Livres - Fantasy / Fantastique

L’Épée des ombres de J. V. Jones

couv71131667  couv56871933

Titre : L’épée des ombres

Auteur : J.V. Jones

Editeur vf : Le livre de poche

Année de parution vf : 2011-2013 (poche)

Nombre de tomes vf : 4 (série terminée ?)

Résumé du tome 1 : Les Maleterres. Un lieu hostile, figé dans un éternel hiver. Au Nord, des clans guerriers en conflit. Au Sud, des seigneurs avides qui convoitent les territoires des clans. À 16 ans, Raif est un archer accompli. Sa vie bascule le jour où, de retour de la chasse, il découvre que les hommes du clan, parmi lesquels son père, ont été horriblement massacrés. Ash est la fille adoptive de Penthero Iss, haut-seigneur d’une forteresse. À 15 ans, elle est une très belle adolescente, mais elle est hantée la nuit par des cauchemars de glace et de sang. Ensemble, Raif et Ash s’enfuiront sur les Maleterres enneigées, poursuivis par les sbires de Penthero Iss…

couv60056587  couv31352881

Mes avis :

Tome 1 : La caverne de glace noire

Je ne sais pas pourquoi, je n’ai à aucun moment accroché à ce premier tome malgré les bons avis que j’en avais lu. J’ai trouvé l’histoire et les personnages très très classiques, trop pour moi. Je n’ai pas ressenti la moindre surprise à la lecture de ce premier tome et je n’ai pas adhéré à l’univers clanique de Raif. On m’avait promis un univers sombre et il l’est parfois mais pas de quoi fouetter un chat. Les quelques éléments sur lesquels j’ai accrochés : la « malédiction » d’Ash, le rôle de L’Homme-sans-nom, ont été noyé sous le reste.

J.V. Jones a une plume très volubile. Il parle beaucoup trop. Il entre trop dans les détails et son récit manque de peps. On s’ennuie, il n’y a pas de rythme, tout est mou. Les personnages sont assez plats, les méchants sont terribles, les gentils jouent les héros. Il n’y a pas de nuance.

L’histoire est au début axée autour de trois directions : Raif, le jeune membre d’un clan où il ne se sent pas à sa place ; Ash, la fille adoptive d’un Grand seigneur assez louche veut gagner sa liberté ; et enfin l’Homme-sans-nom et Pentharos Iss qui sont la caution magie, mystère et torture de la série ^^ J’ai trouvé Raif fade, sans saveur. Je n’aime pas son côté héroïque à l’extrême que je ne trouve pas du tout crédible. Par certains côtés il manque de maturité et à d’autres il l’est un peu trop. J’ai par contre bien aimé Ash, que j’ai trouvé assez courageuse mais trop étouffée par les hommes qui l’entourent. J’espère qu’on la verra un peu indépendamment d’eux plus tard. J’ai vu du potentiel dans son histoire de Malédiction et son rôle de Clé avec les voix qu’elle entend mais ce n’est pas beaucoup développé pour le moment malgré le grand nombre de pages passés à lui trouver une sorte de refuge. J’ai aussi vu du potentiel dans la magie et la folie de son père adoptif Pentharos Iss, ainsi que chez l’Homme-sans-nom qui semble se rattacher à la malédiction mais ça reste encore trop flou. De même, le mystérieux peuple des Sulls m’intéresse mais pareil au final on en apprend trop peu sur eux. A la place, l’auteur a préféré nous bassiner en long, en large et en travers sur les affaires du clan de Raif que je trouvé inintéressant à part peut-être sa petite soeur et ses dons de « médium ».

Ce premier tome est donc pour moi une grosse déception. Il est trop long, trop fouillis et ne développe pas les parties qui auraient pu être intéressantes. J’ai les deux tomes suivants dans ma PAL mais honnêtement je ne sais pas si j’aurais l’envie ou le courage de continuer…

Ma note : 10 / 20

(pour le potentiel…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s