Livres - Romance / Romance historique

Trois mariages et cinq prétendants de Julia Quinn, Eloisa James & Connie Brockway

couv35010822

Titre : Trois mariages et cinq prétendants

Auteurs : Julia Quinn & Eloisa James & Connie Brockway

Editeur vf : J’ai lu (Aventures et Passions)

Année de parution vf : 2014

Résumé : Passionné de chevaux, Hugh de Briarly ne songe pas à s’établir, jusqu’au jour où un accident le rappelle à ses devoirs. Il demande alors à sa sœur Carolyn de lui trouver l’épouse idéale car, de son propre aveu, la tâche lui paraît insurmontable. Carolyn organise donc une partie de campagne et invite une ribambelle de jeunes gens : la timide Gwen et la fougueuse Kate, Georgina, jeune veuve de vingt-cinq ans, le fringuant capitaine Oakes et le charmant Alec Darlington, qui compte bien profiter de l’occasion pour caser sa sœur Octavia. De bals en parties de cache-cache, les cœurs se cherchent, se dérobent… mais chacun finira par trouver sa chacune.

Mon avis :

Nous voici en présence d’un objet un peu particulier, un roman écrit à six mains. C’est à la fois la force et la faiblesse de ce livre je pense. En effet, nous voici dans une histoire qui forme un tout, ce qui est plutôt chouette, mais où l’on voit trois couples se mettre en place. Et malheureusement, ces trois mises en place manquent d’équilibre.

La première histoire sur Gwen et Alex est très intéressante, même si un peu facile et évidente. Elle m’a vite plu et j’ai bien accroché, surtout parce que leur personnalité est à l’opposé de leur apparence. Mais forcément vu le nombre de pages qui leur est consacré cela va un peu trop vite sur la fin, le début étant un peu long à se mettre en place.

La deuxième histoire est celle que j’aurais probablement préférée si elle n’avait pas été sacrifiée à ce point. En effet, c’est elle qui est le moins développée malheureusement pour moi, alors qu’elle a tout pour me plaire avec ces deux amis d’enfance. J’ai aimé encore une fois que leur caractère soit si différent de leur apparence extérieure, surtout pour Oakes qui en plus cherche à s’amender de sa jeunesse un peu dissipée, même si ce n’est franchement rien du tout et que ça tient plus des rumeurs qu’autres choses. J’ai bien ri grâce au côté explosif de leurs relations, j’ai aimé connaître les petits apartés entre lui et ses rivaux, et surtout la façon dont Hugh et sa soeur commentent.

Enfin, la dernière histoire entre Hugh et Octovia est sympathique mais beaucoup trop évidente. Je l’avais deviné dès les premières pages. En plus, j’ai vraiment l’impression que Hugh change de tout au tout en l’espace de quelques pages et je n’ai pas trouvé ça très logique du coup. Idem pour Octovia qui lui reproche de ne l’avoir jamais vue alors que c’est pareil pour elle. Et je n’aime pas trop le personnage de cette dernière, encore trop superficiel même si elle essaie de changer et de ne plus s’attacher autant aux apparences.

Bref plein de bonnes choses mais forcément le format empêche que cela soit développé et ça manque vraiment.

Ma note : 15 / 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s