Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Berserk de Kentaro Miura

Titre : Berserk

Auteur : Kentaro Miura

Éditeur vf : Glénat (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2004

Nombre de tomes vf : 40 (en cours)

Histoire : Guts, le guerrier noir, promène son imposante silhouette de routes en villages. Sur son passage, les cadavres s’amoncellent et il laisse derrière lui des torrents de sang. Le corps vêtu de noir, il porte sur son dos une épée aussi haute qu’un homme.

Lire la suite « Berserk de Kentaro Miura »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

NeuN de Tsutomu Takahashi

Titre : NeuN

Auteur : Tsutomu Takahashi

Éditeur vf : Pika (seinen)

Année de parution vf : Depuis 2019

Nombre de tomes vf : 2 (en cours)

Histoire : Allemagne, 1940. Pour assurer la pérennité de l’État nazi d’Adolf Hitler, treize enfants ont secrètement hérité de son ADN et ont été disséminés aux quatre coins de l’Allemagne. Le jeune Neun est le neuvième d’entre eux. Mais lorsque Heinrich Himmler, haut dignitaire du Troisième Reich, décrète l’abandon du projet, une purge de ceux dont le sang est lié au Führer est lancée. Neun ne pourra compter que sur Théo Becker, un soldat allemand lui servant de tuteur, pour le protéger. Une course-poursuite à travers une Europe en guerre s’engage…

Lire la suite « NeuN de Tsutomu Takahashi »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Canis – The speaker de Zakk

Titre : Canis – The Speaker

Auteur : Zakk

Éditeur vf : IDP – Boys Love (Hana)

Année de parution vf : Depuis 2018

Nombre de tomes vf : 2 (en cours)

Histoire : Les petits Nobu, Har et Sam sont trois compagnons d’infortune partageant une chambre dans un orphelinat. Ce qu’ils désirent par-dessus tout : sortir de là et rester soudés au dehors, ensemble coûte que coûte.
Mais le jour où ils découvrent le secret des « goûters d’au revoir », la roue de leur destinée se met en marche inexorablement…

Lire la suite « Canis – The speaker de Zakk »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les Découvertes d’Akata #3 : Magical Girl Site de Kentarô Satô

Troisième rendez-vous du mercredi où je pars à la découverte d’un nouveau titre du catalogue d’Akata avec lesquels j’ai le plaisir d’avoir un partenariat.

Cette semaine, à la demande de mon amie des Voyages de Ly, je vous propose de découvrir Magical Girl Site de Kentarô Satô, un titre sombre et décapant.

Pour les prochains rendez-vous, vous pourrez vous-même choisir le titre que vous aimeriez que je lise et vous présente dans le catalogue ici présent. Comment faire ? M’indiquer dans les commentaires, le titre que vous aimeriez découvrir et dont je n’ai pas encore parlé (je listerai plus bas les titres déjà disponibles). Faute de proposition, je choisirai toute seule bien évidemment. J’espère que cette idée vous plaira.

Je vous laisse maintenant découvrir le troisième titre choisi.

Lire la suite « Les Découvertes d’Akata #3 : Magical Girl Site de Kentarô Satô »

RDV Livresques

Mon vide-grenier Livresque #32

Nouveau rendez-vous du Vide-Grenier Livresque de La Booktillaise (anciennement Fifty Shades of Books) dont je vous rappelle le principe : chaque mercredi La Booktillaise propose un thème pour lequel il faut sortir des antres de nos blogs une chronique correspondant. C’est l’occasion de faire découvrir ou redécouvrir des titres mais aussi de partager les chroniques d’autres blogueurs sur le même thème et/ou même livre.

Lire la suite « Mon vide-grenier Livresque #32 »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Last Hero Inuyashiki d’Hiroya Oku

Titre : Last Hero Inuyashiki

Auteur : Hiroya Oku

Editeur : Ki-Oon (seinen)

Années de parution vf : 2015-2018

Nombre de tomes vf : 9 / 10 (en cours)

Résumé du tome 1 : À 58 ans, Ichiro Inuyashiki est loin d’être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l’âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en employé de bureau minable et n’a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale lors d’un examen de routine… C’en est trop pour le pauvre vieillard. Alors qu’il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît… et c’est l’impact !
À son réveil, étendu dans l’herbe, Inuyashiki n’est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu’il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n’est pas le seul dans ce cas…

Lire la suite « Last Hero Inuyashiki d’Hiroya Oku »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Levius Est de Haruhisa Nakata

Titre : Levius Est

Auteur : Haruhisa Nakata

Éditeur vf : Kana (Big)

Année de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes : 5 (en cours)

Résumé du tome 1 : Levius se trouve toujours dans un état critique, les médecins/mécanos ne parvenant pas à stabiliser son bras mécanique et son compresseur de vapeur. Zack aussi est toujours en soins intensifs, l’utilisation de son oeil gauche l’ayant mené aux portes de la mort. Mais Bill, le médecin/mécano attitré de Levius sort Zack de son sommeil pour lui demander d’essayer d’aider A.J.

Note : Suite de la série Levius chez le même éditeur.

Mes avis : 

Tome 1

Me voici déjà avec la suite de la saga en trois tomes, Levius, que j’avais beaucoup aimée. Ce premier tome reprend un an après la fin du match entre Levius et A.J. Le mangaka passe une grande partie du tome à combler ce trou d’un an, nous expliquant ce qui est arrivé à chacun avant de présenter les nouveaux enjeux qui ne sont pas tellement éloignés des anciens. On retrouve en effet Amethyst comme grand « méchant » sauf que maintenant Levius fait partie des Niveaux 1. Lire la suite « Levius Est de Haruhisa Nakata »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Levius de Haruhisa Nakata

Titre : Levius

Auteur : Haruhisa Nakata

Editeur vf : Kana (Big)

Années de parution vf  : 2015-2016

Nombre de tomes : 3 (série terminée)

A noter qu’il existe une suite en 3 tomes toujours en cours : Levius Est

Résumé du tome 1 : Au XIXe siècle de la nouvelle ère, après une guerre dévastatrice qui a tué son père et plongé sa mère dans le coma, le jeune Levius Cromwell vit avec son oncle Zack. Dans la capitale, un nouvel art martial fait fureur : la boxe mécanique. Des lutteurs équipés de membres mécaniques s’affrontent violemment dans une arène. Levius va y révéler d’étonnantes prédispositions ! S’annonce alors un combat au sommet qui pourrait bien avoir des répercussions sur l’avenir de la civilisation…

Mes avis :

Tome 1

Découvert là aussi grâce à l’opération des 48h de la BD avec le premier tome à 1€, Levius se révèle être une très bonne surprise malgré le côté assez atypique de la série qu’on doit adorer ou détester. L’univers très marqué steampunk qui n’est pas sans rappeler Gunnm m’a énormément plu. Le dessin est très original et change des mangas habituels avec ce crayonné pris sur le vif et pourtant très travaillé et minutieux qui opte pour les arrières-plans flous pour mieux mettre en avant ce qui est important. Kana a bien fait d’oser le pari. Lire la suite « Levius de Haruhisa Nakata »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Le 3e Gédéon de Taro Nogizaka

Titre : Le 3e Gédéon

Auteurs : Taro Nogizaka sous la supervision de Satoshi Yamanaka

Editeur vf : Glénat (Seinen)

Années de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes vf : 4 (en cours)

Résumé du tome 1 : À la veille de la Révolution, Gédéon rêve de représenter le Tiers-État aux états généraux pour sauver la France de la misère. Georges, duc de Loire, n’aspire quant à lui qu’à détruire l’ordre établi. Quel avenir la rencontre de ces deux hommes apportera-t-elle à la France ?

1yplp2

Mon avis :

Tome 1

Au début, je n’avais pas forcément envie de tester cette série, la faute à une couverture qui de loin me faisait penser à du global manga (ces imitations françaises que je n’aime pas du tout). Mais en me penchant dessus après en avoir entendu parler en bien, j’ai réalisé qu’il était réalisé par le mangaka de la Tour fantôme qui avait été une surprise et franche réussite pour moi. J’ai retrouvé dans ce premier tome des éléments de son précédent titre, notamment le côté assez déjanté de l’histoire et de certains personnages ainsi que le traitement bien cru de la violence aussi bien physique que psychologique, ce qui fait de cette histoire un titre à ne pas mettre entre toutes les mains.

Tout d’abord, pour en revenir à l’histoire, celle-ci se déroule en France, quelques mois avant les débuts de la Révolution française. On retrouve tous les poncifs du genre avec une méchante noblesse et un pauvre peuple aux aboies pendant que certains de ses membres, des bourgeois ou pas, veulent réformer la société. L’auteur en plus peuple son récit de figures hautement connues comme Robespierre et Saint-Just et caricature la société d’alors avec le fameux prêtre pédophile abusant de son autorité et de son pouvoir. C’est classique, c’est bateau et ce n’est pas ce qui m’a intéressé dans le titre, surtout que l’éditeur nous prend parfois pour de vrais ignares quand on voit qu’il met en note ce qu’était un Duc sous l’Ancien Régime…

Non, ce qui m’a plu et amusé dans ce titre, c’est la folie du mystérieux Duc de Loire qui semble vouloir faire tout brûler, tout exploser, tout péter et qui ressemble à  méprendre aux héros de cape et d’épée qu’on connait bien comme le Capitaine Fracasse. On découvre celui-ci au détour de l’emprisonnement de son ami d’enfance, qui est un agitateur qui prêche pour une nouvelle société. Gédéon vit seul avec sa fille, il écrit des romans érotiques pour vivre, mais souhaiterait se faire élire député pour siéger aux Etats Généraux. Il a connu la noblesse et la richesse, mais également la pauvreté. C’est à travers ses yeux qu’on découvre le royaume de France d’alors et c’est le genre de personnage un peu agaçant qui prêche toujours « la bonne parole » parce qu’il veut rester dans le droit chemin. A côté de lui, le Duc de Loire, est un excentrique. C’est un noble qui veut mettre un terme à la société telle qu’elle existe mais qui procède de façon tellement violente et irrationnelle qu’on se demande ce que ça cache.

Pour le moment, l’histoire est encore assez peu développée au final. Nous n’avons eu que quelques exemples de la vie d’alors entre l’arrestation de Gédéon parce que c’est un agitateur, la condamnation d’un prêtre pédophile qui abusait de son pouvoir, la rencontre des « amis » de Loire et une controverse sur la peine de mort, le déménagement du village de Gédéon sur les terres de Loire pour aider Gédéon à se faire élire et enfin la capture de celui-ci par un mystérieux ennemi de Loire. J’ai encore du mal à voir où tout cela va nous emmener mais je suis intriguée par la folie de Loire et rien que pour ça, j’ai envie de continuer.

Tome 2

Voici un nouveau tome très dynamique, bourré d’action et de réflexions. Je n’ai pas vu passer le temps à la lecture de ce nouveau tome.

On démarre sur les chapeaux de roue avec la torture de Gédéon et le plan pour le secourir mené par Georges. En parallèle, on apprend qui est vraiment Gédéon et je n’avais pas vu venir la révélation, naïve que je suis. Cela remet pas mal de choses en perspective. Taro Nogizaka a été malin. On découvre également comme Georges et Motor se sont rencontrés, ce qui est fort intéressant. Le mangaka tisse de plus en plus sa toile et dévoile ses personnages, créant une panoplie d’hommes et femmes dont le passé est directement liés à leurs convictions et actions présentes.

Par la suite, on repart dans la quête de Gédéon d’obtenir un siège de députés pour changer les choses par la voie légale, tandis que Georges, lui, pense que ça ne marchera pas et embrigade Solange, la fille de Gédéon, dans ses machination. Cela sent le souffre, c’est glauque et violent, et Taro Nogizaka est fantastique dans ce genre d’histoire complètement barrée.

Il fait souffler un vent frais dans cette histoire de cape et d’épée, renouvelant le genre. Après, je ne suis pas toujours d’accord avec ses choix, par exemple, je n’aime pas du tout son portrait de membres de la famille royale qui est trop caricatural et extrême. A l’inverse, j’aime bien la façon dont il montre les ambitions de changements de Gédéon et la voie qu’il emprunte. J’attends maintenant de voir la finalité du plan de Georges, les conséquences de l’élection de Gédéon et la façon dont la famille royale va réagir. Je sens que je vais encore être surprise ^^

Tome 3

J’ai eu beaucoup de mal avec ce nouveau tome. Je suis de suite partie d’un mauvais pied à cause du portrait qui est fait de Marie-Antoinette et de sa famille. C’est beaucoup trop caricatural voire vulgaire parfois. J’avais l’impression de tomber dans une farce tant tout était surjoué et exagéré. J’ai détesté d’autant plus que ce sont des personnages et une époque qui me plaisent énormément. Pourtant le propos de l’auteur n’est pas dénué d’intérêt. Il revient sur les critiques faites à la royauté à la fin XVIIIe et les détourne pour nous montrer qu’au final, on connait bien mal la personnalité du Roi et de la Reine, donc c’est plutôt bien fait.

Si je reviens quand même aux deux personnages principaux, je trouve qu’il n’y a pas vraiment d’évolution de leur côté. Ça reste assez plat. Gédéon poursuit son ascension pour devenir député du tiers état. Il est caricatural au possible lui aussi. Ses discours ne prennent pas avec moi, j’ai du mal à ressentir sa passion. Son retournement de veste pour suivre le Comte d’Artois est trop rapide et mal amené, ça fait girouette. J’ai vraiment du mal avec ce personnage trop braillard et couard pour moi. De son côté, le duc de Loire reste aussi excessif qu’on l’a connu. Il poursuit son plan en cherchant à convertir la fille de Gédéon, mais là aussi il n’y a aucune surprise et je le regrette.

Dans ce tome, on retrouve donc une évolution logique de l’histoire mais cela manque de surprise et tout est trop surjoué pour m’accrocher. Je m’ennuie et je m’agace. J’espère que la suite sera meilleure.

Tome 4

Je continue à avoir beaucoup de mal avec le ton de la série et en même temps j’éprouve une certaine fascination face au récit des débuts de la Révolution vus par un japonais.

Les critiques que j’ai faites dans les précédents tomes sont toujours valables notamment concernant la représentation des personnages historiques à laquelle je n’adhère toujours pas, en particulier la famille royale. J’ai aussi beaucoup de mal avec le ton souvent trop outrancier avec lequel ils sont traités. Mais dans ce tome, je me suis vraiment laissée embarquer par les aventures de Gédéon et Robespierre. J’ai aimé la façon dont ce dernier s’est fait manipuler avec Georges pour se rapprocher du visage qu’on lui donne habituellement. J’ai également trouvé les manipulations de l’entourage du roi intéressantes, de même que leurs répercussions sur l’Histoire qui est en jeu sous nos yeux. Cela donne un vrai souffle épique au récit et les pages se tournent sans que l’on s’en rende compte.

Je continue donc à laisser sa chance à cette série malgré tous ses défauts ^^!

Ma note : 13 / 20

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Alice in Murderland de Kaori Yuki

news_xTXIy7FSbPQv5aT

Titre : Alice in Murderland

Auteur : Kaori Yuki

Éditeur vf : Pika (shojo)

Années de parution vf : 2016-2019

Nombre de tomes : 11 (série terminée)

Résumé du tome 1 : La famille Kuonji possède l’un des plus puissants groupes industriels au monde. Lors de la traditionnelle tea party mensuelle, qui rassemble ses 9 enfants, la patronne du groupe, Olga, annonce solennellement qu’il est temps pour celui qui héritera du groupe de se distinguer de ses frères et sœurs : « À partir de maintenant, j’aimerais que vous vous entre-tuiez. » En plein chaos, alors qu’elle est en train de perdre la raison, la quatrième fille, Stella, se transforme en une magnifique jeune fille blonde vêtue d’une robe bleue et d’un tablier blanc… !

Mes avis :

Tome 1

Même si l’auteur s’en défend, ce titre sent furieusement l’oeuvre de commande à un moment où Alice est très populaire. J’ai eu beaucoup de mal avec la narration de ce titre. Certes on y retrouve beaucoup d’éléments qui caractérisent l’univers de Yuki Kaori et ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit vraiment fan de l’univers d’Alice, mais ça sonne creux.

Lire la suite « Alice in Murderland de Kaori Yuki »