Livres - Jeunesse / Young Adult

L’arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut

Titre : L’arbre de Sobo

Auteurs : Marie Sellier (histoire) et Charlotte Gastaut (dessins)

Éditeur : Réunion des Musées Nationaux

Année de parution : 2018

Nombre de pages : 46

Histoire : Cet arbre si grand, si beau, dont la ramure bruissante de feuilles, d’oiseaux et d’esprits surplombe la campagne japonaise jusqu’à la mer, c’est l’arbre préféré de Sobo, la grand-mère de Kimi.
Comme Sobo, il est calme, solide et protecteur.
Comme elle, il brave le temps…

Mon avis :

Il est des titres qui nous frappent dès qu’on les voit. L’arbre de Sobo est de ceux-là. Dès que j’ai vu sa couverture très poétique et graphique à la fois, je me suis sentie attirée par lui, alors je l’ai un peu pris sur un coup de tête et j’ai très bien fait !

La Réunion des Musées Nationaux est un éditeur d’albums jeunesse que je connais peu mais leurs titres sont toujours très bien choisis. Ils ont un petit quelque chose de graphique qui marque, je trouve. Et celui-ci n’y échappe pas. Dans l’Arbre de Sobo, nous sommes sur une ambiance très japonaise dans le traitement des dessins, avec une importance du motif frappante que j’ai adorée pour ma part.

Nous découvrons la touchante histoire de Kimi, une petite fille qui aime passer du temps avec sa grand-mère couturière et brodeuse de kimono. Elles aiment passer de beaux moments ensemble dans la campagne japonaise et notamment auprès d’un certain arbre qu’elles se plaisent à voir changer au fil des saisons. Mais un jour, un événement va venir bousculer leur si belle relation.

Ce titre est l’occasion de parler avec douceur et poésie du deuil, de la transmission, des traditions et de bien d’autres sujets encore. On y sent une vraie pudeur toute japonaise tandis que les autrices dénoncent le comportement des parents par exemple, tout en saluant celui de la matriarche et de la petite. C’est tout plein de douceur et j’ai vraiment été touchée et émue par la relation qu’entretiennent la grand-mère et sa petite-fille, me rappelant la mienne.

Les dessins sont juste magnifiques. Ils ont un grain très particulier. Ils sont très graphiques et reposent avant tout sur les motifs, ce qui correspond parfaitement à la saisonnalité de l’histoire racontée ainsi qu’à la place qu’elle accorde à l’art du kimono. Ils m’ont donc émerveillée dès les premières pages. Je vais d’ailleurs vous mettre quelques images en-dessous pour que vous puissiez juger.

En conclusion, ce titre fut une merveilleuse découverte comme j’aimerais en faire plus. J’ai été très émue par cette histoire qui a remué des choses en moi. Les dessins m’ont subjuguée et l’objet est vraiment très beau. C’est un coup de coeur !

Ma note : 18 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Editions de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2018

9 commentaires sur “L’arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s