Livres - Romance / Romance historique

Highland Pleasures de Jennifer Ashley

couv72620043 couv73133713 couv26629098

Titre : Highland Pleasures

Auteur : Jennifer Ashley

Années de parution vf : 2011-2015

Editeur vf : J’ai lu

Nb de tomes : 7

Résumé du tome 1 : Beth Ackerley, veuve fortunée, se fiance avec un jeune notable. Elle fait ensuite la connaissance de Ian Mackenzie qui lui apprend les mœurs dissolues de son fiancé et décide de la conquérir.

Mes avis :

La folie de Lord MacKenzie

Cette romance est vraiment atypique, unique, merveilleuse et pleine de charme avec un héros qui change de ce que l’on voit d’habitude. Les personnages sont vraiment marquants aussi bien Beth qui fait preuve d’une telle abnégation que Ian qui lutte pour non pas sortir de sa coquille mais l’ouvrir à ses proches, ce qui n’est pas simple vu son passé. L’auteur n’a vraiment pas choisi la facilité ici. L’histoire est très crue, vraiment extrême et passionnée, comme les personnages, mais elle marque vraiment ! En plus, il y a une belle et grande famille derrière, ce que j’adore dans ce type de série. Maintenant, il me tarde énormément de lire les prochains tomes !

L’épouse de Lord MacKenzie

L’auteur a eu une bonne idée de traiter les péripéties d’un couple séparé cherchant à se reformer. Mac est LE personnage clé du roman, passionné, attentif et même avec un grain de folie. Isabella, elle, est peut-être un peu trop passive pour moi parfois. Leur couple, lui, est drôle et rafraichissant.

Les péchés de lord Cameron

Encore un grand moment de lecture avec ce nouveau tome des MacKenzie. Ainsley est un délice de raillerie, d’espièglerie mais aussi de tendresse. Cam a tout du héros ténébreux à nous faire frissonner de plaisir. Et leur rencontre ne pouvait que faire des étincelles. Le passé de Cam m’a bien surprise.

La duchesse MacKenzie

J’attendais l’histoire d’Hart depuis le début mais j’ai été un peu déçue. Je l’ai trouvée un peu en deçà des autres… Même si ça a été un plaisir de retrouver encore une fois fois la famille MacKenzie, les retrouvailles d’Hart et Eleanor arrive un peu trop vite. Mais tant pis, ils m’ont tout de même fait fondre, parce que leur histoire n’est vraiment pas simple. Elle est faite de plein de malentendus et non dits. Eleanor est une femme forte et indépendante comme on les aime, et Hart un mâle au sombre passé. Une fois de plus l’intrigue en trame de fond est intéressante et permet de voir un peu Fellows (même si ça ne me suffit pas). Il est juste dommage que la fin arrive si rapidement.

Les noces d’Elliot McBride

Comme d’habitude avec l’auteur le style est franc, direct et léger. Il y a une vraie fluidité dans la narration. Celle-ci en effet repose plus sur les traumatismes d’Elliot que sur leur histoire d’amour qui ne présente aucun enjeu, mais cela ne m’a pas gêné. On était avec un couple très fusionnel qui allait naturellement ensemble. Et puis j’ai bien ri avec la scène de la demande en mariage ^^

Daniel Mackenzie, un sacré coquin

Encore un très bon tome qui se situe parmi les meilleurs de la série, ce qui n’est pas étonnant vu qu’il est consacré à Daniel, un de mes personnages préférés de la série que j’ai aimé découvrir et suivre au fil des tomes. C’est un personnage très attachant, qui a vraiment un grand coeur. C’est un peu le grand frère ou le cousin qu’on aurait tous rêvé d’avoir. En plus, c’est un vrai plaisir de retrouver tous les autres Mackenzie et leurs enfants comme d’habitude, ils forment une famille tellement soudée. J’aime beaucoup Daniel dans ce tome, il fait plus sérieux et mature, et j’aime aussi énormément la manière dont il traite Violet. Il est à la fois charmant, tendre et attentionné avec elle, et elle en avait besoin vu le lourd passé qu’elle trimbale. Pour autant, elle est quand même très attachante et ne se laisse jamais abattre. J’ai trouvé leur histoire palpitante et je ne me suis pas ennuyée une seconde en les suivant.

La préceptrice de Sinclair McBride

Comme à chaque fois avec cette série, je me suis régalée ! Ici, nous découvrons le sérieux Sinclair McBride, procureur de son état et surtout veuf avec deux enfants très turbulents. Et ce sont justement ces deux faits qui font tout le sel de la série. Sinclair qui est d’abord très sombre suite à la mort de sa femme revient à la vie grâce à sa rencontre avec Berthie (dont je déteste le prénom !). Il faut dire que c’est un véritable coup de foudre et leur couple devient vite tellement évident. Ils se complètent à merveille, lui sérieux, fort, drôle parfois ; elle, amusante, fraiche, solaire et un brin impertinente mais surtout très franche. Leur couple m’a de suite séduite. Mais ce qui m’a plu par-dessus tout c’est leur relation à tous deux avec leur famille au sens large, aussi bien les enfants de Sinclair (Cat et Andrew, la terreur lol) que les familles McBride et McKenzie. Quel plaisir de revoir tout ce petit monde, surtout qu’ils ont un vrai rôle dans l’histoire. L’auteur est vraiment douée pour intégrer des histoires annexes à la romance très intéressantes (ici les menaces que reçoit Sinclair et la famille de Berthie). Bref, je ne me suis encore une fois pas ennuyée une seconde et j’ai regrettée que la fin arrive si vite. J’espère qu’on aura encore d’autres histoires avec cette famille.

   couv17114121 couv41189873 couv34328616

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s