Livres - Fantasy / Fantastique

Le Dieu Oiseau d’Aurélie Wellenstein

Titre : Le Dieu Oiseau

Auteur : Aurélie Wellenstein

Editeur : Scrinéo (grand format) / Pocket imaginaire (poche)

Année de parution : 2018 (grand format) / 2020 (poche)

Nombre de pages  : 344

Histoire : Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du « banquet » : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires. Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Sa seule perspective d’avenir est de participer à la compétition de « l’homme-oiseau », afin de renverser l’équilibre des pouvoirs en place et de se venger. Qui du maître ou de l’esclave va remporter la bataille ? Quel enjeu pour les habitants de l’île ? Quel est le prix à payer pour la victoire ?
Lire la suite « Le Dieu Oiseau d’Aurélie Wellenstein »

Bilans livresques

Bilan de mes lectures en Août

Lire la suite « Bilan de mes lectures en Août »

Bilans livresques

Bilan de mes lectures en Janvier

Une nouvelle année commence et pour une fois, j’ai eu un bon mois de lecture en janvier avec de la quantité et de la diversité. Bien sûr, je n’ai pas forcément tout aimé, j’aurais aimé apprécier plus certains titres mais dans l’ensemble je suis très contente. Et vous, êtes-vous satisfaits de votre premier bilan de l’année ?

Lire la suite « Bilan de mes lectures en Janvier »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Darwin’s Game de Flipflops

Titre : Darwin’s Game

Auteur : Flipflops

Éditeur vf : Ki-Oon (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2014

Nombre de tomes vf : 15 (en cours)

Résumé du tome 1 : “Le joueur Kyoda demande votre aide ! Rejoignez vous aussi le Darwin’s Game et volez à son secours !”
La vie de Kaname Sudo bascule le jour où ces quelques mots a priori inoffensifs s’affichent sur son portable. Il a le malheur d’accepter l’invitation. Aussitôt mordu au cou par un serpent virtuel surgi de l’écran, il est désormais l’esclave d’un jeu impitoyable, le Darwin’s Game, véritable arène urbaine dans laquelle des participants interconnectés via un réseau social s’affrontent dans des duels à mort. Très vite, le lycéen doit se rendre à l’évidence : même s’il essaie de se soustraire au jeu, ses adversaires, attirés par l’appât du gain et le frisson du combat, sont prêts à tout pour le retrouver…
Entre Gantz et Battle Royale, un jeu de mort implacable sur fond de bataille urbaine 2.0 !

Lire la suite « Darwin’s Game de Flipflops »

Divers

Deadman Wonderland de Kazuma Kondou et Jinsei Kataoka

Titre : Deadman Wonderland

Auteurs : Kazuma Kondou et Jinsei Kataoka

Editeur vf : Kana (Dark)

Années de parution : 2010-2014

Nombre de tomes : 13 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Deadman Wonderland, la prison d’où on ne revient pas !
Ganta est accusé d’avoir tué tous les élèves de sa classe. Il est incarcéré à la prison Deadman Wonderland. Pour gagner des jours de vie supplémentaires, les détenus doivent s’affronter dans des épreuves mortelles! Ganta parviendra-t-il à rester en vie ?

Mes avis :

Tome 1

Après avoir essayé et pas aimé leur série la plus récente, j’ai voulu voir si j’aurais le même problème avec leur précédente dont j’ai toujours aimé les couvertures. Si j’ai trouvé le dessin moins putassier et l’histoire moins sanguinolente, je dois que ce n’est toujours pas fait pour moi. Ce titre surfe sur la vague des survivals qui étaient à la mode à l’époque et je n’ai jamais trop aimé. Je reconnais que le dessinateur a un joli coup de crayon, que le scénariste a su bâtir un univers intriguant mais je n’accroche pas.

Lire la suite « Deadman Wonderland de Kazuma Kondou et Jinsei Kataoka »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Alice in Borderland de Haro Asô

Titre : Alice in Borderland

Auteur : Haro Asô

Editeur vf : Delcourt

Années de parution vf : 2013-2017

Nombre de tomes : 18 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Alice, Karube et Chôta. Trois potes. Trois rêveurs. Trois glandeurs. Trois garçons en décalage avec la société… qu’un feu d’artifice va projeter dans un Japon parallèle et contraindre à affronter des épreuves terrifiantes pour rester en vie ! Plus question de se laisser bercer par le confort, il va falloir agir vite, intelligemment et efficacement pour gagner le répit nécessaire pour commencer à percer l’univers dangereux et impitoyable de Borderland… Car à Borderland, la survie se gagne au jour le jour, au fil de jeux funestes !

Mes avis :

Tome 1

Après avoir entendu beaucoup de bien de ce titre à droite à gauche, j’ai voulu tester, même si a priori le survival n’est pas mon genre de prédilection. Et je dois avouer que la mise en place de l’histoire est assez bien fait et accrocheuse. On plonge rapidement dans l’univers dérangeant et violent dans lequel le trio d’amis doit désormais survivre après un mystérieux feu d’artifice. L’ensemble fait très shonen, à savoir, que pour le moment c’est assez bourrin et superficiel. Je ne suis pas non plus fan des dessins mêmes s’ils sont corrects. Je trouve juste le titre un peu fade et déjà vu pour le moment. Ça manque de profondeur et de noirceur par rapport à un bon seinen (genre que je préfère) et les personnages sont assez caricaturaux. Mais ce premier tome fait son job, il est accrocheur, prenant et donne envie de lire la suite.

Lire la suite « Alice in Borderland de Haro Asô »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Fire punch de Tatsuki Fujimoto

Titre : Fire Punch

Auteur : Tatsuki Fujimoto

Éditeur vf : Kazé (seinen)

Années de parution vf : 2017-2018

Nombre de tomes vf : 8 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa sœur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

Mes avis :

Tome 1

Voici une nouvelle série que sur un malentendu, j’ai failli ne pas prendre. En effet en regardant la couverture et en découvrant le titre, je me voyais avec un nouveau shonen plein de nekketsu comme on en a à la pelle en France. Heureusement, une amie m’a fait découvrir le résumé et j’ai vite changé d’avis. En effet, Fire Punch est un seinen qui se passe dans un futur postapocalyptique. C’est un titre dur, brut avec une société très divisé et un héros plein de fureur vengeresse. J’ai beaucoup aimé !

Lire la suite « Fire punch de Tatsuki Fujimoto »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Golden Kamui de Satoru Noda

A17141-2772985080.1461745109

Titre : Golden Kamui

Auteur : Satoru Noda

Editeur vf : Ki-Oon (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2016

Nombre de tomes vf : 5 (en cours)

Résumé du tome 1 : Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du XXe siècle. Surnommé “l’Immortel”, il a survécu aux pires batailles menées dans les régions les plus sauvages qui soient. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou… C’est alors qu’il apprend l’existence d’un fabuleux trésor de 75 kilos d’or accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Hélas, le magot a été volé, puis caché par un homme désormais enfermé dans la pire prison d’Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages inscrits sur la peau de criminels évadés…

kamui08s

Mes avis :

Tome 1

Voilà un titre qui change un peu du paysage manga actuel. Il mélange plusieurs genres : le survival, la chasse au trésor, l’historique/patrimonial/culturel ou encore l’évasion. Et ici dans ce titre pour l’instant le mangaka arrive parfaitement à jouer entre ces différents genres. De plus, le dessin très marqué seinen est vraiment soigné, il est riche en détails et l’auteur n’hésite pas à revenir sur les costumes traditionnels et autres tenues de l’époque.

L’histoire pour l’instant se concentre sur Sugimoto, un ancien soldat qui cherche à faire fortune pour aider la femme qu’il aime, et Ashirpa, une jeune Aïnou dont le père a été assassiné pour une histoire d’or. Le mangaka utile le passé des deux jeunes gens pour les réunir au détour d’un combat contre un ours mangeur d’homme (ah ! ça vous rappelle pas un certain film ? Moi si, mais c’est bien moins intense…). Mais ce qui va ensuite les souder c’est le désir de vengeance de l’une et celui de faire fortune de l’autre, le tout dans une aventure rocambolesque : retrouver les indices d’un détenu qui a caché le trésor (de l’or) qu’il a volé aux Aïnous. Dès le début, c’est très intéressant à suivre car à la chasse se mêle des petits apports d’Ashirpa sur sa culture. Elle raconte comment son peuple chasse, comment ils voient la forêt, comment ils vivent, etc. Sugimoto, lui, se rappelle de souvenirs de la guerre qu’il vient de vivre qui est aussi un pan du passé de l’Histoire du Japon. L’auteur en profite d’ailleurs pour nous parler rapidement de la situation géographique de l’île d’Hokkaido alors.

Et l’ensemble passe plutôt bien, on est autant pris pour la chasse aux trésors qu’ils mènent que pour les détails culturels qui émanent de la série. C’est un début très réussi.

Tome 2

Même si ça reste une bonne série, ce deuxième tome marque un peu le coup. L’auteure manque vraiment de subtilité pour présenter les aspects culturels de son histoire et elle les balance en plein milieu du récit de façon très lourde. C’est vraiment dommage. Parfois ce n’est même pas très intéressant mais plutôt anecdotique, alors que l’histoire elle reste très intéressante. J’aime toujours autant l’idée de cette chasse au trésor même si celle-ci n’avance pas beaucoup. En fait, ici, ce sont plutôt les conséquences des premières découvertes du duo auxquelles nous faisons face. D’ailleurs l’affrontement qui en résulte est d’une rare violence comme tout ce qui a trait à l’armée japonaise au passage. Doit-on y voir un message de l’auteur sur son opinion de celle-ci ? En tout cas, cela reste passionnant à lire. J’aime suivre l’avancée de la relation que noue Sugimoto avec Ashirpa. J’ai aimé les voir retourner chez elle et j’ai été assez amusée des réactions de la grand-mère de la seconde. De même, j’ai beaucoup aimé la description des relations entre les Aïnous, notamment Ashirpa, et les animaux (sa relation avec son loup et avec les ours). Mais encore une fois, je regrette que ça se fasse aux dépens de l’avancée de la chasse au trésor qui piétine. J’espère la voir repartir dans le prochain volume et qu’on n’y aura plus ce faux rythme dû au placement des infos culturelles.

Tome 3

On repart sur de bons rails ici avec une histoire qui se recentre à nouveau sur la recherche de l’or et où les infos culturelles sont délivrées plus subtilement. J’ai aimé retrouver l’association Ashirpa-Sugimoto-Shiraishi. Le trio fonctionne bien et allège un peu l’atmosphère. En effet, celle-ci est toujours aussi violente et ce n’est pas l’arrivée du Shisengumi ni d’un ancien détenu, Tetsuzo, qui va arranger les choses. Les conflits sont violents à souhait que ce soit avec l’évasion de Sugimoto ou la traque de Tetsuzo. J’ai aussi bien aimé les voir repartir dans la nature et suivre Ashirpa et Sugimoto à la chasse. C’est intéressant comme la chasse au trésor est à la fois au coeur de l’histoire et un prétexte à bien des scènes. En effet, on passe quand même bien plus de temps à les voir chasser et protéger Retar, le loup d’Ashirpa, qu’à chercher de nouveaux indices, mais la traque de Retar crée une nouvelle tension dans l’histoire que j’aime bien. On est quand même partie pour un bout de temps avec leurs histoires.

Tome 4

Ce nouveau tome est loin d’être le meilleur que j’ai lu… J’ai trouvé l’histoire et surtout la narration très fouillies, du coup j’ai eu du mal à re-rentrer dans l’histoire. Certes on continue à s’intéresser de plus en plus au trésor et à ceux qui le recherchent mais ça piétine pas mal de ce côté-là, et le mélange avec les infos sur la culture Aïnous est bien plus maladroits que dans les autres tomes. Je n’ai pas trop adhéré ici. Je me suis pas mal ennuyée et le fait qu’on passe sans cesse de Sugimoto au groupe de ses poursuivants sans transition mais plutôt assez brutalement n’a pas aidé. Je trouvais pourtant l’histoire du dernier loup d’Hokkaïdo fort intéressante et pleine d’émotions. La suite est plus brute et plus plate. On est dans de la violence et de l’affrontement purs. On repart à la recherche de ceux qui ont des bouts de carte tatoués sur eux et c’est tout. J’attends de voir si le prochain tome relève le niveau.

Tome 5

A nouveau, je ne suis pas fan de la tournure des événements. Je trouve la narration de plus en plus lourde et maladroite. Je n’aime plus la façon dont on nous impose des détails sur la culture Aïnous même si ici on s’intéresse plus à pêche dont on n’avait pas encore parlé. La quête des malfrats avec un bout de la carte au trésor prend beaucoup de place pour de faibles avancées. Ça donne un côté très western à la série qui est surtout bien classique et ne donne pas le peps attendu malgré l’arrivée de plus en plus de gros bras. Je pense donc attendre un peu pour la suite et mettre la série en suspens un temps.

Ma note : 13 / 20