Livres - BD / Illustrations

Chronoctis express d’Aerinn

Titre : Chronoctis Express

Auteur : Aerinn

Éditeur : Kotoji

Année de parution : Depuis 2017

Nombre de tomes : 2 (en cours)

Histoire : Dans un monde futuriste, les dieux ont accordé aux humains le droit de faire leurs adieux avant de trépasser, en leur faisant quitter le monde grâce au train des morts : le Chronoctis Express.
Alex est un jeune homme craintif, effrayé par les agents funestes qui servent le train des morts, et bien décidé à s’en éloigner… Jusqu’au jour où la fille qu’il aime se fait assassiner.

Mon avis :

Tome 1

Je vais commencer par enfoncer une porte ouverte, non Chronoctis Express n’est pas un manga. C’est une bande-dessinée réalisée par une Française qui aime les mangas et est fortement influencée par ce média, elle en utilise et emprunte donc les codes. Mais tout fan de manga, notera dès qu’il l’ouvrira qu’il n’a pas entre les mains un titre réalisé au pays du soleil levant ou par l’un de ses habitants. Cela n’enlève en rien les qualités de l’oeuvre mais c’était pour moi important de dire que ce n’était pas un manga contrairement à ce qu’on veut nous vendre.

Ceci étant dit, Chronoctis Express est une oeuvre atypique pour moi, puisqu’elle est publiée avant tout sur internet, sur le site même de l’autrice avant de connaître une version reliée chez Kotoji. De plus, je l’ai découverte pour ma part par le biais d’un financement participatif à l’occasion du tome 2 et ce fut un peu le parcours du combattant pour recevoir mes tomes. Heureusement grâce à la pugnacité sans faille de l’autrice, ils sont finalement arrivés à bon port mais longtemps après leur sortie en librairie…

Et après tout ce blabla que puis-je dire sur l’oeuvre elle-même ? Chronoctis Express est un titre inspiré. Aerinn a décidé de placer son histoire dans un futur fantasmé où à l’approche de leur mort les humains rencontrent une espèce d’ange de la mort, un Nexros, qui est là pour l’accompagner vers le train le conduisant vers l’Au-delà. Je dois dire que j’ai de suite été séduite par l’univers de la série. J’ai trouvé le cadre dépaysant et bien pensé. Il y a des petites références à la pop culture qui me parlent (Death Note, Galaxy Express, Letter Bee, les Shinigami…).

L’histoire se développe assez rapidement aussi dans ce premier tome, après un ou deux chapitres introductifs, on plonge vite dans ce qui fera sûrement le coeur de l’intrigue de la saga : la remise en cause du système ayant trait aux morts dans l’au-delà. C’est donc un univers sombre qui nous attend, où bien des choses nous sont cachés et où la cruauté n’est jamais là. J’avais d’emblée compris que ce serait un récit dur. Il faut dire qu’entre le harcèlement, la violence domestique, la pression psychologique et la drogue, peu de choses nous sont épargnées dès ce premier tome.

Le hic, c’est qu’en dehors de l’univers et des thèmes, j’ai eu vraiment du mal avec ma lecture. J’ai d’abord trouvé le rythme un peu bancal. Les premiers chapitres sont très lents pour ne pas dire mous, voire un peu flous parfois, même si je pense que c’est une volonté de l’auteur. J’ai trouvé la narration hachée, de même que le rythme de la mise en page. La qualité des dessins est aléatoire. On peut avoir de très belles planches et d’autres plus ratées avec un aspect figé qui m’a vraiment dérangée. Je pense que je n’accroche pas à la réalisation entièrement numérique, notamment du côté des trames et de l’encrage. Ça donne un côté artificiel, froid qui passe mal. Cela fige trop l’ensemble, alors que la force d’un tel titre devrait être sa vivacité et son impact visuel. Pourtant l’autrice essaie vraiment de nous frapper que ce soit par des décors/des lieux dépaysants et futuristes, ou des costumes qui sortent de l’ordinaire. En plus, on sent quand même une nette amélioration dans le dernier chapitre, donc j’ai espoir.

Chronoctis Express est donc une lecture en demi-teinte pour moi. J’ai eu du mal avec la forme, mais le fond m’a plu et j’ai trouvé le titre prometteur, une fois que j’ai eu oublié la fausse promesse d’avoir un manga entre les mains.

Bonus : J’ai trouvé très intéressant de découvrir le processus créatif d’Aerinn dans les dernières pages surtout avec son récit à la première personne 🙂

Tome 2

C’est surprenant mais j’ai pris beaucoup plus de plaisir avec ce deuxième tome. Alors oui, il y a à peu près les mêmes défauts, notamment du côté du dessin avec lequel j’ai beaucoup de mal, enfin plus précisément celui des personnages, parce que je trouve les décors, les objets et les costumes très réussis. Pour ce qui est de l’histoire, elle trouve son rythme ici. Elle se pose, et pourtant en même temps, on continue à apprendre plein de choses. En plus, l’autrice s’amuse à distiller tout plein de mystère, à donner une petite info par-ci qui va nous rendre curieux, une autre info par-là sur un personnage qui nous titille. C’est très bien dosé.

J’ai passé un bon moment de lecture. Il y a vraiment de quoi lire ici. On suit d’abord les premiers pas de Harpe comme Nexros. Il fait pas mal de rencontres. On lui explique un peu le système, en tout cas ce sont il a besoin pour sa première journée. On le voit un peu à l’oeuvre. Mais alors qu’une routine aurait pu s’installer Aerinn décide de la casser par un incident qui donner un bon coup d’adrénaline dans le seconde partie du tome, ce qui était bienvenue. Cela permet en plus d’élargir le champ de possible, en ajoutant d’autres personnages au courant de ce qui se passe ou potentiellement impliqué. J’aime.

Le tome est peut-être un peu moins sombre que le premier, moins dérangeant, mais c’est sûrement parce que l’univers nous est familier désormais. On sent que l’autrice a une imagination fertile et qu’elle sait s’en servir. Je serai au rendez-vous pour le prochain tome !

Ma note : 14 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 commentaires sur “Chronoctis express d’Aerinn

  1. L_Bookine aime beaucoup cette saga. On a rencontré l’auteure 3x pendant des salons. Elle est hyper sympa. ^^ Par contre, je n’ai pas encore lu cette série. Je suis contente de découvrir un autre avis que celui de ma binôme. Cela me permet de me faire une idée/comparer.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je trouve aussi l’autrice très sympa. J’ai d’ailleurs été un peu gênée en écrivant ma chronique, mais je préfère rester honnête sur mes impressions de lecture malgré tout.
      Ravie que ça puisse t’aider à te faire une idée ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s