Livres - Fantasy / Fantastique

Déracinée de Naomi Novik

Titre : Déracinée

Auteur : Naomi Novik

Editeur vf : Pygmalion (grand format) / J’ai Lu Fantasy (poche)

Année de parution vf : 2017

Nombre de pages : 508

Histoire : Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu’il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d’un éclat sans pareil. Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d’échange dans cette vallée menacée par la corruption. Car si les villageois demeurent dans la région, c’est uniquement grâce aux pouvoirs du « Dragon ». Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes. En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l’accompagne dans sa tour pour le servir. L’heure de la sélection approche et tout le monde s’est préparé au départ de la perle rare. Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu…

Lire la suite « Déracinée de Naomi Novik »

RDV Livresques

Throwback Thursday #2019-35

Voici ma nouvelle participation au rendez-vous livresque de Car0le du blog My Bo0ks, dont je vais vous rappeler les principes puisqu’elle vient de reprendre les rênes.

Qu’est-ce que ce rendez-vous livresque ?

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est annoncé sur le blog de Car0le auquel il faut répondre en sortant de sa bibliothèque un livre y correspondant. C’est l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres aux lecteurs du blog, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Le thème de cette semaine : Halloween Lire la suite « Throwback Thursday #2019-35 »

Divers

TAG : Back to Hogwarts !

Bonjour à tous, ça faisait longtemps que je n’en avais pas posté, alors en ce jour de rentrée scolaire pour les élèves comme pour leurs enseignants (dont je fais partie…), je vous présente un petit TAG que j’ai découvert hier soir sur le blog du Petit Moment Littéraire, et qu’en bonne Potterhead, j’étais obligée de faire ^-^

Bonne lecture !

Lire la suite « TAG : Back to Hogwarts ! »

Séries Tv - Films

Ponyo sur la falaise

Titre : Ponyo sur la falaise

Réalisateur : Hayao Miyazaki

Année de sortie : 2008

Pays : Japon

Genre : Film d’animation – Fantastique – Écologie – Aventure

Durée : 1 h 41

Histoire : Le petit Sosuke, cinq ans, habite un village construit au sommet d’une falaise qui surplombe la Mer Intérieure. Un beau matin, alors qu’il joue sur la plage en contrebas, il découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui dans un seau.
Ponyo est aussi fascinée par Sosuke que ce dernier l’est par elle. Le petit garçon lui promet de la protéger et de s’occuper d’elle, mais le père de Ponyo, Fujimoto – un sorcier autrefois humain qui vit tout au fond de la mer – la force à revenir avec lui dans les profondeurs. Bien décidée à devenir humaine, Ponyo s’échappe pour retrouver Sosuke.
Mais avant de prendre la fuite, elle répand l’élixir magique de Fujimoto, l’Eau de la Vie, dans l’océan. Le niveau de la mer s’élève, et les soeurs de Ponyo sont transformées en vagues gigantesques qui montent jusqu’à la maison de Sosuke sur la falaise, et engloutissent le village…

Lire la suite « Ponyo sur la falaise »

Livres - Jeunesse / Young Adult

Harry Potter and the Chamber of Secrets – Version illustrée – de J.K. Rowling

couv12676443

Titre : Harry Potter et la chambre des secrets / Harry Potter and the Chamber of Secrets

Auteur : J. K. Rowling

Illustrateur : Jim Kay

Editeur : Arthur A. Levine Books / Scholastic (version américaine)

Année de parution : 2016

Résumé : Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

hp2_snowscene

Mon avis :

Tout comme pour le tome précédent, j’ai choisi pour cette réédition d’Harry Potter de prendre la version américaine dont je préfère vraiment la police d’écriture. Cette fois le couverture joue à fond dans les couleurs de l’automne et ça tombe bien puisque c’est le moment que j’ai choisi pour le lire.

Concernant l’objet, il est toujours aussi beau et soigné. On retrouve la jaquette avec le titre en relief. On retrouve le signet assorti à la couleur de la reliure (orange) et on retrouve les jolies illustrations à l’intérieur des rabats du livre avec la serre du professeur Chourave, élément central de l’histoire de ce tome. Les illustrations à l’intérieur sont toujours aussi belles et aussi raccord avec l’histoire (cf celles que j’ai mises plus bas) mais le gros bémol c’est que j’ai vraiment eu l’impression d’en avoir moins proportionnellement au nombre de pages que dans le tome 1, notamment dans les derniers chapitres où j’aurais bien aimé voir un dessin de Tom par exemple ce qui n’est jamais arrivé. Je suis donc un peu déçue de ce côté-là.

Concernant l’histoire, j’ai vraiment aimé redécouvrir celle de la Chambre des secrets que je ne connaissais que par son adaptation au cinéma. J’ai trouvé celle-ci plus angoissante et mieux ficelée dans le livre de J. K. Rowling. Au cinéma tout allait un peu trop vite. Ici, l’auteur prend le temps de poser son histoire. Le début est assez lent, on retrouve les personnages tels qu’on les a connus mais l’auteur élargit aussi son univers grâce à l’arrivée de Dobby et de Gilderoy Lockart entre autres. Elle nous entraîne aussi assez vite vers quelque chose de plus sombre à l’image du moment où Harry atterrit dans l’Allée des Embrumes et cela dure tout au long de l’histoire. L’ambiance se fait plus sombre, plus menaçante et les angoisses qu’avaient ressenties Harry, Hermione et Ron dans le premier tome gagnent l’ensemble des élèves et des professeurs cette fois. La menace qui plane se fait de plus en plus concrète même si tout le monde ne sait pas encore que cela vient de Voldemort. J’ai beaucoup aimé la façon dont J. K. Rowling développe peu à peu cette peur insidieuse. On retrouve une nouvelle fois Harry au centre des rumeurs et il n’a vraiment pas une position facile. Mais en même temps, l’auteure ménage des petits moments assez sympathiques et drôles notamment dès que ça touche le nouveau professeur en Défense contre les forces du mal ou le nouveau et chatouilleux Préfet, Percy. J’ai beaucoup aimé ces petits moments qui sont vraiment nécessaires pour alléger l’histoire.

Après malgré le début assez lent, l’histoire monte en puissance peu à peu en même temps que la tension augmente. La fin est bien rythmée mais moins précipitée que dans le tome précédent. J. K. Rowling prend plus le temps de conclure les choses. On sent que sont histoire a été mieux développée et d’ailleurs elle commence aussi à élargir sa mythologie. La preuve, elle commence à évoquer aussi bien le passé de Voldemort, que celui de Dumbledore ou de la création de Poudlard. Il ne s’agit plus juste de créatures et de formules magiques mais d’un vrai monde magique bien plus crédible. De même, j’ai été contente de découvrir de nouveaux lieux comme la demeure des Weastley (j’en suis totalement fan ><), l’Allée des Embrumes, la serre de Mme Chourave ou encore le bureau de Dumbledore.

Comparé au film, il y a bien sûr de nombreux ajouts et des scènes sensiblement différentes. Ainsi j’aurais bien aimé que le film conserve la fameuse fête de la Mort de Nick ou encore qu’il marque plus le temps qui passe aussi bien après la « transformation » d’Hermione, qu’après l’arrestation d’Hagrid. Dans le livre, j’ai aimé que tout ne s’enchaîne pas et que parfois plusieurs mois passent. Après, je ne vais pas lister ici toutes les différences entre ces deux médias, chacun a ses qualités et ses défauts, moi je n’ai pas de préférences particulières pour l’un et l’autre et je trouve qu’ils se complètent bien au contraire.

En tout cas, ce tome marque pour moi le choix de l’auteure d’entrer dans quelque chose de plus sombre et plus sérieux, ainsi que de creuser son univers, et c’est en soit une vraie réussite malgré ma déception quant au manque d’illustrations notamment sur la fin.

Ma note : 17 / 20

Comme pour le précédent voici une petite galerie des illustrations qu’on peut trouver dans ce nouveau tome :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Livres - Jeunesse / Young Adult

Harry Potter and the Sorcere’s Stone – Version illustrée – de J.K. Rowling

harry-potter-illustrated-scholastic

Titre : Harry Potter and the Sorcerer’s Stone – Illustrated version

Auteur : J.K. Rowling

Illustrateur : Jim Kay

Editeur : Scholastic (USA)

Année de parution : 2015

Résumé : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis :

Il faut savoir avant toute chose que j’ai découvert la saga Harry Potter avec les films. J’ai tenté bien après de lire les livres et je dois dire que j’ai jamais réussi à finir le 1er tome que ce soit en français ou en vo. La ressortie de celui-ci en version illustrée était donc à nouveau pour moi l’occasion de tenter d’aller outre mes blocages (je n’aime pas du tout le style de l’auteur et sa narration dans ce tome…) pour enfin le découvrir et tant qu’à faire, j’ai préféré le prendre en VO puisque je l’avais déjà en VF dans ma bibliothèque.

Une fois ce choix fait, je me suis aussi demandée quelle version j’allais bien prendre, l’anglaise avec la vraie couverture originale mais dont je n’aimais pas du tout la police du titre, ou bien l’américaine, qui bien que ce ne soit pas tout à fait à la vraie édition originale, avait le mérite d’avoir repris la superbe police des films. Mon choix fut vite fait quand on sait la place que j’accorde à l’esthétique de mes livres ^^ Me voici donc partie à lire la version américaine de cette nouvelle édition d’Harry Potter.

Intéressons-nous d’abord à l’objet en lui-même, qui est quand même la première raison de mon achat. Nous voici en présence d’un très très bel objet. La qualité du papier pour la jaquette est excellente et la police d’écriture choisie par Scholastic est superbe, en plus d’être en relief (même si elle cache un bout du dessin, ce qui n’est pas grave puisqu’on le retrouve en entier à l’intérieur). Le livre en lui-même est de belle faction avec un signet rouge parfaitement assorti à la reliure. Ce n’est pas du papier glacé, mais le papier est bien épais et fait parfaitement ressortir les couleurs des illustrations. Celles-ci sont tout juste magnifiques ! Elles retranscrivent parfaitement l’ambiance de l’histoire et c’est un pur régal de les admirer. Il n’y a aucune concession dedans, on n’a pas essayé d’embellir les personnages qui ne le sont pas, au contraire les dessins sont fidèles aux descriptions de l’auteur. Les paysages sont enchanteurs et de toute beauté. Il est amusant aussi de voir certaines illustrations se développant sur des doubles pages, ou bien donnant l’impression de sortir d’un encyclopédie magique. J’ai aussi beaucoup aimé le fait que chaque tête de chapitre soit accompagnée d’une illustration mettant en lumière le sujet de celui-ci. C’est un travail de haute volée. Je regrette juste l’absence de certaines scènes dans ses illustrations et notamment la diminution de celles-ci dans les dernières pages, comme si le texte prenait le pas sur les dessins, dommage. Le choix de présenter le texte en deux colonnes et judicieux au vu de la taille de l’ouvrage et le rend plus plaisant à lire. Je sors donc ravie de cet achat, c’est vraiment un très bel objet que je suis fière d’avoir.

En ce qui concerne l’histoire, il était à prévoir que je retrouverais les mêmes défauts que j’avais pu voir autrefois. Cependant, le fait que les illustrations accompagnent l’histoire m’a vraiment aidé à persévérer dans ma lecture. Et finalement, j’ai trouvé ça moins mal écrit qu’à l’époque (désolée pour les fans ><). Comme j’ai commencé par les films, je n’ai pu m’empêcher de comparer et je trouve que le premier film et très fidèle au livre, il a très bien su en garder le meilleur et adapter l’histoire pour la rendre plus digeste. J’ai aimé quand même découvrir des approfondissements de certains passages de l’histoire, comme le début quand Harry est chez les Dudley, ou bien les entourloupes que lui fait Malfoy, ou encore la quête pour arrêter Quirrell. Cependant, c’est avec le même regret que j’aurais aimé justement voir la fin de celui-ci, quel dommage de nous priver de la scène où Dumbledore arrive et sauve Harry. J’ai également eu du mal avec certains raccourcis de l’auteur : le rapprochement avec Hermione, les relations d’Harry avec ses camarades en général manquent de détails, de même que certains personnages qui sont à peine esquissés. Alors c’est peut-être juste moi qui suis impatiente, mais cela m’a manqué tellement je connais bien toute cette petite famille maintenant après toutes ces années passées avec eux. Bien sûr, l’histoire et surtout l’univers m’ont énormément plu. Ce dernier est d’une richesse incroyable et je trouve encore époustouflant que J.K. Rowling ait eu une imagination pareille aussi bien pour les noms, les lieux, les décors, les objets, les personnages, bref tout ce qui peuple l’univers d’Harry Potter. Rien que pour ça, cela en fait une oeuvre culte.

Je ressors donc ravie de ma lecture, aussi bien parce que j’ai redécouvert l’histoire mais aussi parce que ce fut un régal pour les yeux !

Ma note : 16 / 20

 Et bien sûr voici quelques unes des magnifiques illustrations de Jim Kay :