Séries Tv - Films

Petit Guide Films – 2021

Comme l’année, la situation pandémique a eu une certaine influence sur mes visionnages de films avec encore moins de sorties au ciné que d’habitude, heureusement compensées par les sorties des plateformes comme Netflix et surtout les rattrapages de films passés que j’avais ratés. Voici donc les films qui m’ont le plus plu en 2021. Préparez-vous donc à un tour d’horizon des nouveautés mais aussi des découvertes plus anciennes que j’ai faites et qui m’ont séduite, ainsi que les films d’animation qui ont/vont rejoindre mes étagères. Bonne lecture !

Lire la suite « Petit Guide Films – 2021 »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

My Broken Mariko de Waka Hirako

Titre : My Broken Mariko

Auteur : Waka Hirako

Editeur vf : Ki-Oon (seinen)

Année de parution vf : 2021

Nombre de pages : 194

Histoire : Quand Tomoyo apprend aux informations la mort de son amie Mariko, elle n’en croit pas ses oreilles. Elles s’étaient pourtant vues la semaine précédente, sans que rien ne laisse présager un tel drame. Mariko, à la jeunesse brisée, qui lui vouait une admiration sans bornes et qui s’est vraisemblablement suicidée…
Tomoyo ne contient pas sa rage : elle doit trouver un moyen de rendre un dernier hommage digne de ce nom à sa seule confidente. Pas question de laisser le père violent de la jeune fille prendre les choses en main ! Bouleversée et confuse, elle se précipite chez lui, vole l’urne funéraire et, malgré les coups, hurle les mots de colère que Mariko a gardés en elle pendant toutes ces années ! Les précieuses cendres sous le bras, Tomoyo se lance dans une course effrénée, en quête du lieu de dispersion idéal… mais aussi du salut, pour son amie comme pour elle-même.
Lire la suite « My Broken Mariko de Waka Hirako »

Livres - Science-Fiction

Émissaires des morts/La Troisième griffe de dieu / La Guerre des Marionnettes d’Adam-Troy Castro

couv60248361

Titre : Émissaires des morts / La Troisième griffe de dieu / La Guerre des Marionnettes

Auteur : Adam-Troy Castro

Éditeur vf : Albin Michel Imaginaire

Année de parution vf : 2021-2022

Nombre de tomes : 3 (en cours)

Histoire : Un space opera coup-de-poing situé dans un futur lointain, celui du Système Mercantile, où le racisme, la guerre, l’esclavagisme et la corruption n’ont pas pris fin, bien au contraire.
Quand elle avait huit ans, Andrea Cort a été témoin d’un génocide. Pis, après avoir vu ses parents massacrés, elle a rendu coup pour coup. En punition de ses crimes, elle est devenue la propriété perpétuelle du Corps diplomatique. Où, les années passant, elle a embrassé la carrière d’avocate, puis d’enquêtrice pour le bureau du procureur. Envoyée dans un habitat artificiel aussi inhospitalier qu’isolé, où deux meurtres viennent d’être commis, la jeune femme doit résoudre l’affaire sans créer d’incident diplomatique avec les intelligences artificielles propriétaires des lieux. Pour ses supérieurs, peu importe quel coupable sera désigné. Mais les leçons qu’Andrea a apprises enfant ont forgé l’adulte qu’elle est devenue : une femme pour le moins inflexible, qui ne vit que pour une chose, « combattre les monstres ».
Lire la suite « Émissaires des morts/La Troisième griffe de dieu / La Guerre des Marionnettes d’Adam-Troy Castro »

Livres - Jeunesse / Young Adult

Wanted – Un crime insoutenable d’Olivier Dupin et Séverine Duchesne

Titre : Wanted – Un crime insoutenable

Auteurs : Olivier Dupin et Séverine Duchesne

Editeur : Frimousse

Année de parution :  2019

Nombre de pages : 31

Histoire : Un crime insoutenable…
Le shérif de cette ville, ce n’est pas n’importe qui !
Une souris ! Oui, une souris avec un égo surdimensionné…
Et justement, Jean-Michel accourt.
Il s’est passé un crime insoutenable !
Et c’est Bernard Jackson qui a fait le coup… Lire la suite « Wanted – Un crime insoutenable d’Olivier Dupin et Séverine Duchesne »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Capitaine Albator – Dimension voyage de Leiji Matsumoto et Kouiti Shimaboshi

 

Titre : Capitaine Albator – Dimension Voyage

Auteurs : Meiji MAtsumoto et Kouiti Shimaboshi

Éditeur vf : Kana (shonen)

Année de parution vf : Depuis 2016

Nombre de tomes vf : 8 (en cours)

Histoire : Alors qu’un peuple de guerrières extra-terrestres qui ont perdu leur planète d’origine, les Sylvrides, complotent l’invasion de la Terre et l’anéantissement de l’Humanité, les terriens vivent dans l’opulence, noyés dans l’inconscience et la futilité, aveugles aux véritables menaces qui les guettent.
Car quelques mois avant le début de l’histoire, une mystérieuse sphère noire, couvertes de glyphes, s’est écrasée sur Terre. Un signe évident, qui reste pourtant invisible à la population.
Les hommes et femmes valeureux sont tous partis dans l’espace pour tenter de couper l’herbe sous les pieds des potentiels envahisseurs. Mais aucun d’eux n’a vu venir les Mazones et à présent, la Terre se retrouve sans défense… ou presque.

Lire la suite « Capitaine Albator – Dimension voyage de Leiji Matsumoto et Kouiti Shimaboshi »

Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

To the abandoned sacred beasts de Maybe

Titre : To the abandoned sacred beasts

Auteur : Maybe

Éditeur vf : Kana (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes vf : 8 (en cours)

Histoire : Alors que la guerre faisait rage depuis des années, les hommes créèrent des soldats surpuissants appelés “divins mimétiques”. Ces guerriers, mi-hommes mi-bêtes, ramenèrent la paix et furent traités en héros par le peuple. Mais leur propre force les fit parfois sombrer dans la folie.
Aujourd’hui, ces divins sont craints par la population. Charlotte est la fille de l’un d’eux. Déterminée à comprendre les raisons de la mort de son père, elle suit l’énigmatique Hank dans sa chasse aux dieux devenus monstres.

Lire la suite « To the abandoned sacred beasts de Maybe »

Séries Tv - Films

Wynonna Earp

Titre : Wynonna Earp

Série créée par : Emily Andras

Années de diffusion : Depuis 2016

Chaine de diffusion : SyFy

Genre : Fantastique • Bit-Lit • Action

Durée : 2 saisons (13 et 12 épisodes de 42 min) – 3e saison à suivre

Acteurs : Melanie Scrofano, Dominique Provost-Chalkley, Tim Rozon, Michael Eklund, Shamier Anderson, Katherine Barrell…

Histoire  : Après plusieurs années loin de sa ville natale, Wynonna Earp retourne à Purgatory le jour de ses 27 ans et accepte son rôle d’héritière maudite de Wyatt Earp. Elle devra protéger la ville des Revenants, les criminels que son arrière-grand-père a tués avec son Colt 45, le Pacificateur. Elle est aidée dans sa mission par sa sœur, Waverly, par l’agent Dolls et son ami immortel Doc Holliday.

Mon avis :

Saison 1

Surfant sur la vague bit-lit, voici Wynonna Earp, mélange de Surnatural et Buffy avec une dose de Western. La série est complètement barrée. Je ne sais pas si les acteurs sont mauvais ou dans un trip pour rendre la série complètement décalée mais l’ensemble a plutôt bien pris avec moi. J’ai trouvé ça diablement drôle, ça m’a beaucoup fait rire. En plus, j’ai trouvé l’histoire intéressante et plutôt bien construite.

Lire la suite « Wynonna Earp »

Livres - Science-Fiction

La Cité du futur de Robert Charles Wilson

Titre : La cité du futur (Last Year)

Auteur : Robert Charles Wilson

Editeur vf : Denoel (Lune d’encre)

Année de parution vf : 2017

Résumé : Pour cinq ans seulement, jusqu’en 1877, la cité de Futurity dresse ses immenses tours jumelles au-dessus des grandes plaines de l’Illinois. Depuis Futurity, des hommes du futur viennent visiter le XIXe siècle. Et, contre une fortune en métaux précieux, les autochtones peuvent dormir dans la tour n° 1, véritable vitrine technologique d’un incompréhensible XXIe siècle.
C’est dans cette cité, construite à partir d’un futur parallèle, que travaille, comme agent de sécurité, Jesse Cullum, un autochtone. Parce qu’il a sauvé le président Ulysse Grant d’une tentative d’assassinat, Jesse se voit proposer une promotion : assisté d’une femme du XXIe siècle, il va devoir mener l’enquête.
Mais que va-t-il réellement découvrir ? Un complot pour tuer le président… ou les inavouables secrets de Futurity ?

Mon avis :

Surfant sur la vague de la mode des voyages dans le temps de l’an dernier, Robert Charles Wilson nous revient avec un roman à la fois différent et très ressemblant à ce qu’il a fait par le passé. Avec La Cité du Futur, nous sommes propulsés dans la dernière année de colons du futur venus dans l’Amérique de la fin du XIXe siècle.

Lire la suite « La Cité du futur de Robert Charles Wilson »

Séries Tv - Films

Jericho (UK) – Saison 1

jericho-itv

Titre : Jericho

Une série créée par Steve Thompson

Genres : Drame / Western

Durée des épisodes : 1h

Avec : Jessica Raine, Hans Matheson, Clarke Peters

Statut : Saison 1 finie (8 épisodes)

Histoire : 1870, dans le Yorkshire Dales, la famille Quaintain se lance dans une épopée pour rejoindre la ville de Jericho. A l’ombre du viaduc en construction se joue une histoire humaine, entre romance, danger et dépaysement. Ce cadre spectaculaire est le théâtre d’une communauté de frontière et de la lutte épique de survie des Quaintain.

JS79518031

Mon avis :

Une nouvelle série sur fond un peu historique avec encore de beaux décors et costumes. Pour une fois, je m’intéresse au côté pionnier de l’histoire d’Angleterre avec la construction de ce viaduc alors que je ne suis pas une grande fan du genre, mais les décors, les costumes, la musique, les acteurs et l’histoire m’ont plu de suite. Il y a aussi un vrai côté Petite maison dans la prairie dans cette série qui m’a rappelé mon enfance.

L’histoire avance lentement, elle prend son temps. Les bases sont posées assez rapidement dès le premier épisode. On sait qu’on va suivre l’histoire de la ville de Jericho qui vit autour de la construction d’un viaduc. On s’intéresse plus particulièrement à Annie Quaintain qui a tout laissé pour partir vivre là-bas avec ses deux enfants et y ouvrir une sorte de pension de famille pour les travailleurs. Elle va rapidement faire la connaissance de Johnny Jackson, un homme bon et généreux, qui travaille sur le chantier. Mais suite à un malheureux accident, le fils d’Annie va tuer un homme et Annie et Johnny vont devoir tout faire le cacher. L’homme qui est mort n’était pourtant rien de rare, il était responsable du sabotage du chantier qui avait coûter la vie à bien des hommes et attristé toute la petite ville. A côté de ça, on s’intéresse également au financement, un peu compliqué, du chantier ainsi qu’à la vie de celui-ci et de la ville de Jericho, et surtout à l’enquête qui va désormais être menée.

JS78588791

Très vite plusieurs romances se dessinent. Il y a d’un côté celle très romantique de Johnny et Annie qui se rapprochent en cherchant à couvrir le fils de celle-ci et à la protéger. Puis il y a celle plus pragmatique d’Isabella et Charles. Isabella ne peut toucher son héritage que si elle se marie, et ayant des intérêts communs avec Charles, elle choisit de lui proposer de l’épouser. Lui, il l’aime depuis longtemps et il a déjà été blessé par elle. Ça aurait pu être l’histoire à suivre de la série car moins classique que la première surtout après les révélations sur la famille de Charles dans l’épisode 3, mais ce dernier est beaucoup trop plat et conventionnel, sauf dans le dernier épisode où il se réveille enfin. Isabella, au contraire, est une femme comme je les aime, en avance sur son temps, qui malgré un fond romantique reste très pragmatique.

Mais Jericho, ce n’est pas que ça, c’est aussi l’histoire de gens simples. Il y a cette femme d’abord, qui perd son mari dans le premier épisode, et qui doit ensuite chercher comment subvenir à ses besoins. Il y a aussi les prostituées qui sont là pour les travailleurs mais dont le rôle va plus loin et qui font vraiment partie de la communauté. Il y a aussi le patron de la taverne et sa fille, qui y est serveuse, qui est en rivalité avec la fille d’Annie. Il y a également l’employée noire de Charles qui a tout d’une mère pour lui et qui cherche à l’aider comme elle peut. Il y a l’ami noir de Johnny qui a travaillé pour sa famille et cherche maintenant autre chose. Et surtout il y a le noir Ralph Coates, qui a lui seul va essayer de gravir les échelons pour diriger la ville à sa façon grâce à son expertise. C’est vraiment tout un petit monde attachant qui se dessine peu à peu au fil des épisodes et qui nous entraîne dans ses histoires quotidiennes.

Après un premier épisode riche en action : découverte de la ville, explosion et morts de plusieurs hommes, assassinat d’un autre par un enfant. Les autres épisodes sont plus calmes même si des micros événements les peuplent comme l’enquête pour savoir qui est le saboteur ou pour savoir où est passé celui qu’on soupçonne, les romances, les déboires de chacun, les inimitiés au sein des travailleurs du chantier, la fièvre qui s’abat sur la ville, l’arrivée d’un prédicateur, les histoires de famille de Johnny, le financement du viaduc, l’effondrement de la mine… L’ensemble crée un univers cohérent et riche où l’on s’attache vraiment à la ville de Jericho, à ses habitants et à la famille Blackwood. C’est une série où on n’a pas le temps de s’ennuyer pour peu qu’on aime les séries historiques à la sauce britannique.

Bonus : Comme dans la plupart des séries historiques britanniques, le générique est de toute beauté aussi bien visuellement que musicalement, dommage qu’il soit si court.

Ma note : 15 / 20

47-JERICHO

Séries Tv - Films

The Revenant d’Alejandro González Inárritu

The_Revenant

Titre : The Revenant

Réalisateur : Alejandro González Inárritu

Année de sortie : 2015 (US) 2016 (FR)

Acteurs : Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson, Will Poulter, Forrest Goodluck…

Histoire : Dans une Amérique profondément sauvage — le territoire septentrional de la Louisiane achetée à la France en 1803, aujourd’hui entre autres les États de Dakota du Nord et Dakota du Sud — un groupe de trappeurs, dirigé par le capitaine et négociant en fourrures Andrew Henry, subit de lourdes pertes lors d’une attaque par les Indiens. Ils s’enfuient et sur les conseils de Glass, décident de continuer leur expédition à pied, dans les bois, loin de la rivière que les Indiens sillonnent. Laissé pour mort par ses amis, après avoir été attaqué par un ours, Hugh Glass cherche à se venger d’eux, pour leur faire payer cet abandon.

Mon avis :

Me revoici pour vous parler d’un film qui m’a vraiment fait forte impression. Sur le papier, ce film n’a pas grand-chose pour me plaire, je ne suis pas une fan des western et celui-ci en est bel et bien un. Mais j’ai de suite été happé par la beauté de la réalisation et la performance de DiCaprio.

En effet, dès les premières images je me suis pris une claque visuelle ! La façon dont Inárritu filme ces paysages sauvages est sublime. Il y a des mouvements de caméra géniaux. Les acteurs sont très bien filmés et mis en valeur avec de superbes gros plans. Et les effets spéciaux sont impressionnants, il suffit de voir quand il tombe avec son cheval. La nature sauvage américaine est très bien rendue. La force immersive est très grande, on est vraiment à fond dans cette période très controversé de l’histoire américaine.

DiCaprio, lui, est impressionnant à l’écran ! Effectivement, il ne parle presque pas dans ce film mais il fait passer énormément de chose avec son corps, son regard et ses grognements ^^’ Il crève littéralement l’écran. C’est l’incarnation parfaite de ce père qui va survivre à tout pour venger la mort de son fils. Pour autant, j’ai trouvé les autres acteurs très bons aussi en particulier celui qui joue Hawk, le fils de Glass, ainsi que Tom Hardy, le méchant rival, et Domhnall Gleeson, le gentil commandant. Il y a aussi énormément de petits rôles, tous terriblement juste, notamment chez les Indiens.

Du côté de l’histoire, ayant lu le résumé, je n’attendais qu’une chose l’attaque de l’ours mais celle-ci a un peu tardé à venir. Le réalisateur a préféré nous immergé dans l’ambiance et l’époque de son film d’abord avec la présentation de ce qu’était la chasse aux castors dans l’Amérique sauvage. Ensuite, vient la fuite pleine de tension après l’attaque des Indiens. J’ai beaucoup aimé ce début dur et violent qui nous mettait parfaitement dans l’ambiance. Puis vient le moment de prendre une décision et c’est le commandant qui s’y colle sur les conseils de Glass qui est fortement critiqué par Fitzgerald. On a là les premiers éléments du film : les Indiens qui les pourchassent pour se venger et récupérer la fille du chef qui a été enlevée, et les tensions entre Glass et Fitzgerald. Une fois que Glass se fait attaquer (et mon dieu que la scène est intense et violente !) le film change. L’ambiance devient pesante, poignante, très dure. J’ai aimé la quête de vengeance de DiCaprio et en même temps, j’ai trouvé surréaliste tout ce qui lui arrive et la façon dont il se remet à chaque fois. Certes, il se passe pas mal de temps entre l’agression et son retour à la civilisation, mais je ne vois pas comment il peut guérir si vite de ses blessures. Je suis vraiment septique. Sinon, j’ai aimé le voir se débattre avec tout ce qui lui arrive et se mêler à la nature pour survivre. Il ne cherche pas à l’affronter mais l’utilise pour s’en sortir et avancer. Il y a aussi une grande dimension religieuse dans le flm, mais c’est tellement bien intégré au personnage, au contexte et à l’histoire que pour une fois ça ne m’a presque pas gênée (sauf quand il la voit suspendue dans les airs au-dessus de lui ^^).

Bref, un très bon film, dont je n’arrive pas ici à vous rendre tout le plaisir qu’il m’a procuré. Pourtant, c’est un film d’hommes, un western qui se passe dans une nature sauvage, aucun des ingrédients que j’aime, et j’ai tout de même été fascinée. Je le recommande à tous !

Ma note : 17 / 20

dicaprio-xlarge