Livres - Jeunesse / Young Adult

La mélodie des tuyaux de Benjamin Lacombe

Titre : La mélodie des tuyaux

Auteur : Benjamin Lacombe

Un conte musical dit par : Olivia Ruiz

Éditeur : Seuil (jeunesse)

Année de parution : 2009

Nombre de pages : 37

Histoire : Un conte musical dans lequel le jeune Alexandre rencontre une belle gitane andalouse et se découvre un don exceptionnel pour la musique.
Laissez-vous entraîner par les rythmes gitans !

Mon avis :

J’ai beau être fan de Benjamin Lacombe, illustrateur de génie pour moi, je ne m’étais jamais procuré cet album ayant un peu peur du concept de « conte musical » qu’il affichait. Il n’y avait pourtant pas de quoi puisqu’on y retrouve un belle histoire comme il sait les écrire et les dessiner, et que le « conte musical » consiste juste en la lecture de l’album par Olivia Ruiz et l’ajout d’un fond musical accompagnant à merveille l’univers de l’histoire.

En effet, dans La mélodie des tuyaux, nous rencontrons un jeune garçon de 13 ans, Alexandre, dont le destin est bien triste, il devra bientôt aller travailler à l’usine comme son père avant lui. Mais un jour, il découvre émerveillé le monde des forains et des étoiles se mettent à éclairer son regard, surtout qu’il a un talent certain pour la guitare. Mais la réputation des forains n’est pas de celles qui plaisent dans cette petite ville et Alexandre devra faire face à bien des préjugés.

J’ai de suite aimé l’univers de l’histoire. C’est très dépaysant et merveilleusement rendu. Nous avons d’un côté cette ville toute grise et triste, et de l’autre la bariolée Fête foraine et ses membres tellement différents, qui apportent de la couleur partout où ils passent. Les dessins de Benjamin Lacombe sont superbes et mettent eux aussi des étoiles dans nos yeux. Il y a pour cela énormément d’illustrations pleine page ou double-page sur lesquelles on s’attarde longuement pour en admirer tous les détails, et également des petits dessins plus discrets en bas de chaque paragraphe mais qui font écho au texte.

La petite romance qui se noue entre le héros et la belle tzigane qu’il rencontre est toute mignonne mais sera décisive pour la vie d’Alexandre qui se découvre enfin une passion et un autre destin que celui dessiné par ses parents. Benjamin Lacombe montre ainsi qu’il n’est pas juste un illustrateur mais qu’il sait aussi écrire de bien belles histoires. J’aimerais d’ailleurs qu’il se remette à en écrire plutôt que de se contenter d’en illustrer des déjà écrites comme ces derniers temps.

Pour ce qui est du travail d’Olivia Ruiz sur ce projet, je suis un peu mitigée. Je trouve sa lecture maladroite. On sent que ce n’est clairement pas son métier. Pour avoir entendu des conteuses, ça n’a rien à voir avec ce qu’on entend là. Olivia Ruiz ne sait pas faire vivre l’histoire et c’est dommage. Par contre dès qu’elle chante, c’est une autre histoire ^^ Pour ce qui est de l’environnement sonore pour accompagner le texte, imaginé par Xavier Pourcher, il est parfait et nous plonge complètement dans l’histoire. De même, les chansons composée Alex El Rubio et Jean-Baptiste Marino sont une petite merveille à écouter tant elles collent à ce qu’on peut s’imaginer à la lecture du texte. Je me suis régalée à les écouter en lisant l’album.

En conclusion, le projet ne m’a pas entièrement convaincue, du moins l’implication d’Olivia Ruiz dedans à la lecture, parce que les chansons sont magiques elle. Par contre, j’ai beaucoup aimé l’ambiance tzigane et foraine de l’histoire. Les dessins de Benjamin Lacombe font toujours leur petit effet et m’émerveillent une fois de plus. En tenant compte de ces écueils, je serais partante pour une nouvelle expérience du genre mais avec une vraie conteuse aux manettes. Je salue donc l’initiative.

Ma note : 17 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 commentaires sur “La mélodie des tuyaux de Benjamin Lacombe

  1. Ah, personnellement, j’aime bien Olivia Ruiz, même si je comprends qu’il y a bien meilleur conteur qu’elle. ^^ (Et je te rejoins : quand elle chante, c’est mieux !)
    Comme toi, l’ambiance tzigane et celle de la fête foraine m’ont plu. ❤ Sans parler des illus !!!
    Je suis ravie que tu aies apprécié ce livre lu dans son ensemble.

    Aimé par 1 personne

    1. Lol je peux comprendre qu’on soit fan de la chanteuse, mais personnellement ayant eu la chance d’assister aux performances de vraies conteuses dans mon boulot, je peux dire que c’est un autre monde ^^
      En tout cas, je n’étais pas sûre d’aimer et j’ai adoré, c’est le principal !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s