Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Hana Nochi Hare de Yoko Kamio

14b08f9256319978089c8a675ea538f8

Titre : Hana Nochi Hara – Hanadan 2nd season

Auteur : Yoko Kamio

Editeur vo : Shueisha

Année de parution vo : Depuis 2015

Nb de tomes vo : 4 (en cours)

Résumé du tome 1 : Nouvelle saison d’Hana Yori Dango, l’histoire se déroule également à Eitoku mais avec une nouvelle génération !

hana2

Mes avis :

Tome 1

Voici donc les aventures d’une nouvelle bande de lycéens à Eitoku. Après sa première série qui a été tellement marquante, il était pour Yoko Kamio de se renouveler ce qu’elle a pourtant réussi, mais la voici revenue à ses premiers amours. Nous suivons donc de nouveaux héros qui vont vivre leurs aventures dans le lycée d’Eitoku que nous connaissons bien. Cette fois exit les F4 et bienvenue aux Correct 5 sorte de comité de salut public qui est chargé de faire régner l’ordre à Eitoku, c’est-à-dire de se débarrasser des pauvres en les poussant vers la porte. Cette fois plus de carton rouge mais une simple « lettre de démission » tendue et à remplir par la victime des C5. On sent déjà le réchauffé dans ce début et en effet l’auteur a malheureusement beaucoup réutilisé ce qui avait fait le succès d’Hanadan mais en moins bien. Les C5 sont très vite introduits de même que celle qui va devenir la bête noire de leur chef, c’est-à-dire la jeune Oto, dont le père a fait faillite. Heureusement, l’auteur a tout de même su conserver son humour et j’ai beaucoup ri du manque d’assurance du héros et de sa passion pour tous les porte-bonheurs imaginables et les machines pour l’aider à gagner du muscle. Yoko Kamio n’a pas perdu son talent pour raconter des histoires amusantes, touchantes et qui donnent toujours envie d’avoir la suite sous la main, mais ici elle n’invente rien non plus, elle reprend le meilleur d’Hanadan seulement.

Tome 2

Dans ce nouveau tome, nous continuons à suivre les aventures d’Oto et Haruto, les deux seuls personnages un tant soit peu creusés pour l’instant. Il est amusant de voir Yoko Kamio reprendre les bases de la relation Makino-Dômyoji ici. A nouveau le héros tombe amoureux mais ne le comprend pas et l’héroïne étant tout aussi naïve ne voit rien du tout. Mais ce qui change un peu, c’est que le rival qu’on voit se profiler n’est pas un membre des C5 mais le leader du lycée voisin qui comme par hasard a plus de succès qu’Eitoku et recrute plus d’élèves ce qui agace fort Haruto qui est en fan absolu de Dômyoji (encore un trait très drôle chez ce personnage) voudrait à tout prix protéger leur lycée. J’ai bien aimé la façon dont les deux personnages n’arrêtent pas de se croiser et ainsi se rapprochent mais je ne peux m’empêcher de trouver que c’est du sous Hana Yori Dango, dommage…

Tome 3

Sur la même lancée, dans ce tome 3 nous suivons les peines de coeur d’Haruto qui a bien du mal à avancer avec Oto. Il manque tellement de confiance en lui que le moindre obstacle le fait renoncer à se déclarer et en même temps il a tellement bon coeur qu’il arrive parfois à se dépasser et à paraître être l’homme idéal, c’est vraiment perturbant. Ici, l’auteur a choisi de développer un peu plus le personnage d’Airi, amie d’enfance d’Haruto qui est aussi amoureuse de lui. Ça nous permet de découvrir une autre membre des C5 en plus de Kaito qu’on voit souvent avec Haruto. J’aime bien Airi parce qu’elle peut aussi bien devenir votre meilleure amie que votre pire ennemie tellement elle est peste. Elle m’amuse beaucoup et va devenir une grande amie pour Oto, je parie. J’aime moins que la relation Oto – Haruto n’avance toujours pas alors que chacun se rend peu à peu compte de ses sentiments ou de ceux de l’autre. Comme dans Hanadan, c’est parti pour prendre des plombes avant qu’il se passe quelque chose. De même, la mangaka continue à recycler aussi bien les situations que les lieux où il y a eu des scènes fortes dans la série d’origine, c’est dommage un tel manque d’imagination et/ou de confiance en soi pour faire du neuf.

Tome 4

Toujours autant d’humour, j’ai vraiment passé un bon moment avec ce tome même si on sent que Yoko Kamio veut nous embarquer dans quelques chose de plus dramatique avec la décision, le sacrifice que choisit de faire Oto. J’aime bien son fiancé, c’est un type mature et super attentionné qui voit bien ce qu’Oto ressent vraiment et qui n’abuse pas de ses mauvais choix. C’est dommage que celle-ci commence vraiment à craquer pour Haruto finalement *rires*. Par contre, l’idée de faire intervenir une nouvelle rivale amoureuse, Megumi, mannequin de son état en plus, m’a un peu agacé. Celle-ci est le stéréotype de la fille ultra gentille et mignonne qui veut se faire aimer de tout le monde, ne blesser personne et qui au final fait plus de mal que de bien, je trouve. En tout cas, elle me rappelle elle aussi terriblement certains personnages secondaires de la précédente série et c’est ça qui est fort dommage parce qu’à chaque fois que je lis en chapitre, je ne peux m’empêcher de penser à Hanadan et me dire que c’était mieux…

Ma note : 14 / 20

(Nostalgie quand tu nous tiens…)

0007-001

Publicités

Un commentaire sur “Hana Nochi Hare de Yoko Kamio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s