ça me fait bizarre d’écrire ça, mais j’ai trouvé l’épisode de cette semaine super. J’ai beaucoup aimé les interactions entre les différents groupes qui cherchaient à fuir Bonnie. Chaque duo était bien trouvé. J’étais toute contente de voir Damon dans cet épisode, il a été parfait. C’est le héros dramatique et romantique de la série, le chevalier de toute demoiselle en détresse, je l’adore ! Dès le début, il m’a fait rire quand il a essayé d’entrer dans l’Armoirie, puis j’ai aimé le voir s’acharner à trouver des solutions pour sauver le couple Enzo-Bonnie. J’ai aussi bien aimé l’utilisation des filles d’Alaric qui sont toutes mignonnes. Bon, le couple Caroline-Stefan est reformé comme je m’y attendais mais c’est loin d’être mon préféré. La fin dramatique avec la disparation de Damon et Enzo et leur basculement dans la folie est parfaite pour donner envie de voir la dernière saison et pour une fois j’ai aimé que ce soit raconté par Caroline et Matt. (Le choix des musiques était parfois aussi, ah cette revisite de Coldplay !)

Episode que j’ai d’abord trouvé un peu mou, tout le monde faisait la gueule ou parlait de mariage (très peu pour moi…). Puis petit à petit, on a senti qu’il allait se passer quelque chose et les disputes et déclarations ont éclaté. J’ai été ravie qu’Arizona mette les points sur les i à Callie, c’est pas trop tôt ! J’ai été très touchée par la demande d’Alex et super déçue du refus de Joe. J’ai aussi beaucoup aimé voir Owen aller de l’avant et Amelia le demander en mariage. Mais même si j’aime bien ce personnage, je ne la trouve pas aussi sympathique que dans Private Practice et je trouve un gros fond de vérité dans ce que lui a dit Mer. Enfin, celle-ci fait la gueule pendant les 3/4 de l’épisode. Je comprends bien pourquoi mais c’est chiant, du coup j’ai adoré quand Alex la houspille et j’ai adoré sa dispute avec Riggs qui se conclut par le baiser que j’attendais depuis un moment entre eux ^^

Cet épisode aurait fait un bon season final. Il se passe plein de choses. On a de l’action et de l’émotion. Ça m’a bien plu. J’ai aimé voir Marcel & Co. se battre pour Davina, pour venger sa mort parce qu’ils l’appréciaient (même si ce n’était pas mon cas ><). J’ai aimé l’émotion, la tristesse, la douleur qu’on ressentait chez la plupart d’entre eux à cause des pertes qu’ils venaient de subir. Mais surtout, j’ai adoré le petit plan de Marcel, sa confrontation avec Klaus où celui-ci lui dit qu’il le considère comme un fils et le pétage de plomb d’Elijah qui le tue avant même de se rendre compte de ce qu’il fait. Elijah est vraiment un très beau personnage, quel dommage qu’il soit si peu souvent mis en avant. J’aime beaucoup aussi sa petite scène avec Hayley à la fin où ils se retrouvent enfin. Par contre, je reste intriguée par la prophétie et j’espère qu’elle sera donc au centre du dernier épisode.

Punaise, quel épisode encore ! La tension qui monte dans chaque camp à l’approche de la nomination du vice-président est palpable, et le parallèle avec le conflit de Liv et son père est super bien trouvé. J’ai adoré cet épisode où on comprend enfin à quel point Olivia est telle que son père voudrait qu’elle soit. Le moment où elle va chercher Jake est superbe, poignant et dramatique. Mais j’ai été très déçue quand le souffle est retombé et que Jake lui propose une vie simple mais qu’elle la refuse pour des raisons hyper égoïstes. Elle ressemble alors tellement à son père que c’est effrayant, elle a vraiment pris les commandes comme lui demandait Huck. Quant à la fin, j’ai trouvé que Cyrius s’était super bien joué d’elle. Ça promet une prochaine saison dantesque !

Petit épisode bien sympathique où l’on rencontre les parents d’Alex. Ça m’a amusée de les entendre parler français. Mais surtout j’ai aimé leur relation avec leur fille. Par contre, la révélation sur la double vie de son père était assez grossière et le parallèle avec Alex qui aimerait elle aussi deux hommes assez mal choisie. Finalement, ça m’embête vraiment de la voir retomber dans les bras de son ex-.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 18

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Enfin une semaine ultra courte comme je les aime, c’est parfait pour avancer dans tout ce que je souhaite encore regarder et tester une nouvelle mini-série. Et vous, vous en avez bien profité aussi ?

Catégorie Films

Un film dans la veine de Man of Steel avec tout comme pour lui de gros problèmes de rythme et surtout de montage. L’enchaînement des scènes est une horreur. Je n’ai pas aimé la surenchère de testostérone, dommage parce que le casting est plutôt bon entre Henry Cavill, Ben Affleck et Jeremy Irons. Par contre, le rôle de Lex est complètement raté. J’ai aimé la rivalité Batman-Superman et les explications de chacun sont crédibles. J’ai aimé que ça reprenne juste à la suite de Man of Steel et qu’on creuse la relation Superman-Lois. Mais les scénaristes ont voulu faire rentrer beaucoup trop de choses dans le film avec l’introduction de Wonder Woman, Flash, Aquaman et Cyborg, c’est du grand n’importe quoi. Résultat : un film très très brouillon et bourrin.

J’ai aussi trouvé de gros soucis de rythme dans ce film comme dans le précédent… En fait, j’ai eu du mal à rentrer dedans tout simplement parce que je n’ai pas vu le dernier Avengers et que je ne pensais pas que ce soit nécessaire. Mais ce film appartient plus à cette licence qu’à celle de Captain America tellement il y a de personnages impliqués. Parmi eux, j’ai aimé la relation Steve-Barnes et l’arrivée des petits nouveaux (Ant Man et Spiderman m’ont bien fait rire). Par contre je n’ai pas reconnu Tony et je ne comprends pas pourquoi ils ont à tout prix voulu l’opposer à Captain America. Ça faisait vraiment réchauffé après avoir vu Batman v Superman, même si ici Marvel gère beaucoup mieux sa licence et la foultitude de personnages qui l’accompagne. Ce début un peu long passé, j’ai passé un bon moment avec des combats dynamiques, même si l’intrigue ne volait pas très haut. J’ai finalement préféré l’épisode précédent.

Catégorie Séries Télé

  • Glue (2014) – Episodes 1 à 8 (série terminée) ~ Ma note : 16,5 / 20

Un mélange de Skins et Broadchurch qui m’a accroché du début à la fin aussi bien côté enquête policière que développement des personnages. Une très jolie série.

Pour lire un avis plus détaillé, cliquez ICI.

Episode 19 : Pendant les trois-quarts de l’épisode, j’ai eu l’impression que le très bon épisode sur Jake n’avait pas eu lieu. On était reparti à fond dans la campagne des primaires comme on le fait depuis quelques épisodes, chacun essayant d’éliminer ses concurrents de façon plus ou moins honnête. J’étais une peu déçue quand finalement Liv a craqué vers la fin grâce à Huck et alors on réalise à quel point elle est mal. J’espère qu’on ne va pas juste en rester là et qu’elle va reprendre du poil de la bête pour concocter un plan de vengeance avec ses camarades et enfin faire tomber son père !

Episode 20 : On est vraiment reparti à fond dans la campagne et il est maintenant temps de réduire le nombre de candidats. Chacun s’emploie à faire tomber l’autre, c’est rude. On fait enfin le lien avec tout le plan du père d’Olivia et celle-ci s’emploie aussi à le contrecarrer avec pas mal de réussite pour une fois. J’aime le côté très dynamique de l’épisode, le fait qu’il y ait tant de femmes et de minorités mises en avant. C’est vraiment haletant. Je pensais qu’Abby trahirait Olivia et je suis contente qu’elle ne le fasse pas au final. Et OMG ces dernières secondes avec Jake, je n’en reviens pas ! « Tell her I’m chasing the sun ! » It’s so dramatic and romantic !

Le meilleur épisode depuis la reprise ! J’ai trouvé qu’il se passait plein de choses et qu’il y avait enfin de la bonne action. On passe par toutes les émotions aussi. Par exemple, dès le début l’épisode est sous le signe de l’affrontement entre Claire-Jamie et le Comte de St-Germain. Celui-ci est vraiment un sale type qui fait tout pour se débarrasser de Claire (empoisonnements, guets-à-pan), ça va être le méchant de ce début de saison. Mais ça permet à Claire et Jamie de rester sur le qui-vive. J’ai aussi beaucoup aimé le scène de déballage du couple, où chacun crie son mal être (et surtout les instants juste avant où Jamie essaie ultra maladroitement de justifier sa morsure à la cuisse ^^). C’est une scène très belle, très intense avec une conclusion parfaite : leurs retrouvailles. Par la suite, j’ai beaucoup ri grâce à Fergus, notamment quand il est avec Murtagh qui est en retrait dans cet épisode, snif. Mais pendant tous les préparatifs du grand repas organisé par Claire et Jamie, j’ai de suite senti que quelque chose allait mal tourner et ça n’a pas louper. Je suis déçue qu’une fois de plus on recourt au viol dans cette série, ça devient lassant en plus d’être horrible ! Les dernières minutes montrent aussi toute la naïveté de Claire de laisser Mary seule avec Alex après ce qu’il vient de se passer, heureusement ça nous permet d’avoir une bonne scène d’action où Jamie montre qu’il n’a rien perdu de ses qualités de combattant lol Vous l’aurez compris, c’est un épisode où tout bouge vite, où la tension est sans cesse présente et mon dieu que ça fait du bien !

Yes ! J’en étais sûre ! Ouf, épisode encore incroyable avec tellement de bonnes scènes. J’ai accroché dès le début avec le retour de Bran qui est pourtant loin d’être mon personnage préféré, mais les promesses sur les révélations sur l’enfance de son père m’ont beaucoup séduites. Il y a un vrai mystère de ce côté-là entre Ned, sa soeur, Hodor, la naissance de John (si on va jusque là). J’ai hâte. Ensuite, le retour en deux temps au Mur est super intense. Je ne m’attendais pas à cette attaque mais je suis bien contente que les salauds qui ont tué John payent ! Après le retour en plein Port-Réal où on sent encore monter la menace du nouveau culte qui a envahi la ville. La scène dans l’église est pleine de tension et on se demande jusqu’où ils vont pouvoir aller. La bonne nouvelle, c’est que Tommen n’est pas aussi con que Geoffrey et va faire la paix avec sa mère et s’excuser. Puis, vient le tour de l’une des scènes centrale de l’épisode pour moi : le domptage des dragons par Tyrion. C’est tellement naturel, évident. Je ne sais plus si dans la série on le dit, mais je me rappelle que dans les livres Tyrion est un puits de science les concernant donc c’est normal qu’il s’y colle et la scène est très belle ! Je me demande juste comment ils vont les gérer ensuite ^^! Arya, elle, poursuit son entraînement à mon grand plaisir, j’espère en voir plus quand même que les scènes où elle se fait rétamer. Ensuite, c’est au tour de ce cher psychopathe de Ramsay, je ne pensais pas qu’il irait jusqu’à tuer son père, son frère et sa belle-mère pour prendre le pouvoir (surtout les deux derniers dont la mort est horrible…). En tout cas, c’est vraiment l’épisode des morts de nobles importants puisqu’ensuite c’est au tour du père de Théon de se faire liquider par son frère (j’adore la scène avec les ponts suspendus et le vent ^-^), combiné au fait que Théon compte rentrer chez lui, ça peut donner quelque chose de très intéressant surtout avec sa nouvelle « amitié » avec Sansa. Enfin, l’événement qu’on attendait tous se produit dans les dernières minutes, secondes de l’épisode et c’est exactement comme je l’avais imaginé, alors j’en suis plus que ravie ! Vite, vite, l’épisode suivant !

Ah ! Un épisode bien plus intéressant que le dernier avec un final comme je les aime. Tout le monde se regroupe autour de Barry pour l’aider à combattre Zoom. J’aime l’idée de Cisco d’utiliser un hologramme pour perpétuer la présence du Flash et en ville et leur conserver l’espoir de vaincre Zoom. J’ai aimé le retour du papa de Barry qui donne un sacré indice quand même. J’ai aimé les retrouvailles entre Cisco et son frère. Cisco est décidément un personnage très intéressant. De même, j’ai bien aimé le duo entre Wally et la fille de Wells. Mais surtout j’ai aimé voir comment ils ont tous été amenés à accepter l’idée de Wells pour rendre ses pouvoirs à Barry. Seul point noir comme d’habitude : Iris et son ultra plate et inutile déclaration à Barry…

Episode 06 : J’ai bien aimé cet épisode où on retrouvait une ancienne patiente d’Alex dont les organes étaient inversés. Dans cette série, on tome toujours sur des cas un peu extrême comme celui-là et même si ça fait très irréel et que c’est juste du spectaculaire pour attirer le chaland, j’aime bien. Surtout qu’ici, c’est aussi l’occasion de revenir sur le passé d’Alex, celui de sa chef actuelle et celui de son mentor. J’aime ces petits moments où en plus ils reviennent sur leur éthique de médecins et s’interroge sur jusqu’où ils peuvent aller. La deuxième partie avec le devenir de ce coeur m’a plu également parce qu’on retrouve l’Alex qui est prête à tout pour ses patients, même les opérations les plus extrêmes. Ça ne vaut pas Urgences ou Greys à leurs débuts mais ça se laisse regarder avec plaisir surtout pour le mélange cas chirurgicaux, et relations passées et présentes.

Episode 07 : Très joli épisode sur le thème de tourner la page et avancer. On parle à la fois du passé d’Alex et de son beau mentor (encore !) et du cas présent de ce transsexuel qui a un cancer du sein. Les deux sont traités avec émotion et j’ai été touchée. En même temps, j’aime bien Alex avec son nouveau chéri, mais son mentor est trop craquant aussi >< Le transsexuel est vraiment parfait, pas cliché du tout. J’ai adoré ce personnage.

Bien meilleur épisode que le dernier juste parce qu’on se reconcentre sur pourquoi ils sont descendus en Enfers. J’aime encore et toujours l’évolution d’Hadès et de Zelena. J’ai été hyper triste du sacrifice logique de Hook et j’espère qu’on le reverra. Emma m’agace toujours autant malheureusement et ce ne sont pas ses flashbacks qui vont changer grand-chose. Pour le reste, Rumple et son père restent fidèles à eux-mêmes… tout comme toute la clique de Storybrooke qui n’est là que pour combler les temps morts ^^! Maintenant j’attends le nouveau plan de rescousse de Hook lol

Décidément, j’aime de plus en plus cette fin de saison qui sombre totalement dans la violence et la folie avec l’apparition de méchants issus tout droit de l’univers de Batman. C’est passionnant de suivre les plans de Strange. Le jeu que mène Nygma aussi me titille. Et pour une fois, j’aime assez l’association Gordon-Bruce, celui-ci fait moins gamin depuis quelques temps. De même que l’association entre Bruce et son chef fonctionne plutôt bien, celui-ci sait se remettre en question et accepter l’aide qu’on lui propose alors que c’est plutôt tendu entre eux.

Je ne suis toujours pas convaincue par l’évolution d’Arrow. J’ai trouvé cet épisode particulièrement long et chiant. Je n’ai pas aimé la séparation de l’équipe en deux groupes, ni les « missions » de chacun. Le côté magie m’a énormément dérangé, de même que la lutte fratricide de Diggle et son frère. Je commence aussi à en avoir assez de Darhk, ça tourne trop en rond pour moi. Le seul élément où j’ai accroché, j’ai l’histoire de Thea qui était assez inattendue.

Enfin la fin de l’histoire Arizona-Callie, c’était pas trop tôt. J’ai trouvé l’épisode hyper tendu et assez malsain. J’ai détesté voir si peu de gens prendre le partie d’Arizona, c’est dégueulasse. J’ai détesté voir Callie essayer de la transformer en mauvaise mère alcoolique et nymphomane alors que c’est elle qui a initié tout ça pour une fille qu’elle ne connait que depuis quelques mois. Alors j’ai été ravie de la décision du juge, c’est bien fait pour Callie, elle n’a eu que ce qu’elle mérite. Et j’ai trouvé Arizona très bien au contraire à ne pas essayer de l’enfoncer bien au contraire. Par contre une fois de plus Alex ne sert pas à grand-chose et c’est encore pire du côté de Stéphanie…

Je n’ai pas trouvé que l’épisode servait franchement à grand-chose. A nouveau les tentatives pour se débarrasser d’Ali sont déjouées et on en revient au même point qu’avant. Luna n’est pas prête d’accepter la puce et après le massacre qu’il vient d’y avoir dans son camp, elle n’est pas prête non plus de devenir copine avec Clarke… La tentative de Raven était bien sentie mais trop précipitée et surtout trop solitaire pour que ça marche. Bref tout ce que le petit groupe a fait a échoué. Résultat, Ali est toujours aussi puissante et agaçante è_é Heureusement la fin approche et j’espère que le double épisode final en vaudra la peine.

Je ne suis toujours pas convaincue par le tournant que prend la série. J’ai trouvé l’épisode trop long à se mettre en place. Bonnie n’étant pas mon personnage préféré m’a encore plus agacé ici. En plus, le scène se répète avec ce qu’on a connu de l’histoire de Raina. Bref, je me suis ennuyée…

Comme Vampire Diaries, j’espère que cette série va bientôt se terminer parce que le temps est vraiment long quand on la regarde. La seule chose que j’ai aimé dans l’épisode, c’est la petite discussion Hayley-Klauss où il lui dit que la vie est courte et qu’elle doit parler à Elijah et la fin avec ce dernier sur une très belle musique. Sinon, l’histoire de la prophétie traine trop en longueur, de même que la folie de Lucian, heureusement on en est enfin débarrassé. Je suis bien contente qu’ils n’aient pas réussi à ramener Davina à la vie et qu’ils n’aient pas parlé de faire de même pour Camille. Mais mon dieu que cette saison aura eu de cadavres ^^

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 16

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

De retour chez moi après quelques pérégrinations, j’avais pas mal de retard niveau séries, mais j’ai quand même réussi à tout voir. Je suis fière de moi et merci aux mini-pauses de certaines ^^’ J’ai même réussi à voir quelques films dont certains qui traînaient sur mon ordinateur depuis quelques temps déjà. C’est donc une très bonne semaine pour moi. Et vous ?

Catégorie Films

Cela faisait un moment que je voulais le voir et j’ai un avis assez mitigé. J’ai bien aimé l’histoire que j’ai trouvé très prenante et riche en émotion. Je n’ai pas aimé le dessin et l’animation que j’ai trouvés assez bas de gamme. Au niveau de l’histoire, la fin trop ouverte m’a un peu déçue, alors que j’ai aimé tout du long ce vers quoi elle nous amenait. La réflexion sur les voyages dans le temps et la façon d’apprécier le présent, de ne pas avoir de regret et de tout vivre à fond est intéressante. Le parallèle avec le manga Orange est tout trouvé mais ce n’est pas aussi abouti malheureusement. J’ai bien aimé l’héroïne qui est loin d’être parfaite et m’a bien fait rire comme sa tante. Ses relations avec ses amis garçons et filles aussi sont amusants, ils peuvent rappeler des souvenirs à certains ^^ Bref, j’ai beaucoup aimé le contexte scolaire, la vie de tous les jours de Makoto et surtout ses voyages. J’ai passé un très bon moment hormis la fin super triste pour moi V.V

Un film qui aurait pu être tellement mieux si le scénario n’était pas parti dans tous les sens et si la réalisation n’avait pas été aussi brouillonne. Ce film est vraiment un gâchis. Il y a de bons acteurs, une bonne histoire de base, un contexte bien sombre et prenant. Quel dommage ! En effet, c’est ce contexte qui a complètement noyé l’histoire et l’enquête menée par le couple Leo-Raïsa. Le début est super lent, le film tarde à démarrer. J’ai passé plus d’une heure à m’ennuyer avant d’accrocher et d’être dedans mais j’ai encore décroché par moment. Pourtant l’histoire est sombre, lourde, sordide et mérite d’être racontée. Peut-être que le livre dont le film est tiré est meilleur.

Un film sur le destin d’une survivante de l’Holocauste qui a dû changer de visage et qui découvre que son mari l’a trahi et qu’en plus de ne pas la reconnaître il veut se servir d’elle pour toucher son héritage. L’histoire avait tout pour en faire un joli drame mais la réalisation pèche vraiment trop. Il ne dure qu’1h30 et pourtant j’ai trouvé ce film trop long. Le début est engageant mais ensuite ça patauge. De plus l’histoire et le personnage du mari m’ont vraiment mis mal à l’aise. Seule la performance de Nina Hoss en femme blessée et perdue vaut la peine, ainsi que la scène finale qui est très intense.

Catégorie Séries Télé

Pour lire mon avis détaillé, cliquez ICI.

Une fin en apothéose pour conclure la saison. Cet épisode était super riche et je l’ai aimé de bout en bout. J’ai trouvé amusant de retrouver Quentin en tant que narrateur écrivant l’histoire au fur et à mesure. J’ai beaucoup aimé le fait que Fillory soit si sombre et peu conforme à leurs rêves d’enfants, ça correspond bien au profil de tous les magiciens qu’on a croisés qui sont complètement brisés pour x ou y raisons. D’ailleurs, Eliot, qui avait l’air si mal, prend une décision importante qui lui correspond bien, j’étais contente pour lui mais j’espère quand même que ça nous empêchera pas de le revoir. Mais la pire, c’est Julia, la pauvre, c’est horrible ce qui lui est arrivé ! J’ai trouvé son personnage très intéressant depuis qu’elle a retrouvé Quentin alors j’espère que son deal à la fin va pas tout foutre en l’air. Quentin, lui, est peut-être celui qui est le plus à fond dans la quête, enfin son côté geek lui est utile ^^ Par contre, Margot et Alice sont assez transparentes dans leur genre et Penny est à peine mieux avec son obsession de sauver la demoiselle en détresse du donjon. Par contre, j’ai été très surprise par l’identité de la Bête et du 2nd prisonnier, tout comme par la fin qui nous laisse comme deux ronds de jambe jusqu’à la saison prochaine. J’espère qu’on aura bientôt une date pour celle-ci !

Je n’ai vraiment pas été emballée par cet épisode que j’ai trouvé très brouillon. Certes l’histoire se concentre un peu plus sur la famille Mikaelson mais chacun part en sucette. J’ai détesté voir Klaus aussi faible et facilement vaincu. Je n’ai pas aimé le voir céder aux menaces de Lucian surtout pour protéger Camille que je n’aime plus depuis qu’elle est vampire. Le côté demoiselle en détresse alors qu’elle devrait être plus forte maintenant m’agace. Bref, j’ai râlé pendant les 3/4 de l’épisode lol La prochaine saison risque de se faire sans moi…

Episode 11 : Encore un excellent épisode, oppressant à souhait je trouve grâce à ce huis-clos. La tension entre les différents personnages étaient palpables et Ali n’a rien fait pour arranger cela. J’ai aimé comment elle semait la zizanie. Par contre, entendre Raven crier pendant les 3/4 de l’épisode était super chiant, heureusement qu’ils l’ont « sauvée » à la fin. En tout cas, la réunion du groupe fait plaisir. J’ai aimé les différentes confrontations, notamment celles de Clarke-Jasper et à la fin celle de Clarke-Bellamy où est enfin posé le fait que personne n’est tout blanc dans l’histoire et qu’on ne peut pas survivre en étant gentil. Maintenant, j’espère que le prochain épisode tiendra ses promesses après ce qu’on a pu voir. Ça m’embête juste qu’on se reconcentre sur les skycrews et qu’on ne voit plus celle qui a succédé à Lexa.

Episode 12 : Même s’il y a encore une mort importante, j’ai trouvé que ça faisait vraiment épisode de transition. Pour une fois, ce qui se passe à Polis ne m’a pas intéressé du tout, j’ai trouvé que ça faisait trop téléphoné. Du côté d’Arkadia, c’était plus sympa et flippant à souhait par moment. Il y avait un vrai sentiment d’urgence mais c’est resté aussi assez prévisible. Je n’ai pas été plus emballée que ça.

Episode 18 : Episode moyen. Je n’ai pas trop aimé la partie autour de Stefan et de celui qui avait pris son corps si ce n’est pour les interactions Damon-Rick qui m’ont fait trop de peine. Par contre, le chemin de croix de Damon pour se rabibocher avec tout le monde va me plaire, je sens. Déjà avec Rick, c’était trop triste et avec Bonnie, ça va pas être facile non plus. Je suis contente que celle-ci soit avec Enzo, ça nous montre une autre facette de ce personnage qui a toujours été sous-exploité. Par contre, je sens que cette histoire de pilules va finir en eau de boudin vu que si Bonnie meurt Elena revient. Enfin, j’ai aimé le petit moment Stefan-Valérie, celle-ci est trop touchante et j’aurais aimé qu’elle reste avec lui plutôt qu’il se remette avec Caroline, d’ailleurs aucune nouvelle d’elle ?!

Episode 19 : Il y a eu quelques moments vraiment sympa dans cet épisode mais je me rends compte une fois fini à quel point la série ne sait pas vraiment où elle va… J’ai aimé le trio Damon-Enzo-Bonnie parti dégommer des vampires, c’était vraiment amusant et avec de bonnes répliques, surtout que Bonnie est encore bien remontée contre Damon. Le couple de celle-ci avec Enzo est ultra mignon et en plus on découvre comment ils se sont mis ensemble. Le gros point négatif est plutôt du côté de Stefan dont le duo avec Rick ne fonctionne pas du tout et comme en plus ils se disputent Caroline, c’est assez chiant. Le petit passage de celle-ci à la Nouvelle-Orléans n’aura servi à rien au final, bof.

L’épisode qu’on attendait tous depuis un petit moment, je crois. Nous avons enfin droit à une confrontation à visage découverts de Zoom et Flash. J’ai trouvé cet épisode très vivant, je ne me suis pas ennuyée une seconde. J’ai aimé le parallèle fait entre le destin de Barry et celui de Jay. J’ai aimé leur lutte de vitesse et sa conclusion. Le choix de Barry était évident à la fin mais je serai curieuse de savoir comment il va récupérer ce qu’il a perdu. Seul point noir de l’épisode : Iris qui ne sert à rien et m’agace avec son mélo… Après, la question du personnage masqué reste entière même s’ils en parlent un peu, on n’est pas plus avancés ^^’

Episode 9 : Encore un épisode de transition qui est là pour faire monter la tension avant la grande bataille. Je l’ai trouvé un peu mou pour la peine du côté des vikings avec quelques incursions bien senti du côté de la Mercy et de Rome pour compenser. Bjorn a enfin eu sa vengeance et sa copine se montre ainsi plus forte que je ne le croyais, elle est terrible à la fin dans le bateau avec son arbalète. Ragnar est complètement à l’ouest, lui, depuis qu’il a tué sa dealeuse, mais sa petite scène avec Lagertha était trop touchante malgré la perte de celle-ci. En tout cas, je suis ravie que leur plan fonctionne et j’espère qu’ils vont bien botter les fesses aux Francs et à leurs alliés. D’ailleurs, Rollo va-t-il rester encore longtemps avec eux maintenant que sa femme enceinte le repousse ? Pour finir, je déteste de plus en plus Auslaug et son fils handicapés, ils ont l’air aussi fou l’un que l’autre. Je plains le seul fils sain d’esprit de Ragnar qui est resté avec eux et j’espère qu’au retour de l’expédition, ils vont avoir un bon retour de manivelle !

Episode 10 : Ah, voici enfin l’épisode que j’attendais tant, la confrontation entre Rollo et Ragnar, la bataille entre les deux armées ! Je n’ai pas du tout été déçue de ce côté-là. C’est une bonne bataille où les fers s’entrechoquent, où le sang coule à flot, où les personnages qu’on est venu à aimer sont blessés, où la conclusion est incertaines, où des hommes se révèlent. Malheureusement pour Ragnar, il est de loin trop faible par rapport aux troupes de son frère qui de plus n’est pas affaibli par la drogue, lui. La défaite est cuisante et ils sont obligés de fuir. J’ai beaucoup aimé le duel entre les deux frères où l’on voit bien la force brute de Rollo face à la douce folie de Ragnar, chacun a sa propre force. J’ai adoré voir Bjorn diriger comme il le faisait à la place de son père, c’est vraiment devenu un grand chef. Mais surtout, c’est Lagertha qui m’a encore une fois touchée. C’est une magnifique guerrière et elle fait preuve de tant de passion quand elle cherche à aller sauver Ragnar. Quel dommage qu’elle soit blessée. Cela aurait été un épisode de fin de saison parfait sans la saison prolongée et le bond dans le temps à la fin. J’aime ce genre de procédé dans ce type de série, ça permet de rebattre un peu les cartes. Là, on retrouve leur village que dirige maintenant Bjorn vu que Ragnar a disparu. Cette saleté d’Auslaug est toujours là et n’a pas l’air d’avoir été punie pour ce qu’elle a fait… Ses fils, eux, sont loin d’être aussi charismatiques que Bjorn mais en veulent à leur père. Je suis intriguée une nouvelle fois par l’handicapé qui a l’air différent, lui. Et le retour que Ragnar à la fin, où il craque littéralement avec son « Qui veut être roi ? » me laisse cruellement sur ma fin. Vivement la suite !

Pas mal comme épisode. J’ai beaucoup aimé la romance qui continue entre Hadès et Zelena. Celle-ci même si elle l’aime aussi n’hésite pas à le manipuler en plus. J’aime de plus en plus son personnage. J’ai bien aimé le retour de Ruby aussi et sa romance avec Dorothy, même si on ne prend pas assez le temps de nous la présenter et de les montrer ensemble. La scène où elle la réveille est amusante quand on sait que Snow les observe ^^’ D’ailleurs, j’ai été ravie de voir Hook reprendre en assurance et s’allier à David pour faire partir Snow plutôt que lui. Henry aussi joue enfin un rôle dans cet histoire en assumant son rôle d’auteur et en prenant la plume pour donner des nouvelles de tout le monde aux autres. A côté de ça, Rumple et Belle m’ont prodigieusement agacée. Je trouve aussi qu’on dirait qu’ils écrivent l’histoire au fur et à mesure, donc on est loin du niveau des précédentes saisons…

Episodes 18-19 : Un double épisode un peu particulier qui aura eu le mérite de remettre en avant des personnages un peu oubliés depuis le début de la saison. J’ai beaucoup aimé le premier vraiment concentré sur LE gros problème du moment, moins le second qui s’éparpille et recommence à parler d’un peu tous les personnages. J’ai aimé voir Bailey et son mari sur le devant de la scène avec en plus une question vraiment intéressante et qui pendait au nez à Warren depuis un moment, mais c’est triste de voir leur couple se déchirer comme ça. J’ai beaucoup aimé la façon dont tout était traité et les réactions rationnelles de Bailey malgré la situation. A côté, j’ai trouvé Karev encore génial mais toujours sous-exploité. J’ai aimé qu’April et Jackson se réconcilient de cette façon, j’ai trouvé Jackson très juste et touchant. Par contre toute l’histoire autour de Callie et sa copine me laisse froide, voire m’agace parce que ça prend trop de place.

Episode 20 : J’ai bien aimé cet épisode qui traite d’un sujet sérieux : la possession d’arme à la maison. J’ai trouvé que le sujet était bien traité, il prend en compte les deux parties et on est touchés par l’histoire de ces petits garçons. En parallèle, l’histoire de Bailey et son mari se poursuit suivant l’ordre des choses, de même que celle d’April et Jackson. Maintenant que ça va mieux pour eux, il a fallu que Shonda fasse exploser l’ancien couple de Callie et Arizona, dommage, c’était l’un des rares anciens couples qui fonctionnait bien.

Voici vraiment un bon épisode de Gotham. J’ai aimé pour une fois la façon dont l’histoire de Gordon et celle de Bruce se mélangent. Leur traque à l’assassin des parents du petit est bien faite et bien prenante. Cela permet d’associer plein d’élément de l’histoire, notamment Arkham et Barbara. On voit la naissance et l’ascension de nouveaux méchants de l’univers de Batman. Bruce est toujours un peu chiant parce que trop idéaliste et naïf, mais je trouve Gordon bien moins lisse qu’au début.

Bien que toujours aussi prenant, j’ai quand même moins aimé cet épisode que le précédent, la faute à une représentation vraiment caricaturale des Français et plus particulièrement des nobles ayant leurs entrées à Versailles. J’ai vraiment été agacée de les voir représentés aussi bêtes et frivoles, ne pensant qu’aux plaisirs simples de la vie et à leur petite personne. C’est tellement galvaudé. Par contre, j’ai aimé voir les alliances que cherchent à nouer Jamie et Claire pour mener à bien leur plan. C’était amusant de voir la réaction des Français face à la « rudesse » de ces Ecossais, notamment quand Murtagh et Jamie s’entraînaient, ou bien quand Claire a du mal à diriger leur demeure parisienne. J’ai aussi aimé qu’on continue à approfondir la relation Claire-Jamie même s’ils sont déjà mariés. C’est bien que les sévices de Jamie continuent à le hanter, cela rend son personnage bien plus crédible et sa relation avec Claire plus profonde et touchante. C’est vraiment un traumatisme qui va longtemps le poursuivre, je sens. D’où la réaction de Claire à la fin, à l’annonce de la survie de Black Randall. [Petit point mode : Mon dieu ces costumes sont de toute beauté ! La robe de Claire est scandaleusement belle et l’habit français va terriblement bien à Jamie ^0^ ]

  • Bones – Episode 11 x 06 ~ Ma note : 11/ 20

Episode ultra classique de Bones où les scénaristes ont essayé de pimenter les choses en utilisant le milieu de la politque mais sans y réussir. Les intrigues secondaires autour de la télé dans la chambre chez Booth et Bones était censée être drôle mais ce ne fut pas le cas, et la romance entre Aubrey et la fille du labo m’a laissée froide aussi…

Malgré le passé d’Alex qui se dévoile, j’ai été moins prise par cet épisode que par les autres. J’ai aimé découvrir la relation qu’elle entretenait avec sa soeur décédée mais le reste ne m’a pas passionnée, aussi bien le cas médical que l’histoire d’amour de sa patronne. De plus, j’ai appris que la série risquait de ne pas être reconduite ce qui est quand même fort dommage vu la pénurie dans le secteur.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 14

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Ouf, c’était la dernière semaine avant les vacances, ça fait du bien. Encore une fois, je suis contente de mon rythme de visionnage. J’ai même pu commencer à caser des films et j’espère faire d’autres découvertes la semaine prochaine, du coup.

Catégorie Films

  • La 5ème vague de J. Blakeson (2016) avec Chloë Grace Moretz, Nick Robinson, Alex Roe… ~ Ma note : 13 / 20

Un film de science-fiction plein d’action, avec des idées intéressantes prises à droite à gauche dans les classiques du genre, mais avec un habillage beaucoup trop ado qui donne un goût de superficialité aussi bien aux personnages qu’à leurs relations les uns envers les autres. Dommage.

Pour lire un avis plus détaillée, cliquez ICI.

Un petit film sympa de Shyamalan qui joue bien avec nos peurs. Les acteurs sont très bien choisis, j’adore Joaquin Phoenix >< Par contre, l’histoire est bien trop téléphonée pour vraiment avoir les mêmes angoisses qu’eux et être surpris. Un bon film pour passer le temps mais sans plus. Par contre, je trouve qu’il a bien vieilli.

J’ai voulu voir ce film parce qu’il y a l’excellent Daniel Day-Lewis, et si je n’ai pas été déçue par sa performance et celle de Camille Belle, je n’ai pas trop aimé l’histoire. La relation quasi incestueuse d’un père et de sa fille vivants seuls sur un bout d’île, m’a vraiment dérangée. L’arrivée de la famille de la maîtresse du père s’ajoute au malaise que l’on sent déjà, de même que la douce folie qui prend la fille. C’est vraiment une histoire étrange mais la conclusion m’a bien plu. A voir pour l’expérience et le jeu de Daniel Day-Lewis et Camilla Belle.

Un film très académique avec une réalisation et une narration parfaitement maîtrisées à la Spielberg. Je n’ai malheureusement absolument pas ressentie la patte des frère Coen dans l’écriture. Par contre, les décors sont parfaitement retranscrits à l’écran, les acteurs très bien choisis et la musique s’accorde bien à l’ensemble. Cependant, je ne suis jamais vraiment rentrée dans l’histoire. Je n’ai pas été touchée non plus. Le sujet ne m’a pas intéressée par trop américano centré. C’est une petite déception, il m’a vraiment manqué le souffle des autres Spielberg que j’ai vus.

Trop d’effets spéciaux, tuent les effets spéciaux et malheureusement ce film est tombé dans ce travers. La surenchère visuelle mal gérée m’a vraiment déplu. De plus, le scénario tout comme les acteurs sont bateaux. Il n’y a rien à sauver. Tout se devinait d’avance. Il y avait tout le temps de l’action et très peu de réflexion, de magie ou de romantisme. La mythologie égyptienne dont je suis férue est assez mal digérée et le tout fait assez vulgaire et cheap. A oublier.

Catégorie Séries Télé

  • Bones – Episodes 11 x 03 ~ Ma note : 13/ 20

Episode sympa mais sans plus. On retombe dans du Bones ultra classique avec le meurtre du corps de la semaine à élucider. L’équipe des fouines est toujours aussi efficaces même si on s’est plus concentré sur le retour de Booth et sa relation avec Aubrey maintenant qu’il n’est plus son mentor mais son coéquipier. J’ai bien aimé ce côté-là de l’épisode, pour le reste c’est bien trop classique.

  • Bones – Episodes 11 x 04 ~ Ma note : 13/ 20

Encore un épisode tranquille avec une résolution d’intrigue cette fois amusante parce que Bones fait appel à une collègue pour l’aider et que celle-ci, une vieille mamie, se pose en quelque sorte en « rivale » pour elle. J’ai aussi été amusée par toute l’histoire que fait Booth autour de la disparition de son alter-ego de papier^^

  • Bones – Episodes 11 x 05 ~ Ma note : 14/ 20

Ce crossover entre Bones et la série Sleepy Hollow était assez amusante. C’était déconcertant de voir une dose de fantastique dans une série aussi sérieuse et cartésienne que Bones. J’ai bien aimé le mélange des univers et des équipes. Ichabod fait vraiment décalé à côté de Bones, c’était amusant. Booth, lui, formait un bon duo avec Mills. Je tenterai peut-être la série du coup 😉

Suite du crossover mais côté Sleepy Hollow. C’était sympa à suivre mais assez déstabilisant, ne connaissant pas du tout la série. J’ai bien aimé ce mélange de série fantastique et historique. Il y avait un petit côté Benjamin Gates lors de l’exploration de la tombe de Washington (?). L’intervention de Bones et Booth était assez superflue par contre et n’apporte pas grand-chose.

Comme je m’y attendais, avec la présence de Zéléna, cet épisode est bien meilleur que les autres de l’arc Hadès. Je ne m’attendais à cette relation entre eux d’ailleurs. Elle est bien faite et assez touchante même si ça sent encore le réchauffé. J’ai bien aimé le jeu de Greg Germann sur le coup alors que je n’en étais pas fan avant. J’espère qu’on va creuser dans cette voie.

On sent que la fin de la saison est proche tant les révélations tombent dans cet épisode. J’ai trouvé le début un peu plombant après le plan à 3 de Quentin, Elliott et Margo… Heureusement, ils se remettent vite à leur projet d’aller à Fillory et ça marche du tonnerre. J’ai bien ri quand Quentin s’est fait virer à peine arrivé ^^ Et j’ai aimé voir les 3 autres farfouiller dans la bibliothèque pour essayer d’avancer. Leur rencontre avec un ancien élève est bien trouvée et décidément j’aime le duo Alice-Penny. Elle est moins gnian gnian grâce à lui. Par contre Elliott m’inquiète vraiment avec ses airs de candidat au suicide… Finalement, ils vont donc bien aller à Fillory, rdv au prochain épisode pour voir ça. Ah, et Quentin vous me direz. Eh bien, son éjection est l’occasion pour lui d’aller cuisiner le doyen. Chouette passage d’ailleurs, je n’ai pas été très surprise par les révélations de celui-ci sur le rôle de Jane. Je ne l’ai pas été non plus par le rapprochement de Quentin et Julia auprès de qui il va chercher de l’aide. Maintenant que grâce à elle, il a lui aussi rejoint Fi

J’ai aussi bien aimé cet épisode qui nous montre encore une fois les coulisses de la campagne aux primaires de l’élection américaine. J’aime de plus en plus Mellie et Susan, chacune dans son style bien sûr. Je n’ai pas du tout aimé Liz par contre. Elle est partie complètement en sucette juste pour gagner la partie et je ne suis pas convaincue par son retournement de veste à la fin. Heureusement que Huck & Co était là pour contrebalancer. Par contre, ce rapprochement ENCORE avec Fitz n’est pas très crédible non plus, si c’est juste pour les faire se remettre ensemble, je dis non !

Encore un p***** d’épisode ! Il y avait une énorme tension tout du long. Je ne pensais voir ressurgir Andrew comme ça et le voir menacer tout le monde. C’était d’autant plus percutant que ça a fait ressortir tous les traumatismes de Liz dus à son enlèvement. J’ai aimé voir le groupe essayer de travailler ensemble pour trouver une solution, chacun restant fidèle à lui-même, notamment Cyrus. Mais surtout quel grand moment quand Liz pète un câble et le liquide à grands coups de chaises à la fin, elle a vraiment tout lâché. C’est normal après ça de la voir retourner chez son père mais je me demande ce que ça va donner. Les autres, eux, reprennent leur vie là où ils l’ont laissé et Mellie profite même de cette mort pour sa campagne, c’est ça la politique !

Episode pendant lequel je me suis le plus ennuyée depuis la reprise. Il n’y avait vraiment rien à sauver. La plupart des personnages a passé l’épisode à faire la gueule et à râler. La mère de Jackson a bien foutu la merde, heureusement que Richard est là pour essayer de lui faire la morale. Le concours entre interne pour en choisir un qui va partir 1 an a l’air de sortir de nulle part. J’en ai marre du conflit

J’ai trouvé cet épisode intéressant mais moins percutant que les précédents. Il est intéressant de voir le nouveau plan que bâti Ragnar pour ne pas se laisser abattre mais cela ralenti la narration et la rend plus lourde. Du côté de sa femme, j’ai aimé comment son fils lui ouvre les yeux. J’espère vraiment que Ragnar va bientôt se débarrasser d’elle. Enfin, j’ai aimé les intrigues de palais aussi bien à la cour de Paris qu’à celle de la Mercy-Wessex. J’ai enfin mieux compris ce que mijotait le roi de ce dernier royaume ^^

Encore un épisode diablement bien fichu. La tension monte graduellement de toutes parts. La montée en puissance de Jaha et sa secte est effroyable. Je déteste tout ce qu’ils ont fait à Raven et je ne pensais pas qu’ils auraient Abby si facilement. J’ai été ravie de voir Jasper s’opposer à eux, il se réveille et on le retrouve enfin. Sa fuite avec Raven était palpitante à suivre et je ne pensais pas le voir tomber là sur Clarke. J’ai moins aimé la partie consacré à l’élimination de Pike. Certes, Octavia a eu sa vengeance et Bellamy retrouve le droit chemin grâce à elle, mais j’ai trouvé ça assez bof et vite expédié comme s’il fallait maintenant passer à autre chose. Par contre, avec la mort de Pike, ça permet à Marcus de se rendre dans la « capitale » et de faire la rencontre de la nouvelle Heda pour faire le lien entre les différentes parties. Justement cette dernière n’était pas hyper palpitante à suivre, je n’aime pas la remplaçante de Lexa ni ce que Murphy devient à son contact. La preview annonce par contre des retrouvailles entre Clarke-Raven-Jasper et Bellamy-Octavia, chouette !

Sympa, je ne m’attendais pas à ce que Stefan revienne de cette manière et j’aime bien parce que ça change de ce qui est arrivé à Damon. On se recentre à nouveau sur la relation entre les deux frères, c’est un peu du réchauffé surtout que Stefan fait toujours les mêmes reproches à Damon, reproches totalement injustifiés pour moi ! J’ai plus de mal avec la partie sur Rick et le fait qu’il soit tombé amoureux de Caroline… Par contre, j’aime de plus en plus Valérie et les relations qu’elle noue dans la série. Bien sûr, on est quand même très loin du niveau des premières saisons de la série…

Malgré toute l’action déployée dans cet épisode, je me suis ennuyée les trois quarts du temps. Comme je m’en doutais Damian récupère ses pouvoirs et sort de prison, c’est bien lui LE grand méchant de la saison, alors rien de surprenant à ça. J’ai été plus déçue par la trahison du frère de Diggles, j’ai cru jusqu’au bout qu’il jouait un double jeu. J’ai bien aimé les affrontements entre Théa et son père. Mais surtout, j’ai été surprise par la mort de Laurel, même si je n’aimais pas le personnage je pensais la voir évoluer encore un moment surtout qu’on la voyait plus ces derniers temps. Je suis curieuse de voir les conséquences que cela aura sur l’équipe Arrow.

Toujours aussi sympa à suivre et bon enfant. J’ai bien aimé ce nouveau « cas » si je peux dire. Il continue à montrer toute la générosité d’Alex. J’ai aussi apprécié d’en apprendre plus sur sa relation avec son ex- même si cela reste juste en filigrane. C’est vraiment une série sans prise de tête et sympa à suivre.

Bon épisode mais un peu rapide. J’ai trouvé que Lucien obtenait un peu trop facilement ce qu’il voulait et que Finn disparaissait bien trop tôt aussi. On n’aura jamais vraiment eu la chance de découvrir qui il était. Le retour éclair à Mystic Falls n’était là que pour servir de décor parce que comme d’habitude Matt n’a servi à rien. Par contre, j’ai beaucoup aimé voir toute la famille agir de concert et je sens que je vais aimer cette menace qui plane maintenant sur eux.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 13

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Là, la semaine fut tellement chargée et avec mon mercredi après-midi en moins, j’ai eu un peu plus de mal, du coup je n’ai vu aucun film, mais au moins je suis à jour sur mes séries ^^

Catégorie Films

/

Catégorie Séries Télé

Excellent épisode que celui-ci sur la course présidentielle. Je me suis régalée entre les différents arcs scénaristiques. Susan est une grande dame, mais je suis triste pour elle. J’apprécie de plus ne plus Mellie, ce que je n’aurais jamais cru dire. Sa relation avec Olivia me plaît énormément, de même que celle de Susan avec le président. Voir les candidats avec leur mentor est une excellente idée. J’ai aussi beaucoup aimé voir Olivia essayer de reprendre la main sur son père même si on ne sait toujours pas ce qu’il mijote. Enfin voir les dessous de la compagne, comment on essaie de modeler les candidats était super intéressant surtout avec la caricature de Trump qu’on a à l’écran xD

La série poursuit sur sa lancée de l’épisode 1, entre histoires sentimentales, opération hors du commun, bons sentiments et interactions entre collègues dans l’hôpital. C’est du déjà vu mais c’est sympa et plutôt bien fait. Petit à petit, on s’attache à Alex et à son ancien mentor, ainsi qu’à son nouveau chéri. J’ai bien aimé le cas des deux soeurs siamoises dont l’une à un cancer et celui de ce jeune avec des troubles de l’élocution dus à un accident. Je ne ressens pas la même addiction qu’avec Urgence ou Greys mais je continuerais quand même histoire de voir.

  • Bones – Episodes 11 x 01-02 ~ Ma note : 14/ 20

Bones est l’une de ces séries fleuves que je continue à suivre plus par habitude que par plaisir. Dans une saison, en général, il y a au moins la moitié des épisodes qui sont en trop. Ici, pour appâter le téléspectateur, ils essaient de créer une certaine angoisse mais ça ne marche pas vraiment. Dès le début, j’avais compris que Booth cachait quelque chose, je me doutais que le cadavre n’était pas le sien mais celui de son frère et qu’il s’était donc embarqué dans une sale affaire une fois de plus. Après, c’est toujours agréable de voir les fouines faire leurs recherches. J’aime les efforts conjoints qu’ils font avec le FBI et notamment Aubrey qui a pris la place de Booth. Bref, c’est sympa mais un peu vu et revu surtout que ça ne sert qu’à nous faire repartir au point de départ avec Bones et Booth qui reprennent leurs jobs.

Je suis déçue par cet épisode qui est clairement là pour faire du remplissage. Je vois peu d’intérêt à ce que Barry retourne dans le passé retrouver l’ancien Wells pour apprendre à aller encore plus vite. En plus, ça nous fait retomber sur un méchant qu’on a déjà vu et revoir Eddie juste pour qu’Iris ait un petit mot de lui, bof bof. Espérons que le niveau remonte après la mini-pause qui nous attend.

Même si cet épisode était un peu mieux que les précédents grâce à la découverte de l’histoire du frère de Hook et de celle d’Henry avec son livre, je sens la mise en pause se profiler bientôt pour cette série tant j’ai perdu le plaisir de la regarder :/

Voici à nouveau un bon épisode où on retrouve bien de la magie. J’aime voir comment évolue le groupe de Quentin et les choix qu’ils font face à la menace qui plane sur eux. C’est intéressant de les voir essayer de développer des pouvoirs offensifs et surtout la méthode que choisissent les uns et les autres selon leur caractère. Par contre, son rapprochement avec Eliott et Margot à la fin était de trop pour moi. Je suis triste pour Alice même si je trouve qu’elle a formé une bonne équipe avec Penny. Par contre, le groupe de Julia m’intéresse toujours aussi peu, surtout que si ça introduit la question du divin dans la série, ça risque de profondément m’agacer.

Finalement, j’aime bien la tournure que prend l’histoire de Mer. Je ne pensais pas dire ça, mais ils gèrent bien son deuil de Derek. J’ai beaucoup aimé la voir complètement paniquée et en proie à une furieuse envie de ménage. Alex est d’un grand soutien encore une fois, je l’adore. J’ai aussi bien aimé la réaction d’Amélia. Par contre, je continue à détester la tournure que prend la relation April – Avery surtout après ce que vient de faire la mère de ce dernier :/

Je me suis encore régalée avec cet épisode. La débandade du groupe de Ragnar était annoncée mais j’ai quand même été triste pour eux. J’ai trouvé Rollo très touchant lui aussi. On sent bien qu’il est partagé entre deux « loyautés » alors j’ai encore espoir qu’il trahisse et aide son frère. J’ai aussi adoré la relation Ragnar – Lagertha pendant cet épisode. On voit tous les regrets qu’il porte et les douleurs qu’elle ressent encore. Bjorn est une sorte d’alter ego plus jeune de Ragnar, je trouve. On retrouve chez lui toute la bestialité et la fureur de son père plus jeune. Par contre, j’espère que Ragnar va vite arrêter de prendre ses petits champignons et redevenir celui qu’on connaissait. J’ai d’ailleurs été assez mitigée quand j’ai vu qu’il sauvait Floki. Après, ce qui se passe en Mercy ne m’intéresse toujours pas. Et je ne suis pas surprise du comportement d’Aslaug mais bien contente que son fils la surprenne en espérant que ça ne se retourne pas contre lui…

Excellent de reprise. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Pour une fois le mélange entre les 2 côtés de l’intrigue se passe très bien. J’ai adoré l’après Lexa. L’arrivée tonitruante d’Ontari interpelle de suite, on sait à quoi s’attendre de sa part et ça ne loupe pas. Je suis juste déçue que ça aille si vite et je pense qu’elle se révèlera plus subtile qu’au premier abord. Murphy reste Murphy, je ne sais jamais sur quel pied danser avec lui. Clarke, elle, semble se retenir de pleurer pendant tout l’épisode, alors même si c’est casse-pied de la revoir dans son rôle de sauveuse, au moins ça va l’occuper. Je trouve l’idée de la faire devenir la FlameKeeper plutôt bonne même si je regrette la disparition de Titus que j’aimais bien finalement. Maintenant, j’attends de voir qui sera Luna, comment elle va rivaliser avec Ontari et si Roan va avoir un rôle actif enfin ^^ Du côté de l’Arc, le plan de l’évasion est bien fichu et réussi cette fois. J’ai espoir que Bellamy se reprenne maintenant, mais je suis super triste pour Octavia. Le sacrifice de Linclon est très beau et correspond bien au personnage, mais quel dommage de le perdre. Vivement qu’Octovia liquide Pike et qu’on en finisse.

En quelques sortes un épisode de transition où Oliver doit continuer à avancer sans Felicity et où celle-ci montre qu’elle vit bien sa nouvelle situation. On a déjà rencontré la méchante de la semaine alors ça fait un peu pschitt de ce côté-là. J’ai été amusée par le rôle qu’a joué l’employé de Felicity. J’ai aimé la collaboration de celle-ci avec Théa. Pour le reste, ce n’est pas au niveau et je n’aime pas le rapprochement Oliver-Laurel.

Dans la lignée du précédent, encore un bon épisode, surtout qu’on n’a pas les morveux cette fois. On poursuit notre découverte de la famille du Pingouin qui est aussi barrée que je l’imaginais et qui nous permet de nous rapprocher de celui qu’on connait. J’ai aussi bien aimé le passage de Gordon en prison, simple mais efficace. Sa fuite est bien fichue, je ne pensais pas que le plan allait se dérouler ainsi et j’ai été triste qu’il perde déjà son jeune acolyte, il avait du potentiel. Maintenant, notre Gordy va être encore plus revanchard.

Bon épisode de reprise quoiqu’un peu brouillon. Il permet enfin de faire se rejoindre les deux lignes temporelles et maintenant d’avancer à partir de la deuxième. J’aime que cela reste en lien avec la chasseuse d’êtres surnaturels qui poursuit Stefan. J’aime aussi que la relation Stefan-Damon soit encore mise en avant même si c’est du déjà vu. On n’a pas vu Caroline cette fois et c’est pas plus mal, ça a permis de mettre un peu en avant Valerie, que j’aime beaucoup avec Stefan. J’attends de voir ce que va donner son duo avec Damon. Par contre, Matt est totalement inutile comme d’habitude et Enzo reste fidèle à lui-même mais pas de Bonnie avec lui, snif.

Là aussi, un bon petit épisode de reprise mais rien de transcendant. On reprend le fil là où on l’avait laissé. Le road trip de Klaus et Hayley est assez soporifique, donc inintéressant et heureusement pas trop présent. Du côté de la Nouvelle Orléans, un nouvelle méchante apparaît et là aussi, je ne suis pas hyper emballée voire pas du tout convaincue par le jeu de l’actrice :/ Le plus intéressant dans l’épisode, c’est une fois de plus les relations entre les frères et soeur Mikaelson. Avec le retour de Finn, Kol ne gère plus rien du tout, il ne se contrôle pas, et ça va pas être facile pour Elijah de chapeauter tout ce petit monde. Ajoutez à tout ça, la menace qui pèse sur eux avec le White Oak et l’enlèvement de Freya par Lucien (que je n’ai pas reconnu de l’épisode, je me suis demandée tout du long qui c’était ><), ça donne quand même plutôt envie de voir la suite malgré le niveau assez moyen.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 12

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Vive les pauses et les longs weekends, ça permet vraiment de faire le plein de séries et d’être à jour sans forcer. J’en ai bien profité cette semaine malgré un week-end chargé, j’en suis ravie ^-^ Et vous ?

Catégorie Films

Encore un Hitchcock que j’ai beaucoup aimé. Ce type était vraiment un conteur né, il maîtrisait sa narration à la perfection. J’ai aimé chaque temps de l’histoire aussi bien quand on découvre Marnie et qu’elle cherche à arnaquer son employeur, que quand elle se fait piéger et doit épouser Mark, ou quand mariée elle est encore hantée par son passé. Hitchcock distille des indices au fil des minutes, tissant sa toile et nous retenant captifs jusqu’au bout. Un régal !

Catégorie Séries Télé

  • Awkward – Episode 5 x 13 ~ Ma note : 11 / 20

Bof cette reprise, je suis déçue qu’ils aient encore séparé les couples. L’épisode 12 aurait dû conclure la série, ç’aurait été parfait. Là, on est repartis avec une Jenna toujours aussi agaçante et indécise, sans parler de Tamara, j’avais oublié à quel point elle pouvait me saouler à force de tant parler… Et en plus d’anciens couples se remettent ensemble sans qu’il y ait la moindre logique, c’est pas terrible.

Je crois que je peux affirmer que vraiment cet arc en Enfers ne me plaît pas. Je n’arrive pas à accrocher. Dans cet épisode encore je me suis ennuyée tellement c’était prévisible. Les seules choses qui m’ont plu ce sont l’échange entre Miliah et Emma quand elles se rencontrent, et Regina qui va sur la tombe de son ex- avec Snow puis retrouve son cheval et ses pouvoirs.

Episode sympa mais pas aussi bon que le précédent. Il y a trop d’histoires en parallèle : celle de Julia qui retrouve Kady, celle d’Eliott et Margot qui est revenue ; celle de Penny qui s’est perdu en voyageant et celle de Quentin et Alice qui vont rencontrer les parents de celle-ci pour aider leur copain à revenir. Tout le pan Fillorys est abandonné du coup le temps d’un épisode, dommage après la force du dernier.

Bon épisode. Au début j’étais un peu septique sur cette reprise. Je me suis dit, tiens on repart avec le méchant de la semaine, mais cela cache autre chose. D’abord, j’ai aimé que « la méchante » soit aussi une speedster qui a mal tourné. Ensuite, j’ai aimé voir l’adaptation de la fille de Wells dans notre monde. Mais surtout, j’ai adoré la fin où ils comprennent qu’on s’est bien foutu d’eux et qu’ils connaissent très bien Zoom. Bien sûr la découverte se fait avec une facilité confondante (vive les grosses ficelles !) et on ne nous épargne pas la présence d’Iris malheureusement (mais faites la disparaître du show bon sang !), mais dans l’ensemble l’épisode marche plutôt bien.

Episode classique de Scandal mais bourré d’émotions entre le déballage de Liz, les déboires d’Huck avec son fils, les manipulations de Jake, le craquage de Susan. L’histoire avance peu encore une fois malheureusement.

Étant en mal de série se déroulant dans un hôpital, me voici testant le pilote de celle-ci. Pour un premier épisode, c’est assez classique mais il y a de bonnes pistes pour la suite alors j’ai bien aimé. Je trouve le personnage d’Alex très sympathique grâce à son passé mais aussi son côté décalé et sarcastique. J’aime aussi les personnages secondaires qui gravitent autour d’elle comme son ex mari gay, son petit copain chirurgien aussi trop sexy mais qui a oublié d’être bête, ou bien son ancien mentor avec qui elle a forcément dû avoir une histoire, même sa chef bcbg a l’air plus sympathique qu’au premier abord finalement. Les scènes dans l’hôpital sont vues et revues mais bien faites. J’aime qu’Alex ne suivent pas les règles, ça permet au moins d’avoir des opérations qui sortent de l’ordinaire (dans le cadre de l’hôpital, je précise, pas pas rapport aux autres séries ^^). Bref, une série honnête qui fait un bon démarrage, à suivre.

C’est bien mieux que le précédent mais je ne suis toujours pas très fan. J’ai beaucoup aimé les machinations de Nygma dans ce tome et la chute de ce pauvre Gordon. Mais j’ai eu beaucoup de mal encore avec le jeune Bruce, que je trouve ridicule à chaque fois qu’il veut jouer les durs et encore plus quand il veut jouer le père la morale… Et je ne suis pas très convaincue non plus par les retrouvailles du Pingouin avec son père et la famille de celui-ci, c’est trop louche. Par contre, le réveil de Barbara (?) à la fin m’intrigue énormément surtout avec le rôle que le Dr Strange risque d’y jouer.

Trop, beaucoup trop de mélo dans cet épisode. J’ai vraiment détesté la décision de Félicity, elle peut essayer de se justifier comme elle veut, pour moi elle fait une grosse connerie et elle aurait mieux d’écouter les belles déclarations d’Oliver. Il m’a fait trop de peine dans cet épisode. Il ne parvient pas à la reconquérir malgré tout ce qu’il fait, snif. Autrement, j’ai trouvé touchante l’histoire de la serial killers de couples. Elle avait des faux airs de méchants de Batman échappés d’Arkham. J’ai aussi bien aimé le procès de Darhk dans lequel Lance confesse ses erreurs, mais on s’attend tous à ce qu’ils se libère parce que ce serait bête de changer de grand méchant d’ici la fin de la saison ^^

Un épisode de Greys qui poursuit la remontée opérée depuis quelques épisodes. J’ai beaucoup aimé le début avec la reprise du dernier épisode, cela explique bien mieux les choses et je préfère largement cette version à celle que je m’était faite. J’ai beaucoup aimé, pour une fois, les échanges entre April et Avery. Certes chacun campe sur ses positions mais au moins ils s’affirment et se réveillent. Weber a été génial d’ailleurs quand il a parlé à celui-ci de ce qu’il avait manqué avec sa propre fille. Pour le restant, le retour de Grey sur le banc des célibataires qui sortent m’indiffère. J’ai aimé voir un peu plus la relation Amelia-Owen qui malheureusement semble mal barrée, de même pour Owen et Riggs (perso que j’aime de plus en plus et que je verrais bien avec Amelia, tiens ^^).

Enfin l’épisode que j’attendais. J’y ai retrouvé tout ce que j’aime dans la série. On se recentre grandement sur Ragnar. Celui-ci malgré la drogue se réveille et repart à la conquête de Paris. Il laisse sa grue et ses deux plus jeunes fils pour emmener les autres avec lui découvrir les joies des batailles. Celle-ci profite de son absence pour renouer avec son ancien amant. Je me demande bien ce que va donner cette timeline vu le peu d’intérêt que j’ai pour Aslaug. Le peu qu’on voit de la Mercy me laisse assez froide aussi puisque le roi s’est débarrassé de son fils et du bâtard de sa belle-fille pour mieux garder celle-ci près de lui. Enfin, en France Rollo semble avoir bel et bien trahi Ragnar et pris fait et cause pour Paris, mais avec lui on est jamais à temps d’un ultime retournement de situation. En attendant ça annonce du lourd pour la 2e partie de la saison entre la confrontation des deux armées, les dissensions à l’intérieur de celle de Ragnar (Floki/Ragnar, Bjorn/Erlendur, Lagertha/Ragnar…), ça promet de belles choses ^^

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina