Livres - Romance

Black Feelings de Mo Gadarr

Titre : Black Feelings

Auteur : Mo Gadarr

Editeur : Hugo Poche (New Romance)

Année de parution : 2019

Nombre de pages : 640

Histoire : Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.
Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quoi quelles qu’en soient les conséquences.
Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !

Mon avis :

Black Feelings fut une lecture très étrange… Plébiscité sur les sites de lectures et bénéficiant de belles notes, il n’est pourtant pas parvenu à me convaincre…

Je vais d’abord être franche, j’ai trouvé la plume de l’autrice très pauvre, désolée. Des phrases beaucoup trop sèches, des dialogues caricaturaux à l’extrême, une vulgarité beaucoup trop présente. J’ai de suite senti que l’écriture n’était pas à la hauteur pour moi… Pour autant, l’autrice a une manière de raconter qui rend la lecture addictive et j’ai dévoré ce roman de 600 en une après-midi, c’est dire !

Ce qui a rendu ma lecture aussi addictive est également ce qui m’a le plus dérangée étrangement : le caractère de l’héroïne. Mandy/Amandine est une ancienne victime de harcèlement scolaire qui va, par hasard, se retrouver face à l’un de ceux qu’elle considère comme le responsable à l’époque. Elle va alors prendre la décision de se venger en le séduisant et en bousillant sa vie… Ce choix narratif fut vraiment problématique pour moi. Entre l’écriture pauvre et une héroïne bouffée par sa rancoeur, j’ai vraiment eu le sentiment de tremper dans la mélasse tout au long de ma lecture tant c’était malaisant. Je comprends que ce soit la volonté de l’autrice afin de dénoncer certaines problématiques mais moi je n’ai vraiment pas apprécié.

J’ai eu beaucoup de mal avec la double personnalité présente de Mandy qui veut se faire passer pour une dévorer d’hommes et se jette sur tout ce qui bouge, tandis que dans le même temps, l’autrice nous raconte en parallèle le calvaire qu’elle a vécu adolescente parce qu’elle a eu le malheur de se retrouver dans un plan à 4 diffusé en plus sur internet. Le récit des sévices et autres formes de harcèlement qu’elle a subi ensuite avec sa meilleure amie est terrible. C’est poignant, ça prend aux tripes, ça donne envie de vomir, de frapper à mort ceux qui s’en prennent à elles et de punir ces adultes qui ne font rien ou retourne les choses contre elles. C’est juste abject et là l’autrice fait parfaitement son travail de dénonciation en le racontant de manière crue et réaliste quoique peut-être un peu surjouée parfois, je ne sais pas.

Le problème c’est que mis en parallèle avec la Mandy présente accroc au sexe, qui cherche à ruiner la vie d’un mec, qui n’a pas vraiment fait partie de ses harceleurs mais fut plutôt la figure à l’origine avant de disparaitre, je ne sais pas, ça faisait vraiment too much, donc pas du tout crédible. Peut-être est-ce dû au procédé d’écriture choisi par l’autrice qui fait qu’on entend aussi les pensées de cet homme, toujours étant que j’ai eu beaucoup de mal à prendre le partie de Mandy dans son horrible plan où en plus elle fait beaucoup de mal autour d’elle à des gens qui n’y sont pour rien. On me répondre que c’est normal, c’est parce qu’elle a été rudement blessée, mais je n’adhère quand même pas. Ce genre de personnage rendu fou par leurs blessures, ce n’est pas pour moi, et je trouve vraiment ici que son écriture manque de finesse et de justesse, sans parler de l’intrigue qui devient vite répétitive lors des actions commises pour l’héroïne.

Ainsi ma lecture quoique addictive fut plutôt douloureuse. Je voulais absolument découvrir tout ce qu’elle avait pu vivre pour en arriver là, et ça, ça m’a fait mal, mais j’ai adoré voir dénoncé ces horreurs. Cependant la partie présente sur le deuil et la reconstruction ou plutôt la vengeance de l’héroïne m’a semblé manquer cruellement de finesse et de justesse dans l’écriture, n’étant qu’une accumulation de poncifs provocateurs et glauques qui m’ont mis très mal à l’aise et m’ont totalement empêchée d’adhérer à l’histoire et à la reconstruction d’Amandine. Peut-être n’était-ce pas fait pour moi. Peut-être que si vous aimer les romances sombres, cela vous plaira plus, car le roman a quand même eu son petit succès sur la toile. Je le trouve tout sauf indispensable pour ma part…

21 commentaires sur “Black Feelings de Mo Gadarr

  1. Aïe. Il est dans ma PàL depuis un moment celui-ci, mais je ne l’en sors pas justement parce que je redoute un peu tout ce que tu dis (le bon comme le mauvais).
    Je vois en tout cas tout à fait ce que tu veux dire au début : les romances « se bouffent » ! Pardonne-moi l’expression, mais il y a quelques semaines, 500 pages d’une romance très moyenne (Dark Romance de Pénélope Douglas en l’occurence) m’ont faites quelques heures à peine, là où je mets parfois un après-midi à lire ne serait-ce que 200 pages.

    Aimé par 2 personnes

    1. Clair ! J’ai mis deux jours à lire mon dernier tome d’Asimov alors qu’il faisait moins de pages que cette romance-là ^^!

      Désolée d’avoir confirmé tout ça. Après si tu veux lire un titre fort et marquant sur le harcèlement scolaire et que tu arrives à supporter l’héroïne, il faut foncer, parce qu’il appuie vraiment où ça fait mal.

      Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai lu il y a super longtemps à l’époque où je lisais pleins de titres de ce genre. Il me semble que j’avais aimé à l’époque. Cependant, je ne pense pas que j’aurais eu la même appréciation en le lisant aujourd’hui.
    Ce que tu soulignes sur la pauvreté du texte est un peu récurrent dans les romances contemporaines d’aujourd’hui… enfin les new romances pour être plus exacte.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai lu pas mal de romance contemporaines ces dernières semaines et même si le style n’est jamais hyper travaillé, je n’en ai trouvé aucune aussi pauvre que celui-là, c’est triste à dire…

      Après, je peux comprendre que le titre plaise parce qu’il y a une jolie dénonciation du harcèlement scolaire et que ça prend vraiment aux tripes pour ça, c’est juste trop dark pour moi et mon petit coeur sensible xD

      J'aime

  3. Malgré le côté addictif, la pauvreté du style suffit à me rebuter…. Je ne supporte plus ces textes publiés sans aucune qualité littéraire. Je ne demande pas du Proust, mais je vois parfois passer des livres qui auraient fait sursauter n’importe laquelle de mes profs de français de collège.

    Aimé par 2 personnes

  4. Le sujet du harcèlement était pourtant un bon départ, puis quand j’ai lu le reste du résumé, je me suis dit « oulah non ». Séduire son bourreau pour mieux l’achever, je n’aime pas trop l’idée. Alors si en plus ça rentre dans le vulgaire, je passe mon tour 😇 merci pour cette chronique complète, dommage que ça n’est pas fonctionné.

    Aimé par 1 personne

  5. Malgré ce que tu en dis, ça m’intéresse bien ! Je me dis que ça peut être sympa comme concept. J’espère que si je le teste, je verrais rapidement si ça me plait, et pas après l’achat 😅
    Par contre la couv est sublime 😍

    Aimé par 1 personne

  6. Au moins tu as laissé une chance à ce roman, meme s’il ne t’as pas convaincu. Et de mémoire je comprends ce qui t’a gêné. Je apprécié cette lecture, qui remonte un peu maintenant, parce que le côté harcèlement était bien traitée, meme si ça parait extrême. Concernant la double personnalité de Mandy, je peux la comprendre en un sens meme si ça m’a aussi pas mal interloqué, voir dérangé, durant ma lecture. Je possède le tome 2, qui du coup parle d’un des personnages – masculin cette fois-ci – je ne l’ai toujours pas lu car je n’en ai pas ressenti le besoin sur le moment. Peut-être dans le futur, je ne sais pas. Je ne suis pas très new romance ces temps, j’avoue. D’ailleurs la dernière romance que j’ai acheté remonte un peu… ça devait être Behind de bars de Brittainy C. Cherry en format poche en octobre dernier, si ma mémoire est bonne.

    Aimé par 1 personne

    1. Je sais que tu es plus Dark romance que moi alors je ne suis pas surprise. J’ai effectivement quand-même voulu essayer et je reconnais que j’ai été frappée par la belle dénonciation du harcèlement scolaire, c’est juste l’aspect vengeance que j’ai vraiment pas réussi à apprécier…
      J’ai vu qu’il y avait un 2e tome mais je n’ai pas très envie non plus de le lire ^^!
      Par contre celui de Brittainy C.Cherry me tente beaucoup parce que je viens de lire et adorer Landon and Shay et Eleanor and Grey ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s