Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les enfants de la mer de Daisuke Igarashi

tumblr_mzep1qM3ft1qev2l7o1_500

Titre : Les enfants de la mer

Auteur : Daisuke Igarashi

Années de parution vf : 2012-2013

Éditeur vf : Sarbacane

Nombre de tomes : 5 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Par une mer calme, une dame d’un certain âge tient la barre d’un voilier. Elle devise avec son petit-fils et lui raconte les secrets de la mer…
Au premier jour des vacances d’été Ruka, collégienne rebelle, blesse une camarde de jeu. Exclue du club pour toutes les vacances, elle se demande que faire et décide de partir une journée pour Tokyo. À la nuit tombée, elle fait une étrange rencontre, celle d’Umi, un garçon étrange qui plonge et disparaît dans les eaux troubles du port de Tokyo…
Elle le retrouvera quelques jours plus tard, réquisitionnée par son père océanographe, pour travailler dans l’aquarium dont il s’occupe.
Mais Umi n’est plus seul, il est accompagné du ténébreux et sarcastique Sora, qui possède lui aussi des dons aquatiques surnaturels. Mais déjà, pourquoi les deux garçons brillent-ils sous l’eau, comme de véritables feux-follets ?

Mes avis :

Tome 1
Avec son dessin atypique, Igarashi nous livre un véritable bol d’air frais. L’histoire est enchanteresse, intrigante et dépaysante. Un vrai mystère entoure Umi et Sora et les disparitions qui ont lieu. On se laisse vite embarquer par ce conte moderne qui a lieu dans une campagne japonaise fantasmée avec des dessins aussi magiques que l’histoire. Les paysages sous-marins aussi bien que ceux des îles et des aquariums sont de toute beauté ! Et l’histoire autour de ces mystères est très prenante, on veut savoir d’où viennent Umi et Sora, pourquoi ils sont différents, et quelle est l’explication à ces disparitions mystérieuses.

Tome 2

Dans ce tome, Daisuke Igarashi se révèle à nouveau un conteur hors pair. Il m’a replongée dans son histoire avec une grande facilité plus de 3 ans après la lecture du tome 1 pourtant, c’est incroyable. J’aime toujours autant l’univers fantastiques qu’il décline, entre science ultra moderne et vieux contes océaniques. Il se dégage une vraie ambiance de ce titre. C’est à la fois doux et amer, mais ça donne toujours envie de lire la suite. Ici, l’histoire avance aussi bien du côté scientifique avec les analyses qui ont été faites sur Umi et Sora, que du côté conte avec le récit du passé de Jim ainsi que le saupoudrage d’autres légendes par Anglade. Et la fin coup de poing lance l’histoire sur une nouvelle piste. C’est donc un vrai régal et il me tarde déjà de découvrir la suite.

Tome 3

J’ai eu plus de mal à lire ce tome même si l’histoire est toujours aussi prenante. J’ai trouvé les théories de plus en plus fumeuses parce qu’elles mélangent trop les contes, la mythologie et les légendes à la science. Celle-ci en devient presque moins scientifique si on peut dire. En plus, on n’avance pas vraiment, on fait plutôt du sur place alors que la fin du tome 2 annonçait quelque chose de prometteur. Ici, on retourne de nombreuses fois en arrière que ce soit pour raconter des légendes de l’Océanie ou pour raconter le passé de Jim, d’Anglade et d’Umi et Sora, c’est un peu dommage. Sinon l’ambiance est toujours aussi magique et poétique et dans ce tome elle prend aussi une dimension terrifiante, effrayante, glaçante avec ces images de créatures marines et de fonds marins monstrueux. Il y a vraiment de quoi faire des cauchemars et aggraver les peurs des phobiques de la mer ^^’

Tome 4

Dans ce tome, l’histoire avance à nouveau, mais à la vitesse d’un escargot. Au final, je n’ai pas l’impression qu’on ait introduit beaucoup d’explications ou d’éléments nouveaux depuis le tome 2. On continue à naviguer entre légendes et science, cette dernière s’effaçant peu à peu au profit de la première. L’ambiance demeure aussi inquiétante, voire effrayante parfois, mais moins que dans le tome précédent parce qu’on a l’impression d’apercevoir une légende ici. Par contre, on a définitivement basculé dans le fantastique selon moi parce que c’est comme s’ils vivaient tous dans un monde parallèle au nôtre. Pourtant, on devrait plus sentir que ce qu’ils cherchent à une importance mondiale et non juste personnelle, mais ce n’est pas le cas. Leurs recherches leur appartiennent vraiment et tout est concentré autour d’un même petit groupe, ce qui donne une sensation d’enfermement progressif. L’auteur reste donc très doué pour créer des atmosphères bien particulières et nous entraîner dans un monde très atypique. Les enfants restent au premier plan mais sont maintenant rejoints par les adultes. C’est une vraie quête qui se met en place et j’espère avoir toutes les réponses dans le prochain et dernier tome.

Tome 5

Pour tout avouer, je suis assez déçue par cette fin. J’ai l’impression d’avoir été flouée. Je ne suis pas du tout croyante, je suis quelqu’un avec un esprit très cartésien, alors forcément quand toute l’histoire se révèle tourner autour de je ne sais quel mysticisme, ça m’agace. Certains aimeront peut-être cette fin, mais ce n’est pas mon cas. On n’a pas vraiment d’explications sur l’origine d’Umi et Sora, ni sur les disparitions de poissons, ni sur celles de ces enfants morts, ni sur quoi que ce soit au fond… En plus, le tome se lit très vite vu la quasi absence de texte sur plus de la moitié du tome. Alors certes cela permet de voir de très belles images du monde sous-marin qui passe d’inquiétant aux tomes précédents à magique et onirique ici, mais ça ne me suffit pas. J’aime avoir des réponses à mes questions, et là je me sens très frustrée de ne pas en avoir, si ce n’est des explications complètement farfelues et quasi mystiques/religieuses, ce qui a tout pour me faire fuir. Bref, je suis déçue par cette fin. Je ne retiendrai de la série que son début quasi parfait et l’ambiance magique qui se dégageait du titre.

Ma note : 15 / 20

4 commentaires sur “Les enfants de la mer de Daisuke Igarashi

  1. Hello
    « Bref, je suis déçue par cette fin. Je ne retiendrai de la série que son début quasi parfait et l’ambiance magique qui se dégageait du titre. »
    Ca a vraiment été mon souci avec le film d’animation, j’ai réfléchis un bon moment pour choisir sa note…le côté qui en fait trop, sans réelle réponse, métaphysique, j’ai dû mal à le digérer…mais je ne voulais pas lui nuire totalement et au début je passe un bon moment…le visuel sur la mer c’est superbe, j’ai mis 2-3 point pour le côté mer, visuel.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s