Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Otaku Otaku de Fujita

Titre : Otaku Otaku

Auteur : Fujita

Éditeur vf : Kana (big)

Années de parution vf : Depuis 2018

Nombre de tomes vf : 5 (en cours)

Histoire : Narumi et Hirotaka travaillent dans la même société. Ce sont tous deux des otaku. Ils ont chacun une passion dévorante pas toujours évidente à faire entendre aux autres. Peut-elle même être compatible avec une relation amoureuse ? Comprendre l’autre, l’accepter tel qu’il est, se montrer tel qu’on est vraiment… Misant sur ce point commun, « des otaku », ils décident alors de sortir ensemble. Mais comme dans toutes les histoires d’amours, des interrogations et des doutes persistent. Leur passion va-t-elle les rapprocher ou les séparer ? Heureusement les amis sont là pour en discuter mais aussi pour partager leur « otaku attitude ».

Mes avis :

Tome 1

Voici la dernière romance de l’éditeur Kana, à mi-chemin entre shojo, comédie, romance voire josei, ce nouveau titre possède aussi son adaptation animée et en utilise les codes de manière originale.

Deux suivons la trajectoire de deux jeunes employés de bureaux qui se connaissent depuis l’enfance et qui sont de vrais otaku (l’une des Boys Love, l’autre des jeux vidéos). A cause de cela, ils n’arrivent pas vraiment à trouver l’amour et décide donc de tenter leur chance l’un avec l’autre pour ne plus avoir à se cacher. Malheureusement, ça ne va pas être aussi simple. Entre maladresse, malentendu et quiproquos nous serons les spectateurs de cette romance atypique.

Dès qu’on ouvre le volume, on se rend compte qu’on est avec un titre différent des autres. La mangaka présente des chapitres courts qui sont partagés en planches qui ne sont pas sans rappeler les yonkoma. En effet, chaque planche présente un thème et pourrait presque être l’illustration de celui-ci sous forme de sketch. C’est très drôle, bourré d’humour et de références aux animes, mangas et jeux vidéos. C’est bien sûr complètement irréaliste tellement tout est exagéré mais ça m’a beaucoup fait rire. J’aime l’ambiance du titre, j’aime l’originalité de sa mise en forme et j’en aime l’humour.

Les deux héros sont de véritables clichés ambulants, tout comme le couple qu’ils vont côtoyer. On a droit à la fan de boys love, qui participe au comiket et qui est complètement à la ramasse dans son boulot et sa vie en général. On a également le beau gosse à lunettes qui a tout le temps l’air détaché mais qui est en fait fan de jeux vidéos et qui balance sans cesse des références que personne ne comprend. Leurs amis ne valent guère mieux, l’une est une fan de cosplay BL, l’autre est un maso agressif, et ils sont tout le temps en train de se chamailler. Mais l’ensemble donne des personnages qui s’équilibrent les uns les autres et qui rendent l’histoire dynamique.

On les suit donc dans la lente, très lente mise en place de leur couple. C’est très amusant de voir combien ils sont maladroits et comme ils enchaînent les quiproquos. Ah ! l’histoire de cette fameuse couleur rose xD C’est drôle aussi de voir d’un côté un couple d’otaku en construction et de l’autre un couple déjà formé depuis un moment mais où seul l’un des deux l’est. Le contraste est saisissant tant les personnalités sont opposées.

Les dessins sont moins séduisants. J’ai du mal avec les regards minuscules et peu aimables de certains. Je trouve le dessin un peu froid et convenu. Il me rappelle beaucoup le chara-design d’un animé.

Le format, lui, est un peu court. On a un tome un peu plus grand que les shojo ou shonen habituels, mais même pas 130 pages. Les chapitres sont courts et entrecroisés de pages bonus toujours sur le style des yonkoma.

L’ensemble est assez frais et dynamique et si le concept ne tourne pas trop en rond, je poursuivrai volontiers ma découverte.

Tome 2

On reste dans la même veine que le tome 1 avec exactement le même concept de chapitres composés également de petites scénettes mettant en avant de façon croquignolesques les travers de nos amis otaku. Les personnages restent les mêmes, on découvre juste le petit frère ultra mignon et naïf de Nifuji en plus. Je regrette juste un peu que les héros ne soient pas plus développés cette fois.

En fait, on reste sur du manga « tranche de vie » avec un zeste d’humour spécial otaku en plus. Les situations sont amusantes, tout comme les références comme dans le tome 1. L’ajout du petit frère non otaku permet de nouveaux traits d’humour. Je continue à apprécier les dynamiques entre les personnages que ce soit entre amis ou à l’intérieur des couples. Je me suis amusée à retrouver chez eux des disputes qu’on trouve dans tous les couples sur les loisirs différents de chacun, la gestion du temps libre, ou bien ce qu’on attend de l’autre. C’est toujours fait avec pas mal de doigté pour pointer nos défauts à tous.

Otaku Otaku reste une lecture divertissante que je savoure à chaque page.

Tome 3

Je prends toujours autant de plaisir à suivre cette série atypique. J’aime voir les petites scénettes avec nos couples otaku. D’ailleurs un nouveau va rejoindre les deux premiers qu’on connait déjà : le frère d’Hirotaka et une otaku gameuse qu’il a rencontrée au boulot. L’atmosphère est toujours aussi détendue et fun. On s’amuse à suivre leurs petites tranches de vie que ce soit à l’occasion d’un rencard, d’un poisson d’avril, d’une discussion entre mecs après le boulot ou de filles fan de BL sur les seme et les uke, ou d’un passage dans une librairie spécialisée avec leur copain. Tout est propice à des moments savoureux et conviviaux où les traits de caractère otaku de chacun ressortent. C’est frais et forcément ça nous parle à nous lecteurs.

Dans ce tome, j’ai aimé le fil rouge autour du rencard entre Nao et Hirotaka où ce dernier s’interroge sur sa relation avec elle, la différence entre être en couple et être amis. C’était mignon tout plein, mais comme le dit Koyanagi, il faudrait concrétiser un peu maintenant ^^

Tome 4

Le titre continue à se lire comme un bon petit bonbon sucré. Je m’amuse beaucoup à chaque tome à suivre les aventures de ces couples d’otaku. Ici, on est moins centré sur le couple principal et ça laisse plus de place à Koyanagi/Kabakura d’un côté et Nao/Kô de l’autre. J’aime aussi.

J’ai aimé découvrir le passé du premier couple. Ils étaient déjà tordant au lycée et c’est intéressant de voir comment s’est construit/renforcé leur passion d’otak’. En plus la mangaka distille bien les chapitres sur eux dans ce tome pour pas que ça fasse trop lourd. Au contraire, elle garde beaucoup d’humour à l’image de leur dispute autour des Boys Love et de sa chute tordante.

Le second couple n’est toujours pas formé mais ils sont trognons. J’adore voir Kô s’ouvrir petit à petit et suivre Nao dans ses débuts de joueur de RPG en ligne. J’aimerais juste qu’il découvre vite que c’est une fille, qu’on passe à autre chose.

Enfin, le couple principal est quand même là en filigrane et avance petit à petit. L’histoire d’ouverture sur les premiers amours de chacun est excellent dans le genre, tout comme celui où Narumi rend visite à Hirotaka chez lui avec un final excellent ^^

Bref, je passe toujours un moment de franche rigolade avec cette série, même si ce sont avant tout de brefs moments de vie et qu’on n’est pas sur une histoire avec une trame qui évolue, mais ça me change.

Tome 5

Comme chaque fois, c’est une vraie joie de retrouver notre joyeuse bande et ses couples. J’ai encore pris beaucoup de plaisir à lire la suite de leurs aventures. J’ai même eu la sensation dans ce tome que l’auteur développait un peu plus ses histoires et ses personnages. Il y a un bel équilibre entre l’ensemble des personnages avec certes le couple principal qu’on voit un peu plus, mais les autres ne sont pas en reste quand même.

Dans ce tome, j’ai aimé voir Hirotaka montrer un peu plus ses sentiments et agir en petit ami lors de leurs rendez-vous. Ça m’a plu également de voir la belle amitié entre les filles et de les suivre lors de leur première convention en commun, cosplay y compris. C’était aussi amusant de voir Hirotaka et Narumi jouer les grands frère et soeur avec le petit Nao qui était en pleine confusion suite à sa récente découverte.

Le titre continue donc à allier petits moments de couple bien sympathiques et moments de geeks tout aussi savoureux, le tout dans un atmosphère bienveillante qui ne peut que donner le sourire à ceux qui le lisent.

Ma note : 15 / 20

Voici quelques pages pour vous montrer le concept :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

19 commentaires sur “Otaku Otaku de Fujita

  1. Merci beaucoup Tachan pour cet article! J’ai aussi lu Otaku Otaku et je lui ai attribué la même note. Je ferai aussi prochainement une chronique sur mon blog. Je trouve aussi les dessins assez froids en revanche j’ignorais qu’il y avait une adaptation anime alors merci de l’info! J’espère que leur petit couple va avancer ^^
    Le Chat de Bibliothèque

    Aimé par 1 personne

      1. J’imagine effectivement lol c’est comme quand on parle de notre jeunesse et qu’ils ont l’impression que c’était au siècle dernier (bon, ils ont raison mais juste au sens littéral lol)

        Aimé par 2 personnes

      2. Eh ben dis donc, pourtant la romance c’est pas ce qu’il manque dans les mangas dispo en France, alors certes y en a peu dans les shonens, mais côté shojo et seinen, y a plein de bonnes choses. Ah la la, toute une éducation à faire xD

        J'aime

  2. L’anime est super sympa, j’ai beaucoup rit.
    Je suis toujours un peu étonnée de l’exagération, et du fait d’être otaku juste sur un point précis
    Le gars il est pas gêné, baba cool, il joue même tranquille à son bureau pendant sa pause déjeuner loool. Et elle qui le cache. Ca m’a éclaté quand ils se sont revus, et qu’il lui lance ah salut, alors tu vas à la comiket cette année XD.
    Ah la librairie c’était excellent aussi
    C’est bien un titre frais comme celui là.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s