Cercueils sur mesure de Truman Capote

couv1598433

Titre : Cercueils sur mesure

Auteur : Truman Capote

Editeur vf : Folio (poche)

Année de parution vf : 1982

Nombre de pages : 121

Résumé : Jake Pepper enquête jusqu’à l’obsession sur une série de meurtres mystérieux. Toutes les victimes ont reçu peu avant leur mort un cercueil miniature contenant une photo très personnelle… Un suspect : l’intouchable Bob Quinn, propriétaire du B. Q. Ranch traversé par la Rivière Bleue, objet de toutes les convoitises.
Dans la lignée de son chef-d’oeuvre De sang froid, Truman Capote, l’enfant terrible de la littérature américaine, fait preuve dans ce court roman d’une parfaite maîtrise du récit, d’un art d’écrire incomparable. 

Mon avis :

J’ai voulu découvrir cette nouvelle après avoir croisé l’auteur à l’écran et dans la biographie romancée d’Oona Chaplin avec qui il était ami. C’est quelqu’un dont la verve et le côté mondain m’ont toujours fasciné et j’espérais retrouver quelque chose de ce que j’avais aperçu chez lui ici, ce fut le cas.

Tout d’abord, on a beau présenter ce livre comme un roman, pour moi il tient plus de la nouvelle. Ce sont 121 pages d’un seul allant, sans le moindre découpage en chapitres mais avec des changements de rythmes judicieux qui relancent à chaque fois l’intérêt.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de cette nouvelle. Truman Capote y retrouve un certain Jake Pepper qui enquête sur une série de meurtres, et il est à la fois le témoin et parfois l’acteur de l’enquête avec Jake. Tous les deux forment une fine équipe dont j’ai beaucoup aimé les échanges, cette nouvelle étant parfois écrite comme une pièce de théâtre, du moins dans sa mise en page. Leur relation est parfaitement crédible aussi bien lors de leurs rencontres que lors de leurs échanges épistolaires ou téléphoniques dont Capote à l’astuce de nous parler à travers des extraits de son « journal ». J’ai aimé le côté obsessionnel de Jake, la force tranquille de Truman et son côté spectateur tout comme nous. Malgré leurs différences, il parviennent toujours à se retrouver. L’histoire se passe principalement dans une petite ville tout à fait banale des Etats-Unis et c’est ce décalage entre l’horreur des meurtres prémédités et la banale réalité de cet endroit qui m’a plu. L’histoire est courte mais concise, on y retrouve tous les temps forts de l’enquête, notamment grâce à des flashback et autres bons dans le temps. Seule la fin, somme toute très ouverte, m’a un poil déçue. Je m’attendais à tellement plus de tension et là j’ai eu l’impression qu’on m’avait volé les dernières pages… Mais la non-fan de nouvelles que je suis a quand même beaucoup beaucoup aimé.

Ma note : 16 / 20

Publicités

2 réflexions sur “Cercueils sur mesure de Truman Capote

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s