Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Entre toi & moi d’Haru Tsukishima

entre-toi-et-moi-visual-1

Titre : Entre toi & moi

Auteur : Haru Tsukishima

Editeur vf : Kana

Année de parution vf : Depuis 2016

Nb de tomes vf : 6(en cours)

Résumé du tome 1 : Reita Kikuchi et Makoto Sakurai sont amis d’enfance et vivent dans des maisons voisines. Leurs parents s’entendent bien. Un jour, Reita, qui à la côte auprès des filles, mais qui est aussi un Narcisse imbu de sa personne, annonce à Makoto qu’il va devenir son petit ami…
« Qu’est-ce qui te déplaît chez moi ? Qu’est-ce que les autres garçons ont que je n’ai pas ? »
C’est le début d’une histoire d’amour mouvementée où les murs jouent un rôle important !

ob_60d287_watashitachi-ni-wa-kabe-ga-aru

Mes avis :

Tome 1

Nous revoici avec un shojo assez classique dans la forme mais qui a quelques traits d’humour qui m’ont bien plu. Le postulat de départ avec l’ami d’enfance hyper imbu de lui-même, qui a du succès avec les filles mais qui est un vrai boulet en même, m’a bien amusée. J’aime le voir ramer pour séduire son amie d’enfance. J’aime le fait qu’il soit tellement imbu de lui-même qu’il ne capte pas qu’il est amoureux d’elle. J’aime qu’elle, de son côté, soit aussi à l’ouest que lui question sentiments. Mais je ne sais pas si avec ça on a de quoi tenir bien longtemps. Cela pourra être au mieux une série courte parce qu’une fois qu’ils seront pour de bon ensemble, ça risque de tourner en rond et de revenir très cul cul. Déjà par moment, on frôle le fleur bleu. Après, je trouve que les personnages secondaires relativisent bien les choses, ils cassent bien nos héros ce qui m’amuse.

Le dessin d’Haru Tsukishima est dans les normes des auteurs de shojos mais je trouve qu’il y a vraiment un manque de contrastes dans ses blanches qui sont souvent très (trop ?) claires.

L’humour me plaît assez. La mangaka sait bien se moquer de ses personnages. (Coup de coeur pour les petites scénettes en début de chapitres ><) Il y a aussi plein de moments propices à faire battre le coeur des jeunes filles romantiques. C’est choupi. Après, c’est du déjà vu notamment le pseudo triangle amoureux à la fin du tome, mais ça se laisse bien lire.

Tome 2

Même constat que pour le premier tome, j’adore l’humour de la mangaka qui se moque allègrement des scènes obligées qu’on trouve dans pléthore de mangas tout en les distillant quand même et en faisant battre notre petit coeur. C’est drôle, romantique et pourtant tellement classique mais j’aime. Dans ce tome, on se concentre à la fois sur le rapprochement fortuit de Makoto et Yûsuke mais également sur les efforts (ratés) de Reita pour être honnête. Le mélange prend bien mais à la fin, on se retrouve un peu dans la même situation qu’à la fin du premier tome, c’est dommage.

Tome 3

Enfin l’histoire avance. Makoto a enfin compris les sentiments de Reita mais ne veut pas reconnaître les siens de peur de perdre leur relation actuelle. Tout le tome est d’ailleurs basé sur son insécurité affective due à la séparation de ses parents quand elle était petite. Malgré son humour un peu lourd, je trouve la mangaka très juste quand elle explique ces sentiments et Makoto me touche beaucoup. J’ai beaucoup aimé à nouveau sa relation avec Yûsuke, qui est vraiment un garçon en or, et quand il révèle ses failles, il est encore plus touchant. J’aime vraiment le mélange entre la romance, l’amitié et l’humour de cette série.

Tome 4

Mon petit coeur de midinette a battu à cent mille à l’heure dans ce tome. Les émis amoureux sont au coeur de l’histoire. Makoto se rend enfin compte de ses sentiments mais c’est plus compliqué que prévu. Ses incertitudes et ses peurs dues au divorce de ses parents la freinent dans sa relation avec Reita. Elle n’ose pas lui dire ce qu’elle ressent de peur de le perdre un jour. C’est peut-être classique mais j’ai été émue par sa détresse. Et en même temps, l’histoire reste légère, l’auteur sait toujours ménager des temps où rire comme quand Reita revêt une combinaison ultra moulante ^^ En plus des hésitations de Makoto, nous avons un Reita qui devient de plus en plus mature. J’adore découvrir ce côté là de lui, il est attentionné, prévenant et s’inquiète vraiment pour elle. Il commence à rattraper Yûsuke qui est pour moi le garçon parfait pour le moment. Celui-ci bouscule Makoto et vit à fond ses sentiments. Il dépasse ses appréhensions et ça fait du bien à voir. J’aime vraiment beaucoup son personnage qui est le plus mature de l’histoire et qui est toujours là pour aider nos héros. L’attente jusqu’au tome 5 va être longue maintenant.

Tome 5

Je suis toujours à fond dans cette petite romance toute simple pourtant. J’ai beaucoup aimé la façon dont le couple se forme et évolue dans ce tome. La déclaration de Reita est ultra mignonne, pleine de douceur et de maladresse. Makoto rompt enfin son armure et laisse parler son coeur. On sent bien que c’est dur pour elle de s’ouvrir et de se laisser aller après l’expérience de ses parents. Reita est le parfait gentleman en faisant preuve de beaucoup de patience avec elle. On les voit donc tâtonner pour se déclarer, pour se mettre ensemble, pour s’embrasser, pour se rapprocher ou même pour passer du temps ensemble maintenant qu’ils sont plus que des amis. C’est beau, touchant, plein de douceur, d’hésitation, de maladresse et de bienveillance. On a presque l’impression d’être dans un petit cocon avec eux. Mais ils ne sont pas pour autant complètement coupés du monde. C’est important pour chacun d’eux de retrouver Yûsuke qui est l’ami parfait. Ainsi je suis contente que l’auteur ne l’oublie pas et consacre le dernier chapitre à sa réconciliation avec Reita.

Tome 6

Premier tome où je suis déçue. On sent que la mangaka arrive en bout de course. Elle perd de sa fraicheur ici avec une histoire encore plus classique que d’habitude à qui il manque le petit plus de d’habitude. Heureusement qu’il ne reste plus qu’un tome après. L’histoire traine en longueur avec l’arrivée du cousin de Makoto, cousin dont les intentions sont vraiment bateau. Le couple en devient très cul cul du coup et ça m’a vite agacée. La suite est à l’aune de cette partie, concentrée sur les petits émois du couple mais je n’y trouve plus le petit grain de folie et de fraicheur qui me plaisait. Le fait que Makoto cherche à tout prix à faire plaisir à Reita en se forçant m’a achevée. Heureusement que ce dernier et sa meilleure amie lui disent que c’est n’importe quoi, sinon ç’aurait été un comble. Bref, ce tome ne m’a pas passionné, j’espère que le dernier sera meilleur et qu’on y verra le retour de Yûsuke qui m’a pas mal manqué ici.

Ma note : 15 / 20

Publicités

Un commentaire sur “Entre toi & moi d’Haru Tsukishima

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s