Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 46

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Petite semaine tranquille cette fois, le froid est là et je ne rêve que de ma couette passée une certaine heure lol Cela se ressent sur mes visionnages, pas de films cette semaine et à part deux découvertes fort sympathiques, je me suis contentée de continuer mes séries cette semaine. Le froid a-t-il le même effet sur vous ?

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 46 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 45

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Avec un peu de retard voici le bilan de la semaine qui vient de s’écouler. Ayant eu de la visite, j’ai eu encore plus de mal à boucler tout ce que je voulais regarder d’où quelques absents que j’espère bien retrouver la semaine prochaine ^^ Par contre, je suis ravie de mes visionnages côté films où j’ai encore fait de jolies découvertes !

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 45 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 44

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Encore une semaine bien chargée malgré la reprise du boulot. Je ne sais pas si je tiendrai ce rythme jusqu’au bout lol J’ai été assez contente des suites de mes séries et j’ai même fait une chouette découverte. Je suis un peu plus mitigée concernant mes films. Il me manque juste maintenant à retrouver un rythme plus serein parce que tout se concentre en fin de semaine et c’est parfois un peu dur ^^!

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 44 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 43

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Ce fut une excellente deuxième semaine de vacances. J’ai d’abord réussi à voir pas mal de films qui me tentaient, j’ai également continué mes découvertes de séries et je suis restée à jour sur mes nombreuses séries hebdo. J’ai parfaitement rempli le contrat que je m’étais imposé lol

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 43 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 42

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Peu de films cette semaine, j’étais plus occupée à tester des séries dont la saison 1 était entièrement sortie ou presque. Du coup, j’ai fait de très jolies découvertes même si chacune parle de sujets assez durs. Pour le restant, j’ai poursuivi tranquillement mes séries hebdomadaires ^^

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 42 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 41

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Cette semaine qui vient de passer fut un peu plus calme. J’ai poursuivi tranquillement mes séries en voyant déjà la fin de certaines (Victoria, snif !) et en reprenant d’autres (Riverdale). Je n’ai vu que deux films mais l’un d’eux m’a beaucoup touchée. Maintenant que je suis en vacances pendant deux semaines, je vais pouvoir essayer ce que j’ai repéré depuis la rentrée ^^ Et vous, quels séries, films avez-vous notés mais n’avez-vous pas encore eu le temps de regarder ?

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 41 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2017 – 40

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Encore une semaine bien chargée avec notamment une accumulation de série ces derniers jours que j’ai eu un peu de mal à gérer… Si le début de la semaine avait été calme, la fin fut plus agitée. J’ai été charmée par le nouveau Blade Runner, moins par les autres films que j’ai découvert. Du côté des séries, les valeurs sûres se confirment, tandis que d’autres sombrent peu à peu et je ne sais pas si je vais en venir à bout. J’ai du mal à caser les autres qui me tentent encore. Heureusement les vacances se profilent pour faire un peu de tri ^^

Lire la suite « Visionnages de la semaine 2017 – 40 »

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 8

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Dernière semaine de février et donc deuxième mois écoulé depuis que j’ai commencé. Les vacances m’ont encore bien aidée à augmenter mon nombre de films et épisodes vus malgré une bonne gastro qui m’a gâché la fin de la semaine ^^’

Catégorie Films

  • La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche (2013) avec Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux ~ Ma note : 12 / 20

Avis très mitigé sur ce film dont je n’ai pas du tout aimé la réalisation mais qui a été sauvé par l’interprétation plus vraie que nature d’Adèle Exarchopoulos.

Mon avis plus détaillé ICI.

  • Carol de Todd Haynes (2015) avec Cate Blanchett, Rooney Mara, Sarah Paulson… ~ Ma note : 12 / 20

Un bon film avec de merveilleuses actrices mais qui aurait pu être bien meilleur si le réalisateur avait pris quelques risques et insufflé un peu de passion et de chaleur dedans.

Mon avis plus détaillé ICI.

  • Joy de David O.Russell (2015) avec Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Bradley Cooper…  ~ Ma note : 11 / 20

Un biopic qui avait tout pour être intéressant : une histoire prenante et de bons acteurs, mais dont la réalisation redondante et mollassonne gâche tout !

Mon avis plus détaillé ICI.

Catégorie Séries Télé

Episode 5 : J’ai trouvé cet épisode bien meilleur que le précédent. J’ai aimé comment le « monde réel » et le « monde magique » se mélangeaient. Les aller-retours de Quentin entre les deux monde montre à quel point il se sent pris entre les deux. J’ai aimé ses tentatives pour convaincre son père et lui montrer qui il est vraiment. J’ai aussi beaucoup aimé le duel de magie, dommage que ce fut si court, de même que les interventions du Doyen que j’aimerais voir plus souvent tellement il est charismatique. Les conversations avec les mentors étaient aussi très parlantes. Julia est toujours aussi paumée, elle. Elle se fait complètement rouler. Je suis aussi très intriguée par les pouvoirs et les visions de Penny, dommage qu’on le voie si peu. Cet épisode repart sur de bonnes bases, j’espère que ça continuera comme ça.

Episode 6 : J’ai aussi bien aimé cet épisode où les personnages vont subir une sorte de rite de passage avec ses séries d’épreuves magiques censées montrer leur degré de pouvoirs et d’honnêteté. Le groupe des 4 revient au centre de l’histoire. On en apprend un peu plus sur Kady. Quentin apprend que Fillory est en fait réel grâce à Penny. Et j’aime bien les duos formés à la fin des épreuves : Kady-Penny sont touchants dans les dernières minutes, de même que Quentin-Alice, je ne pensais pas que celle-ci oserait participer. La dernière image avec l’envol des oies sauvages dans le ciel nocturne est très belle. Du côté de Julia, elle continue à s’embourber dans de sombres histoires, va-t-elle un jour en sortir ? et indemne ?

Episode 8 : L’histoire se poursuit sur les deux fronts. Du côté d’Allanon, il doit tout faire pour transformer le nouveau roi Ander, en roi charismatique, ce qui n’est pas gagné vu que celui-ci noie son chagrin dans l’alcool, mais à force d’encouragements il y arrive d’une jolie façon ! Du côté de notre trio adolescent, les phéromones prennent le dessus pendant près de la moitié de l’épisode. Entre Will et Amberle qui sont à deux doigts de fauter en pleine forêt et Eretria qui se laisse séduire par un jeune humain idéaliste. Heureusement tout le monde va vite reprendre ses esprits et être réunis pour poursuivre leur quête. Entre temps, j’ai bien aimé découvrir cette colonie humaine utopique qui vénérait le passé (lol l’épisode de Star Trek présentait comme une image de l’ancien monde ><) mais ne pouvait pas affronter à armes égales les Trolls. Résultat, le trio est réuni et repart sur les routes, sans Céphalo dont on a l’air enfin débarrassé, ouf !

Episode 9 : Enfin un épisode où ça bouge bien sur les deux fronts. Ander, le nouveau roi, doit faire face à la grogne qui monte dans son entourage qui ne le voit pas vraiment roi. Après un petit coup d’Etat, un séjour dans les geôles et une alliance avec les Trolls qui combattre le grand Mage Noir / Dagda Mor, le voilà à nouveau sur son trône avec le soutien de tous. Notre triangle amoureux, lui, va s’aventurer dans un tunnel pour rejoindre la Terre promise. Eretria va enfin vraiment se montrer utile dans leur quête, révélant que son sang est la clé. Elle va donc s’en servir pour permettre d’activer une sorte de machine à voyager dans l’espace en un clin d’oeil pour envoyer Eretria à Safehold. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les références à notre monde dans cette partie, notamment avec Safehold qui correspond à Santa FeHowkland (?), ainsi que les souvenirs qui sont remontés par flashs à Eretria. J’espère qu’on en verra plus sur elle. En attendant, malgré toutes ces avancées, à la fin de l’épisode l’Ellcrys a perdu sa dernière feuille et le Dadga Mor va pouvoir lancer l’offensive contre les Elfes avec sa puissante armée !

Episode 10 : J’avoue qu’avec le coupure, j’ai eu un peu de mal à me replacer dans l’histoire. Mais j’ai bien aimé la façon dont Jack et le père de Liv la manipule dans toute cette histoire. J’ai aimé le coup d’éclat d’Abby contre le président et leur nouvelle relation. Mais surtout j’ai adoré la fin avec le rapprochement Olivia-Mellie sur lequel je n’aurais jamais parié.

Episode 11 : Encore plaisant de voir Olivia et Mellie travailler ensemble. Cela fait apparaître toute leur histoire sous un autre jour. Par contre, c’est triste de voir Cyrius relégué comme ça par tout le monde, j’espère qu’il va remonter la pente quitte à soutenir un candidat du parti adverse. Justement, la prochaine élection est vraiment au centre de l’histoire avec Susan qui se présente aussi.

Episode 12 : Cyrius est trop fort dans cet épisode. Il manipule tout le monde pour son nouveau poulain ! Par contre, j’en ai marre de voir Fitz décrit comme aussi nul et faible dans cette 2e moitié de saison. Heureusement que sa relation avec Abby relève un peu la donne.

Encore un épisode centré sur les romances des unes et des autres, et notamment sur celles d’Arya et Hannah qui doivent apprendre à laisser le passé derrière elle. Mais de mon côté, ce n’est pas du tout ce qui m’intéresse dans l’histoire. J’ai donc été plus intéressée par ce qui se passe autour de la campagne de la mère de Spencer. Je suis dégoûtée que ce soit Caleb qui prenne le blâme mais pas étonnée puisque c’est lui qui gêne le plus A. Sinon, leurs recherches n’avancent pas d’un poil. La visite de la chambre de Sarah au début n’a rien donné, mais ça m’a amusée de voir A dès ce moment-là et pas juste à la fin. Et si, Emily semble découvrir qu’il n’y a pas qu’une personne qui en a après elles, mais plusieurs. Wow quelle révélation ! xD

Petit épisode sympa mais bien loin du niveau des précédents sur Earth-2. Le requin était bien fichu et ses combats avec Barry bien tournés. J’ai aimé retrouver Diggs comme ça, sans Oliver et toute la clique. J’ai aussi trouvé très bien de voir les conséquences de leur voyage des semaines plus tard et voir comment chacun géré ça. C’est touchant de voir Cisco s’inquiéter à se point pour Kathlyn. Par contre, tout ce qu’il y a autour du fils de Joe est en train de me lasser et de m’agacer. Mais surtout, wow quelle fin, on a enfin la révélation qu’on attendait sur Zoom et je ne l’avais pas vu venir personnellement. Il ne nous manque plus que l’identité de l’homme au masque de fer et ce sera parfait !

Encore un épisode génial, où on va de révélations en révélations. J’ai beaucoup aimé le découpage entre présent et passé. Je ne suis qu’à moitié surprise que la première personne ayant tué la Bête soit un membre de la famille Argent. Et quelle bonne idée de reprendre l’actrice qui jouait Allison pour interpréter son ancêtre, j’étais ravie de la revoir. Je ne m’attendais pas à ce que la Bête soit son frère. Côté présent, j’ai aimé voir la Bête semer la panique dans le lycée. C’est sombre et pesant à souhait. J’ai aimé voir Scott fuir tout en essayant de sauver/protéger les autres, et belle intervention de Braeden (?) à la fin. J’ai beaucoup aimé l’image de la bête qui s’enfuit par la verrière de la bibliothèque (bibli de Buffy ?). Par contre, je suis triste que la piste donnée la semaine dernière se vérifie et que Mason soit pressenti pour être la Bête, sauf si c’est encore pour nous entuber ^^ Autrement, j’ai eu un peu de mal avec ces scènes tournées avec très peu de lumière, on n’y voyait pas grand-chose.

J’ai toujours entendu parler de la série mais à l’époque où elle passait à la télé j’étais encore trop jeune pour la voir et après le grand nombres de saisons ne m’a donné envie de rattraper mon retard. Je la découvre donc avec cette 10e saison. Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé qu’ils ne cherchent pas à moderniser la série à outrance mais qu’il lui garde le petit côté rétro des séries des années 90 (Petits frissons en entendant le générique ><). J’ai aussi trouvé intéressant qu’ils cherchent à faire le lien avec l’ancienne série et à faire un pont pour combler les années passées. Bien sûr, cela donne lieu à des interrogations sur ce qui est vraiment arrivé à leur fils entre autre. J’ai beaucoup aimé l’épisode de démarrage avec l’intrigue sur ce qui se cache derrière tous les enlèvements sur lesquels ils ont enquêtés. C’était malin et bien mené. Je ne pensais pas que le slogan de la série « La vérité est ailleurs » signifierait que c’était le gouvernement qui était derrière tout ça. Par contre la conclusion de cet épisode avec l’anéantissement de Todd & Co. est beaucoup trop rapide, surtout qu’ils n’en reparlent pas ensuite. Le 2e épisode était un peu moins bon, moins intense, mais intéressant avec ces manipulations sur les enfants qui fait suite à ce qu’ils viennent de découvrir. Bref, j’ai aimé, ça m’a donné envie de voir les saisons d’avant et de voir la suite !

Enfin un bon épisode. Je ne la connaissais pas mais j’ai beaucoup aimé le personnage de Vixen et j’espère bien la revoir ! Maintenant que Damien Darhk n’a plus son totem, je me demande bien ce qu’il va devenir. Je n’imagine pas qu’il y ait un autre grand méchant d’ici la fin de la saison, alors pourquoi faire déjà disparaître Damian ! Les scènes de combat étaient encore une fois bien sympa à voir, tandis que les flashbacks sont encore inutiles. J’ai bien aimé la relation Vixen-Oliver, ils forment un bon duo et surtout elle lui a bien remis les idées en place concernant son fils. La petite vidéo à la fin est d’ailleurs super touchante. Est-ce que ce serait lui le futur Green Arrow qu’on voit à la fin du dernier Legends of Tomorrow ? Quant au rétablissement de Félicity même s’il était évident, il est trop rapide pour être crédible, je passe…

Bon, j’ai misé sur le mauvais fils xD Mais c’était vraiment un épisode intéressant et bien plus motivant à regarder que les précédents de la série. J’ai beaucoup aimé ce retour à Star City le temps d’un épisode. Par contre, il faut reconnaître que le grimage d’Oliver pour le vieillir est parfaitement raté, et que l’intrigue de Rip & Co. n’avance pas beaucoup ici, ça fait épisode pour combler l’absence de scénario… On se concentre donc plus sur les histoires perso de chaque personnage que sur l’histoire générale. En effet, c’est autour de Sarah qu’est bâti le principal, mais on parle aussi de Ray-Kendra et Jay ; et des deux frères. C’est sympa d’essayer de développer les personnages pour nous les rendre plus familier mais il ne faut pas oublier de développer l’histoire aussi :/

C’était une idée intéressante de tourner une histoire à rebours mais celle d’Avery et April ? Non ! Cet épisode ne fait que nous montrer que depuis le début ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre. Qu’au contraire, ils n’ont jamais été vraiment honnêtes l’un envers l’autre. Ils ont fait des concessions pour faire plaisir à l’autre mais en faisant ça, ils se sont mentis et blessés. Et maintenant, c’est fini ! Mais que c’est dommage d’avoir tourné ça ainsi, parce qu’il y avait bien plus d’émotions dans les dernières minutes que dans tout l’épisode, bon sang !

L’intrigue se tend vraiment dans cet épisode qui n’a jamais mieux navigué entre présent et passé, enquête de Wes sur sa mère et manoeuvres d’Annalise pour couvrir son dernier « crime ». J’ai trouvé l’épisode très intéressant de ce point de vue, de même que le rapprochement de Wes et Laurel, qui sont les deux déçus actuels du groupe. La façon dont les différents cas se croisent est astucieux. Mais surtout le final interpelle vraiment !

Avec cet épisode cross-over de The Original, je réalise combien on est loin de la qualité des débuts. J’espérais beaucoup de la rencontre Klaus-Stefan, et soit c’est parce que ce dernier est fade de chez fade, soit c’est parce que le premier ne fait plus du tout peur comme avant, mais en tout cas, j’ai été très déçue ! Seule la conversation de Klaus avec Caroline m’a émue (mais quel regret de ne jamais les voir ensemble tous les deux >.<) de même que celle de Klaus avec Stefan à la fin où il lui explique qu’il doit la laisser partir. Sinon l’intrigue avec la chasseuse qui le poursuit, je me demande combien de temps elle va encore durer. J’ai peur qu’elle prenne vite fin. Quant à l’histoire autour de la famille d’Enzo, aucun intérêt pour moi, ce n’est que du remplissage inutile et ça me gave. Heureusement, la belle amitié de Bonnie et Damon permettait de sauver un peu les meubles même si je reste déçue par cet épisode.

C’est un peu moins intense que le début de la saison, mais l’intrigue commence à bien se poser entre les Sky crews d’un côté qui veulent s’imposer pour être auto-suffisant et les Grounders dont ils veulent prendre les terres, ainsi que le mystère autour de la Cité des lumières et la 13e station de l’Arc : Polaris. On avance bien sur ce dernier point dans l’épisode, notamment avec l’IA qui tente de manipuler Jaha et Raven pour accéder à son code source. Par contre, pour quoi faire, cela reste un mystère. Sinon, j’ai aimé que dans cet épisode on voit autant Octavia. Elle joue vraiment bien son rôle de lien entre les deux peuples, même si elle se sent encore déchirée entre eux. J’ai aussi trouvé bien de voir la conséquence de la dernière décision de Lexa auprès de son élite. C’est dur de prôner la paix dans un peuple qui n’a connu que la guerre et les rapports de force. Par contre, même si je me doutais que son conseiller ne portait pas Clarke dans son coeur, je ne pensais pas que ce serait à ce point et qu’il serait derrière l’enlèvement de Murphy à chercher des réponses sur Polaris. Je suis très intriguée de ce côté-là.

Intéressant mais beaucoup moins prenant que le précédent. Les pistes sont lancés pour la saison. On a d’abord la quête dans le grand nord de Bjorn avec de magnifiques paysages mais qui a l’air bien molle pour le moment. Ensuite, on a la remise en cause du pouvoir de Ragnar par Floki et donc la réaffirmation de celui-ci. D’ailleurs quel plaisir de le voir remettre Aslaug à sa place (je ne l’ai jamais aimée, celle-là !). Mais c’est triste de voir les deux amis si éloignés maintenant. Ragnar est toujours très faible et je sens que ça va comploter de partout, chouette ! On a entraperçu le nouveau rôle de conseiller de Rollo auprès du roi de France même s’il a plus l’air d’un pantin qu’autre chose pour le moment et que sa femme est horrible ! Enfin, on a tout ce qui se passe en Wessex avec Ecbert qui a trahi Ragnar et qui mijote encore quelque chose. C’est encore un peu flou en ce qui me concerne, je ne vois pas du tout vers où on va, sauf peut-être un Ragnar cernait de toute part par des ennemis.

Presque un épisode de fin de mi-saison tellement tout fini « bien ». Je suis un peu frustrée que cette partie de l’intrigue soit déjà finie mais en même temps, je ne supportais plus Aurora. J’ai quand même trouvé Klaus un peu en-dessous encore dans cet épisode, Elijah lui volant la vedette. Même Hayley a été plus badass que lui, quand elle a exécuté Aya, ce que n’arrivait pas à faire Elijah. Par contre, j’ai trouvé la présence de Stefan très superflue, comme d’hab juste sa petite conversation avec Klaus à la fin m’a plu. J’attends plus de ce show.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 6

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Voici mes derniers visionnages en cette semaine précédant les tant attendues vacances d’hiver ^^

Catégorie Films

Un des rares Woody Allen que j’ai aimé voir et revoir dans le cas présent. Déjà il y a deux actrices que j’adore dans le film : Cate Blanchett et Sally Hawkins qui jouent deux soeurs aux antipodes. Elles m’ont fait beaucoup rire tout au long du film, en suivant leurs déboires sentimentaux. Mais c’est surtout la performance de Cate Blanchett qui est marquante. Elle joue le rôle d’une bourgeoise new-yorkaise dont le mari l’a trompée dans tous les sens du terme et qui s’est suicidé. La voir comme une femme complètement pommée mais qui s’attache à ses préjugés est vraiment amusant. J’ai passé un bon moment.

Catégorie Séries Télé

Je suis beaucoup moins convaincue que par l’épisode précédent. On retrouve les travers de la série, à savoir que ça part dans tous les sens. Par contre, j’ai aimé les premières minutes où Damon réalise son erreur et essaie de tous ls sauver, puis quand il perd les pédales dans l’épisode avec ses hallucinations. J’ai plus de mal avec celles de Stefan, ça n’avance pas de son côté, c’est toujours la même chose. L’histoire concernant Bonnie et l’ancienne méchante sorcière ne m’intéresse pas du tout. Celle de Caroline et d’Alaric très peu si ce n’est qu’on va vers les flashforwards. Idem pour Matt et Tyler, je ne comprends même pas l’intérêt du retour de ce dernier. Honnêtement, c’est seulement Damon qui me fait suivre le show mais j’ai l’impression qu’on perd de plus en plus l’impact dramatique de certaines scènes, comme quand il fait brûler le cercueil. Est-ce qu’elle disparaît vraiment ou est-ce qu’on va bientôt nous dire qu’il a juste halluciné ? Bref, il y a eu mieux.

Cet épisode est à nouveau moins bien. Ce n’est au final que la suite du pilote qui avait déjà duré deux épisodes… Il y a moins d’action et trop de blabla, je me suis ennuyée. Seul point positif, Rip avoue enfin tout à son équipe. Equipe dont les seuls personnages que j’aime bien finalement sont Sarah et Cold. Je ne sais pas si je vais tenir longtemps à ce rythme…

Suite du sauvetage de Lydia qui est hautement mieux tourné que l’épisode précédent. A part les petits moments de flottement au début avec le flashback Liam-Haley (qui ne m’intéresse pas du tout ><), j’ai trouvé qu’on ne s’ennuyait pas un instant. Cet épisode a une fois de plus montré à quel point Stiles est devenu LE personnage principal de la série. J’ai adoré le duo à couteaux tendus qu’il formait avec Théo et les quelques révélations que celui-ci a lâché mais peut-on vraiment le croire ? Les moments qu’il passe avec Lydia sont aussi merveilleux. Il a vraiment tout donné pour la sauver. Celle-ci est de plus en plus forte, ses pouvoirs se développent et deviennent très très intéressant. J’aime l’explication liée à ceux-ci quant à son rapprochement avec Parrish. Cela a aussi été super impressionnant pendant l’épisode même si j’ai eu peur pour lui à un moment. Le pack de Scott est en tout cas bel et bien réuni et fonctionne très bien ensemble (même la mère de Lydia les rejoint^^), sauf peut-être Kira et Malia qui étaient ridicules ensemble… Du côté des Dreads Doctors, on a encore quelques pistes de semées qui ont de quoi faire saliver mais il me tarde vraiment que tout se réunisse : les doctors, la Bête, le Deucalion, Parrish et Lydia, Théo…

Cette deuxième partie de saison reste vraiment moyenne. J’aime le couple Spencer-Caleb qui ne se laisse pas faire mais c’est à peu près tout. Les filles continuent à reproduire les mêmes erreurs en cachant tout à leurs parents au lieu de demander leur aide. L’histoire d’Emily et de ses oeufs m’ennuie. A la limite, j’ai préféré celle d’Hannah qui a du mal à jongler entre son ancienne et sa nouvelle vie. La réconciliation des parents d’Aria n’apporte rien. Sarah qui continue à être la méchante de service, ça donne des petites scènes sympa mais c’est pas crédible une seconde. Il faut que la série se réveille !

Super épisode de Flash, le meilleur depuis un moment ! Je ne me suis pas ennuyée un instant (sauf peut-être lors de la discussion avec Iris au tout début…). L’épisode est fun, plein d’action et passe en un clin d’oeil. Dès le début, on est dans l’ambiance avec l’arrivée de Wells, Barry et Cisco sur Earth-2. Les deux derniers se comportent comme de vrais touristes, c’est super drôle. J’ai beaucoup aimé toutes les pointes d’humour qu’il y avait dans l’épisode comme quand Barry se transforme en son double et porte des lunettes comme Clark Kent. C’est aussi amusant de voir les doubles de chacun et de voir souvent les gentils devenir des méchants. J’ai notamment été ravie du retour de Ronnie (et Caitlin) en version bad boy. Le combat entre eux de Barry était plutôt sympa. Mais ce sont surtout les dernières minutes qui comptent avec la grosse surprise du double de Cisco qui lui en apprend plus sur ses pouvoirs. Et surtout l’apparition dantesque de Zoom qui encore une fois les décime les uns après les autres. Je suis maintenant impatiente de savoir comment Barry va s’en sortir !

Je n’ai pas du tout aimé cet épisode ! Le basculement de l’univers plein de magie à l’asile psychiatrique ne m’a pas plu du tout même si ce n’est pas étonnant vu la situation de départ du héros. J’ai vraiment trop l’impression de voir les séries utiliser ce tour en ce moment. J’ai vraiment l’impression qu’ils se sont trop inspiré de Sucker Punch ^^ Et malheureusement, ce décor perdure pendant les trois-quarts de l’épisode, ce qui est d’un ennui mortel. Seule la fin avec l’arrivée de Julia et sa comparse à l’école de magie, relève le niveau, surtout avec le sermon que se tape Quentin qui avait caché ce que faisait sa chère copine. C’est d’ailleurs un des aspects que j’espère voir se développer : la rivalité entre l’école et les renégats. En attendant, cet épisode est à oublier.

Mon dieu que cet épisode fut longuet ! J’ai vraiment trouvé que ça traînait en longueur. Je ne suis pas une grande fan du personnage de Nissa et son intrigue ici ne m’intéresse pas du tout. J’ai vraiment l’impression que les derniers épisodes d’Arrow font du remplissage. Ici, on a fait tout cet épisode, juste pour que Malcom change de camp et aide Damien Dark, c’est nul. Il faut vraiment que l’intrigue se recentre sur ce dernier. Du côté de Félicity, ça aurait pu être intéressant, si les retrouvailles avec son père et les révélations sur celui-ci n’avaient pas été aussi vite expédiées. Il y a vraiment des soucis de gestion de la narration dans cette série. Et dois-je parler des flashbacks et de leur utilité ?

Encore un très bon épisode mais où tranche vraiment les séquences des Sky Crew, qui sont plutôt faibles, par rapport à celles autour de Lexa et de sa lutte contre la Reine des glaces. Je n’ai pas aimé la dissension qui règne chez les Sky Crew et la façon dont Pike prend peu à peu les rênes, Marcus se fait bien avoir. Les scènes entre Jasper et Monty sont inintéressantes. Cet épisode n’a d’intérêt que grâce à Lexa encore une fois. Son affrontement avec la Reine est intense même si un peu trop rapide pour moi. J’ai beaucoup aimé la tentative de coup d’être, puis le challenge. Le combat entre Lexa et Roan est dantesque, la fin est prévisible mais fait vraiment plaisir. Même si d’habitude, je n’aime le côté mère Thérésa de Clarke, j’ai aimé qu’elle cherche à sauver Lexa. Celle-ci sait vraiment montrer ses failles face à Clarke alors qu’elle est tellement forte autrement, c’est touchant.

Décidément, cette série ne décolle pas. Il y a pourtant de bons éléments mais tout va trop vite, ce n’est pas assez approfondi, on ne s’attache pas assez aux personnages non plus. La partie sur Will et Amberle est toujours aussi ridicule. Entre lui, qui sauve encore tout le monde avec ses pierres et trouve le moyen de se trouver encore un nouvel acolyte boulet… Et elle, qui par miracle trouve un indice dans un ancien gymnase où il y a eu une bal de fin d’année et où il reste plein de vestiges… Le tout n’est pas très crédible. La partie qui aurait pu être la plus intéressante, celle sur les deux princes et Allanon est juste expédiée. Ce dernier retrouve son mentor et gagne en pouvoir. Tandis qu’on perd le Prince chiant et qu’on garde le beau gosse, ce qui était on ne peut plus prévisible vu que le Changelin les avait envoyé juste tous les deux dans une mission suicide. Seul point positif, il tue enfin le Changelin et prend la couronne. Après il y a toujours le problème du jeu des acteurs plus que moyen, mais aussi des déplacements bien trop rapides ou bien le territoire est moins étendu qu’annoncé.

Je dois dire que je suis fan de la série depuis le tout début. J’adore le concept et je trouve Viola Davis excellente dans son rôle. Ici, l’épisode lui est consacré, je ne pouvais donc qu’adorer. Cette seconde partie de saison démarre très bien. Nous tombons en plein sur les conséquences de la dernière bonne idée d’Annalise, idée qui a failli lui coûter la vie et l’a laissée dans un sale état. J’ai aimé la voir non maîtresse de ses sentiments et de ses actions, ça change de son assurance de d’habitude. La voir fragile et perdue la rend beaucoup plus humaine. En plus, grâce à ses hallucinations, on en apprend enfin un peu plus sur son passé et celui de Wes, ce que j’attendais depuis un bout de temps. Excellent épisode de reprise !

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 5

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Déjà un mois de passé depuis que j’ai commencé cette rubrique et j’aime vraiment garder le fil de mes visionnages grâce à elle ^^

Catégorie Films

  • Macbeth de Justin Kurzel (2015) avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, Paddy Considine, David Thewlis, Jack Reynor ~ Ma note : 9 / 20

Avis mitigé sur cette adaptation de la pièce de Shakepeare. Visuellement, il n’y a rien à dire, le film est très beau, avec une vraie attention faite à la photographie, aux jeux de lumière et de couleurs, et une vraie patte du réalisateur dans les cadrages et la mise en scène. Les acteurs sont aussi très bons. Leur voix est envoûtante avec ces r roulés qui résonnent dans cet accent écossais (?) qu’ils veulent sublimer. MAIS je n’ai pas accroché. Cela fait vraiment trop film d’auteur. C’est trop cérébral, trop esthétique, au point qu’on en oublie l’histoire qu’on raconte. Celle-ci manque cruellement de rythme, de souffle, tout est trop plat, trop mou, trop long, trop ralenti, maîtrisé, contenu. Je me suis souvent ennuyée malheureusement et c’est une déception de ce point de vue. Ce n’est clairement pas un film pour moi.

Catégorie Séries Télé

Episode 5 : Encore un épisode sympa mais qui pourrait être bien meilleur s’il y avait un peu plus de liant entre les scènes et de dynamisme. Pourtant, on commençait par un début très intéressant où l’on découvrait le père d’Amberle et son passé (comment il est mort, sa relation avec son père…). Mais très vite, on retombe dans le ridicule avec le triangle amoureux, la troupe de la princesse qui se fait attaquer, celle-ci qui se fait capturer et presque violer avant d’être libérée en deux coups de cuillère à pot. C’est vraiment dommage de voir autant de clichés s’amonceler autour de la princesse. Je n’arrive toujours pas à trouver celle-ci sympathique, l’actrice ne joue pas très bien. Alors qu’au contraire, je trouve Will et Catania, la voleuse, plus intéressants. Cette dernière change définitivement (?) de camp pour les rejoindre et les aider. J’ai plus de mal avec le revirement du chef des voleurs qui 10 minutes plus tôt essayé de violer la princesse… Bref, la suite du voyage est expédié assez vite et arrivés là où ils le souhaitaient forcément ça ne se passe pas bien, puisqu’un gros méchant apparaît. Mais une fois de plus, celui-ci est ridicule. Il suit les gens à la trace une fois qu’ils sont blessés et perdent du sang… Pas très folichon tout ça. Le plus intéressant est plutôt du côté d’Allanon qui prend Bandon sous son aile pour utiliser ses pouvoirs afin de voir le futur affrontement face au Mage noir. Mais aussi du côté de la changelin dont je ne pensais pas qu’elle prendrait l’apparence du prince pour tuer le roi et prendre sa place. J’espère donc qu’on se concentrera sur ces parties-là parce que j’ai presque perdu espoir en ce qui concerne la princesse ^^!

Episode 6 : Avec ce 6ème épisode, les missions des différents personnages sont maintenant bien définies et avancées : Amberle et Will doivent sauver l’Ellcryst en portant sa graine à Safehold et ils ne sont pas arrivés…, Allanon surveille l’arbre sacré et forme Bandon, tandis qu’Ander et Tilton sont partis mobiliser des troupes contre les démons qui vont bientôt arriver. Il y a donc de quoi passer bons moments.
Malheureusement, les intrigues les plus intéressantes, c’est-à-dire celle d’Allanon et cette d’Ander sont expédiées bien trop rapidement au profit de celle de la princesse qui n’est pourtant pas la meilleure… En effet, avec Ander on avait l’espoir de voir un peu plus en avant le conflit entre les Elfes et les Gnomes puisque l’un d’eux l’accompagne, mais c’est passé sous silence et on ne les voit que quelques brefs instants, les scénaristes préférant mettre en avant l’ancienne romance entre Ander et Tilton, et trouver à celle-ci des prétextes fumeux justifiant sa nouvelle relation avec ce crétin d’Arion. Quel gâchis !
Du côté d’Allanon, le Changelin qui a pris la place du roi bousille tous ses efforts et se débrouille même pour le faire éliminer (pour de bon ?) par Arion après une quête très vite expédiée pour trouver une épée surpuissante. Bof bof.
Le gros de l’épisode est donc encore une fois consacré à la troupe d’Amberle et Will, troupe qui se réduit de plus en plus ^^ Il ne reste plus que les deux voleurs et le chef de la troupe en plus de notre couple, car oui le cœur de l’épisode est aussi le rapprochement des deux héros sous le regard jaloux d’Eretria, rien de folichon. Heureusement, avec leur arrivée à Pykon il y a aussi un peu d’action vu qu’ils n’ont pas fini de semer le gros méchant du dernier épisode. En plus, le propriétaire de la forteresse a tout du psychopathe quand il s’en prend à Amberle. On se doutait bien que ça allait déraper, pas de surprise de ce côté-là, mais j’ai aimé les scènes de capture et de sauvetage. La fin où ils s’échappent et franchissent la porte est sympa surtout qu’avec la énième trahison du voleur, ça nous laisse un petit suspense pour la suite. Mais il n’en demeure pas moins que les facilités scénaristiques et la romance digne d’un soap me lassent un peu.

Bof bof, sûrement un épisode bouche-trou pour nous faire patienter avant le final. Même si c’était amusant de voir les doubles « télé » de Castle et Beckett, je n’ai pas été très emballée par cet épisode, surtout après le précédent que j’avais adoré. Là, je me suis un peu ennuyée :s

Episode bien meilleur que le précédent. On apprend enfin pourquoi Castle s’est mis à écrire. Je me demande juste pourquoi on ne l’apprend que maintenant. Parce que sinon, l’enquête autour est passionnante. Quant à Beckett, je n’avais pas du tout vu venir la proposition qu’on lui a faite. Mon seul regret, c’est cette pointe de mélo en trop à la fin avec le discours de Castle, ce n’est décidément pas mon fort >.<

Bon épisode qui continue à poser les enjeux et qui enrichie les personnages. Le duo Quentin – Alice fonctionne vraiment très bien pour moi et j’aime leur quête autour du frère de celle-ci. D’ailleurs, on apprend enfin ce qui est arrivé au frère d’Alice et ce qui risque de leur arriver s’ils vont trop loin, ça permet aussi d’en voir plus sur les mystères du campus. Celui-ci est un personnage à part entière et sûrement le plus mystérieux. En parlant de mystère, on revoit Fogg, après l’attaque qu’il a subi, je ne pensais pas qu’il se remettrait aussi bien, et j’attends de voir sa réponse. Quentin reste en grande partie un mystère puisqu’on ne sait pas bien qu’elle est sa dominante. Je les sens bien en faire une sorte d’Elu ou de génie ^^! J’ai beaucoup aimé sa confrontation avec Julia, sa meilleure amie. Ils se disent enfin leur quatre vérités même si ç’aurait pu être bien plus sanglant. Par contre, l’histoire autour de Penny ne m’intéresse absolument pas. Bref, toujours sympa mais peut mieux faire.

Je ne suis toujours pas vraiment emballée par cette deuxième partie de saison. Ce sont les mêmes schémas que les reprennent pour aller mettre leur nez là où elles ne doivent pas. Le retour d’un A derrière tout ça n’apporte pas le dynamisme que j’aurais cru. D’ailleurs, les incrustations de textos à l’écran sont vraiment trop rapides pour moi, souvent je n’arrive pas à tout lire (ou alors c’est parce que je fais autre chose en même temps…). Par contre, j’ai bien aimé le retour des parents d’Arya sur le devant de la scène même si ça rappelle la 1e saison. De même, j’ai aimé la rencontre Toby-Caleb où celui-ci va lui parler de lui et Spencer, même si c’est tout à fait dispensable, on est d’accord, au moins il est correct. J’ai plus de mal avec Hanna et son chez Ken :/ Je continue donc à suivre plus par habitude que par plaisir.

Bon, je crois que c’est vraiment la fin pour moi. Toutes les scènes ou les personnages que j’avais bien aimés dans le film ou le livre sont massacrés. Clary joue trop la bosse super forte alors qu’elle vient de débarquer, ça m’énerve. Sa relation ambigüe avec Simon et Jace est super mal joué. Honnêtement quand elle débarque dans sa chambre et le voit torse nu, ça se voit que ça ne lui fait aucun effet et lui ne lui envoie pas la moindre vanne, c’est d’un triste ! La fête de Magnus est plate au possible. D’ailleurs celui-ci est ridicule avec ses oeillades à Alec et les petites phrases qu’il lui lance pour le draguer. Y a rien à sauver. Au revoir.

J’avais un peu peur au début de cet épisode entre l’intro façon film catastrophe et la réunion de l’équipe pour monter un plan pour sauver Lydia façon mauvais film d’espionnage ^^! Mais au final, je suis ravie de les voir à nouveau tous réunis avec Stiles aux commandes du plan de sauvetage. C’est amusant et inattendu de voir le duo Kira-Malia, cette dernière aidant l’autre à apprendre à contrôler ses pouvoirs avec plus ou moins de réussite. Mais surtout, le petit plus, c’est le retour du duo Scott-Liam que j’adore ensemble et qui offre un moment de franche rigolade quand la mère de Scott menace Liam ^^ La petite troupe part ensuite libérer Lydia qui a son rôle à jouer face à la Bête et aux Docteurs. C’est le point central de l’épisode et je trouve que le décor donne un peu une ambiance à la Sucker Punch que j’avais adoré. Le duo Malia-Kira fait toujours duo de bras cassés et elles m’agacent ici. Alors qu’au contraire, j’aime de plus en plus le duo Scott-Liam, surtout que ce dernier pousse Scott à arrêter de jouer les souffreteux et à se reprendre pour être un vrai Alpha. Mais bien sûr, c’est mon chouchou Stiles qui arrive le premier près de Lydia pour la sauver et la pauvre, elle est dans un état déplorable :s Mais il tombe sur le méchant docteur qui un peu plus tôt avait transformé une pauvre femme en Dread Doctors et qui essaie maintenant de récupérer des infos sur le pack auprès de Lydia. Hum hum. Pendant ce temps-là, Théo & Co arrivent à leur tour pour essayer de récupérer Lydia et vu comme Scott et Liam ont du mal avec les gardes (trop forts ceux-là de les battre avec leurs matraques), ils risquent de réussir, à moins que notre cher Parrish qui vient d’arriver ne les crame. Ça sent un bon petit affrontement dans le prochain épisode, surtout que Scott retrouve enfin son mordant d’alpha dans les dernières minutes. Allez, plus qu’un petit effort pour libérer Lydia ! J’espère juste que le prochain épisode n’y sera pas encore consacré.

Je suis un peu mitigée sur cet épisode. J’ai aimé toute l’histoire autour de Wells (mon perso chouchou) mais encore une fois, j’ai trouvé le méchant de la semaine inutile. J’ai aimé revoir le duo Barry-Wells travailler ensemble même si du coup les autres étaient en retrait. Wells est vraiment un personnage ambivalent. Il veut tout faire pour aider et retrouver sa fille, et en même temps il ne souhaite pas vraiment faire du mal à Barry & Co. Sinon, j’ai trouvé la famille West très lourde avec les courses de Wally et le côté donneuse de leçons d’Iris. J’ai vraiment l’impression que Wally pourrait être bien mieux utilisé.

  • Wolf Hall (2015) avec Mark Rylance, Damian Lewis,  Claire Foy, Edward Holcroft… ~ Ma note : 17 / 20

Episode 5 : Excellent épisode qui montre toute la richesse de la série. On voit tout le chemin parcouru par Cromwell depuis les débuts, combien il s’est rapproché du roi et quelle place privilégiée il détient. Il se passe énormément de choses dans cet épisode entre la mort de Catherine, la recherche d’un parti pour Mary, la rencontre avec Jane Seymour, la déchéance d’Anne et la suite de l’ascension de Cromwell. Celui-ci sauve quasiment la vie du roi dans cet épisode et il est désormais sont bras droit. C’est à lui que le roi s’adresse pour trouver comment répudier Anne pour installer Jane à la place. C’est perturbant de voir comme celui-ci traite les femmes avec aussi peu de considération. Il en a plus pour ses conseillers que pour elles. Il suffit de voir comme il vient s’excuser auprès de Cromwell après leur dispute. Cette série est d’ailleurs avant tout une série d’hommes, je trouve. Ceux-ci sont beaucoup plus mis en avant et approfondi que les femmes.

Episode 6 : Encore un très bon épisode pour clôturer cette saison. Celle-ci se concentre cette fois sur la chute d’Anne Boleyn et il est d’une cruauté qui fait froid dans le dos. Avec une réalisation minimaliste, on voit comment une cabale est organisée contre elle. C’est filmé avec beaucoup de distance à travers le regard de Cromwell qui reste très froid dans tout ça. On sent beaucoup de retenue chez lui, mais ça couve vraiment, à l’image de la dernière scène où il est avec Henry VIII. C’est frappant de voir la différence de réaction à la mort d’Anne, l’image est superbement filmée avec un Henry tout joyeux et un Cromwell triste et effrayé par ce roi. J’ai beaucoup aimé toute la photographie autour de la mise  à mort. C’est sobre et efficace, cela montre la grande violence de ce moment. La Reine et ses suivantes restent dignes jusqu’au bout, elles sont poignantes. Historiquement c’est assez rigoureux aussi. J’attends donc la prochaine saison avec plaisir.

Nouvel épisode très intense où on ne s’ennuie pas une minute. J’ai aimé toutes les intrigues imbriquées. Par contre, j’ai trouvé que toutes les scènes où Clarke et Lexa jouaient ensemble sonnaient vraiment faux. Au niveau de l’histoire, Lexa fait une proposition intéressante pour les Skycrews. Je ne pensais pas qu’ils accepteraient même si c’est très profitable pour eux. Ici, j’ai été surprise. J’ai aussi trouvé intéressant de découvrir comment fonctionnait le peuple de Lexa, leur capitale… J’étais comme Marcus j’avais les yeux partout. Lexa a su se montrer très forte dans cet épisode. Elle s’est affirmée comme chef (quand elle balance l’émissaire, qu’elle aide à la formation des jeunes recrues ou encore quand elle impose ses idées) et elle est bien entourée, j’aime son conseiller qui a la tête sur les épaules. Au contraire de Clarke qui est livrée à elle-même et fait un peu n’importe quoi. J’ai été surprise par l’étrange proposition du Prince, je ne pensais pas que la Reine des glaces voudrait à ce point se débarrasser de Lexa, mais la tentative de meurtre de Clarke contre Lexa s’est révélée pathétique. A l’inverse, du côté de Mount Weather, j’ai trouvé que ça bougeait bien. Cela m’a d’abord fait bizarre de voir autant d’insouciance dans un tel lieu après la mort de tant de gens là-bas. Mais j’ai aimé retrouver le côté badass de Raven et j’ai aimé la complicité d’Octavia et Bellamy, même si au final ils se sont tous fait manipuler par la Reine des glaces. Le parallèle entre la fin de Mount Weather et la cérémonie d’union de Clarke et Lexa était très fort. Mais la fin est vraiment triste, entre une Raven anéantie par ce qui vient de se passer, un Bellamy encore rejeté et une Clarke plus pénible que jamais qui rejette tout le monde pour jouer les pauvres otages politique pendant que sa mère, Marcus et Bellamy vont protéger leur peuple. Heureusement la suite promet du plus lourd encore.

Toujours aussi moyen. Cet épisode était très fouilli. J’ai pas trop compris pourquoi on parlait de la libération de Nyssa maintenant, ça n’apportait rien à l’épisode avant les toutes dernières minutes et encore on a l’impression que ça sort de nulle part, surtout qu’elle pourrait se débarrasser de Malcom toute seule. La campagne d’Oliver est toujours aussi inexistante depuis l’accident de Félicity et en plus il recommence à porter tout le poids du monde sur ses épaules. En plus, le début est assez mou avec Théa qui tombe malade. Elle plombe un peu l’ambiance même si elle permet à son père d’être très touchant ici. Seul point positif, le retour de Ray avec la bonne petit course poursuite avec Oliver et de jolis combat. Ses retrouvailles avec Théa étaient touchantes même si celle-ci va mal. C’était aussi intéressant de voir le duel de hacker entre Félicity et son père (j’adore l’acteur ><). Mais gros point négatif : on a le retour des flashback d’Oliver…

 

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina