Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Husk of Eden de Yoshinori Kisaragi

Husk-of-Eden-tomes-manga

Titre : Husk of Eden

Auteur : Yoshinori Kisaragi

Années de parution vf : Depuis 2014

Editeur vf : Doki Doki

Nb de tomes : 4 (série terminée)

Résumé du tome 1 : De grands et sombres dangers planent sur l’antique cité d’Eldorado, dominée par « Ziggurat », la tour sacrée.
Pourtant protégée par ses trois rangées de rempart, cette dernière est la cible de nombreuses attaques répétées et inexpliquées par des rebelles. Le gouvernement mondial envoie des troupes à la protection de l’édifice qui semble renfermer bien des secrets… Hommes ou femmes, les jeunes soldats affectés sur place devront être prêts à tout sacrifier, au risque de voir leurs rêves d’amitié brisés.

Mon avis :

Tome 1
Un début de série prometteur avec une aura de mystère bienvenue. Elle interroge à la fois sur nos liens d’amitié, mais aussi nos liens envers notre nation et surtout sur le sens que peuvent prendre nos sacrifices. Après, nous n’en sommes qu’au tout début. Les enjeux sont à peine esquissés et la série ne compte que peu de tomes, alors cela reste à voir…

Tome 2

Encore un tome très dur où l’auteur ne fait aucune concession à la bonne morale et à la bien pensance. Dès l’ouverture du tome, on comprend très bien dans quoi on s’embarque et entre scène de torture, souvenirs de la vie d’une prostituée et attaque où ça tire de partout, on n’est pas trompés sur la marchandise. Même si cela a un côté un peu répétitif avec le tome 1. C’est vraiment une excellente série de ce côté-là. De plus, l’auteur sait tempérer ces moments très durs psychologiquement avec des petits moments divertissants de la vie quotidienne. On n’avance pas beaucoup du côté de l’intrigue principale : gouvernement contre rebelles. On ne sait toujours pas pourquoi ils se battent et quel est le vrai rôle de cette cité, mais le prochain tome laisse espérer quelque chose.

Tome 3

Probablement mon tome préféré jusqu’à présent. Il est à l’aune de sa couverture, placé sous le signe de la douleur et de la mélancolie. On en apprend enfin plus sur les rebelles et leurs raisons de se battre contre le gouvernement central pour Eldorado. On voit également comment ils vivent et on découvre un peu le passé de leurs chefs Levy et Gad. Le voile du passé d’Elphira se lève un peu aussi. Ce tome est probablement un tome de transition après les nombreuses morts et batailles du tomes 1 et 2, et surtout la fin tragique de l’une des recrues la dernière fois. Il aide à poser les enjeux des deux côtés : rebelles et gouvernement central. Pour ce dernier, on en découvre le « chef » qui n’est autre que le frère de Bell, la commandante d’Eldorado et il a l’air bien mystérieux lui aussi. Les révélations sur la Ziggurat d’Eldorado sont aussi riches et intéressantes et j’espère qu’il y en aura encore d’autres. Bref, un tome très bien dosés avec de nombreux retours dans le passé qui apportent un vrai plus à la série. L’attente pour le tome 4, non encore sorti au Japon, je crois, va être longue…

Tome 4

Je suis triste de le dire mais j’ai été vraiment déçue par ce tome qui conclut la série. Non seulement il se sera fait longtemps attendre mais en plus il bâcle la fin de l’histoire. J’avais pourtant aimé chaque tome mais ici je ne m’y suis pas retrouvée. J’ai d’abord eu beaucoup de mal à re-rentrer dans l’histoire et à me rappeler les tenants et les aboutissants. Puis, j’ai été un peu déçue de voir les tout jeunes qu’on suit depuis le début en retrait au profit des adultes. J’ai également trouvé l’ambiance moins propice à être émue que dans les tomes précédents, ça manquait vraiment d’empathie. Mais surtout quelle déception d’avoir si peu d’explication au final sur la Ziggurat alors que c’est quand même le coeur de l’histoire. On nous bassine avec elle depuis le début, on nous lâche des éléments prometteurs dans le tome3 et puis là, pouf, plus rien, ça s’arrête là et elle garde tout son mystère… Je ne m’attendais pas à ça. De même, les rivalités politiques entre la famille impériale et le gouvernement mondial sont vite expédiées et très mal expliquées et exploitées. Il y avait un tel potentiel dans cette série que c’est du gâchis du finir comme ça si rapidement. Ce qui est d’autant plus dommage quand on lit les dernières pages  qui sont très intenses. Si on avait eu un vrai développement sur 2-3 tomes de plus, ç’aurait pu être une très bonne série.

Ma note : 15 / 20

51-ez0wt7fl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s