Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Père & fils de Mi Tagawa

pere-fils-1-ki-oon pere-fils-3-ki-oon

Titre : Père & Fils

Auteur : Mi Tagawa

Editeur vf : Ki-Oon

Année de parution vf : Depuis 2016

Nb de tomes vf : 6 (en cours)

Résumé du tome 1 : Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes !
Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ?

ILLUS_PERE

Mes avis :

Tome 1

Voici un titre qui sûrement ne paie pas de mine et qui pourtant met du baume au coeur. Les dessins et la narration n’ont rien de révolutionnaire mais font leur job, rendant le titre dynamique et agréable à lire. La couverture bien épaisse est très jolie avec ces teintes douces et apaisantes et en plus il y a des petites histoires comiques cachées dessous. Une fois de plus l’édition de Ki-Oon est impeccable.

Nous suivons l’histoire du jeune herboriste itinérant Torakichi qui a perdu sa femme deux ans plus tôt et qui a alors complètement perdu pied. Il avait beau la voir rarement, il l’aimait profondément et s’est senti perdu après. Il n’a pas su comment faire avec son fils, tout petit alors, et qu’il voyait déjà rarement avant. Il l’a donc laissé à sa soeur. Cependant, il a fini par comprendre qu’il lui manquait, qu’il était ce que sa femme lui avait laissé, et il a décidé de l’emmener avec lui sur les routes. Mais les choses ne sont pas aussi simples. Il ne ralentit dans son travail, ce qui l’énerve. Il a l’impression qu’il ne le rend pas heureux, alors que le petit est content juste en étant avec son père et qu’il fait tout pour lui ressembler à lui son idole. Ils parcourent les routes en permanence, ce qui est l’occasion d’apprendre plein de choses sur les plantes ce dont le petit ne se prive pas. C’est mignon d’ailleurs de le voir faire, on a l’impression de voir un Torakichi miniature. Mais en attendant, ça le stimule tellement qu’il n’arrive plus à bien dormir la nuit, ce qui gêne à nouveau le travail de son père qui pète un câble. C’est vraiment drôle de le voir s’énerver et tâtonner ainsi. Il devait croire que ce serait si facile et simple qu’il n’y aurait aucun problème qu’il ne pourrait résoudre, mais il s’est bien trompé. Heureusement, sur la route ils croisent aussi des gens pour les aider à trouver les solutions à leurs problèmes.

Ainsi j’ai beaucoup aimé suivre leurs pérégrinations à travers l’ancien Japon. Les rencontres qu’ils font sont toujours importantes. Ils avancent à leur rythme et apprennent à se connaitre, à se faire confiance. La mère de Shiro est toujours présente en pensée avec eux, elle veille sur eux. J’aime les petits moments où l’un ou l’autre se rappelle d’elle. On sent que c’était quelqu’un de très doux et bienveillant, mais aussi malicieux et avec la tête sur les épaules. L’amour qu’elle avait pour eux est évident, de même que celui qu’ils ont pour elle, d’où l’idée de Torakichi de dire qu’elle est présente dans tous les jizos qu’ils croisent.

Bref, le titre est extrêmement mignon et touchant. Suivre les aventures de ce père débordé est à la fois drôle et émouvant. C’est aussi plein de douceur. J’espère qu’il continuera sur ces bonnes bases et ne se perdra pas en route.

Tome 2

J’ai un peu tardé mais voici enfin mon avis sur ce deuxième tome. Il s’est révélé tout aussi intéressant et émouvant à lire. J’aime vraiment la relation qui se construit entre Shiro et son père. C’est mignon de les voir tâtonner tous les deux sous le regard attendri des gens qu’ils croisent. Ici, il était question des caprices de Shiro pour garder l’attention de son papa gâteau, puis des apprentissages qu’il fait au fil de leurs voyages et enfin du choix entre famille et travail que doit faire Torakichi pour offrir le meilleur à son fils. C’est toujours aussi bien raconté. Il y a plein de jolis moments entre eux. Ce titre est une vraie bouffée d’émotion et de bons sentiments sur les relations père-fils qui ne sont pourtant pas toujours faciles. L’auteure a d’ailleurs décidé d’élargir un peu son univers en nous faisant rencontrer et côtoyer deux collègues-rivaux de Torakichi que j’espère retrouver par la suite.

Tome 3

Pour changer un peu, cette fois nous ne suivons pas Shiro et Torakichi sur les routes mais dans leur famille. J’ai encore une fois trouvé ce tome chargé en émotions et j’ai bien souvent eu la larme à l’oeil. On revient sur la perte tragique de la femme de Torakichi et on découvre les répercussions que cela a eu sur chacun et en particulier sur la meilleure amie de celle-ci. J’ai trouvé cette partie nécessaire et très bien amenée. Elle était triste et pourtant pleine d’espoir aussi. L’auteure ne fait pas preuve de misérabilisme comme le font certains mais elle cherche toujours le positif dans ce qui peut arriver. Ensuite, on s’intéresse aussi aux relations entre Torakichi et sa mère et entre celle-ci et Shiro. C’est une femme très forte qui a été comme une mère pour tous les deux mais comme elle a toujours dû être la plus responsable, elle se montre assez froide et réservée. J’aime beaucoup son personnage doux et froid à la fois. De même, j’ai été très contente de rencontrer toute la petite famille, aussi bien les cousins qui sont comme des frère et soeur pour Shiro et qui ressemblent tellement à leurs parents (rires), que la soeur aînée de Tora, ou son frère bon à rien mais que Shiro adore, son beau-frère fou de sa femme et qui a un côté un peu savant fou, ou encore ses amis d’enfance dont le couple est en crise parce qu’ils n’arrivent pas à avoir d’enfant. L’ensemble est vraiment chaleureux, plein de douceur et de poésie. C’est un très joli tome !

Tome 4

Dans ce nouveau tome, on découvre encore avec bienveillance combien Shiro a grandi. C’est un petit garçon plein d’entrain, qui sait maintenant se défendre, qui fait bien moins de caprices et qui aide son papa au contraire. Il devient de plus en plus autonome mais il lui reste une chose à apprendre : comment se faire des amis. C’est le thème central de ce tome après le bref passage où on retrouve Miwa qui est amoureuse de Torakichi depuis toute petite et qui a décidé de leur déclarer ses sentiments pour pouvoir tourner la page. J’ai bien aimé ce petit moment notamment parce que Chiharu est là pour l’aider et nous livrer un petit pan de son passé. J’aime beaucoup ce personnage. Pour en revenir à Shiro, il doit apprendre à se faire des amis et ce n’est pas facile pour lui après les moqueries qu’il a subies et parce que son père bouge sans arrêt mais il prend sur lui et essaie. C’est vraiment mignon de le voir essayer et parfois échouer. Et puis, l’amitié arrive quand on ne s’y attend plus sous l’image de ce petit garçon que Torakichi recueille et aide. J’ai adoré les moments qu’ils passent à trois, je les trouve adorable. Je comprends après qu’il doive le confier au temple mais je suis triste comme Shiro à l’idée de les voir se séparer. J’aimais bien voir Shiro jouer les grands frères.

Tome 5

J’ai moins aimé que les précédents, j’ai trouvé ce tome plus fouillis et dispersé. Au début, on repart sur l’histoire de Shiro et de son ami Koma mais la conclusion quoique touchante est ultra classique et décevante à mon goût. C’est plus ce que l’auteur en fait ensuite qui m’a plu. En effet, Shiro est désormais plus extraverti et s’ouvre plus facilement aux autres. Il approche enfin les enfants de son âge pour se lier avec eux. Du coup, c’est d’autant plus triste de le voir être obligé de les quitter presque aussitôt. Cela amène ainsi l’auteur vers une nouvelle réflexion, est-ce que l’itinérance correspond vraiment au caractère de Shiro et est-ce bon pour lui ? Sa réponse est nuancée, elle montre aussi bien le côté positif que le négatif, ce que j’ai apprécié. Du coup Torakichi se pose lui aussi des questions sur son futur et celui de Shiro qui est un garçon très intelligent et curieux. Il sait que s’il continue se métier il ne pourra pas toujours le garder avec lui, qu’il va falloir le laisser pour qu’il puisse recevoir l’instruction qu’il mérite. On sent que la décision est difficile pour lui mais qu’il fera au mieux pour le bien de son fils. C’est pourquoi j’ai trouvé assez abrupte l’intervention de son patron pour le pousser à accepter un nouveau job, ainsi que le retour du grand-père de Shiro. Ils étaient tellement dans leur petite bulle tous les deux que quand la réalité les rattrape, c’est assez brutal. Maintenant, il reste à voir sur quoi cela va déboucher…

Tome 6

Un joli tome qui permet de revenir sur le passé de Torakichi et de s’interroger sur son futur avec Shiro. J’ai aimé la façon dont l’auteur allie les deux avec beaucoup de doigté. On découvre une Tatsumi encore toute jeune qui a décidé de prendre en charge son jeune frère Tora et de remplacer leur mère. Tout comme le Tora adulte qui se sacrifie pour son fils, elle se sacrifie elle aussi pour lui. Leur amour les uns pour les autres est très joliment mis en scène. J’espère que quelqu’un viendra bousculer Tora comme on a bousculé Tatsumi pour qu’elle fasse le bon choix. J’ai aussi aimé en apprendre un peu plus sur la famille de la mère de Shiro, mais je n’ai pas aimé le choix que le grand-père propose à Tora et j’espère qu’il ne se laissera pas embobiner mais suivra son coeur. Ce tome 6 permet donc d’avancer dans l’histoire mais nous régale aussi avec un retour aux sources. Les petits passages où l’on suit Shiro avec sa famille l’été ou aux bords des routes sont aussi de jolis moments de détente. J’en redemande.

Ma note : 16 / 20

PereEtFils_annonce

Publicités

5 commentaires sur “Père & fils de Mi Tagawa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s