Livres - Fantasy / Fantastique

Les épées de glace d’Olivier Gay

Titre : Les épées de glace

Auteur : Olivier Gay

Éditeur (poche) : Milady (Fantasy)

Années de parution (poche) : 2017

Nombre de tomes : 2 (série terminée)

Histoire : Dans sa jeunesse, l’empereur Marcus mena de nombreuses guerres et étendit son territoire avec l’aide d’un combattant et général hors pair, Rekk. Ses méthodes impitoyables et sa propension au massacre contribuèrent à pacifier les provinces et à annexer les jungles de Koush, au sud – mais provoquèrent également la haine du peuple. Afin de s’attirer leurs bonnes grâces, l’empereur exila donc Rekk le Boucher aux confins de l’empire. Vingt ans plus tard, Marcus est vieux et malade. Il n’a qu’un fils, Theorocle, qui lui cause plus de souci que de fierté. Les familles nobles intriguent dans l’ombre pour préparer sa succession. Quant à Rekk, ce n’est plus qu’un nom avec lequel les mères effraient leurs enfants le soir.

Mon avis :

Tome 1 : Le sang sur la lame

Je continue dans ma dynamique de découvertes de nouveaux auteurs cet été avec celle d’Olivier Gay, un auteur français de Fantasy assez traditionnelle mais qui a une plume légère et enlevée qui permet de dévorer ses titres. Pour commencer, j’ai choisi sa saga en deux tomes : Les épées de glace qui se déroule dans un univers à mi-chemin entre l’Antiquité et le Moyen-Âge dans laquelle nous suivons la quête, l’enquête, puis la vengeance d’un ancien gladiateur dont on a assassiné la fille.

J’ai d’emblée trouvé le titre très attirant. L’auteur a une écriture qui nous embarque rapidement. Elle est simple, précise et efficace. On tourne les pages à toute vitesse pour découvrir ce qui va se passer. L’histoire est très rythmée. On traverse différents lieux tambours battants et les événements s’enchaînent sans temps morts. C’est très rapide et efficace, ça va à l’essentiel. On découvre rapidement les enjeux de cette histoire et on sait toujours où on va.

On suit d’abord, la jeune Deria qui vient d’arriver dans le palais de l’Empereur et qui a un caractère qui détonne. Elle se lie avec un jeune garde et avec une humble servante. Le jour où il lui arrive quelque chose, ces derniers décident de partir prévenir le père de cette dernière, le mystérieux Baron Froideval. Ils partent ainsi à l’aventure mais leur tête est mise à prix parce que personne ne veut que le Baron sache ce qui s’est passé. Celui-ci va les prendre sous son aile dans sa quête de vengeance quand il va revenir dans la capitale. L’histoire va alors mêler complot politique, vengeance, passé douloureux et quête d’émancipation aussi bien dans les bas que les hauts quartiers de la ville, ainsi que les couloirs du palais.

L’ambiance est sombre, rude, brutale. Aucun personnage n’est tout blanc ni tout noir. Les héros que l’auteur a su si bien développer sont forts ambigus, le Baron en tête. J’ai beaucoup aimé le travail qui a été fait sur eux. On démarre par exemple, avec une servante douce et soumise, pour arriver à une Shani entreprenante qui veut prendre sa vie en main et apprendre à se défendre. On découvre un Baron froid, brutal et sanglant, mais qui révèle peu à peu des failles dans sa cuirasse et sait défendre les gens qui comptent pour lui. Nous suivons un Empereur qui fait beaucoup pour le rayonnement et le bien être de son pays mais qui semble faible du point de vue politique, et il révèle plus de caractère mais aussi d’honnêteté que prévu. Son fils, Theorocle est certes une ordure de la pire espèce mais l’auteur cherche à nous montrer aussi les blessures qu’il cache derrière. Je pourrais ainsi parler de bien d’autres personnages qui se révèlent au fil du tome. Ma seule déception vient du jeune garde, Mahlin, que je trouve assez imbuvable et dont je ne trouve pas l’évolution/le changement flagrant pour le moment. Il m’agaçait aux débuts, il m’agace encore ^^!

Mélangez donc narration dynamique, personnages fouillés et ambigus, cadre original et histoire mélangeant politique et vengeance, vous aurez tous les ingrédients pour me plaire comme c’est le cas ici. J’ai très envie de découvrir la suite des aventures de notre trio mais aussi de lire ensuite la préquelle sur le passé du mystérieux Baron, intitulée : La main de l’Empereur.

Ma note : 16 / 20

Tome 2 : Le châtiment de l’Empire

Avec ce second tome mené tambours battants, Olivier Gay conclut déjà son histoire, non sans nous laisser quand même quelque peu sur notre faim dans cet univers antico-médiéval sans la moindre once de magie.

L’auteur reprend son récit pile là où il l’avait laissé après la retournement de situation qui avait mené à la capture de Rekk. Comme on pouvait s’y attendre notre duo épaulé de Laath et d’alliés inattendus vont se lancer dans un plan des plus risqués pour libérer leur mentor.

L’ensemble de ce tome est assez prévisible et c’est peut-être mon seul regret ici. La plupart des avancements de l’histoire et des surprises se laissent deviner avant même de se produire ce qui est un peu dommage. Surtout qu’en dehors de cela, j’ai vraiment passé un bon moment. L’histoire a beau être classique, elle est très agréable à lire parce que l’écriture est légère et dynamique. Il n’y a pas de temps morts et on passe d’un pan de l’histoire à l’autre sans transition, tout est très fluide. La quête de vengeance de Rekk se poursuit et les tournant qu’elle prend sont épiques sans être surprenants. Les différents temps pour la mener à bien sont logiques et bien menés. Je regrette juste que le final soit si rapide et qu’il ne permette pas les moments de bravoures ou les grandes trahisons que j’aurais aimés voir. La révélation sur le meurtrier de Déria tombe un peu à plat. La fin est trop brutale pour moi. Il manque clairement une centaine de pages pour tout bien poser et développer parce que là, on sent vraiment que l’auteur est très très pressé de conclure et qu’il court après le temps…

C’est dommage parce qu’il avait fait un bon travail sur les personnages en continuant à les développer et en ajoutant des rencontres et des alliances intéressantes. Ainsi si Mahlin m’aura agacé de bout en bout – c’était vraiment un personnage trop creux et stéréotypé – Shani, elle, aura su prendre de l’envergure. Tout le monde n’appréciera pas l’ensemble de son évolution et je peux le comprendre parce c’est quand même assez caricatural, mais j’ai aimé le fait que l’auteur cherche à en faire en femme forte. J’ai également beaucoup aimé la relation qu’elle va tisser avec Rekk, mais également avec les hommes de celui-ci, et j’espère bien qu’on aura droit plus tard à une suite avec eux. Rekk s’est montré à la fois simple et compliqué de bout en bout. Je sens que je vais vraiment apprécié de découvrir ses débuts dans La main de l’Empereur. Mais dans ce tome, ce sont surtout les personnages secondaires qui m’ont plu, que ce soit Mandonius et son esprit retord, Laath et sa ruse, ou encore Dareen et son grand coeur.

Dans ces deux tomes, Olivier Gay aura su, pour moi, nous régaler d’un récit maîtrisé dans un monde dur, sombre et tout sauf manichéen avec des personnages charismatiques qu’on a envie de retrouver. Son diptyque est peut-être une classique histoire de vengeance menée tambours battants sans forcément penser aux conséquences mais elle a du corps. Si vous cherchez un titre de Fantasy simple, sans magie, avec du sang et des personnages rudes, vous êtes au bon endroit.

Ma note : 15 / 20

18 commentaires sur “Les épées de glace d’Olivier Gay

  1. Bah tiens, moi j’ai le prequel (le tome 1) dans ma PAL, je devrais le commencer le mois prochain je pense. Et c’est aussi un auteur que je vais découvrir. J’espère que ma lecture me plaira autant que celle-ci, que présente avec simplicité mais de belle manière.

    Aimé par 1 personne

    1. Les grands esprits se rencontrent. J’espère aussi que tu l’apprécieras autant que j’ai apprécié ce tome. Je suis en plein tome 2 en ce moment et ça s’annonce aussi bon. Je sens que ça va être un auteur à suivre pour moi 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Ah, moi aussi, j’ai eu du mal avec Malhin >.<.
    Je suis un peu moins emballée que toi par l'histoire, mais ça reste une bonne lecture. D'ailleurs, je lis le tome 2 en ce moment (avec Saiwhisper) et je trouve que l'auteur est un peu tombé dans la facilité, parfois. Dommage !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, je ne suis pas la seule à avoir eu envie de le castrer… xD
      C’est vrai que je suis bon public avec ce genre de titre parce que je prends vraiment beaucoup de plaisir avec une lecture aussi franche et directe, sans artifice inutile, qui fait vraiment le job. En fait, j’en demande pas plus en ce moment, alors c’est parfait. Le début du tome 2 me plaît tout autant, notamment avec Mandonius qu’on voit bien plus. Il me fait à un peu penser à Littlefinger ^^’

      Aimé par 1 personne

      1. Et je trouve que ça ne s’arrange pas dans le tome 2, pour Malhin ^^

        Ah, moi, c’est un peu l’inverse ; de temps en temps, j’aime me replonger dans de la classic fantasy, mais ça doit rester ponctuel, car je m’en lasse très vite. Je suis toujours en recherche d’originalité, ce qui n’est pas forcément évident quand tu as lu beaucoup de choses >.<

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai justement un peu le même problème. J’ai du mal à trouver de l’originalité après avoir lu une bonne partie des grandes saga/des grands titres de Fantasy dispo sur le marché. Et quand je tombe sur quelque chose d’original, parfois c’est trop pompeux et/ou artificiel et j’accroche pas. J’aime l’idée mais je ne suis pas embarquée. Dur dur. C’est peut-être pour ça que je me rabats ensuite sur des choses plus classiques parce qu’au moins je ne suis pas déçue là-dedans ^^!
        Tu aurais des titres originaux que t’as aimé à me conseiller ? (Hors titres pour la jeunesse)

        Aimé par 1 personne

      3. Ah, je comprends, c’est toujours difficile de trouver ce qui nous plait, surtout quand on a déjà lu les sagas les plus connues 😉.

        Bon, je suis devant ma bibliothèque lol. Je vais essayer de te faire une liste de livres originaux qui ont été des coups de cœur ^^

        – Journal d’un marchand de rêves, Anthelme Hauchecorne
        – Le dernier souffle, Fiona McIntosh
        – Les Seigneurs de guerre, Karen Miller
        – Le Passage, Justin Cronin
        – Le Porteur de Mort, Angel Arekin
        – Les Crépusculaires, Mathieu Gaborit
        – Les larmes d’Artamon, Sarah Ash
        – L’ange de la nuit / Le Porteur de lumière, Brent Weeks
        – Farlander, Col Buchanan

        Voilà 😊. J’imagine que certains de ces ouvrages ne te paraîtront pas forcément originaux, mais bon ^^. N’hésite pas à me dire si tu en as lu certains 😉.

        Aimé par 1 personne

      4. Je vois qu’on a la même méthode pour les recommandations (regarder notre biblio xD). Effectivement, j’en ai lu certains avec lesquels je n’ai pas eu le coup de coeur (Le dernier souffle et Les larmes d’Artamon). J’en ai aussi dans ma PAL et/ou Wishlist (Les crépusculaires, L’ange de la nuit) et il y en a d’autres que je ne connais pas. Je vais donc aller regarder tout ça pour me donner de prochaines idées de lecture. Merci beaucoup !
        Tu peux, peut-être si le coeur t’en dit, me dire en quelques mots, pourquoi ç’a été des coups de coeur pour toi ?

        J'aime

      5. J’aurais pu rajouter Les bannis et les proscrits de James Clemens et Les artefacts du pouvoir de Maggie Furey, mais c’est plus classique 😉.

        J’espère que tu trouveras des livres dont le synopsis attisera ta curiosité 😉.

        Journal d’un marchand de rêves, c’est avant tout parce que c’est… loufoque et en même temps, tellement bien construit. Je n’ai jamais lu qqch qui ressemble à ça 😉. Mais ce n’est pas à proprement parler de la fantasy (il y a une chronique sur mon blog si tu veux, deux même lol ;)).

        Pour Mathieu Gaborit, tu avais lu mon article et on en avait discuté :). Donc je ne vais pas m’étaler, mais si tu cherches qqch d’original… fonce 😉 !

        Le Porteur de Mort aussi se trouve sur mon blog, c’est une histoire extrêmement fouillée. On sent le travail de fou derrière, et les personnages sont assez attachants. En fait, ce n’était pas un coup de cœur au départ car l’auteure prend son temps, mais je suis devenue accro tant c’est riche, tant c’est addictif une fois qu’on est rentré dedans.

        Pour Les Seigneurs de guerre de Karen Miller (elle a aussi écrit Le mage du prince qui n’était pas mal), c’est avant tout l’histoire qui m’a plu. On suit une héroïne atypique prête à tout pour contenter les Dieux. C’est assez sanglant, et pas de quartier pour les faibles ! L’univers est aussi très original.

        Pour L’Ange de la nuit… c’est juste une bombe de dark fantasy. L’auteur arrive à inclure des rebondissements qu’on ne prévoit jamais. Et l’univers aussi est unique 😉
        Le Porteur de Lumière est encore mieux, mais la saga n’est pas terminée ^^

        Farlander, ce livre a réussi à me faire pleurer, ce qui est plutôt rare ! Là encore, univers très riche et personnages bien construits mais la trame reste plus ou moins classique. Ça pourrait te convenir, je pense 😉

        Pour Le Passage, c’est du post-apocalyptique. Les débuts sont très longs, mais l’auteur réinvite le mythe du zombie. Il a un don pour créer des personnages intéressants, je trouve.

        Voilà, j’espère que ça te suffit. N’hésite pas à me poser des questions si tu veux plus d’infos 😉.

        Aimé par 2 personnes

      6. Effectivement, j’ai testé Les bannis et les proscrits et même pour moi qui aime les classiques, ça l’était trop lol
        Je ne connais pas l’autre, je le rajoute à ma liste à découvrir.
        Ça va me faire plein de lecture dans ses prochains jours sur ton site parce que tu vends très bien tes titres. Ceux qui me tentent le plus sont Les seigneurs de guerre et l’Ange de la nuit. Par contre, pas sûre d’aimer Le Passage, j’ai du mal avec tout ce qui a des zombies lol
        On avait effectivement discuté de Mathieu Gaborit, qui a atterri dans ma PAL depuis, faudra que je le fasse remonter un peu, mais là j’ai envie de me lancer dans du Guy Gavriel Kay après ma lecture en cours.
        En tout cas, merci beaucoup pour tout cet échange et si j’ai besoin d’infos en fantasy, je saurai vers qui me tourner ^-^

        Aimé par 1 personne

      7. J’ai eu un gros coup de cœur pour Les Bannis et les Proscrits, mais je découvrais à peine la fantasy adulte ^^. Ç’a dû jouer 😉

        Ah, j’avais pourtant l’impression de ne rien en dire tant ces lectures sont denses, mais contente d’avoir éveillé ton intérêt 😀.

        L’ange de la nuit pourrait en effet te plaire, enfin j’espère 😉. Brent Weeks a son style bien à lui (un bon point pour l’originalité), et je suis sûre d’acheter toutes ses sagas.
        Et Les Seigneurs de guerre, vraiment pas mal non plus.

        Ah, si tu n’aimes pas les zombies apparus suite à un virus, oublie Le Passage, c’est mieux ^^.

        Je ne connais pas du tout Guy Gavriel Kay. Mais j’imagine que je le découvrirai via ton blog 😉

        Pas de quoi, c’était avec plaisir 🙂. J’aime toujours parler lecture ^^. Et pas de souci, je reste dispo 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Ah, je viens juste de terminer le tome 2 et je trouve aussi que l’auteur a été trop vite sur la fin. Tout s’enchaîne, et les conséquences ne sont pas vraiment envisagées. Ça manque un peu de profondeur, c’est certain 😉
    Mais il reste dans la même lignée que le tome 1.

    Aimé par 1 personne

    1. Exactement, on reste trop en surface et c’est dommage parce que l’univers est prometteur et que l’auteur arrive vite à nous faire accrocher aux personnages au point qu’on s’en sent très proche. J’espère que ses prochaines séries seront un peu plus dense si c’est le bon terme.

      Aimé par 1 personne

      1. C’était prévu, je ne veux pas déjà lâcher l’univers. Par contre, je vais attendre que le 2e tome soit aussi sorti en poche pour pouvoir enchaîner sans être frustrée.
        Je n’avais pas regardé mais si c’est sa première oeuvre, je comprends mieux certaines facilités 😉

        Aimé par 1 personne

  4. Je connaissais l’auteur de nom, mais tu me donnes sérieusement envie de me pencher sur ses romans! Il a l’air d’avoir tout ce qu’il faut où il le faut…
    Question fantasy originale, je peux moi aussi te donner quelques titres. Il y a par exemple
    – L’Héritage des Rois-Passeurs, de Manon Fargetton (une autrice française!), trame classique, mais son écriture et son univers ont un charme très particulier…
    – Les Joyaux Noirs, d’Anne Bishop, une fantasy très sombre et sensuelle (mais pas à la veine bit-lit, hein, on reste vraiment dans de la pure fantasy – j’en suis au troisième et avant dernier tome, il n’y pas d’histoire d’amour) – là il n’y a vraiment rien de classique !
    – Les Psaumes d’Isaak de Ken Scholes (malheureusement les derniers tomes n’ont jamais été traduits, donc tu n’auras la fin qu’en Anglais). Trame plutôt classique, mais avec un arrière-goût de science fiction steampunk, un mélange original et bien fait de magie et de technologie.

    Aimé par 1 personne

    1. Ravie de t’avoir fait découvrir un auteur ! Je note tes recommandations pour ma part. J’ai déjà découvert la première dont j’ai adoré les Illusions de Sav-Loar, il faudrait que je lise l’Héritage des rois passeurs maintenant. Par contre, je ne connais les autres que de noms et je ne pensais pas que c’était ce genre de titres. Là, ce que tu en dis, me dit que ça pourrait beaucoup me plaire. Merci pour les découvertes ^-^

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s