Livres - Romance

La perle rare de Laura Lee Guhrke

couv37689945

Titre : La perle rare

Auteur : Laura Lee Guhrke

Editeur vf : Harlequin (Victoria)

Année de parution vf : 2016

Résumé : Comment marier un marquis orgueilleux, libertin et sans fortune ?
Dans les salons de la bonne société londonienne, un faux pas ne pardonne pas. C’est pourquoi lady Belinda aide les jeunes Américaines en quête d’époux à éviter les erreurs de débutantes, et à reconnaître la perle rare : un lord fiable, sérieux, dont le titre leur assurera un avenir glorieux. L’exact opposé de ce lord Trubridge, qui vient lui demander sans détour un riche parti pour renflouer ses caisses. C’est bien mal la connaître, car Belinda n’a aucune intention de sacrifier ses principes à un tel cynique.
De sa plume piquante, Laura Lee Guhrke explore avec humour les rouages du mariage dans l’aristocratie de la Régence.

Mon avis :

Pour lancer sa nouvelle collection, Harlequin s’est payée des auteurs qui ont fait les beaux jours de leurs rivaux chez J’ai lu. Laura Lee Guhrke est l’une d’elles et malheureusement même s’il y a beaucoup d’ingrédients pour faire une bonne histoire ici, il manque un petit je ne sais quoi pour en faire une grande histoire. L’aventure qu’elle nous livre ici reste trop sage et me laisse clairement sur ma faim.

J’ai d’abord été séduite par le résumé. Les premiers chapitres semblaient me donner raison. J’ai de suite aimé lord Trubridge. Par contre, j’ai eu beaucoup beaucoup de mal avec Belinda et la romance qui s’est dessinée entre eux en plus d’arriver tardivement, ne m’a jamais convaincue. J’ai donc plus suivi l’histoire pour découvrir quels changements allaient s’opérer chez Nicholas que pour me sentir emporter par son histoire d’amour avec Belinda. La froideur et les hésitations de celle-ci m’ont beaucoup gênée et ont sans doute participé au manque d’alchimie que j’ai perçu entre eux. Par contre quand ils étaient rivaux et cherchaient à l’emporter l’un sur l’autre, là j’ai passé un très bon moment.

J’ai beaucoup aimé le passé et le caractère que Laura Lee Guhrke a donné à Nicholas. C’est un garçon charmant qui ne fait pas du tout son âge. Il a encore la naïveté de ses 20 ans et vu ce qu’il lui est arrivé à cet âge-là, c’est tout à fait compréhensible. J’ai aimé sa franchise, sa fraicheur, ses joutes avec Belinda, son charme, son humour, bref je suis tombée sous le charme. L’horrible passé qu’il partage avec son père a  forgé son caractère mais avec l’aide de Belinda, il va changer drastiquement et se reprendre. J’ai autant aimé l’ancien que le nouveau Nicholas, surtout que désormais il fait ses propres choix et ne se laisse plus influencer par son père. L’idée de la brasserie tombe un peu trop du ciel pour être crédible, mais elle est amusante et elle relance l’histoire sur la fin.

Du côté de Belinda, je l’aime bien en tant que marieuse. Elle est drôle et piquante quand elle veut mettre des bâtons dans les roues de Nicholas. Mais toutes ses réticences dues à son passé m’ont vite agacée ainsi que ses jugements hâtifs. Même si elle aussi change au fil des pages, ce n’est pas suffisant. J’ai vraiment du mal à la voir avec Nicholas. Leur relation ne me convainc pas.

J’ai donc passé un moment agréable à suivre Nicholas mais je n’ai pas réussi à rentrer dans la romance.

Ma note : 14 / 20

Livres - Romance

Laura Lee Guhrke

Première auteur de romances historiques (genre dont je suis très friande) que je vais vous présenter avec ses sagas : Guilty Pleasures ; Les jeunes filles en fleurs ; et Abandonnées au pied de l’autel.

couv46116132 couv60070664 couv56691152

Mes avis :

Guilty Pleasures, tome 1 : Les trésors de Daphné
Un des meilleurs A&P que j’ai pu lire Tout y est, des personnages fouillés, un couple improbable, un jeu de chat et souris, beaucoup de passion, des échanges de mots acérés, des traumatismes émotionnels à guérir, le tout sur fond de fouilles romaines. Superbe ! Dommage que ça finisse si vite.

Guilty Pleasures, tome 2 : Sous chacun de tes baisers
Un très bon A&P avec une histoire originale. La douleur de Dylan et le passé de Grace les torturent tous les 2. On sent qu’ils ont chacun du mal à faire des concessions et ça ne les rend que plus humains. La fille de Dylan y fait beaucoup aussi, elle est vraiment rigolote à vouloir jouer les grandes

Guilty Pleasures, tome 3 : Les noces de la passion
Décidément, on perd en qualité à chaque volume de cette saga. J’ai été encore un peu déçue ici. Les sempiternels reproches dont ils s’accablent mutuellement m’ont lassée par moment. Je n’ai pas trouvé leur réconciliation très crédible non plus. Je n’ai pas adopté au parti pris du mari adultère :s

Jeunes filles en fleurs, tome 2 : L’héritière
Résumé alléchant mais histoire un peu fade par rapport à ce qui était annoncé. La faute à une héroïne trop naïve et un brin agaçante. Sa prise de conscience sur la fin et le caractère ambigu du héros relève un peu le niveau mais ce ne sera pas une lecture inoubliable.

Jeunes filles en fleurs, tome 3 : Désirs secrets
Une histoire adorable, les deux héros sont pleins de failles et de maladresses, ce qui le rend très attendrissants, tels deux enfants. Ils se cherchent, se taquinent, se chamaillent et la sauce prend très bien. L’écriture est piquante et énergique. Un très bon tome.

Jeunes filles en fleurs, tome 4 : Séduction
Un joli tome pour conclure cette série. J’ai beaucoup aimé la relation piquante des deux héros et surtout leurs débats autour de l’écriture. On sent comme une pointe de vécu de la part de l’auteur dans cette angoisse de la page blanche. Par contre, j’ai trouvé quelques longueurs, arrivée à mi-tome…

Abandonnées au pied de l’autel, tome 1 : Le mariage de la saison
Une histoire sympathique, j’ai beaucoup aimé les deux héros qui sont entiers MAIS j’ai trouvé que l’auteur se répétait beaucoup, qu’elle tournait en rond et faisait durer l’intrigue pour pas grand-chose. Heureusement les personnages secondaires ont su me titiller et il me tarde de voir ce qu’il va leur arriver.

Abandonnées au pied de l’autel, tome 2 : Le scandale de l’année
J’ai moi aussi préféré ce tome au précédent, surtout grâce aux deux personnages. J’avais déjà adoré Julia dans le tome précédent, mais je craignais un peu Aidan vu son côté collet monté. Mais il cachait bien son jeu et sa persévérance m’a conquise. Par contre, l’auteur a vraiment du mal à être crédible vu les brusques retournements de ses personnages… et la fin est effectivement bien trop rapide

Abandonnées au pied de l’autel, tome 3 : L’esclandre
Par rapport aux 2 tomes précédents, je n’ai pas été séduite par ce tome. Le fait que la fin de la 1e partie soit annoncée dès le début m’a gâché ma lecture, et la 2nde partie n’a pas su relever la barre. Je ne suis pas fan du contexte « paquebot » du début, ni de la suite à Londres. Les personnages sont agaçants, je n’aime pas la mentalité de Christian que je trouve bien trop léger. Bref à oublier.