Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Act-Age de Tatsuya Matsuki et Shiro Usazaki

Titre : Act Age

Auteurs : Tatsuya Matsuki (scénario) et Shiro Usazaki (dessins)

Editeur vf : Ki-Oon (shonen)

Année de parution vf :  Depuis 2020

Nombre de tomes vf  : 2 (encours)

Histoire : Plongez dans les coulisses impitoyables du monde des acteurs et assistez à l’éclosion d’une future star !
Des dizaines de milliers de candidats pour une poignée d’élus… L’agence Stars est connue pour la sévérité de sa sélection, mais aussi pour son aptitude à dénicher les étoiles du cinéma de demain. Derrière les paillettes et la lumière des projecteurs se joue une lutte féroce pour la survie… C’est dans ce climat ultra-compétitif que la jeune Kei tente sa chance, poussée par la nécessité de trouver un gagne-pain pour nourrir ses frères et sœurs.
Quand Sumiji Kuroyama, réalisateur aussi génial que méconnu, découvre la lycéenne au cours d’un casting, c’est le coup de cœur : cette Kei Yonagi est une véritable pépite ! Elle ne joue pas, elle devient son personnage. Il le sait, cette technique à double tranchant peut mener à la gloire comme à la folie… Malgré tout, il prend l’adolescente sous son aile pour polir ce diamant brut et dévoiler son éclat. De plateaux en auditions, Kei débute à marche forcée l’apprentissage du dur métier d’actrice ! Lire la suite « Act-Age de Tatsuya Matsuki et Shiro Usazaki »

Livres - Jeunesse / Young Adult

Elvis de Taï-Marc Le Thanh et Rebecca Dautremer

Titre : Elvis

Auteurs : Taï-Marc Le Thanh (histoire) et Rebecca Dautremer (dessins)

Éditeur : Gautier-Languereau

Année de parution : 2008

Nombre de pages : 40

Histoire : Les parents d’Elvis étaient très pauvres. Pourtant, pour son dixième anniversaire, son père lui offrit un cadeau magnifique. Il tint son fils par les épaules et lui dit : « Mon petit, tu as maintenant dix ans et je voudrais te donner le seul objet auquel je tienne vraiment. »
Elvis ouvrit alors son paquet. C’était une guitare.

Lire la suite « Elvis de Taï-Marc Le Thanh et Rebecca Dautremer »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Black or White de Sachimo

Titre : Black or White

Auteur : Sachimo

Éditeur vf : IDP – Boys Love (Hana)

Année de parution vf : 2019

Nombre de tomes : 1 (en cours)

Histoire : Shige Ôsawa et Shin Washimiya (noms de scène) sont tous deux acteurs. L’un, beau et plein d’assurance, est adulé pour ses rôles de princes charmants, tandis que l’autre est dédaigné à cause de ses rôles de méchants, de ses regards sombres et de son côté taciturne.
Personne ne sait que les deux hommes se connaissent depuis longtemps, sont en couple et vivent ensemble ; mais la situation reste vivable, tant qu’ils restent plus ou moins incognitos.
Mais lorsqu’au cours d’une émission de variété, Shin montre au reste du monde qu’il est lui aussi capable de sourire, toute l’attention du public se focalise brutalement sur lui, et les choses deviennent subitement très compliquées pour notre couple…

Lire la suite « Black or White de Sachimo »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Marion de Yuu Hikasa

Titre : Marion

Auteur : Yuu Hikasa

Éditeur vf : Komikku

Années de parution vf : 2018-2019

Nombre de tomes vf : 2 (série terminée)

Histoire : Paris, 1940. Marion est une môme des rues. Montée à la capitale pour de mauvaises raisons, elle est la meneuse d’une bande de garnements qui détrousse les gens. Mais un jour, son destin va basculer. Aaron Rosenberg est compositeur et il est le directeur musical du Doelion, un des plus prestigieux music-halls de Paris. Il monte un spectacle sur Jeanne d’Arc, mais à un mois de la première il n’a toujours pas de chanteuse principale. Alors qu’il se promène dans la rue, il entend Marion chanter et il est totalement époustouflé par sa voix. Il lui propose le rôle sur un coup de tête, mais la jeune fille est très méfiante. Alors que l’armée allemande est aux portes de Paris, une aventure incroyable va débuter pour Marion !

Lire la suite « Marion de Yuu Hikasa »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Fool’s Paradise de Ninjyamu et Misao

Titre : Fool’s Paradise

Auteurs : Ninjyamu (Histoire) et Misao (Dessins)

Éditeur vf : Kana (Dark)

Année de parution vf : 2018-2019

Nombre de tomes vf : 4 (série terminée)

Histoire : La super-idole Sela Hiiragi a été gravement blessée dans un attentat à la bombe. Tout le monde pense que l’auteur des faits pourrait être Kazutaka Nichiya, un garçon ayant commis plusieurs attentats à la bombe quelques années plus tôt, alors qu’il avait 13 ans.
Après cet incident, l’amour qu’éprouvent les fans pour Sela fait place à une haine collective à l’égard du criminel, ce qui bouleverse petit à petit la société japonaise…

Lire la suite « Fool’s Paradise de Ninjyamu et Misao »

Bilans livresques

Bilan de mes lectures en Juillet

Lire la suite « Bilan de mes lectures en Juillet »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Kiss me at Midnight de Rin Mikimoto

Titre : Kiss me at Midnight

Auteur : Rin Mikimoto

Éditeur vf : Pika (shojo – Cherry Blush)

Année de parution vf : Depuis 2018

Nombre de tomes vf : 9 (en cours)

Histoire : Ce shojo remet au goût du jour le conte de Cendrillon aux détails près que notre Cendrillon n’est pas servante mais une élève modèle extrêmement séreuse et que notre Prince Charmant, une star du cinéma, bien différent du preux chevalier sans peur et sans reproche du conte…
Ce cocktail détonant donne lieu à des situations plus cocasses les unes que les autres : en effet, si Hinana souhaite protéger à tout prix son image de jeune fille modèle en ayant recours à d’astucieux stratagèmes, Kaede, lui, vit de façon inconséquente dans la bulle où l’enferme la célébrité et ne se gêne pas pour bousculer les habitudes de la jeune fille.

Lire la suite « Kiss me at Midnight de Rin Mikimoto »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

I Dream of Love d’Arina Tanemura

 3196147727_1_6_VFf8rybS 31.Ai.Dream.full.1487182

Titre : I Dream of Love

Auteur : Arina Tanemura

Éditeur vf : Delcourt/Tonkam

Années de parution : Depuis 2015

Nb de tomes vf : 5 (en cours)

Résumé du tome 1 : À 15 ans, Chikagé a choisi un avenir incertain plutôt qu’une belle histoire.
Aujourd’hui, à 31 ans, célibataire, elle regrette sa vie juste passable. Tout bascule le jour où elle apprend le couple de son premier amour. Pour l’aider, Tokita, qui l’aime en secret, lui remet « l’Idream », pour qu’elle retrouve à nouveau le physique de ses 15 ans. L’occasion pour Chikagé de tout recommencer…

Mes avis :

Tome 1

Une jolie surprise encore de la part de cette auteur que j’aime tant et qui arrive à nous livrer un josei (son premier ?) empli d’une grande douceur et naïveté comme elle sait si bien le faire. En effet, cette ambiance à la fois douce et naïve pour traiter de sujet grave est un peu sa marque de fabrique quand on a lu ses précédents titres : Full Moon, The Gentleman Alliance ou Princesse Sakura. Du coup, l’idée de prendre une jeune femme vierge de 31 ans qui voudrait recommencer sa vie parce qu’elle pense l’avoir ratée est vraiment touchante. Qui ne voudrait pas revenir en arrière pour faire ce qu’il n’a pas osé autrefois, je pense que cela parle à tout le monde. Après certes l’histoire est classique et reprend les sujets chers à l’auteur mais cela fonctionne très bien. On devine rapidement avec qui l’héroïne va finir. Les personnages masculins ont les mêmes traits de caractères d’un titre à l’autre mais me plaisent toujours autant. Je suis juste un peu gênée par « la romance » qui semble naître entre cette femme de 31 ans, qui certes reprend un corps d’adolescente, et un garçon de 15 ans. L’un de ses autres titres avait aussi une héroïne plus vieille que le héros et ça me perturbait… Par contre, j’aime toujours autant son dessin, son utilisation des trames et la vivacité de ses planches. Je la retrouve vraiment avec plaisir dans ce titre.

Tome 2

Mon coup de coeur se confirme avec ce deuxième tome. J’ai énormément aimé le traitement des émotions des personnages, surtout du côté de Tokita dont on découvre le passé ici. Le tome s’ouvre avec un chapitre consacré à leur passé et ce chapitre apporte énormément à l’histoire. On comprend mieux le parcours de celui-ci et la façon dont il perçoit Chikagé. Ses sentiments entre amour et admiration sont magnifiquement décrits. Arina Tanemura met en avant des réactions très adultes chez ses personnages, qu’elle oppose avec ceux moins réfléchis des adolescents. La dichotomie entre les deux est bien jouée, on a du mal à choisir entre la fougue de la jeunesse et la maturité des adultes. Du coup, je me sens vraiment impliquée dans l’histoire aux côtés de Chikagé chez qui je me retrouve pas mal. L’histoire par contre avance peu, elle continue son boulot d’idol et entre en compétition avec celle qu’elle avait remplacé, Yoko. Mais surtout, elle en apprend plus sur le jeune Hibiki, qui se révèle un personnage très intéressant et bien plus mature qu’elle le croyait. Il m’amuse et me plaît beaucoup. Et pour finir, elle recroise son premier amour, Haru et se retrouve dans une position délicate qui donne très très envie de lire la suite. Quel dommage que les tomes ne sortent pas plus vite !

Petit plus : l’interview d’Arina Tanemura à la fin nous en apprend pas mal sur la genèse de cette série. J’adore.

Tome 3

Première fois que je suis un peu déçue par cette série. J’ai juste adoré la première moitié avec les retrouvailles entre Chikagé et Haru. C’était tendre, touchant, amusant et drôlement émouvant. J’ai aimé leur maladresse à tous les deux, de même que le fait qu’ils n’arrivent pas à tourner la page. J’ai trouvé l’auteur très juste quand elle raconte que des petites histoires de notre jeunesse ont parfois encore un impact sur notre vie d’adulte. J’ai vraiment beaucoup aimé le personnage d’Haru qui est quelqu’un de droit et d’attentionné. Chikagé m’a plus agacée tant je l’ai trouvée naïve et immature. Mais mon dieu que j’ai été déçue après avoir vu mes espoirs déçus justement. Je n’ai pas aimé qu’Haru se mette en retrait comme ça au profit de Tokita que je trouve vraiment fade et j’espère bien revoir le trio avec un Haru plus combattif par la suite. La seconde partie du tome consacrée à Akari me plaît moins. Elle est plus classique. D’ailleurs j’ai trouvé que l’auteur manquait cruellement de subtilité en l’amenant, d’habitude elle fait mieux. Le fait qu’Akari (Chikagé version 15 ans) se pose vraiment la question de sortir avec un gamin de cet âge-là me gêne énormément, c’est pire que dans sa série Lovely Fridays. Je ne comprends pas ce choix de l’auteur dans ces deux séries…

Tome 4

Voilà un peu le tome de la rupture pour moi. Celui-ci étant consacré à la romance entre Akari et Lu, j’ai eu beaucoup beaucoup de mal. Dois-je rappeler qu’Akari/Chikage a 31 ans, tandis que Lu n’en a que 15 ?! Non, je ne peux pas accepter ni comprendre cette volonté d’Arina Tanemura de les mettre en couple. Oui, elle veut montrer à Chikage ce qu’elle a raté étant adolescente mais ce n’est pas la solution. Ça m’agace énormément qu’elle puisse montrer qu’étant jeune elle était belle et que maintenant parce qu’elle est dans la trentaine elle serait moche, fade et sans saveur. C’est méchant et pas très crédible non plus. Je n’aime pas les choix qu’elle fait. En plus, tous ceux qui pourrait la faire changer et prendre conscience de ses erreurs sont en retrait dans ce tome que ce soit Tokita ou Hibiki. Alors oui, Lu est mignon et touchant. C’est un gentil garçon qui mérite d’être heureux mais sa relation avec Akari en plus d’être fausse est toxique. Alors, j’ai été ravie qu’elle y mette un terme avant la fin du tome, même si là aussi c’est hyper cliché. Et c’est bien ce que je reproche à l’autrice, de nous donner maintenant une romance ultra classique alors qu’avec ses idées de départ elle aurait pu faire une histoire beaucoup plus sensible et travaillée. Je suis déçue, on n’est plus dans le josei du début mais dans un banal et insipide shojo.

Tome 5

Je confirme que la série a définitivement pris l’eau ici… Avec sa parution sporadique, je ne me rappelais plus combien j’avais déjà été déçue dans le tome précédent et je crois que là ce fut encore pire. On oublie complètement le côté josei, ok. Mais on est aussi en train de complètement oublier le côté idol qui me plaisait bien. En plus, Akari est une vraie girouette. Franchement, je ne comprends rien à ses sentiments et multiples revirements. C’est atroce et forcément pas crédible, ni touchant, pour un sou, un comble ! Alors certes, c’est sympa de découvrir l’histoire de Tokita et Hina. Ils sont mignons tout plein. Leur histoire est belle et touchante, parce qu’elle part d’un gros raté si je puis dire, et qu’en plus ils sont assez maladroits tous les deux mais qu’ils se sont bonifiés au contact l’un de l’autre et ont su se rendre heureux. Mais franchement, je n’ai pas compris ce que ça venait faire là. Ça tombe vraiment comme un cheveux sur la soupe et ça occupe les trois quarts du tome… Je pense encore essayer un tome mais si ça continue dans cette veine, j’arrête là, surtout que même la qualité des dessins baisse pour moi. Hibiki est devenu particulièrement moche V.V

Ma note : 12 / 20

Tanemura.Arina.600.1794925

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Runway of Lovers de Yuka Shibano & Wataru Tanaka

3206135533_1_4_TUzBOI1e

Titre : Runway of Lovers

Auteur : Yuka Shibano & Wataru Tanaka

Année de parution vf : 2013

Editeur : Soleil

Nb de tomes : 3 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Yui est un jeune mannequin en pleine gloire qui ne vit donc que pour son travail. Alors que son rêve de travailler à Paris est sur le point de se réaliser, son quotidien se trouve bouleversé par l’apparition de Aki, débutante dans le milieu, qui devient sa nouvelle colocataire. Cette dernière, naïve et enjouée, est en admiration totale devant Yui, qui la trouve empotée et stupide, jusqu’au jour où elle découvre son potentiel lors d’un shooting. Les regards sont ainsi de plus en plus portés sur cette dernière, et elle ne laisse pas indifférent le célèbre photographe Katsuki, qui n’est autre que l’ex de Yui dont elle est encore amoureuse. Aurait-elle trouvé à la fois la rivale et l’amie capable de lui rendre la joie de vivre ?

Mes avis :

Tome 1
J’ai été agréablement surprise pour les débuts de cette courte série. Les personnages me parlent, surtout Yui et Katsuki, dont le destin m’a touchée (j’aime les amours contrariés). J’ai plus de mal avec Aki, qui n’a pas encore été assez creusée. Par contre, j’ai été très déçue de voir que l’histoire principale s’arrêtait si vite pour laisser la place à un autre travail de l’auteur…

Tome 2
J’aime de plus en plus cette histoire et les sentiments à fleur de peau de Yui. Je trouve par contre Aki très agaçante, du coup je n’arrive pas à m’attacher au personnage. De même, Katsuki est bien trop gentil et passif à mon goût. Sinon, une bonne petite série sur le milieu de la mode avec de très beaux passages lors des défilés.

Tome 3
Une fin très convenue qui satisfera peut-être certains mais pas moi. Je n’ai pas aimé le tournant qu’a pris l’histoire en se concentrant sur la relation mère-fille d’un côté et l’amitié entre les deux mannequins de l’autre. Au final, Katsuki n’apporte rien à l’histoire et malgré les bons sentiments que l’auteur a voulu déployer la sauce n’a pas prise dans la relation entre les parents de Yui. Bof

runway-of-loverst3

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Skip Beat! de Yoshiki Nakamura

Titre : Skip Beat!

Auteur : Yoshiki Nakamura

Éditeur vf : Casterman (Sakka)

Années de parution vf : Depuis 2008

Nombre de tomes vf : 41 (en cours)

Résumé du tome 1 : Kyôko Mogami est une jeune fille travailleuse, gentille et serviable. Elle vit à Tokyo avec son ami d’enfance Shô Fuwa, qu’elle a suivi dès la fin du collège pour l’aider à réaliser son rêve : devenir une star du show business.
À présent, Shô commence à avoir du succès et il le doit en grande partie à Kyôko, qui cumule deux jobs pour subvenir à leurs besoins. Mais en fait, il s’est bien servi d’elle ! Et lorsque celle-ci le surprend en plein aveu, son côté obscur surgit soudain. Elle devient alors obsédée par son besoin de vengeance. Pour faire mordre la poussière à Shô, elle doit entrer à son tour dans le show business et grimper les échelons qui mènent à la gloire. D’emblée, elle cible la plus grosse agence d’artistes, celle où est le rival de Shô, et réussi à être autorisée à passer une audition…

Lire la suite « Skip Beat! de Yoshiki Nakamura »