Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 51

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Tout d’abord, bonnes fêtes à tous !

Comme à chaque fois avant Noël, j’ai passé une bonne semaine entre découvertes et redécouvertes. J’ai ainsi pu tester de nouvelles séries avec plus ou moins de succès. J’ai surtout pu voir ou revoir quelques bons vieux films et je suis même allée faire un petit tour au ciné ! Et vous, votre bilan cette semaine ?

Catégorie Films

maxresdefault Rogue One: A Star Wars Story de Gareth Edwards (2016) avec Felicity Jones, Diego Luna, Mads Mikkelsen, Forest Whitaker, Donnie Yen, Alan Tudyk, Riz Ahmed, Ben Mendelsohn… ~ Ma note : 16/20

Rogue One est un bon Space Opera avec une histoire qui plaira aux fans de l’ancienne saga, une histoire palpitante à suivre avec de bonnes batailles, une atmosphère sombre à souhait malgré un petit manque de charisme des méchants. J’espère que les prochaines side stories seront du même calibre.

Mon avis plus détaillé ICI.

index La cinquième colonne d’Alfred Hitchcock (1942) avec Robert Cummings, Priscilla Lane et Otto Kruger ~ Ma note : 13/20

Un film d’Hitchcock un peu à part pour moi. C’est l’un de ceux auquel j’ai le moins accroché. C’est dommage parce que le contexte est pourtant un gros point fort. Il fallait oser faire un film sur les nazis à cette époque-là. Après le film n’est pas dépourvu de qualités. Les acteurs sont excellents, la seconde partie est palpitante et Hitchcock sait maintenant le suspense comme personne, mais la première partie était bien trop mollassonne et classique pour moi et j’ai failli ne pas finir le film à cause d’elle.

images Le Clan des Siciliens d’Henri Verneuil (1969) avec Jean Gabin, Alain Delon, Lino Ventura, Irina Demick… ~ Ma note : 13/20

C’est un bon film de gangsters français mais qui m’a laissée sur ma faim. Je ne m’attendais pas à ce déroulement de l’histoire ce qui m’a en partie déçue. J’ai aimé le trio d’acteurs Ventura-Gabin-Delon, surtout les deux premiers. Il y a quelques scènes cultes comme l’évasion de Delon au début ou le détournement de l’avion. C’est sympa mais pas inoubliable.

images Mélodie en sous-sol d’Henri Verneuil (1963) avec Jean Gabin, Alain Delon, Maurice Biraud… ~ Ma note : 15/20

Un autre film avec le duo Gabin-Delon mais que j’ai trouvé bien meilleur que le Clan des Siciliens. J’ai trouvé le scénario mieux ficelé, plus drôle et fin, et le final est excellent de dérision. Je suis fan !

index Le Pacha de Georges Lautner (1968) avec Jean Gabin, Dany Carrel, Jean Gaven, Serge Gainsbourg… ~ Ma note : 13/20

On me l’avait présenté comme un film culte et je suis un peu déçue. C’est un policier classique avec Gabin qui fait du Gabin. Il est impeccable mais le rôle semble avoir été fait pour lui alors ça aide. Par contre certaines répliques et la musique sont super bien.

Catégorie Séries Télé

index The Young Pope – Episodes 1 x 08 à 10 ~ Ma note : 16/20

Toujours aussi en dents de scie, la conclusion de cette saison est satisfaisante mais pas percutante comme j’aurais aimé, au contraire, elle est même assez conventionnelle.

Mon avis plus détaillé ICI.

index Agatha Christie : Dix Petits Nègres (2015) – Episodes 1 à 3 ~ Ma note : 16/20

Une revisite d’une des plus célèbres histoires d’Agatha Christie par les britanniques, quelle excellente idée ! J’ai beaucoup aimé l’ambiance, le rythme, les acteurs. C’était vraiment prenant jusqu’au bout et ça fait bien réfléchir sur les conséquences de nos actions. Une très bonne mini-série, ce serait bien d’en voir plus souvent des comme ça diffusées en France.

images 3% (2016) – Episodes 1 à 8 ~ Ma note : 15,5/20 *Saison 1 Complète*

Voici une bonne série de science-fiction originale comme j’aime. Cependant si l’histoire et les personnages étaient intéressants, la série pêche du côté de la réalisation. J’ai trouvé celle-ci assez moyenne, notamment du côté de la photographie qui est très grisâtre et du rythme qui était très mou au début. La fin relève bien le niveau. Les épreuves que passaient chaque candidat pour pouvoir faire partie des 3% étaient prenantes. Et la morale que sous-tend la série est intéressante. Je serai là pour la saison 2 où j’espère bien voir enfin « l’autre rive ».

index Travelers – Episodes 1 x 01 à 05 ~ Ma note : 15 / 20

Voici une série que j’avais repérée grâce à Yodabor. J’avoue qu’à part le fait qu’il y avait des voyages dans le temps, j’avais un peu oublié le reste. Du coup, j’ai été bien surprise par le premier épisode qui prend le temps de poser les bases et le décor jusqu’à la surprise finale. J’aime le choix des acteurs qui sont bons sans être trop connus. Par contre, une fois la surprise du premier épisode, la suite est plus classique malgré quelques bonnes idées comme la rencontre avec une autre équipe. On s’attache peu à peu aux voyageurs mais leur mission est encore un peu trop floue à mon goût et j’aimerais en apprendre plus sur leur monde. Par contre l’épisode 5 rebat un peu les cartes en montrant que certains savent qu’ils sont là ^^

index Vikings (2013) – Episode 4×14 ~ Ma note : 15 / 20

Voici un bon épisode de transition où le duo Ragnar-King Ecbert crève l’écran. Ce sont deux géants qui se retrouvent. Leurs discussions sont fascinantes et quand ils parlent d’Athelstan, c’est poignant. J’adore le moment où Ragnar lui donne ses conditions pour l’épargner, c’est glaçant et ça annonce du lourd pour la fin de la saison. Du côté de Lagertha, j’ai trouvé la réédition un peu trop rapide mais je suis ravie qu’elle ait enfin liquidé Aslaug. Par contre, j’ai peur de ce que feront les fils de Ragnar. C’était un bon épisode, plein de tensions et surtout de promesses.

  Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Séries Tv - Films

The Young Pope

canal-the-young-pope-paolo-sorrentino-jude

Titre : The Young Pope

Une série créée par Paolo Sorrentino

Année de diffusion : 2016

Durée : 10 épisodes de 55 min (renouvelée pour une saison 2)

Genre : Histoire fiction, Drame

Acteurs : Jude Law, Diane Keaton, Scott Shepherd, Cécile de France, Silvio Orlando, Ludivine Sagnier, Javier Cámara..

Histoire : L’ascension de Pie XIII, né Lenny Belardo, le premier Pape italo-américain de l’Histoire. Cet homme au pouvoir immense est doté d’une personnalité complexe et contradictoire. D’un conservatisme fleurant l’obscurantisme le plus archaïque, il se révèle pourtant éperdu de compassion envers les plus pauvres et les plus faibles. Et malgré les trahisons de son entourage et sa peur de l’abandon, y compris de son propre Dieu, il n’hésitera pas à se battre avec la plus grande ferveur, en franchissant plus d’une fois les limites édictées par les pauvres mortels.

young-pope-visuel4

Mon avis :

Voici une série un peu inattendue. Je n’en attendais rien, c’est juste le sujet le nom de Jude Law qui m’ont attirée et j’ai pourtant été bien surprise.

Surprise d’abord et avant tout par la qualité de la réalisation qui est LE gros point fort de la série. Les plans et la photographie sont de toute beauté. Tout est ultra soigné jusqu’au moindre détail et le choix des plans est réfléchi à chaque fois selon le message que veut faire passer le réalisateur. De la même façon, les acteurs sont vraiment magnifiés sous sa caméra, en particulier Jude Law mais j’y reviendrai après. Enfin, le choix des musiques bien pop est impeccable comme ce magnifique moment hyper drôle avec « I’m sexy and I know it » ! C’est du grand art.

L’autre grande qualité de la série, ce sont tout bonnement les acteurs qui sont tous excellents. Jude Law livre la performance de sa vie avec ce personnage si particulier qu’est Pie XIII. Mais les autres acteurs près de lui n’ont pas à rougir, que ce soit Diane Keaton qui livre une soeur Marie d’une grande bonté et humanité mais qui est restée proche du peuple, ou encore Cécile de France impeccable en conseillère en communication, ou bien Silvio Orlando et Javier Cámara parfaits dans le rôle des hommes d’Eglise qu’ils incarnent. Seule Ludivine Sagnier m’a semblé un cran en-dessous, surjouant un peu trop pour être crédible. Tous livrent une belle performance pour une histoire vraiment particulière.

456450-the-young-pope-sur-canal-622x600-1

Et c’est là peut-être le point faible de la série, l’histoire et sa narration. Lors de certains épisodes celle-ci est frappante, percutante  et peint une critique acide de la Papauté, tandis que lors d’autres épisodes elle se fait obscure, fumeuse voire incompréhensible et inutile. La série est vraiment en dents de scie de ce côté-là, oscillant donc entre excellents épisodes et d’autres plus superflus. C’est dommage parce que le concept de base qui promet de revisiter l’histoire papale de manière irrévérencieuse promettait. J’ai aimé l’idée de suivre les premiers pas d’un Pape américain conservateur qui au lieu d’être la marionnette que tout le monde attendait décide de n’en faire qu’à sa tête et se met tout le monde à dos.

De plus, Pie XIII est un vrai personnage. Il est tout le temps en représentation et montre le plus souvent ses mauvais côtés. Sorte de gosse pourri gâté qui fume clope sur clope, vire ses invités en montrant clairement son dédain et tient des propos au conservatisme offensant et très irritant, c’est en fait quelqu’un de bien plus complexe. Et c’est clairement la personnalité de ce Pape plus qu’autre chose qui a éveillé mon intérêt et m’a fait continuer cette série.Le passé de Pie XIII / Lenny le hante encore. Il ne s’est jamais remis d’avoir été abandonné. Il choisit donc sa « mère adoptive » comme secrétaire particulière et défit toute figure paternelle ou presque qu’il rencontre à part le Cardinal Gutierrez avec qui bizarrement il se lie d’amitié. Lenny est une sorte d’ado en pleine rébellion qui fait tout pour choquer le maximum de personnes tout en croyant défendre ses idéaux. C’est perturbant et fascinant de le voir faire. Ses relations avec les autres sont donc par essence très compliquée comme le montre celle qui va naître entre lui et Esther que j’ai trouvée limite malsaine. Pour moi ses plus belles relations et preuves d’humanité, c’est avec Gutierrez, soeur Marie et le Cardinal Dussolier. On suit dont l’évolution de Lenny lors de ses premiers mois de règne tandis qu’il passe de l’enfance à l’âge adulte.

the-young-pope-saison-1-une-serie-divine-2

Du côté de l’histoire, j’ai aimé voir les manipulations de Lenny pour se débarrasser de tous ceux qui le gênaient mais je n’ai pas toujours tout compris. Les thèmes abordés sont nombreux mais souvent traités de façon trop artificielles. On passe d’un cas à l’autre rapidement sans qu’ils soient parfois bien clos. Cela donne une impression de flou et cela encombre artificiellement le scénario de base. J’aurais préféré qu’ils choisissent moins de cas et que l’ensemble soit plus clair, plus net.

The Young Pope est une série intéressante grâce à la performance de Jude Law qui livre un jeune Pape fascinant, mais aussi grâce à une réalisation très soignée. Il lui manque juste un scénario à la hauteur qui sache faire le tri entre toutes ces idées foisonnantes.

Ma note : 15 / 20

708074

Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 50

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Pour la 50e – déjà ! – c’était une petite semaine, reprise oblige, mais étant de nouveau en vacances depuis ce weekend, je vais essayer d’en profiter pour voir certaines séries courtes qui me tentent ^^ J’ai déjà commencé avec The Young Pope dont vous pourrez bientôt lire mon avis. Et vous, votre bilan cette semaine ?

Catégorie Films

/

Catégorie Séries Télé

New index Good Behavior – Episodes 1×01 ~ Ma note : 12/20

Episode 1 : J’ai voulu regarder cette série parce qu’il y a Mary de Downton Abbey et si j’ai eu du mal à l’accepter dans un rôle si différent, elle s’en sort plutôt bien. Ce premier épisode est vraiment prenant avec l’histoire de cette petite arnaqueuse qui se retrouve sans le vouloir pris dans une histoire bien plus vaste avec un tueur à gages. Le duo entre elle et le tueur fonctionne plutôt bien et me donne déjà envie de voir la suite.

Episode 2 : J’ai moins apprécié cet épisode. Je ne comprends pas comment elle peut continuer à coucher avec lui alors qu’elle semble désapprouver ce qu’il fait. En plus, on tombe dans le banal un épisode = 1 victime. Bof, je laisse tomber.

index Castle – Episode 8×12   ~ Ma note 13/20

Bien que sympa au niveau de l’ambiance et de l’originalité de l’histoire, je n’ai pas trouvé cet épisode transcendant. En fait, c’est un peu comme tous ces épisodes où il n’y a pas Esposito et Ryan et où on a trop de Castle-Beckett… xD En plus, ça va beaucoup trop vite et la solution était évidente.

index Teen Wolf – Episode 6×05 ~ Ma note 14/20 *Pause hivernale*

Je ne suis pas très fan de la réalisation de cet épisode. Le choix de nous plonger direct dans le monde dans lequel est Stiles depuis qu’il a été enlevé ne m’a pas plu, de même que celui d’y mettre Peter, l’éternel méchant de la série… J’ai trouvé l’épisode très sombre mais il manquait l’habituelle petite pointe d’humour qui fait tellement dans cette série. De l’autre côté, j’ai bien aimé voir juste le trio Scott, Lydia, Malia, ça faisait du bien de ne pas avoir les petits jeunes. J’ai aussi aimé que la relique soit la voiture de Stiles, on la suit depuis la saison 1, faut dire ! Par contre, c’est fou comme ses parents se voilent la face…

index Timeless – Episode 1×10 ~ Ma note : 13 / 20 *Pause hivernale*

Dans la veine des derniers, ce n’est ni bon ni mauvais, ça se laisse regarder mais il manque la petite étincelle. Pourtant, ils avaient enfin réussi à retourner à la trame principale avec Flynn et à le faire « travailler » avec l’équipe de Lucy, allant jusqu’à faire douter ces derniers. Sont-ils dans le bon camp ou pas ? En tout cas, Goran Visnjic reste celui qui porte le show pour moi.

index The Young Pope – Episodes 1 x 01 à 07 ~ Ma note : 16/20

J’ai été bluffée par la qualité de la réalisation de cette série. La mise en scène, les acteurs et la musique sont parfaits. J’ai parfois eu plus de mal à suivre les méandres de l’histoire et j’ai trouvé l’intérêt des épisodes plus aléatoire. Mais j’ai beaucoup aimé cette façon si hollywoodienne et irrévérencieuse de chambouler l’histoire papale.

Mon avis plus détaillé prochainement…

index Vikings (2013) – Episode 4×13 ~ Ma note : 16 / 20

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les plans de Bjorn, Ragnar et Lagherta dans cet épisode. Avec le premier, je suis contente d’avoir retrouvé Rollo et de le voir s’embarquer vers de nouvelles aventures avec lui. Ça faisait bizarre de le voir abandonner son esprit de Viking alors qu’il est l’un de ceux qui a le plus vécu pour lui. Avec Ragnar, j’ai plus de mal à comprendre où il veut en venir comme d’habitude, mais j’ai beaucoup aimé le développement de sa relation avec Ivar. Ils sont très touchants tous les deux, c’est ce que je préfère dans la série depuis la reprise. Enfin avec Lagherta, on a du lourd. Je suis trop contente qu’elle cherche enfin à se débarrasser de cette saleté de Reine et son raid est orchestré de main de maître. Vivement la confrontation !

 Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina