Livres - BD / Illustrations

Ninn de Johan Pilet et Jean-Michel Darlot

Titre : Ninn

Auteurs : Johan Pilet et Jean-Michel Darlot

Editeur vf : Kennes

Année de parution : Depuis 2015

Nombre de tomes  : 4 (en cours)

Histoire : Ninn a été découverte bébé dans le métro parisien par deux ouvriers. Aujourd’hui, elle a 11 ans et le métro est son univers. La jeune fille se pose mille questions sur ses origines et une sourde menace la traque sans répit.

Mon avis :

Tome 3 : Les oubliés

Résumé : Dans le fanal des Grands Lointains, Ninn tombe sur la sacoche du Chasseur de courants d’air. Dedans, elle trouve une journal rédigé par l’aviatrice Eponine. C’est l’occasion pour la jeune fille accompagnée de son tigre d’en découvrir plus sur sa famille.

C’est avec ce tome que je découvre pour la première fois l’univers de Ninn et de Johan Pilet et de Jean-Michel Darlot, merci aux éditions Kennes et à Net Galley.

Prendre une histoire en cours de route n’a jamais rien de facile mais ici, c’est facilité, j’ai l’impression, par des tomes aux aventures indépendantes dans lesquelles on suit le parcours de la jeune Ninn, orpheline découverte dans des rames de métro. Elle vit aujourd’hui de fantastiques épopées avec son tigre de papier qui peut prendre vie.

Dans ce tome, elle marche sur les traces d’une célèbre aviatrice dont elle a trouvé par hasard le journal et qui l’emmène vers des lieux mythiques figés dans le temps.

L’aventure est rondement menée. En 75 pages, on ne voit pas le temps passer et on a une vraie histoire complète sans sensation qu’il manque quelque chose. J’ai beaucoup aimé l’univers fantastique et son implantation dans l’ambiance du Paris et de la France du début du siècle dernier. Ça donne une petite touche ancienne et décalée très appréciable. Les mystères sont un peu dans la veine des Scooby-Doo et autres histoires pour enfants avec du fantastique. Ici, on parle d’aviation, d’architecture, de voyage dans le temps,… C’est très riche et animé, parfait pour plaire à un jeune public.

Les dessins sont dans l’air du temps. Je trouve la couverture magnifique, très poétique. J’ai beaucoup aimé les décors et l’ambiance du titre. Je suis moins fan du design très rond et lisse des personnages, mais c’est clairement une question de goût. La mise en page, elle, est très dynamique.

Ainsi, j’ai aimé cette première incursion dans l’univers de Ninn et je ne serais pas contre y retourner mais dans l’ordre cette fois ^^

Ma note : 14 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© 2018 Kennes

10 commentaires sur “Ninn de Johan Pilet et Jean-Michel Darlot

  1. J’avais adoré le premier tome mais je n’ai jamais pris la suite, je pense tout simplement car d’autres achats lui sont passés devant, il faudrait que je continue. J’adore le dessin et les couvertures que je trouve vraiment très belles d’ailleurs !

    Aimé par 1 personne

    1. Ces dernières années, ils font vraiment de très belles BD pour les jeunes, j’aurais adoré tomber sur ça enfant et je me régale encore avec en étant adulte ^-^
      J’espère pour toi que tu trouveras un petit créneau pour cette série 🙂

      J'aime

      1. Oui je finirai bien par lui trouver une petite place 😉 c’est vrai que les bd jeunesses ont pris une tout autre dimension je trouve, ce sont de très beaux objets

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s