Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

The Red Rat in Hollywood d’Osamu Yamamoto

Titre : The Red Rat in Hollywood

Auteur : Osamu Yamamoto

Éditeur vf : Vega (Seinen)

Année de parution vf : 2019

Nombre de tomes vf : 2 (en cours)

Histoire : Après la Seconde Guerre mondiale, alors que la guerre froide s’intensifie, une purge anti-communistes éclate aux États-Unis. Le gouvernement américain dénonce tour à tour des personnalités hollywoodiennes parmi les plus célèbres.
Ce manga vous dévoile comment, à Hollywood, le milieu du cinéma a combattu l’impitoyable oppression du pouvoir.

Mon avis :

Tome 1

Vega est un jeune éditeur dont le choix des titres m’interpelle très souvent. Ici avec un seinen dont le thème est la chasse des communistes pendant la Guerre froide aux Etats-Unis, dans le milieu du cinéma, ils ne pouvaient que me rendre curieuse. C’est en effet un sujet qui m’intéresse et que j’ai déjà croisé dans plusieurs films. Qu’en est-il sous la plume d’Osamu Yamamoto, auteur prolifique connu depuis les années 80 dans son pays ?

Osamu Yamamoto est un artiste qui a déjà été publié chez nous en 2006-2007, chez un éditeur désormais disparu (Milan) avec l’Orchestre des doigts où il raconte la vie d’une école d’aveugles et de sourds-muets, un sujet déjà assez ciblé. On le retrouve ici avec son titre le plus récent : The Red Rat in Hollywood, dont le sujet est tout aussi précis puisqu’il évoque un point sensible de l’Histoire contemporaine américaine.

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai trouvé le sujet très intéressant et bien traité, là-dessus rien à redire. On sent que c’est documenté. C’est raconté de façon très pédagogique pour ne pas nous perdre au milieu de tous ces personnages. Comme ce sont des personnes ayant vraiment existé, les noms ne nous sont pas inconnus : on a des acteurs célèbres (Lauren Bacall, Katharine Hepburn, Audrey Hepburn, Gregory Peck, Humphrey Bogart…), des scénaristes très connus (Dalton Trumbo, William Wyler, Lester Cole…) et même des figures politiques (Hoover, Reagan…). Les événements contés sont également connus comme certains tournages de films, certaines réunions de soutien ou la commission sénatoriale. Cet aspect réaliste est très réussi.

Là où cela a péché pour moi, c’est du côté de la narration et de l’enrobage, si je peux dire. C’est trouvé l’ensemble très classique et ampoulé dans la forme. Cela donne l’impression d’un titre carré, qui manque de folie et de surprise. Tout est assez rigide et ça m’a vraiment empêché de ressentir quelque chose pour les personnages qui étaient de fait en danger avec cette chasse aux sorcières lancée dans le milieu du cinéma. Après, ce n’est qu’un tome d’exposition, alors peut-être que le mangaka parviendra à installer un meilleur rythme par la suite et une intrigue plus tendue, prenante, où on aura peur pour les personnages clés, mais c’est absent pour le moment pour moi.

Les dessins sont à l’aune de cela, très carrés et très figés. Il y a également un côté grandiloquent qui peut agacer à la longue, à l’image des Américains qui parlent toujours avec la bouche grande ouverte et quand je dis grande, je n’exagère pas. Ça fait un peu trop insistant. Pour autant, le portrait fait des personnes connues est réussi, on les reconnait vraiment, de même que les scènes de certains films reproduites ici. Et c’est, c’est un vrai plus si vous êtes cinéphiles et que vous aimez les films de cette période comme moi.

The Red Rat in Hollywood fut donc une bonne lecture mais pas une lecture coup de coeur comme je l’aurais souhaité. Je voulais lire un thriller politique bien ficelé et ce n’est pas ce que j’ai pour le moment. Je reste un peu sur la réserve parce que l’auteur s’appuie peut-être un peu trop sur sa documentation et que pour raconter une vraie bonne histoire, il faut savoir s’en éloigner pour tisser sa propre ambiance. Affaire à suivre.

Tome 2

Après un premier tome intéressant mais assez indigeste à lire, cette suite garde les qualités du début et commence à en enlever pas mal de défauts. J’ai trouvé sa lecture bien plus agréable car moins chargée en détails qui nuisaient à la fluidité. L’histoire est mieux romancée donc mieux narrée ce qui contribue au plaisir de lecture plus grand que j’ai éprouvé. Pour autant, je pense que quelqu’un de complètement novice sur le sujet risque de continuer à le trouver un peu difficile à appréhender, notamment dans sa chronologie et dans les personnages impliqués, ayant la chance de ne pas être dans ce cas, j’ai bien aimé ma lecture.

L’histoire reprend là où on l’avait laissé avec ces membres de l’industrie du cinéma entendus par une commission du parlement américain. On découvre les conséquences de leur rébellion avec leur mise en placard. Les pressions subies sont terribles mais réelles. L’auteur n’épargne pas le gouvernement américain et les différentes branches le constituant, ni les magnats des finances ou encore les personnalités un peu faibles du milieu du cinéma qui ont cédé à la pression, parfois même tout seul. On voit donc les conséquences de cette chasse aux sorcières des communistes dans l’Amérique de la Guerre Froide. C’est assez saisissant et très parlant, donc passionnant à suivre.

En parallèle, Osamu Yamamoto nous relate quand même comment un scénariste se rebelle contre le système : Dalton Trumbo et comment avec d’autres sympathisants ils vont tenter de continuer à exercer leur art envers et contre tout. On suit ainsi les coulisses de la création de Vacances romaines, un de mes films préférés avec Audrey Hepburn, une actrice dont je raffole. J’ai adoré cela, surtout que je l’ignorais, donc j’ai appris plein de choses.

Bonus, en fin de tome, l’auteur prend le temps de nous détailler pour ces deux premiers tomes ce qui relève de la réalité et ce qui est de la fiction. On découvre ainsi, ici aussi, les coulisses de la création d’une oeuvre au contenu sensible, passionnant une nouvelle fois.

Ma note : 14,5 / 20

5 commentaires sur “The Red Rat in Hollywood d’Osamu Yamamoto

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s